Bienvenue Invité dans le Skyline
AFTERLIFE fête ses 1 an !
Venez découvrir les résultats du Gala Award 2012
Inscription pour le topic de groupe ici
Statistique du forum et commentaires des membres après un an d'ouverture ici

Partagez | 
 

 If you can, help others; if you cannot do that, at least do not harm them. [Caleb & Déborah]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Linda Williams
Destin Tragique
27 mars 1973 - 13 Avril 2011
JE SUIS : Féminin J'AI : 26
ENTERRÉ LE : 07/05/2011
PROCHES EN DEUILS : 7859
AVATAR : Elizabeth Mitchell


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: If you can, help others; if you cannot do that, at least do not harm them. [Caleb & Déborah]   Dim 29 Avr 2012 - 15:36



If you can, help others; if you cannot do that,
at least do not harm them.



L’horloge affichait 13h. Linda rentrait à peine de son travail. La belle était professeur de sport dans un établissement. Les horaires étaient assez sympas et la femme avait cette possibilité de rentrer tranquillement chez elle pour manger et rester là à flâner un peu chez elle. Ce n’était pas donné à tous. Elle reprenait vers 15h30 pour donner un cours de handball. Ça lui laissait le temps de traîner. Line avait ce soucis d’anorexie qui ne s’en allait pas mais ça commençait à aller un peu mieux. Elle faisait des efforts pour sortir de cet enfer. Petit à petit, elle arrivait à manger un quelque chose, ce qu’avant elle n’aurait su faire. La blonde se contenta d’un fruit pour ce midi. La grande blonde s’installa prêt de la fenêtre pour guetter l’arrivée du facteur. Pas qu’il lui tapait dans l’œil, loin là. Linda attendait une lettre importante. Ce dernier ne tarda pas. La femme sortit donc pour aller récupérer le courrier. Son allée était nickel, signe de maniaquerie. Line remarqua une mauvaise herbe en passant et elle ne put s’empêcher de la déchirer pour être zen. Ses petites choses tracassaient son esprit. Il était certain qu’elle y aurait songé à un moment ou un autre. C’était bête mais bon certaines personnes aimaient l’ordre. La blonde aux yeux bleus remarqua une jeune fille , Déborah Lys, qui était en fauteuil roulant. Elle ne la connaissait que de vue et lui avait juste adressé des « bonjours » en guise de politesse mais jamais elle n’avait pu causé avec sa voisine. La jolie se débrouillait bien , enfin sa maison semblait aménagée pour qu’elle puisse s’en sortir sans assistance. Que lui était-il exactement arrivé ? La jeune fit tomber tout son courrier sur le sol. Linda accourut donc pour le lui ramasser et l’aider. Elle ne s’en sortait pas tant que ça en fin de compte.

- Bonjour Déborah, c’est bien ça ? Elle sourit. Tiens ton courrier. Ça va ? Elle tutoyait la belle car elle estimait qu’elle pouvait. Après tout, elle était plus vieille. Linda ne vit pas qu'une enveloppe était plus loin sur le trottoir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Déborah Lys
« Avant de bouffer ton voisin, assure toi qu'il n'est pas pourri »
15 mai 1991 - 01 juin 2011
JE SUIS : Féminin J'AI : 26
ENTERRÉ LE : 30/06/2011
PROCHES EN DEUILS : 1955
AVATAR : Kristen Stewart


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: If you can, help others; if you cannot do that, at least do not harm them. [Caleb & Déborah]   Dim 6 Mai 2012 - 11:16

Déborah était partie faire un tour au parc, elle tenait à rentrer maintenant parce qu'elle était épuisée. Elle ne se sentait plus en grande forme, les nerfs lâchaient parce qu'elle n'en pouvait plus de cette situation. Elle était au parc, elle s'était arrêtée près d'un arbre, un instant pour reprendre ses esprits et pris le chemin pour rentrer.
La route fut difficile parce que ses mains étaient douloureuse, elle ne s'était pas levée en grande forme ce matin et elle se demandait maintenant pour elle était sortie alors que cela n'allait pas ! Elle soupira, elle était à présent devant chez elle, à regarder les marches et le rampe pour elle rentrer mais elle n'y arriverait pas.
Elle devait absolument rentrer parce qu'elle n'aurait pas d'aide, Zachary n'était pas chez elle et ne l'avait pas accompagné au parc, elle était partie seule sans assistance.
Le facteur était passé, Déborah se rendit à la boite aux lettres, remettant à plus tard le moment où elle devrait prendre son courage à deux mains pour franchir la porte de sa demeure. Le courrier à peine dans ses mains, il tomba sur le sol dans un bruit sourd, surement du à ses mains qui étaient vraiment douloureuse, sans doute fatiguée par tous ces moments à faire rouler le fauteuil. Déborah soupira, énervée parce qu'elle devait à présent faire : ramasser le courrier, cela ne serait pas une mince affaire... Mais une jeune femme vint à sa rencontre et lui ramassa son courrier. Déborah l'a reconnue tout de suite, bien qu'elle n'était pas amie, seulement des voisines, elles s'étaient seulement croisées de nombreuses fois donc elles n'étaient pas vraiment inconnues.
Déborah honteuse, lui fit un sourire :
« C'est ça et vous êtes, Linda ? Je vous remercie, c'est vraiment gentil... Je ne vais pas si bien que çà mais je fais avec et vous ? »
C'était vraiment dommage qu'il avait fallu cela pour qu'elles s'adressent enfin la parole mais c'était comme çà.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Caleb Landsher
Monsieur Parfait
22 janvier 1977 - 14 août 2011
JE SUIS : Masculin J'AI : 28
ENTERRÉ LE : 14/08/2011
PROCHES EN DEUILS : 1478
AVATAR : Henry Cavill


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: If you can, help others; if you cannot do that, at least do not harm them. [Caleb & Déborah]   Mar 8 Mai 2012 - 13:03

Après son retour récent, après avoir constaté, avec un soupir d'aise, que sa petite maison de ville n'avait été ni détruite, ni réellement endommagée par le tremblement de terre, alors même que, quelques pâtes de maisons plus loin, la rue était jonchée de débris, Caleb avait reconsidéré son intérieur. Trace de son existence ayant jusqu'ici perdu de son intérêt et de sa saveur, il reflétait l'état de négligence intérieure dans lequel il se trouvait avant de retrouver Len une nouvelle fois. Les retrouvailles étaient encore toutes fraîches, et dataient d'hier. Il était perturbé, un peu hagard, mais il avait l'esprit plus clair qu'auparavant en ce qui concernait sa personne. Il avait honte de ce qu'il était devenu, se dévouant aux autres pour éviter de penser à son propre chagrin. Il n'avait pas vraiment changer, il était toujours prêt à donner de lui, mais plus au point de s'oublier. Il voulait prendre un nouveau départ, et construire sa vie, à lui, plutôt que celle des autres.
Ca allait commencer par des litres de peinture et de nouveaux meubles. Cal' n'avait pas perdu son temps. Il avait immédiatement démonté la vieille cuisine de milieu de siècle dernier, et commandé une nouvelle cuisine et de la peinture. Il avait hâte de s'y mettre, et s'y attelait comme si sa vie en dépendait ; elle n'en dépendait pas, mais il se sentait mieux ainsi.
Il avait commencé la peinture ce matin, et était sur le point de mettre la seconde couche quand on avait sonné. Le petit camion des livreurs était arrivé. Il était descendu pour les accueillir, avait signé le reçu et leur avait indiqué où installer les cartons. Il leur avait aussi précisé de ne pas faire attention au bazar. Il prétexta avoir déménagé il y a peu dans une maison abandonnée. Ça devrait le faire, les deux livreurs avaient l'habitude, comme ils répondirent aimablement avant d'aller commencer à décharger. Cal' consulta le reçu, et vit écrit, en rouge et gras, que l'équipe de livraison était responsable du bon état des éléments livrés, et que tout dommage ne pourrait faire l'objet d'aucune réclamation si le client devait les aider à décharger. Pour Caleb, qui aimait rendre service, il était difficile de se faire à l'idée de devoir attendre, mais il considéra qu'il n'avait rien de mieux à faire, du coup.
Il choisit donc le temps du déchargement pour préparer trois cafés, et les partager avec les deux livreurs, qui semblèrent gênés avant d'accepter de bon cœur face à son insistance. Ça ne devait pas être courant, et ils semblaient apprécier. Il en profita pour prendre des nouvelles de Skyline, se renseigner sur le tremblement de terre récent. Il laissa croire que son ancienne résidence s'était écroulée pendant qu'il était en vacances, ce qui lui attira des mines compatissantes. L'un des deux livreurs avait perdu son garage, un autre avait une lézarde qui fendait toute une façade, mais, globalement, tout allait bien : les leurs n'avaient rien eu. On se serait cru dans le monde des vivants.

Finalement, les deux hommes repartirent, et Caleb les accompagna et les salua en les remerciant à leur départ. Il les suivit du regard, en pantoufles, blue jean et t-shirt gris mouchetés de peinture au milieu du trottoir. Il aimait bien montrer que dans cette rue, il était chez lui.
En les suivant du regard, il aperçut deux jeunes femmes devant la maison d'à côté. Il y avait la voisine blonde, qu'il avait déjà aperçu parfois en coup de vent quand il travaillait encore, et une autre en fauteuil roulant, qu'elle était venue aider à ramasser le courrier qu'elle avait fait tomber. Peut-être un accident récent ; peut-être le tremblement de terre. La fille en fauteuil avait l'air d'en souffrir un peu, à en constater ses signes de courbatures et la façon dont elle bougeait ses mains. Ça lui fit repenser à celle qu'il avait laissé à l'hôpital. On pensait trop peu aux conséquences humaines des désastres, on avait l'habitude de les chiffrer en dollars.
L’Écossais réfléchit, puis considéra qu'il pouvait prendre le temps d'aller les saluer, malgré sa hâte de faire avancer cette nouvelle cuisine. Il alla donc dans leur direction, et, une fois près d'elles, leur fit signe et les salua. La fille en fauteuil, qui lui tournait la tête jusqu'alors, se tourna vers lui, et il eut un choc qui le fit se figer et faire les yeux ronds.

    « C'est pas vrai ! Debie ?! Mais qu'est-ce que ... ( Il chercha un instant ses mots. ) Ça fait plaisir de te revoir. »

Sur l'instant, il ne se demanda pas si la blonde se sentirait exclue. Cette nouvelle retrouvaille lui causait assez de surprise pour l'empêcher de réfléchir pendant quelques secondes. Mettant le genou à terre, il se baissa sur le fauteuil et fit une accolade à sa protégée en fauteuil roulant. Il se demandait bien depuis combien de temps elle habitait ici ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Déborah Lys
« Avant de bouffer ton voisin, assure toi qu'il n'est pas pourri »
15 mai 1991 - 01 juin 2011
JE SUIS : Féminin J'AI : 26
ENTERRÉ LE : 30/06/2011
PROCHES EN DEUILS : 1955
AVATAR : Kristen Stewart


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: If you can, help others; if you cannot do that, at least do not harm them. [Caleb & Déborah]   Ven 18 Mai 2012 - 16:26

Toujours aidé par Linda, Déborah lui souriait et tournait le dos à un jeune homme que Déborah connaissait peu mais qu'elle appréciait. Il se ramena vers elle, Déborah se tourna vers lui et vit un visage qu'elle n'avait pas vu depuis, ce qui semblait, être une éternité.
Il fut surpris de la voir, elle, dans ce fauteuil mais elle n'était pas étonné de le voir, choqué... on peut dire cela comme çà en voyant sa tête, avec ses grands yeux.
« Oui, c'est moi... Tu vas bien Caleb ??? Cela fait longtemps que je ne t'avais pas vu... Comme tu voit, il s'en est passé des choses. »

Déborah tapota les bras de son fauteuil, pour lui faire comprendre que c'est de cela qu'elle parlait en disant qu'il s'était passé des choses depuis le temps où ils s'étaient vu... Sous la neige, à faire des batailles.
Déborah avait très envie de faire quelques choses parce qu'elle était quand même devenu proche de Caleb depuis leurs rencontre, cela lui faisait tant plaisir de le revoir parce qu'elle se demandait ce qu'il était devenu depuis tout ce temps sans l'apercevoir, même de très loin.
Elle tendit les bras en avant, vers Caleb :
« Viens là que je te fasse un câlin ! »
Déborah avait un grand sourire sur le visage, la présence de Caleb lui fit oublier sa fatigue du moment, elle était heureuse de le revoir et elle eut des larmes qui perlèrent sur son visage. Il n'y eut que quelques larmes mais cela prouvait que la présence de Caleb, réchauffait le cœur de Déb.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Linda Williams
Destin Tragique
27 mars 1973 - 13 Avril 2011
JE SUIS : Féminin J'AI : 26
ENTERRÉ LE : 07/05/2011
PROCHES EN DEUILS : 7859
AVATAR : Elizabeth Mitchell


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: If you can, help others; if you cannot do that, at least do not harm them. [Caleb & Déborah]   Mer 30 Mai 2012 - 21:45

C’était triste de voir Déborah dans un tel état. La jeune femme était assez énergique d’habitude mais là elle souffrait de sa condition pas facile… Linda la voyait là démunie de toute autonomie, c’était bien prenant. La blondinette ne connaissait pas personnellement cette personne mais elle la devinait très gentille. Il était certain que son fauteuil lui causait des soucis. Elle ne devait pas supporter ce fait. Les deux entamèrent la discussion et la malheureuse remercia Line pour son geste. C'était à faire et donc normal en somme.

- Ouf, je n’aurai pas aimé me tromper. Elle acquiesça. Oui c’est bien moi. Line fit un geste qui se traduisait tel un « Oh ce n’est rien ». Il était normal d’aider son prochain quand on le pouvait alors la femme n’aurait pu ignorer la situation. Je suis désolé … Moi ça va mais bon .. Vous en avez pour combien de temps la dessus ?

Soudain, un beau brun vint couper cours à la conversation. Il s’agissait de Caleb, un voisin particulier. Pour la professeur de sport il représentait pas mal. Il était habitué à survivre aux épreuves et il l’aidait donc à aller de l’avant. Comme quoi les bonnes âmes existent. Déborah et lui se connaissait et vivait de belles retrouvailles. La belle ne dit rien pour ne pas gêner cet instant trop important. Elle saluerait Caleb par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Caleb Landsher
Monsieur Parfait
22 janvier 1977 - 14 août 2011
JE SUIS : Masculin J'AI : 28
ENTERRÉ LE : 14/08/2011
PROCHES EN DEUILS : 1478
AVATAR : Henry Cavill


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: If you can, help others; if you cannot do that, at least do not harm them. [Caleb & Déborah]   Mer 13 Juin 2012 - 12:31

Cal était heureux ces jours-ci. Retrouver Debie après être retombé sur Len, et tout ce qui s'était passé depuis son départ de Skyline, tout cela le remplissait de joie. Il avait évacué sa rancœur et sa hargne, maintenant il lui fallait se reconstruire, et il semblait que l'Univers cherchait à lui mettre toutes les pièces du puzzle sous la main. Tout semblait tourner pour le mieux et tout seul, et c'était une sensation qu'il lui semblait n'avoir jamais ressenti ; ou en tout cas pas depuis longtemps, pas depuis qu'il avait dû suivre ses parents en Afrique, avec la suite qu'on connait à sa révolte d'alors.
Sur le moment il ne pouvait rien dire. Il n'aurait su plaindre Debie, n'aurait voulu la réconforter. Il était tellement heureux de la retrouver en vie qu'il en oubliait son fauteuil à elle, et ses tracas à lui. Les travaux et les sentiments étaient une source d'imprévus et de soucis qui bouleversaient l'existence autrefois cadrée, simple et toujours mouvementée de l’Écossais.
Lorsque la jeune femme ouvrit ses bras pour l'accueillir, il ne se fit pas prier. Il s'était déjà baissé sur ses jambes pour se retrouver un peu à sa hauteur. Usant d'un amusant pas du canard, il se fraya un chemin vers elle et la serra contre lui sans un mot, juste avec un soupir de soulagement. Il trouva finalement la force de lui glisser quelques mots, sans vraiment sembler vouloir s'attarder sur sa vie pour le moment.

    « Beaucoup de choses semblent s'être passées, oui. Je te raconterai. En attendant, laisse-moi profiter de mon retour et de nos retrouvailles. »

Adressant à la brune un sourire chaleureux, il lui déposa un baiser sur le front avant de se redresser, tournant son même regard vers la blonde qui se tenait là. Il était désolé si elle avait pu se sentir de trop pendant quelques secondes. Il était trop heureux de revoir Debie. Il ne la mettait pas à l'écart, bien au contraire. Il avait déjà vu cette personne, il savait qu'elle vivait non loin, sans pouvoir la nommer ou dire son nom avec certitude. Il souhaitait tirer parti de cette occasion pour enfin en savoir plus sur elle. Il n'était pas le gars sociable et adorable que tout le monde connaissait dans le quartier, mais il se refusait à être le parfait opposé.

    « Excusez-moi. Je suis Caleb Landsher, j'habite juste à côté. Je vous ai déjà vu dans la rue. Comment allez-vous ? »

Il tendit une main ferme et amicale à Linda, ne perdant absolument pas un sourire qui, sur son visage, se voulait sincère et lumineux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Déborah Lys
« Avant de bouffer ton voisin, assure toi qu'il n'est pas pourri »
15 mai 1991 - 01 juin 2011
JE SUIS : Féminin J'AI : 26
ENTERRÉ LE : 30/06/2011
PROCHES EN DEUILS : 1955
AVATAR : Kristen Stewart


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: If you can, help others; if you cannot do that, at least do not harm them. [Caleb & Déborah]   Dim 24 Juin 2012 - 11:01

Déborah fut contente que Caleb accepte d'être serré par elle, cela lui fit du bien de le sentir contre elle, elle avait en ce moment, énormément besoin de beaucoup de tendresse mais n'ose jamais le dire pour éviter que l'on croit, qu'elle souhaite que le monde tourne autour d'elle, elle ne voulait surtout pas que l'on croit cela d'elle.
Une fois l'étreinte terminée, Déborah avait le sourire jusqu'aux oreilles, elle se rappela que Linda était avec eux et se tourna vers elle mais Caleb la connaissait déjà vaguement, elle n'avait donc pas les présentations à faire même si Déborah venait seulement de la rencontrer, devant sa porte... Elle connaissait son prénom et à première vue, la jeune femme blonde avait l'air gentille, juste que pendant deux minutes, elle avait oublié sa présence parce que voir Caleb lui avait réchauffé le cœur.

Déborah se rappela finalement que la jeune femme lui avait parlé avant l'apparition de Caleb,
« Oh, je ne sais pas encore combien de temps je vais rester la dedans... Je devrais sans doute faire de la rééducation ensuite parce que mes jambes ne seront plus capable de supporter mon poids... Depuis l'accident, je suis cloué la dedans ! Elle prononça les derniers mots en tapotant le fauteuil roulant et en affichant un sourire en coin, l'air de dire : c'est comme çà.
Vous étiez à la fête de la saint Valentin ? » Déborah adressait cette question à l'intention de la belle blonde, parce que Déborah ne l'avait pas vu à cette fête, peut être qu'elles ne se trouvaient pas dans le même coin de la salle.

Déborah prit la main de Caleb, pour être sur qu'il soit bien là et qu'il ne s'évapore pas, Déborah était tellement contente de le revoir, elle ne pensait pas le revoir de si tôt ! Ils auront effectivement beaucoup de choses à se raconter bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Linda Williams
Destin Tragique
27 mars 1973 - 13 Avril 2011
JE SUIS : Féminin J'AI : 26
ENTERRÉ LE : 07/05/2011
PROCHES EN DEUILS : 7859
AVATAR : Elizabeth Mitchell


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: If you can, help others; if you cannot do that, at least do not harm them. [Caleb & Déborah]   Dim 24 Juin 2012 - 16:29

C‘était très touchant de constater de telles retrouvailles. Linda devait certainement être de trop et si elle le devrait elle s‘en irait pour laisser ces deux là ensembles. Ils devaient en avoir à se dire car apparemment ça faisait un baille qu‘ils n‘avaient pu se voir. La femme ne serait pas celle qui gâcherait l’instant. Elle préférait que les gens autours d’elle soient bien et heureux. Caleb se tourna vers elle alors qu’elle regardait le sol pour ne pas paraître trop ennuyante à les voir se parler. Il lui dit qui il était et il paraissait vraiment agréable.

- Ce n’est rien, c’est moi qui m’excuse. J’espère ne pas vous embêter. Je suis Linda Williams. Oui je vois. Je reconnaît votre visage. Line serra la main du brunet avec un large sourire. Elle était ravie de pouvoir parler à cet homme mystérieux dans le fond car elle n’avait jamais pu l’approcher. La belle, ensuite, désigna sa propre maison du doigt pour lui signifier où elle logeait. Je vais bien et vous ? J’étais en train d’aider Déborah à ramasser ses affaires. Elle jeta un œil vers elle, attristée par l’état de la jeune femme. Cette dernière posa une question à la grande blonde qui y répondit de suite. Je n’y étais pas. J’étais en soirée avec mon compagnon ailleurs. Il parait que c’était affreux là bas … La belle était désolée.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Caleb Landsher
Monsieur Parfait
22 janvier 1977 - 14 août 2011
JE SUIS : Masculin J'AI : 28
ENTERRÉ LE : 14/08/2011
PROCHES EN DEUILS : 1478
AVATAR : Henry Cavill


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: If you can, help others; if you cannot do that, at least do not harm them. [Caleb & Déborah]   Mer 4 Juil 2012 - 10:56

Caleb ne se sentait pas malheureux pour Debie. Il se sentait un peu désolé, mais surtout compatissant. Depuis qu'il l'avait revue, il n'avait pas spécialement fait de remarques sur le fauteuil, en tout cas pas plus que le nécessaire. Il savait ce que c'était qu'être handicapé, d'une certaine façon. Quand on sort de prison, toutes les discussions ramènent sans arrêt à cela, et on se sent toujours enfermé à force d'en parler. Caleb ne souhaitait pas que Deb' se sente comme une fille en fauteuil roulant, il voulait qu'elle se sente comme Deborah, tout simplement.
Elle avait pris sa main lorsqu'il s'était redressé, l'empêchant de filer en douce à priori, mais de cela il n'avait pas envie. Il resta donc à côté, souriant à l'attention de Linda, qui l'avait reconnu et avait rapidement expliqué la raison de sa présence. Mais Debie avait déjà embrayé. Elle voulait en savoir plus sur le jour tragique qui la vit finir en fauteuil, savoir si Linda était une miraculée ayant échappé au pire. Apparemment, cet hôtel dont tout le monde avait parlé avait été un véritable château de cartes. Le bâtiment datait. Encore une fois, Caleb était effaré par les négligences commises dans ce monde des morts. Tout le monde, ici, était mort, et certains dans des séismes. Se fichait-on de disparaître pour toujours parce qu'on a négligé la sécurité anti-sismique, ici ? Tous avaient connu la crainte de disparaître au moment de mourir ; ou presque. Maintenant qu'ils avaient une deuxième et dernière chance, il semblait qu'on voulait la gâcher. Depuis qu'il était arrivé ici, Caleb avait été criblé de balles et pris dans un vrai désastre sismique. Il y avait de quoi se poser des questions.

    « Moi-même, j'étais à l'extérieur de la ville, à la campagne. Là-bas, il n'y a d'infrastructure anti-sismique nulle part. Quand je suis parti, il n'y avait plus une seule maison debout à des kilomètres à la ronde. J'ai eu de la chance de ne rien avoir, mais je ne peux pas en dire autant de beaucoup de monde. Au moins, malgré l'hôtel et quelques autres vieilles bâtisses, la ville, elle, semble avoir tenu le coup ; une vraie chance ! »

Caleb s'arrêta là. Il ne souhaitait pas vraiment aller plus loin ou en parler davantage. Ce séisme était une tragédie dont il fallait laisser passer les cicatrices, et qui devait servir de leçon à beaucoup. Combien étaient maintenant coincés au royaume des morts, alors que leur âme-sœur était définitivement partie, peut-être née à nouveau sur Terre ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Déborah Lys
« Avant de bouffer ton voisin, assure toi qu'il n'est pas pourri »
15 mai 1991 - 01 juin 2011
JE SUIS : Féminin J'AI : 26
ENTERRÉ LE : 30/06/2011
PROCHES EN DEUILS : 1955
AVATAR : Kristen Stewart


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: If you can, help others; if you cannot do that, at least do not harm them. [Caleb & Déborah]   Sam 7 Juil 2012 - 17:33

Déborah su enfin que Linda n'était pas présente le jour de la fête, ce n'était pas plus mal pour elle parce qu'elle aurait peut être eu quelque chose de cassé, ou peut être même pire... Déborah arrêta de penser à cela parce qu'en aucun cas, elle ne voudrait du mal aux autres !
Elle fut soulagée que la belle est passée du bon temps ailleurs, elle n'en dit pas plus à Linda, l’événement était encore trop présent dans sa tête pour continuer à y penser, Déborah désirait passer à autre chose, elle ne veut pas s'attarder sur son fauteuil, l'accident, sa première soirée en amoureux ratée... ect, inutile et encore dur, trop frais pour s'y attarder.

Elle tenait toujours Caleb par la main, pas qu'elle croyait qu'il allait s'en aller en courant, mais surtout parce qu'elle en revenait pas de le revoir, elle n'avait pas encore eu l'occasion de le voir souvent, mais elle s'était déjà fortement attachée à lui, elle l'aimait bien et sa disparition de sa vie ne lui avait pas plu du tout.

Caleb avait vu de la chance également, une grande chance parce que Déborah n'aurait pas voulu qu'il arrive quelque chose à son ami, sa présence lui était bénéfique, ne plus l'avoir aurait été terrible !

« Heureusement que tu n'a rien eu Caleb, je n'aurai pas aimé qu'il te soit arriver quelque chose ! »

Déborah lui serra la main pour accentuer ses paroles, elle l'aimait bien ce gars là.

Linda finit par dire qu'elle espérait ne pas déranger, elle ne dérangeait pas du tout Déborah, sa présence lui faisait chaud au cœur au contraire,
« Vous ne dérangez pas du tout Linda, votre aide m'est bien précieuse aujourd'hui ! »

Déborah lui fit un sourire, elle désirait maintenant rentrer, en cet instant, elle se demandait si ils voudraient bien venir un peu chez elle pour parler, devant un verre d'alcool ou de soda, au choix.

« J'aimerai rentrer, vous allez tous les deux me suivre, j’espère ??? Vous n'avez pas le droit de vous enfuir en courant... Si vous le faite, je vous rattraperai ! »

Déborah eu un petit rire, elle désirait que Linda et Caleb restent un peu avec elle, elle n'avait pas envie de se retrouver seule une fois encore, dans sa grande demeure !
Elle se mit à regarder ses deux amis, s'attardant un peu plus sur Caleb, le fixant dans les yeux et en lui lançant un sourire auquel il n'avait pas le droit de résister.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Linda Williams
Destin Tragique
27 mars 1973 - 13 Avril 2011
JE SUIS : Féminin J'AI : 26
ENTERRÉ LE : 07/05/2011
PROCHES EN DEUILS : 7859
AVATAR : Elizabeth Mitchell


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: If you can, help others; if you cannot do that, at least do not harm them. [Caleb & Déborah]   Jeu 12 Juil 2012 - 20:23

Linda fut étonnée. Caleb avait vécut là une histoire bien extraordinaire. Son visage devait traduire ce fait car Line était une femme naturelle et elle ne savait pas masquer ce genre d’expression. L'homme avait du vivre l’évènement à sa manière et il paraissait un peu plus zen que d'autres. La blondinette pouvait facilement cacher ses soucis en tout cas, peut-être que le brunet était comme elle pour cela. Elle savait être contradictoire. En tout cas, ça devait faire un drôle d’effet de se retrouver seul avec tout qui était décimé autours de soi. Cela sonnait tel une fin du monde. Assez affolant comme idée. La blonde aurait été choquée sur le coup. Caleb minimisait les choses pour son cas car selon lui d’autres avaient vécut pire mais lui aussi avait été conscient lors de cette catastrophe. Il avait ce droit de parler. Il avait su s’en sortir tel un chef, c’était incroyable et tant mieux pour lui car le malheur n’était pas à souhaiter dans ce genre de cas.

- Je plussoie, dit-elle. Elle était ravie pour Caleb, elle aussi et tenait à le souligner. Je vous remercie Déborah, ça me fait plaisir de pouvoir un peu plus parler avec vous que de ne dire qu’un simple bonjour. Même si c’est plaisant, j’avais cette envie de plus en savoir sur vous. Dans les limites bien sur. Elle rit car dans le quartier, il existait des petites commères mais la blonde n’en était pas. Alors je vous suis. Caleb, ne dites pas non.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Caleb Landsher
Monsieur Parfait
22 janvier 1977 - 14 août 2011
JE SUIS : Masculin J'AI : 28
ENTERRÉ LE : 14/08/2011
PROCHES EN DEUILS : 1478
AVATAR : Henry Cavill


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: If you can, help others; if you cannot do that, at least do not harm them. [Caleb & Déborah]   Mar 17 Juil 2012 - 12:01

La conversation changeait de sujet. Ils ne pouvaient pas rester toute la journée sur le pas de la porte, alors le moment était venu de se dire au revoir ou d'entrer. Bien entendu, avec son coeur gros comme ça, Debie proposa aux deux de l'accompagner chez elle. En comparaison de la jeune fille rongée par les envies de vengeance qu'il avait rencontré, elle avait opéré une transformation incroyable. Il était difficile d'imaginer que cette petite femme bien installée et comblée était la même que celle qui entretenait de sombres desseins en faisant des anges dans la neige.
Linda ne refusa pas l'invitation. Il fallait dire qu'elle semblait sincère dans son intention d'apprendre à connaître Deborah. Caleb, lui, avait-il seulement le droit de refuser ? Il avait de toute façon le temps et l'envie, aussi hocha-t-il la tête en souriant quand la blonde l'incita à les accompagner à l'intérieur.

    « Bien sûr que je ne vais pas rater l'occasion de passer un peu de temps avec vous. En plus, je n'ai pas l'air autorisé à m'en aller. »

Il dit ces derniers mots sur un ton amusé tandis qu'il tirait légèrement le bras que Debie avait agrippé, testant gentiment la prise de la demoiselle pour montrer qu'il était bien prisonnier. Puis il se glissa derrière le fauteuil de la brune et prit les poignées une fois qu'elle l'eut lâché, prenant le chemin de l'entrée en faisant amicalement signe à Linda de ne pas rester en arrière.

    « Ma vie est décidément pleine de bonnes surprises en ce moment. Ça me change. J'aurais dû arrêter la flicaille plus tôt et me faire plomber avant, si j'avais su. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Déborah Lys
« Avant de bouffer ton voisin, assure toi qu'il n'est pas pourri »
15 mai 1991 - 01 juin 2011
JE SUIS : Féminin J'AI : 26
ENTERRÉ LE : 30/06/2011
PROCHES EN DEUILS : 1955
AVATAR : Kristen Stewart


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: If you can, help others; if you cannot do that, at least do not harm them. [Caleb & Déborah]   Sam 4 Aoû 2012 - 10:00

Déborah finit par lâcher Caleb quand celui ci fit comprendre qu'il allait venir chez elle, il lui prit même le fauteuil pour l’emmener à l'intérieur, elle lui tendit même les clés pour qu'il ouvre la porte.
Caleb fit une remarque qui n'a pas plus à Déborah, elle fronça les sourcils et lui répondit méchamment :
« Ne dit pas ça ! Personne ne mérite de mourir ainsi ! »
Elle se tourna ensuite vers Linda, elle souhaitait que celle ci rentre dans la demeure en premier, Déborah maintenant stable, roula seule jusqu'à l'intérieur :
« Entre Caleb, ne dit plus de pareil idiotie ou la prochaine fois, tu ne franchira plus la porte ! »
Déborah fronçait les sourcils, un peu remontait contre Caleb, il n'avait pas à dire cela, il n'aurait pas du se prendre de balle, il ne faisait que son travail et les balles, se n'est pas à lui de se les prendre... Donner oui mais pas recevoir.

Après avoir dit cela méchamment à son ami, elle lui prit la main pour le faire approcher d'elle, et lui dire plus faiblement avec plus de tendresses :
« Ne dit plus ça, ok ? »
Déborah lui souriait, elle tenait beaucoup à Caleb, c'était une personne qui comptait maintenant beaucoup pour elle, elle voulait le meilleur pour celui ci et elle aurait préféré ne pas le connaitre parce que cela voudrait dire qu'il n'était pas mort, bien vivant dans sa ville... à faire son travail le plus justement possible... Pas qu'elle ne voulait pas faire sa rencontre mais elle voulait que Caleb ai une vie meilleure.

Elle s'est tournée vers Linda, en lui faisant un sourire, ils ne devaient pas continuer sur une note de bêtise que Caleb avait lancé :
« Linda, asseyez vous ! Vous voulez quelques choses à boire ? J'ai tout ce qu'il faut, alcoolisé ou non... La question est pour toi aussi Caleb, tu veux boire quoi ? »
Déborah avait le sourire aux lèvres, elle se sentit bête d'avoir si mal réagit avec Caleb mais il avait dit une énormité qui avait le don d'énerver Déborah déjà assez irritable à cause de sa situation, pas si difficile que cela, il y a toujours pire qu'elle mais elle commençait à en avoir marre de sa position alors que son ami vienne dire cela... Elle n'avait pas supporté.
Elle s'approcha de Caleb, lui serra la main pour lui faire comprendre qu'elle s'en voulait de son attitude et roula jusqu'à Linda dans l'attente d'une réponse de celle ci.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Linda Williams
Destin Tragique
27 mars 1973 - 13 Avril 2011
JE SUIS : Féminin J'AI : 26
ENTERRÉ LE : 07/05/2011
PROCHES EN DEUILS : 7859
AVATAR : Elizabeth Mitchell


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: If you can, help others; if you cannot do that, at least do not harm them. [Caleb & Déborah]   Sam 4 Aoû 2012 - 13:48

Caleb était plus qu’avenant. Il était plaisant de parler avec cet homme. Le brunet ne laissait pas Linda de côté et il l’invitait même à se montrer plus présente. C’était certain : Il mettait les gens à l’aise ce gars là. La blondinette l’appréciait sincèrement. Elle lui envoya un sourire bienveillant. Des mercis, elle voulait lui en dire des milliers. Il avait une telle patience , une grande générosité et un naturel décoiffant. Il n’était pas n’importe qui selon la professeur de sport. Par ses paroles, on comprenait qu’il allait bien et qu’il était heureux ici. Ironiquement, il dit qu’il aurait préféré mourir avant car dans le Skyline il n‘avait que des bonnes surprises. Cela signifiait que dans cette nouvelle vie, il était plus que bien et tant mieux. On ne pouvait que lui souhaiter le bonheur complet et cale à très long terme.
Tous étaient entrés dans la demeure de Déborah. La jeune femme avait proposé que Caleb et Linda entrent plutôt qu’ils ne restent dehors à discuter de tout et rien. C’était bien plus agréable. La belle était très sympathique de pendre du temps pour ses voisins car elle devait être préoccupée par son état. Elle savait mettre cela entre parenthèse et profiter de l’instant. Une vraie courageuse. Caleb poussa son fauteuils. Line suivit le pas et préféra se mettre plus en retrait quand même. Déborah ne comprenait pas les paroles de son ami du même sens que la professeur de sport l'entendait. Elle ajouta donc :


- Caleb est tout simplement heureux ici et c'est ce qui est à souhaiter pour lui.

La jeune en fauteuil roulant proposa à Linda de s’asseoir. La blondinette la remercia de suite et elle s’assit là où elle pouvait.


- Merci Déborah. Je pourrai avoir un verre d’eau ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Caleb Landsher
Monsieur Parfait
22 janvier 1977 - 14 août 2011
JE SUIS : Masculin J'AI : 28
ENTERRÉ LE : 14/08/2011
PROCHES EN DEUILS : 1478
AVATAR : Henry Cavill


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: If you can, help others; if you cannot do that, at least do not harm them. [Caleb & Déborah]   Sam 4 Aoû 2012 - 17:24

A peine Cal avait-il fini sa petite tirade d'humour noir et s'apprêtait-il à ouvrir la porte qu'il se prit un véritable tir. Le coup de sang de la jeune femme le fit sursauter et se retourner, les yeux ronds. La porte était déverrouillée et entrouverte, mais il s'écarta sans l'ouvrir davantage. Linda finit par entrer, suivie par Debie. L'Ecossais avait bien l'envie, sur le moment, de tourner les talons et de filer, le temps qu'elle se calme. Il avait assez pris dans les dents au boulot, et il avait pris l'habitude de ne plus se mêler des prises de tête des gens ; il en avait bien assez pour lui, déjà. Il comprenait ce que Deborah pouvait ressentir sur le moment, en fauteuil roulant, mais si l'aider devait se faire au prix de leur amitié, il préférait autant l'aider de loin. Pour autant elle finit quand même par s'arrêter et lui prendre la main. Elle s'était calmée, on dirait, mais elle n'avait toujours pas compris. Elle souffrait tellement qu'elle ne voyait tout simplement pas où était le bien. Heureusement, Linda, elle, avait très bien compris, et le fit remarquer à la brune. Caleb retrouva le sourire et adressa un signe de tête plein de gratitude à la blonde.

    « Merci, Linda. En effet, j'ai dépassé la rancune et le chagrin de mes deux grosses blessures par balles depuis un moment déjà. Pour être honnête, Skyline m'apporte beaucoup, et, même si j'ai laissé quelques personnes chez les vivants - surtout une, en fait -, je peux dire que je n'ai jamais été aussi heureux qu'ici, aujourd'hui. »

Un sourire réconfortant à Debie, quelques tapes sur les épaules, et ils reprirent leur chemin, non sans un autre signe de remerciement à Linda. Il ne se serait pas senti la force et l'humeur de devoir faire avec la crise d'une femme ce soir, aussi appréciait-il énormément ce rôle d'ange-gardien qu'elle avait tenu en cet instant. Vraiment, cette femme blonde était visiblement une personne très humaine ; mais la mort et les pertes faisaient parfois des gens de Skyline des êtres plus sages que ce qu'ils avaient été de leur vivant. Ça n'avait pas été le cas pour Caleb, ou Debie, aussi l'idée avait-elle ses limites. Mais Linda semblait être une belle personne.
L'on s'assit, l'on proposa à boire. Linda demanda de l'eau, et Caleb, regardant l'heure, sourit.

    « Il est trop tôt pour le thé, mais pas pour un café ; si cela ne te dérange pas, ma belle. »

L’Écossais retrouvait le sourire. Il commençait à se calmer, oubliait le coup de sang de tout à l'heure, retrouvait de la contenance. Tenir de la rancune d'une brève dispute qui n'en était même pas une était une bêtise. Aussi, pendant que le café coulait et que Linda recevait son verre d'eau, Caleb regarda alentour.

    « J'aime bien la façon dont vous avez aménagé. Tu es en couple alors. Comment est-il ? Et comment ça se passe ? »
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: If you can, help others; if you cannot do that, at least do not harm them. [Caleb & Déborah]   

Revenir en haut Aller en bas
 

If you can, help others; if you cannot do that, at least do not harm them. [Caleb & Déborah]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: † SHOOTING STAR STREET :: † QUARTIERS RÉSIDENTIELS :: ► 1014 [X]-
TOP PARTENARIAT

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit