Bienvenue Invité dans le Skyline
AFTERLIFE fête ses 1 an !
Venez découvrir les résultats du Gala Award 2012
Inscription pour le topic de groupe ici
Statistique du forum et commentaires des membres après un an d'ouverture ici

Partagez | 
 

 C'est l'heure de l'ouverture - BRADLEY, KATALYA & ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Bradley Winkley
04 novembre 1982 -14 avril 2012
JE SUIS : Masculin J'AI : 26
ENTERRÉ LE : 14/04/2012
PROCHES EN DEUILS : 32
AVATAR : Ben Foster


MessageSujet: C'est l'heure de l'ouverture - BRADLEY, KATALYA & ...    Mar 17 Avr 2012 - 20:47

**Deux jours, cela faisait désormais deux jours qu’il s’était suicidé et avait tout compris. Tout ce qu’il avait lu, entendu dire et surtout, tout ce que l’animatrice de ce show de la chaîne Fox ; Kaylee MacAllister lui avait révélé était vrai, au moins, en tant que mort, il n’avait pas à la retrouver pour l’assassiner de mains nus, vu qu’elle avait respecté leur entente et avait dit la vérité. De toute manière, cette grande blonde ne pourrait jamais le reconnaître, Bradley avait changé d’identité, mais aussi de visage et de physique. En mourant, il avait débuté la partie en tuant son faucheur, laissant un corps disparaître derrière lui, avait par la suite tué un second faucheur et sa victime, ce qui lui avait permis d’entrer incognito jusqu’au tunnel blanc et user de l’identité du récent défunt à deux reprises. Depuis, il s’était trouvé une petite boutique, avait fait quelques rénovations, il avait installé une salle de torture à la fine pointe de la technologie, il y avait un tas de cage, c’était très grand et sombre surtout, tout était bien isolé, ce qui permettait aux clients de ne rien entendre peu importe le débit de bruit qu’il y avait en bas. Brad avait même essayé d’allumer la scie sauteuse et ce fut du gâteau, aucun son inaudible. Aujourd’hui, c’était l’ouverture. Il braqua l’un de ses plus beaux sourires sur son visage, s’installa derrière le comptoir en attendant la visite de clienst. Pour l’instant, il ne voulait pas agir, mais bien regarder les morts, voir le voisinage et connaître les habitués, peut-être trouverait-il la femme parfaite, celle qu’il pourrait aimer, chérir et puis détruire et tuer, qui sait ? **
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: C'est l'heure de l'ouverture - BRADLEY, KATALYA & ...    Ven 20 Avr 2012 - 13:51

Aujourd'hui était un "gand jour" pour Katalya. C'était se première sortie avec son amie Juliet Lester. La gardienne de la prison de Skyline avait rencontré la jeune femme le jour où elle avait du avait du emmener un détenu à l'hôpital psychiatrique pour tentative de suicide. Au détour d'un couloir, elle avait croisé Juliet. Le courant était très vite bien passé entre eux deux. Si bien que les deux femmes avaient prévu une journée ensemble, à faire du shopping. Katalya s'était levée de bonne humeur, chose rare chez cette victime de la folie humaine.

Habillée d'une robe longue, d'une veste et d'une paire de botte, Katalya alla prendre sa voiture pour aller chercher Juliet chez elle. En chemin, la gardienne de prison se surprit à fredonner quelques notes de na chanson qui passait à la radio. Certainement le retour du printemps qui lui faisait cet effet là. Une fois devant chez son amie Juliet, Katalya n'eut pas besoin d'attendre bien longtemps.

"Aller, on va faire chauffer la carte bleue!"

Katalya avait eu du mal à se familiariser avec cet outil qui n'existait pas à son époque. Mais maintenant, elle était passée maîtresse dans l'art de se servir de la carte bancaire. Une fois en centre ville, Katalya gara son véhicule dans un coin et la journée shopping put commencer. Alors que les deux femmes marchaient à la recherche d'un magasin, Katalya remarqua soudain une enseigne qu'elle n'avait jamais vu: "old up". Un magasin d'antiquité. Très curieuse, la jeune femme ne put s'empêcher de pousser la porte.

C'était un très beau magasin. Du coin de l'oeil, la jeune femme repéra le propriétaire. Du moins, elle présumait que c'était lui. Le saluant du bout des lèvres, la jeune femme s'intéressa d'abord aux objets présents. Il y avait beaucoup de choses, de l’arbalète à une guillotine en passant par des masques chinois. Mais le regard de Katalya fut irrésistiblement attiré par une série d'aiguille à tatouage, du même type que celle qui avait servit à piquer les numéros que la française avait sur l'avant bras. Frissonnant, elle se tourna vers Juliet.

"Belle collection... On dirait les même qu'à Auschwitz."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Juliet Lester
18 Février 1986 - 18 Février 2010
JE SUIS : Féminin J'AI : 30
ENTERRÉ LE : 03/01/2012
PROCHES EN DEUILS : 693
AVATAR : Katie Cassidy


MessageSujet: Re: C'est l'heure de l'ouverture - BRADLEY, KATALYA & ...    Sam 21 Avr 2012 - 11:10

Mollement affalée dans le canapé, une main cherchant la télécommande de la télévision, l'autre enfouie dans un paquet de pop-corns au caramel, Juliet passait un moment tout ce qu'il y a de plus tranquille et de plus banal. Un moment peut-être un peu déprimant à y regarder de plus près, un film pas franchement ce qu'il y a de plus joyeux, une envie de pleurer et de faire la larve toute la journée. Le soleil filtrant par la fenêtre du salon fermée, la tira soudainement de ses pensées. Bouger, il fallait qu'elle bouge, autrement c'est une mine totalement déconfite qu'elle offrirait à son amie Katalya, lorsque celle-ci passerait la chercher. Cette Juliet là, était maintenant rangée au placard. Une nouvelle vie s'offrait à présent à elle, maintenant qu'elle était sortie de l'hôpital psychiatrique, avec un traitement plus ou moins bien dosé, ce qui lui garantissait une vie presque comme monsieur et madame tout le monde. Presque. Parfois il lui arrivait de se sentir totalement déphasée ou bien quelque peu déprimée, les effets secondaires de son traitement. Elle avait été prévenue par les médecins. Malgré ces quelques petits effets indésirables, la voix, les hallucinations n'étaient plus d'actualité. Bien sûr, cela ne lui faisait en rien oublier son agression, mais au moins elle pouvait faire semblant que tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles, sans avoir l'air d'une cinglée. Changement notoire et pas des moindres, l'alcool ne faisait plus partie de sa vie. Les premières semaines de son internement avaient été très dures, elle avait cru mourir tellement la folie et le manque d'alcool combinés avaient atteint leur paroxysme. Maintenant, tout ça n'était plus qu'un mauvais souvenir, le plus dur se trouvait être derrière elle. Pour cela, elle pouvait certainement remercier son ange gardien, Cassie Williams.

La sonnette de l'entrée retentit, semblant s'élever de nul part dans les airs. D'un geste un peu mécanique, Juliet abandonna son paquet de sucrerie ainsi que la télévision pour aller ouvrir. Un sourire radieux vint illuminer son visage au moment où elle aperçue son amie dans l'embrasure de la porte. Faire chauffer la carte bleue, bonne idée. Cela faisait bien longtemps qu'elle n'avait plus vécu ce genre de moment totalement normal en compagnie d'une amie. Cette sortie symbolisait pour la jeune femme le début de quelque chose de vraiment nouveau. Son comportement n'avait plus grand chose à voir avec celui d'il y a encore quelques mois. Petit à petit la joie de vivre d'antan revenait. Ce qui était plus que plaisant, ne plus avoir peur de sortir, de vivre, pour rien au monde elle ne voudrait revenir en arrière. Tout en s'emparant de son perfecto en cuir et en prenant soin de fermer à double tour la porte de son logement, elle dit à Katalya : « C'est parti, que nos banquiers fassent tous deux une crise cardiaque. »

Une fois arrivées en ville, c'est avec un étonnement non feint que la blondinette vit l'amie, qu'elle ne connaissait que depuis quelques mois, se diriger vers une boutique d'antiquités. Pas franchement le genre de boutique qu'elle s'attendait à faire, mais après tout pourquoi pas. C'est donc sans faire d'histoire qu'elle suivie la rousse à l'intérieur du « Old Up ». Étrange que ce nom pour ce genre de magasin. Rapide bonjour au propriétaire de la boutique, auquel elle ne prêta pas une grande attention. Une grimace horrible ne tarda pas à apparaître sur le visage de Juliet alors que la gardienne de prison fît une blague d'un goût plus que douteux.

« C'est parfaitement glauque ce que tu racontes là. T'en aurais pas d'autres du même genre à sortir, histoire totalement nous mettre le moral à plat ? Un sourire peut-être un brin ironique, vint toutefois se graver au creux de ses traits. Je ne savais pas que tu étais une adepte des antiquités. Tu as prévu de refaire la déco de ton intérieur ? »

La jeune femme devait reconnaître qu'elle ne comprenait pas bien l’intérêt de toutes ces vieilleries, mais peut-être avait-elle tout simplement l'esprit un peu trop fermé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bradley Winkley
04 novembre 1982 -14 avril 2012
JE SUIS : Masculin J'AI : 26
ENTERRÉ LE : 14/04/2012
PROCHES EN DEUILS : 32
AVATAR : Ben Foster


MessageSujet: Re: C'est l'heure de l'ouverture - BRADLEY, KATALYA & ...    Sam 21 Avr 2012 - 17:24

**Bradley Winkley tourna la tête lorsque la sonnette de la boutique s’activa. Il porta un grand sourire à ses lèvres. Il s’agissait de deux femmes, sans doute de son âge, il appréciait déjà le physique de ces femmes, en particulier la grande rousse. Il attendit quelques minutes, voyant qu’elles faisaient le tour. Ce qui était amusant pour le tueur en série, était surtout qu’il pourrait facilement connaître les gens qui vivaient près où tout simplement dans la ville du Skyline où ils étaient facilement avec cette boutique. Il allait se lier d’amitié avec des gens, c’était certain. Un visage charmant et un sourire amical aiderait la donne. Il savait comment faire et lorsque le rideau final tombera sur la scène, lorsqu’on decouvrira qu’il a été le coupable de toute cet histoire, tout le monde sera profondément choqué de savoir que le gentil Brad, propriétaire du Old Up pouvait faire une chose pareil. Il décida ainsi de se lancer. Il fit quelques pas et rejoint les deux femmes avec un grand sourire.**

« Bonjour mesdemoiselles ! Le printemps est enfin arrivé ! Je vous souhaite la bienvenue dans ma boutique, je ne sais pas si vous avez vu l’affiche à l’entrée, mais nous ouvrons aujourd’hui même, il y a réduction sur la plupart des articles ! »

**Il tourna la tête et montra du doigt certains articles. Un grand sourire accompagna ses lèvres lorsqu’il regarda à nouveau les deux femmes. Il dit ensuite.**

« Je m’appelle Bradley Winkley au passage. Vous vivez dans le secteur ? Je suis mort depuis peu de temps et je viens d’arriver… je ne connais pas beaucoup de gens encore ! »

_______________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: C'est l'heure de l'ouverture - BRADLEY, KATALYA & ...    Dim 22 Avr 2012 - 3:16

Katalya ne s'était pas attendue à "choquer" Juliet avec ses paroles. e n'était nullement une blague ou une phrase ironique, juste une observation pleine de sens pour la jeune femme. Enfin jeune, tout était relatif maintenant qu'elle était morte. Katalya continua à regarder les articles tout en réfléchissant à ce que Juliet avait dit. Peut être qu'elle aurait du être plus tempérée dans ses paroles. Mais en même temps, elle n'était pas connu pour faire dans la demi mesure. La gardienne de prison n'était pas spécialement une adepte des antiquités. Elle aimait regarder les vieilles choses comme ce qu'on fait dans un musée mais de là à les acheter. Cela prenait trop facilement la poussière et Katalya était tout sauf patiente pour ce qu'il s'agissait du ménage.

"Nan, j'étais juste curieuse. Et chez moi, la curiosité devient vite maladive et faut à tout pris que je sache de quoi il s'agit."

C'était une véritable maladie chez la jeune femme si l'on pouvait dire cela. Alors qu'elle regardait une vieille lampe à pétrole, le propriétaire vint voir Juliet et Katalya. La jeune femme se concentra alors sur l'homme qui lu faisait maintenant face. C'était un bel homme à bien y regarder. Il expliqua alors que la boutique venait d'ouvrir aujourd'hui même, ce qui expliquait que Kat' n'ait jamais vu l'enseigne jusqu'à maintenant et qu'il y avait même des réductions sur certains produits. Toujours est il qu'il avait l'air de bien vivre sa mort. Elle sourit au propriétaire.

"Je m'appelle Katalya Bower. Pour ma part cela fait... 67 ans que je suis au skyline. Vous avez une très belle boutique."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Juliet Lester
18 Février 1986 - 18 Février 2010
JE SUIS : Féminin J'AI : 30
ENTERRÉ LE : 03/01/2012
PROCHES EN DEUILS : 693
AVATAR : Katie Cassidy


MessageSujet: Re: C'est l'heure de l'ouverture - BRADLEY, KATALYA & ...    Dim 22 Avr 2012 - 10:07

La curiosité... un vilain défaut. Elles s'en mordrait tôt ou tard les doigts, bien qu'elles n'en aient pas encore conscience pour le moment. Pour l'heure, Juliet inspectait du regard les différents objets présents dans la boutique, prenant soin de ne surtout rien toucher, afin d'éviter de casser quelque chose. Bien que la maladresse ne fasse pas partie de ses « habitudes », sait-on jamais. Mieux vaut être prévoyant. Elle s'imaginait déjà devoir rembourser un objet hors de prix. Elle se contenta de hocher la tête lorsque Katalya lui dit que c'était juste par curiosité qu'elles se trouvaient ici, ni plus ni moins. Tout en se passant une main dans les cheveux, elle allait reprendre la parole, mais le gérant de la boutique ne lui en laissa pas le temps. La blondinette vit d'un mauvais œil cette interruption plutôt inopinée de sa part. Qu'est-ce qu'elle pouvait détester tous ces vendeurs venant vous déranger, alors que vous ne demandez rien à personne, juste flâner dans leur magasin. Énervant à souhait. D'ailleurs Juliet trouva son entrée en matière plutôt... déroutante. Après tout quel vendeur normal se présente sous son identité ? Ne pas affabuler, ne pas affabuler et ne pas retomber dans ses vieux travers. Au revoir paranoïa. Peut-être avait-il tout simplement un besoin cruel de sociabilité là tout de suite à l'instant même. Laissons lui au moins le bénéfice du doute. Depuis son agression, elle avait appris à se méfier de tout mais surtout de tout le monde, enfin surtout des hommes. Sans entrain elle se présenta à son tour.

« Juliet... enchantée. Elle esquiva avec une magnifique courbette la question de si oui ou non elle vivait dans le secteur, et puis quoi encore, il ne voulait pas son numéro de téléphone et son adresse pendant qu'il y était ? Pas facile de s'intégrer lorsqu'on arrive... »

Inspectant une nouvelle fois les lieux, elle se plongea dans un profond mutisme, attendant avec impatience que son amie annonce qu'elles pouvaient lever le camp. Quelque chose lui disait pourtant qu'elles n'étaient pas prêtes de partir. Intuition féminine sans doute. Si Katalya venait à trop s'éterniser, elle le lui ferait remarquer de manière sympathique.


Dernière édition par Juliet Lester le Mar 24 Avr 2012 - 14:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bradley Winkley
04 novembre 1982 -14 avril 2012
JE SUIS : Masculin J'AI : 26
ENTERRÉ LE : 14/04/2012
PROCHES EN DEUILS : 32
AVATAR : Ben Foster


MessageSujet: Re: C'est l'heure de l'ouverture - BRADLEY, KATALYA & ...    Lun 23 Avr 2012 - 21:32

**Bradley avançait déjà bien, rencontrer ses deux femmes du quartier était déjà un bon point de départ. Il voyait chez cette belle rouquine une femme pleine de sens. Elle semblait être du même coup quelqu’un de très drôle, ce qui lui plaisait bien, pourrait-il la charmer, il l’espérait, en tout cas, il allait faire en sorte de la recroiser dans des circonstances autres que celle-ci dans l’avenir. Elle se présenta et lui donna son nom complet, aussitôt elle aurait quitté la boutique, aussitôt Brad irait dans l’arrière-boutique, faire quelques recherches à son sujet. L’antiquaire n’avait cette boutique que superficiellement, c’était une cache, une manière d’attirer les gens vers lui, au contraire, le sympathique homme n’avait pas seulement des connaissances de l’antiquité, mais aussi du système très récent, il pouvait trafiquer très facilement tout système informatique et entrer dans des bases de données ultra sophistiquées. Il se mit à sourire suite aux paroles des deux femmes.**

« Oh, mais vous devez être experte dans l’art d’être morte vous ! Je ne sais pas si je vais me rendre jusque-là, en tout cas, la vieillesse ne vous a pas touchée, vous êtes magnifique, j’ai un peu de difficulté à me faire avec ce style de vie et vous Juliet, vous êtes décédée depuis longtemps ? »

**Demanda-t-il d’un regard chaleureux. Il tourna le regard vers Katalya avec un franc sourire. Il hocha ensuite la tête d’un air choyé et dit.**

« Merci beaucoup.. je veux dire pour la boutique, vous savez, j’ai toujours aimé ce genre de vieillerie et j’avais besoin d’une bonne manière pour garnir mon porte-monnaie et de me faire une place au sein de ce nouveau monde… comme vous dites Juliet, c’est pas facile, j’approuve totalement ! »

_______________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: C'est l'heure de l'ouverture - BRADLEY, KATALYA & ...    Mer 2 Mai 2012 - 5:10

Katalya ne se rendait pas compte dans quel piège elle était tombée. Pour elle, Bradley était un homme normal, qui essayait d'être sympathique dans un monde qu'il ne connaissait pas. Qu'est ce qu'elle pouvait être loin de la réalité. En tout cas, la jeune femme avait bien vu que l'interruption de Bradley avait dérangé Juliet. Cela aurait également pu déranger Katalya mais la gardienne de prison était dans un bon jour, sinon, il aurait été envoyé bouler sans aucun scrupule de la part de Katalya et jamais elle n'aurait remis les pieds dans cette boutique. Elle ne put s'empêcher de sourire et de rire légèrement quand Bradley la complimenta sur sa beauté à laquelle la mort et le temps n'avait pas touché. Ce n'était pas habituelle chez elle d'accepter aussi facilement les compliments.

"Merci beaucoup. Vous avez une belle boutique avec des objets aussi beau que... Morbide dirons nous."

Morbide. Le mot parfait pour qualifier les seringues qu'elle voyait de temps en temps en tournant la tête vers la table à sa gauche. On pourrait lui donner tout l'or du monde, la pourrir de cadeaux... Jamais elle n'accepterait d'avoir ce genre d'article chez elle. La jeune femme sourit quand le jeune homme dit qu'il était facile de s'intégrer dans le quartier.

"Cela peut sembler difficile mais c'est loin d'être le cas. C'est parce que vous êtes mort récemment que cela vous fait cet effet. Mais vous verrez, avec le temps, cela se passera mieux."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Juliet Lester
18 Février 1986 - 18 Février 2010
JE SUIS : Féminin J'AI : 30
ENTERRÉ LE : 03/01/2012
PROCHES EN DEUILS : 693
AVATAR : Katie Cassidy


MessageSujet: Re: C'est l'heure de l'ouverture - BRADLEY, KATALYA & ...    Mer 2 Mai 2012 - 15:30

S'il s'imaginait ne serait-ce qu'une seule seconde qu'elle répondrait à une autre de ses questions, il se fourrait clairement le doigt dans l’œil. En quoi cela pouvait bien le concerner et encore moins l'intéresser, de savoir depuis combien de temps elle se trouvait au Skyline ? En rien, très certainement. Le pauvre devait tellement se faire suer dans sa boutique - où il ne devait pas y avoir âme qui vive depuis l'ouverture - qu'il essayait sûrement de retenir le client de toutes les façons possibles et imaginables. En tout cas, la technique plutôt bien rodée semblait fonctionner à merveille sur son amie. Juliet aurait bien aimé lui envoyer quelques coups de coude dans les côtes pour la réveiller, mais aussi manifester son ennui qui grandissait au fil que les minutes défilaient. Cela n'aurait certainement pas été très poli et encore moins correct de sa part. Évitant de donner trop de détails, elle répondit avec une nouvelle parade à son interlocuteur.

« Merci... Je suis ici depuis... assez longtemps, pour ne plus être perturbée par ma nouvelle condition. La vie, la mort, du pareil au même si on y regarde de plus près. Si vous êtes vraiment trop perturbé, peut-être que votre faucheur pourrait vous aider...»

Autant que ces flemmards servent à quelque chose après tout. Ce qu'elle voulait dire implicitement, par cette simple phrase était surtout : qu'il aille se plaindre à d'autres. C'est vrai franchement, elles n'avaient pas que ça à faire que d'écouter un pauvre type geindre dans son coin et s’apitoyer sur sa nouvelle vie. Elle chercha le regard de son amie, voulant lui faire comprendre qu'il était grand temps de lever le camp et de faire quelque chose d'un peu plus distrayant que... CA !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bradley Winkley
04 novembre 1982 -14 avril 2012
JE SUIS : Masculin J'AI : 26
ENTERRÉ LE : 14/04/2012
PROCHES EN DEUILS : 32
AVATAR : Ben Foster


MessageSujet: Re: C'est l'heure de l'ouverture - BRADLEY, KATALYA & ...    Mer 9 Mai 2012 - 21:54

**L’homme regardait les deux jolies jeunes femmes avec le sourire le plus chaleureux possible. Il démontrait beaucoup d’enthousiasme face à cette discussion, en tout cas, en apparence, l’homme découvrait déjà quelques aspects de la personnalité, mais aussi de la vie de ces deux femmes ; il se sentait d’attaque à commencer sa petite scène, justement, l’homme avait prévu quelques trucs déjà. Il regardait avec intensité les femmes, hochant la tête avec ce sourire toujours sympathique sur le visage.**

« Je vous remercie beaucoup Mademoiselle Bower, c’est gentil, j’ai fait beaucoup de recherche pour dénicher tous ses objets et j’espère que ma boutique pourra fonctionner, ce n’est pas tout le monde qui s’intéresse aux antiquités et je ne peux pas non plus déterminer les goûts des gens d’ici. Dans l’Arkansas, il y avait beaucoup d’amoureux des vieilles choses ! Sinon, vous faites quoi dans la vie mesdames ? »


**Il écouta en hochant la tête après chaque mot que prononçait Juliet. Il démontrait de l’attention envers la femme, personne ne pouvait voir les malsaines pensées qui envahissait le tueur en série.**

« Je vais voir avec ça, en tout cas, je vous remercie beaucoup, j’espère me faire à cette vie.. vie.. mort. Je sais plus comment appeler tout ça … »

**Ouais, le faucheur pourrait lui apporter beaucoup d’aide… ce qui était anodin vu que Brad l’avait littéralement tué.**

_______________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alyson L. Walker
04 mars 1981
JE SUIS : Féminin J'AI : 27
ENTERRÉ LE : 15/08/2011
PROCHES EN DEUILS : 218
AVATAR : Katherine Heigl


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: C'est l'heure de l'ouverture - BRADLEY, KATALYA & ...    Lun 14 Mai 2012 - 21:09

Alyson avait entendue parler d’une toute nouvelle boutique d’antiquités non loin du petit marché où elle adorait passer en coup de vent pour y acheter des fruits frais; c’était donc un parfait duo qui allait se créer d’ici peu de temps, Aly étant une femme affectionnant les meubles antiques des époques révolues, elle y passerait probablement sans hésitation dans les jours à venir…simplement son envie d’y jeter un coup d’œil devint quelque peu insistant tout au long de la journée et connaissant mademoiselle Walker, son mari avait préféré lui offrir l’après-midi pour s’y rendre, sachant que trop bien qu’il était impossible de lui retirer quelque chose de la tête, une fois qu’elle y était encrée. C’est donc d’un franc sourire qu’elle monta à bord de son véhicule spacieux, reculant son siège pour ne pas emprisonner son ventre rebondi, pour finalement se rendre à destination; elle ne mit pas long feu à trouver l’endroit, une enseigne, géante, pourrait-on dire, jonchait le devant de la belle façade. Haussant les épaules, la blondinette se fit la remarque à voix basse; un nom de la sorte? Vraiment? Elle cligna des yeux à deux reprises, c’était intelligent après tout, il fallait y avoir pensé, simplement jamais au grand jamais elle n’aurait nommé son entreprise de la sorte, cela pouvait porter à confusion dans le monde des affaires… C’est donc quelque peu confuse, qu’elle pénétra dans la boutique, faisant raisonner une clochette probablement ancienne, alors que le battant de la porte se refermait derrière elle. Bien le bonjour, jeunes gens! S’exclama sans gênes la femme d’affaires, continuant de s’approcher des trois personnes qui se tenaient non loin de l’entrée. Pardonnez-moi de venir m’initier dans votre conversation, mais je tenais à vous souhaiter la bienvenue dans le quartier et ainsi, par le fait même, vous informer de la réouverture du célèbre Vintage Hotel. Ajouta d’un immense sourire la jeune femme, replaçant une mèche derrière son oreille. Vous êtes invités, tous autant que vous êtes. Rectifia alors la dame, ne voulant pas semer le doute chez qui que ce soit.

_______________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bradley Winkley
04 novembre 1982 -14 avril 2012
JE SUIS : Masculin J'AI : 26
ENTERRÉ LE : 14/04/2012
PROCHES EN DEUILS : 32
AVATAR : Ben Foster


MessageSujet: Re: C'est l'heure de l'ouverture - BRADLEY, KATALYA & ...    Sam 2 Juin 2012 - 14:27

**Bradley Winkley regardait les deux femmes avec ce constant sourire. Il s’entendait très bien avec elle et voyait en Kata une jeune femme magnifique qu’il apprécierait réellement de côtoyer tout à fait son genre, il allait se la garder sous la main, si jamais une idée lui viendrait en tête. L’homme hocha la tête amicalement et entendit la cloche de la boutique retentir. Brad détourna les yeux avec le sourire vers cette nouvelle cliente. Il s’agissait d’une grande femme blonde, jolie, mais également enceinte de plusieurs mois. Elle devait sans doute accoucher dans quelques semaines, c’était plus qu’évident. Il n’allait pas faire du mal au bébé, en tout cas, ce n’était pas son but premier pour l’instant. Le tueur en série fronça les sourcils en attrapant la feuille que la dame lui tendit pour regarder l’écritaux. Vintage Hôtel, il avait entendu parler de cette soirée de saint-valentin qui avait récemment mal tournée lorsqu’un tremblement de terre s’était glissé jusque dans le Skyline.**

« Oh, mais bien le bonjour mademoiselle, je serais réellement ravi de participer à cette petite fête et je vous remercie d’être passé me souhaiter la bienvenue dans le coin, disons que c’est surtout ce que j’ai besoin, des connaissances dans ce monde que je ne connais toujours pas beaucoup... »


**Il tendit la main à Alyson avec le sourire.**

« Je m’appelle Brad Winkley ! Je suppose que vous êtes la dame propriétaire des lieux ? »

**Demanda l’homme, idée de paraître aussi sympathique et dans les qualités requises poru entreprendre une discussion avec une dame de cette classe. Bradley tourna les yeux vers les deux femmes à côté.**

« J’espère que vous allez venir mesdames ! »

_______________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Juliet Lester
18 Février 1986 - 18 Février 2010
JE SUIS : Féminin J'AI : 30
ENTERRÉ LE : 03/01/2012
PROCHES EN DEUILS : 693
AVATAR : Katie Cassidy


MessageSujet: Re: C'est l'heure de l'ouverture - BRADLEY, KATALYA & ...    Dim 3 Juin 2012 - 8:19

La curiosité de ce petit vendeur à la sauvette n'était pas du tout, mais alors pas du tout au goût de Juliet. Qu'est-ce que cela pouvait bien lui faire qu'elles soient brigands ou bien superstar ? L'attitude un peu trop sympathique de cet homme la dérangeait au plus haut point, elle devait bien le reconnaître. Malgré tous les traitements et remèdes du monde, elle était et elle restait schizophrène à tendance paranoïaque. Depuis son agression, elle restait sur ses gardes, ayant appris à se méfier de tout mais surtout de toutes ces personnes ayant l'air de doux agneaux. Les apparences sont trompeuses, qui mieux qu'elle pouvait le savoir. Désireuse de ne pas passer pour une impolie, un pâle sourire – forcé de surcroît – apparu au coin de ses lèvres. D'une voix monocorde elle décrispa à nouveau la mâchoire. Effort presque surhumain de sa part.
« Je suis étudiante... » Il devrait se contenter de cette mince information, la jeune femme n'ayant pas envie d'en dévoiler davantage. Elle se tourna alors vers son amie alors que celle-ci répondait sans la moindre gène. Au moins une personne ici pas du tout dérangée par le fait de raconter sa vie au premier venu.

Une jeune femme blonde, enceinte jusqu'aux dents fît ensuite son apparition. Peut-être était-ce le moment de prendre la poudre d'escampette. Sauvées par le « gong ». L'étudiante en psychologie gratifia la nouvelle arrivante d'un sourire et d'un « Bonjour ». L'invitation de cette dernière se révéla être très sympathique, malheureusement Juliet savait dores et déjà qu'elle ne prendrait pas part à cette petite fête. Devoir se confronter à une foule n'était pour le moment pas dans ses cordes. Peut-être d'ici quelques mois. Alors que Bradley reprenait la parole, elle eût envie de lui tordre le cou. Qu'il la boucle bon sang ! J'espère que vous allez venir et blablabla. L'air toujours poli mais faux, Juliet hocha la tête. « Nous serons sûrement de la partie avec Kat' ». Elle manqua de s'étouffer en prononçant cette phrase. Ce n'est pas bien de mentir, se dit-elle alors.
Quelques secondes passèrent, instant où l'on pu entendre les mouches voler, avant que la brunette ne se décide à rompre ce silence pesant. Elle se tourna alors vers son amie en disant l'air tout à fait innocente. « Kat', j'aimerais bien refaire ma garde de robe, si tu n'y vois pas d'inconvénients et si tu as fais le tour de la boutique, peut-être que nous pourrions lever le camp. » Avec sans doute un peu trop d'insistance, elle accentua bien la fin de sa phrase, ne laissant ainsi guère le choix à la rousse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alyson L. Walker
04 mars 1981
JE SUIS : Féminin J'AI : 27
ENTERRÉ LE : 15/08/2011
PROCHES EN DEUILS : 218
AVATAR : Katherine Heigl


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: C'est l'heure de l'ouverture - BRADLEY, KATALYA & ...    Dim 17 Juin 2012 - 20:07

Alyson souriait sans gêne, à l’homme qui semblait réellement s’intéresser à la soirée organisée expressément pour la réouverture du Vintage. La blondinette n’était pas le genre de femme à se recroqueviller sur elle-même, bien au contraire, elle était plus du type à foncer, à dire ce qu’elle pensait réellement et elle pensait sincèrement que cette qualité les avaient aidés, elle et Jayson, à ouvrir l’hôtel. C’était en partie cette qualité qui avait aussi fait la découverte de nouveaux clients, tout comme de fournisseurs hors pairs, qui n’appréciaient pas tellement la basse-cour, heureusement Aly avait été là, avec le cran pour les dénicher. Simplement, ce sourire vient se briser lorsqu’une des deux jeunes femmes fit sans relâche le commentaire de quitter les lieux. En effet, elle semblait pas du tout à l’aise avec cet homme pourtant chaleureux et voulait à tout prix quitter la pièce, en tout cas c’est ce que ses paroles laissaient sous-entendre…

Ne vous en faites pas, les morts sont des gens sympathiques, tout comme les médiums d’ailleurs, ne soyez pas refermé sur vous-même et tout se passera à merveille, croyez-moi. Encore une fois cela revenait au courage de parler sans gêne à qui que ce soit. Alyson Walker serra par la suite la main de l’homme qu’il supposa propriétaire des lieux, chose plus qu’évidente. Exactement mon très cher monsieur, Alyson Walker, l’une des propriétaires des lieux et ravie de vous connaitre. Elle jeta ensuite un coup d’œil aux deux jeunes femmes qui semblaient vouloir partir de plus bel. Je vous laisse donc sur cela et puis j’espère sincèrement que nous aurons la chance de vous apercevoir à la fête, cela s’adresse aussi à vous mesdames. Conclue la belle blonde tout en souriant de nouveau pour finalement se diriger vers la porte de la boutique.

_______________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bradley Winkley
04 novembre 1982 -14 avril 2012
JE SUIS : Masculin J'AI : 26
ENTERRÉ LE : 14/04/2012
PROCHES EN DEUILS : 32
AVATAR : Ben Foster


MessageSujet: Re: C'est l'heure de l'ouverture - BRADLEY, KATALYA & ...    Mer 8 Aoû 2012 - 21:36

TOPIC TERMINÉ.

_______________
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: C'est l'heure de l'ouverture - BRADLEY, KATALYA & ...    

Revenir en haut Aller en bas
 

C'est l'heure de l'ouverture - BRADLEY, KATALYA & ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: † PARADISE AVENUE :: † OLD UP-
TOP PARTENARIAT

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com