Bienvenue Invité dans le Skyline
AFTERLIFE fête ses 1 an !
Venez découvrir les résultats du Gala Award 2012
Inscription pour le topic de groupe ici
Statistique du forum et commentaires des membres après un an d'ouverture ici

Partagez | 
 

 Regarding Cassie. ~ Victoria & Caleb

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Caleb Landsher
Monsieur Parfait
22 janvier 1977 - 14 août 2011
JE SUIS : Masculin J'AI : 29
ENTERRÉ LE : 14/08/2011
PROCHES EN DEUILS : 1478
AVATAR : Henry Cavill


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Regarding Cassie. ~ Victoria & Caleb   Ven 20 Juil 2012 - 13:21

Nuit noire. Sur la montre, c'était presque le matin, et seules les lumières artificielles, cette nuit, apposaient leur voile éclairé sur le chemin des derniers employés quittant le Eats & Demons, un restaurant de banlieue très apprécié de la population. Le parking était pratiquement vide. Les véhicules des sortants étaient rangés sur la partie réservée au personnel, éparpillés le long des rangées. Un seul véhicule faisait tache sur le tableau, mais on n'y fit guère attention. Les employés se dirigèrent rapidement vers leurs véhicules respectifs, soucieux de rentrer chez eux vite et de dormir.
Deux véhicules finirent par rester : celui de Victoria Ledger, une hédoniste adepte des psychotropes et du sexe, et celui de Caleb Landsher, ancien lieutenant de police ayant tout plaqué, actuellement inquiet au sujet de sa nouvelle voisine ; surtout depuis ce qu'avait révélé Wellington sur Riley Thompson, celui qui semblait pourtant le plus équilibré des deux. Lorsque Victoria finit par sortir, alors que le dernier collègue partait déjà, l’Écossais sortit de son véhicule et se dirigea sur son chemin à un pas tranquille, mains visibles pour ne pas l'inquiéter outre mesure. Lorsque Ledger arriva assez près, il l'interpella par son nom, et s'arrêta en lui faisant face, sous la lueur d'un réverbère.

    « Mademoiselle Ledger ? Excusez-moi de vous interrompre, je n'en ai pas pour longtemps. Non, non, inutile de vous inquiéter, je ne viens que vous parler d'une connaissance commune. »

Laissant ses paroles et son timbre tranquille calmer le petit coup de stress qui devait avoir accompagné son apparition, Caleb inspira et continua.

    « Je m'appelle Caleb Landsher. Je viens vous voir au sujet d'une personne que vous connaissez bien, d'après les informations que j'ai eu. Il s'agit de Cassie Williams. »

Un sourire grave ; l'ancien policier savait qu'avoir l'air aimable dans cette situation n'apporterait rien du tout. Il lui fallait simplement faire sentir à quel point la chose était importante pour lui, et combien il était important à ses yeux de parler à Victoria, ne serait-ce que quelques instants.

    « Je vais jouer cartes sur table. J'ai aidé à l'envoyer en prison il y a moins d'un an. J'ignore si elle sait qui je suis, mais elle a emménagé juste à côté de chez moi, il y a un mois. J'ai commencé par me dire qu'elle voulait m'atteindre, mais je me suis fait une raison. Or, j'ai récemment appris que son compagnon pouvait se montrer violent, et ça a relancé le doute en moi. Vous connaissez Cassie Williams. Ai-je raison de me méfier de son arrivée ? »

Voilà qui était vite expliqué et avancé. Caleb ignorait s'il recevrait une réponse concluante, mais il savait déjà qu'il avait capté l'attention de la jolie blonde qui, si elle semblait encore pressée, avait l'air d'avoir plutôt fortement réagi au nom de son ancienne compagne de cellule. Il savait, en tant qu'ancien détenu, que personne n'avait de secret en prison. Alors, si Cassie Williams était du genre revancharde au sang froid, il le saurait grâce à elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Victoria Ledger
18 Octobre 1985 - 3 Juillet 2011
JE SUIS : Féminin J'AI : 23
ENTERRÉ LE : 17/07/2012
PROCHES EN DEUILS : 652
AVATAR : Sophia Bush


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: Regarding Cassie. ~ Victoria & Caleb   Ven 20 Juil 2012 - 15:41



Caleb&Vicky


« Regarding Cassie » you and me • Pour mieux l'envoyer en enfer

......

Une autre journée prenait fin. Victoria Ledger avait commencé son service à dix-huit heures, comme tous les vendredis. La soirée avait été plus que normale, rien à signaler au patron. Comme d'habitude, aux alentours de minuit, la jeune Ledger s'était enfermée aux toilettes pour prendre son ecstasy journalière. C'était l'une des drogues qu'elle préférait le plus : elle se sentait calme, heureuse et ses collègues lui disaient toujours qu'elle était beaucoup plus chaleureuse avec les clients après cette prise de drogue. La plupart d'entre eux savait exactement ce que Vicky prenait mais aucun d'eux n'en parlait. Même les plus récalcitrants et fermés à la drogue n'osaient balancer la brunette : ils connaissaient le passé houleux de leur collègue.
Ce soir-là, dans cette nuit noire sans lune, c'était elle qui devait fermer la boutique. Elle attendit patiemment que tous ses collègues sortent du restaurant, et enfin elle put fermer derrière elle. Alors qu'elle fermait à clé, elle entendit les voitures quitter le parking : elle était enfin seule. La nuit – du moins ce qui en restait – était tout à elle ! Elle avait une de ses envies de danser … !

Elle allumait une clope lorsque une voix d'homme l'interpella. Elle n'eut même pas besoin de tourner la tête pour constater qu'un homme se tenait devant elle. Cette apparition la fit sursauter avant qu'elle ne remarque que l'homme ne tenait aucune batte de baseball. Non, non, elle n'était pas parano, mais avec tous les méfaits qu'elle avait commit tout au long de sa vie – et de sa mort aussi par conséquent – il devait y avoir bon nombre d'individus souhaitant son départ vers un autre monde – s'il y en avait un d'ailleurs après le Skyline.

D'abord, l'homme prit la peine de la rassurer car il devait sans doute avoir aperçu la peur éphémère de la jeune serveuse et intérieurement, elle le remercia – remerciement qui, extérieurement, se fit remarquer par un petit sourire charmeur. Puis enfin il se présenta ; à vrai dire il n'y avait rien de bien intéressant dans ses paroles jusqu'à ce qu'il prononce le nom de Williams. Là, Vicky s'était placé juste en dessous du réverbère qui éclairait le visage de Landsher.


VICTORIA - Williams … Vous connaissez Williams, vous aussi ? Comme je vous plains !

Elle éclata de rire, s'accrocha à la barre du réverbère et y tourna longuement en chantonnant doucement une chanson sans réelles paroles, se contentant de répéter « Williams » sur un air enfantin. A côté d'elle, Landsher parlait et Vicky essayait de l'écouter. Sous l'emprise de drogue, elle ressemblait à une véritable enfant. Elle s'arrêta enfin, tira sur sa cigarette et lui souffla la fumée en plein visage – elle fut d'ailleurs forcée de se mettre sur la pointe des pieds, du haut de son fameux 1m54


VICTORIA - Merde, bien sur que vous devez vous méfier. Cette fille est dangereuse. En prison, elle martyrisait tout le monde.

Elle ne se souvenait plus si c'était vrai ce qu'elle venait de dire : ce n'était pas l'inverse ? N'était-ce pas elle, la méchante ? Non, elle ne savait plus, mais devant la gravité de la situation, elle tenta de rester sérieuse et d'avoir l'air saine.


VICTORIA - Vous savez qu'elle a tranché la jugulaire d'un gardien ?

Ca non plus elle ne savait plus si c'était vrai. Tout ce dont elle savait c'était que « Williams » était égal à « ennemi ». Il fallait donc lui pourrir la vie, l'envoyer au fond du trou. Et Victoria s'était promis d'y arriver par n'importe quel moyen. Encore une fois, elle tira sur sa cigarette, fixant l'horizon. Puis son regard se reposa sur Landsher. Bel homme. Elle sortit son paquet de cigarettes de son sac et le lui tendit.


VICTORIA - Vous fumez ?



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Caleb Landsher
Monsieur Parfait
22 janvier 1977 - 14 août 2011
JE SUIS : Masculin J'AI : 29
ENTERRÉ LE : 14/08/2011
PROCHES EN DEUILS : 1478
AVATAR : Henry Cavill


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: Regarding Cassie. ~ Victoria & Caleb   Lun 23 Juil 2012 - 12:51

Le petit plan semblait avoir fonctionné. La blonde avait commencé à faire attention à ce qu'il disait, mais ... l'ancien flic sut tout de suite qu'il allait devoir prendre ce qu'elle disait avec des pincettes. En voyant sa posture et la façon dont elle se mit tout d'un coup à se balancer en chantonnant, il comprit tout de suite qu'elle était complètement raide. Avec sa toute petite taille, elle ressemblait à une ado qui aurait fait plus que son âge, et la voir droguée à ce point rajoutait au désolant de la situation. Dans sa carrière de flic, et avant en tant que détenu, l’Écossais avait croisé beaucoup de junkies ; c'en était même un qui l'avait tué. Il ressentait toujours de la compassion pour eux, car il savait où leurs addictions pouvait les amener, et comment ils terminaient la plupart du temps. Pouvait-il vraiment croire à ce qu'elle disait, d'ailleurs ? Il en doutait. Néanmoins, il resta présent, ne broncha pas lorsqu'il prit la fumée en pleine figure, et l'écouta dresser le portrait d'une Cassie Williams régnant comme une harpie sur le monde carcéral. Concernant le gardien, Cal était étonné. Il ne se souvenait pas avoir vu ça dans son dossier, et c'était le genre d'affaire grave qui restait éternellement dans un casier judiciaire, même après la mort. Non, il doutait que Williams ait égorgé un gardien, d'ailleurs elle n'était pas assez douée de ses mains avec une arme. Par contre, aurait-elle martyrisé ses semblables ? Cassie Williams était-elle le genre à aimer contrôler l'univers qui l'entoure, à se sentir au-dessus ? Cela expliquerait sa hargne contre Wellington et Wesley, mais aussi ce nouveau bar non loin du Devil's Tail, dont Wellington semblait sûr qu'il était un stratagème pour les faire couler et prendre leur business.

Bref : elle était en pleine montée, mais elle ne disait peut-être pas que des conneries. Étant resté sans montrer quelque signe de contentement ou de dépréciation que ce soit, il regardait le ballet grotesque de la jeune serveuse. Elle devait probablement être persuadée d'avoir l'air clean, mais la montée et la fatigue ne faisaient pas bon ménage. Cal sourit sans paraître condescendant, fixant la jeune femme tandis qu'elle sortait son paquet de cigarettes et lui en proposait une en lui rendant son regard. Il ne fumait pas, non, mais si elle avait une seule chose claire et vérifiable à lui donner, ça valait le coup. Cal avait déjà fumé, il savait donc comment faire pour ne pas passer pour un crapoteur de première. Il ne pouvait pas vraiment refuser. Stables ou non, les junkies devenaient souvent des gens très différents une fois stone, et refuser la cigarette était comme refuser d'entrer dans son système, d'entrer dans cet espace hors du temps dans lequel elle se trouvait. S'il prenait cette cigarette, elle continuerait et se rapprocherait peut-être même un peu. S'il refusait, elle s'éloignerait beaucoup. Aussi se servit-il une cigarette et laissa-t-il à la jeune femme le loisir de l'allumer, se penchant pour lui économiser la moitié du travail.

    « Merci, » lui dit-il alors qu'il tirait sur la cigarette.

Une sensation de brûlure et d'asphyxie lui traversa l’œsophage. Il se retint, garda le visage calme, serrant à peine la mâchoire, et laissa passer l'impression. C'était toujours comme ça lorsqu'on fumait peu, au moment de la première taf. En tant que flic, Caleb avait souvent utilisé ce modus operandi pour approcher des types instables, et avait appris comment avoir l'air habitué.
Deuxième taf ; ça allait déjà mieux. La tête lui tourna légèrement, mais rien de particulièrement violent. La nicotine avait juste un effet brutal sur celui qui s'était sevré. D'une manière assez bizarre pour ceux n'ayant jamais expérimenté une telle situation, cela aida simplement Caleb à se mettre sur un pied un peu plus égal avec Victoria. Maintenant, ils n'était plus vraiment étrangers.

    « En passant, on peut se tutoyer, je pense. Tu as revu Cassie Williams depuis que tu es ici, ou c'est juste ton expérience de la Cassie vivante qui parle ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Victoria Ledger
18 Octobre 1985 - 3 Juillet 2011
JE SUIS : Féminin J'AI : 23
ENTERRÉ LE : 17/07/2012
PROCHES EN DEUILS : 652
AVATAR : Sophia Bush


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: Regarding Cassie. ~ Victoria & Caleb   Mer 15 Aoû 2012 - 10:27



« Regarding Cassie » you and me • Pour mieux l'envoyer en enfer

......

Il avait accepté sa clope. Chouette type. Il s'était même baissé pour éviter à Vicky de se mettre sur la pointe des pieds – ceci dit, même sur la pointe des pieds, elle aurait été trop petite. Elle n'avait pas mis de talons aujourd'hui. Jamais pour le service. Les clients n'étaient pas assez riches pour qu'elle décide d'en draguer quelques uns. Si elle les avait tous à ses pieds, autant choisir, non ?

Caleb la remercia pour la cigarette et Vicky lui fit signe de ne pas la remercier. Les clopes, elle en refilait à tout le monde. Un brin de gentillesse et de générosité ? Peut-être bien. Vicky avança un peu, vers sa voiture – enfin celle de son frère. Elle savait que Landsher la suivrait très certainement, car apparemment, il voulait des infos sur la petite Cassie. Ledger n'était pas clean, mais elle se rendait inconsciemment compte que ce mec était là uniquement dans le but d'en apprendre plus sur la jeune femme. Et après tout ? C'était le bon moment pour descendre Williams. Vic avait su la martyriser en prison, alors pourquoi ne pas continuer, après tout ? Caleb enchaînait les questions. Victoria secoua la tête.


VICTORIA - Je l'ai pas connu vivante, mais j'imagine que c'était une vraie peste, telle que je l'ai connue en prison … On s'est rencontrées en taule.

Vicky marchait droit vers la voiture, et ne prenait pas la peine de regarder droit dans les yeux le jeune homme. Elle devinait qu'il devait la suivre de près. La jeune femme avait une chanson dans la tête. Elle était juste euphorique cette nuit là, et n'avait qu'une envie : s'amuser ! Elle chantonna à voix basse, avant de finalement s'asseoir sur le capot de sa voiture. Elle adressa un sourire charmeur à Landsher.


VICTORIA - Je l'ai revu pourtant, y'a pas si longtemps, au hasard, comme ça, dans une rue. Cette fille est complètement folle. Elle m'a agressée. Tu veux voir ?

Pour une fois, ce n'était pas vraiment faux. Elle avait bien recroisé Cassie Williams au hasard, dans une rue du Skyline, et elle l'avait également frappé. Elle tira longuement sur sa cigarette, avant d'enlever son manteau et de remonter légèrement son débardeur rouge pétant dans le but de montrer à Caleb les traces de coups qu'elle avait sur les côtes. C'était effectivement Williams qui les lui avait donné lors de leur dernière rencontre, hors de taule. Ca avait en fait été leurs retrouvailles.
Victoria avait bien évidemment répliqué face aux coups de Cassie, mais ça elle allait le garder pour elle. Il fallait qu'elle passe pour la victime aux yeux de Caleb, qu'elle ait un allié de plus. En bonne comédienne, Vic savait user de ses émotions. Parfois, elle pouvait sembler si vulnérable, si innocente, si angoissée.
Elle fixa longuement l'horizon, finissant ainsi sa clope. Durant ces quelques minutes de réflexion, elle adopta son air de jeune femme soucieuse avant de regarder droit dans les yeux Landsher.


VICTORIA - J'ai toujours peur d'elle. Je fais la maligne mais j'ai toujours peur qu'elle me retrouve et qu'elle décide de me martyriser, chose qu'elle n'a pas réussi à faire en prison … Mais maintenant j'ai peur d'elle, elle est plus forte en liberté que enfermée entre quatre murs, c'est évident.

Intérieurement, Vicky brûlait et riait. Elle aurait pu être une actrice de renommée internationale. Mais pourtant, elle sentait qu'un réel malaise s'installait au fond d'elle. Elle sentait qu'elle allait être obligée de gober une nouvelle gélule d'ecstasy si elle ne voulait pas plonger dans une dépression. Les effets positifs de cette drogue s'enfuyaient à vive allure. Elle grinçait des dents. Et elle avait grillé sa dernière gélule.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Caleb Landsher
Monsieur Parfait
22 janvier 1977 - 14 août 2011
JE SUIS : Masculin J'AI : 29
ENTERRÉ LE : 14/08/2011
PROCHES EN DEUILS : 1478
AVATAR : Henry Cavill


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: Regarding Cassie. ~ Victoria & Caleb   Mer 15 Aoû 2012 - 13:02

La jeune femme s'était mise à marcher. Elle avait expliqué qu'elle avait connu Cassie Williams en prison, et pas avant. Et puis, rien de plus, elle s'était mise à marcher vers son véhicule. Caleb ne savait pas s'il ferait bien de la laisser conduire. Elle marchait droit, mais on ne savait jamais à quelles réactions complètement inattendues une droguée raide ou en descente pouvait être sujette. Devait-il tenter de la raisonner ? Il ne pensait pas. Il n'était pas en exercice, et, pour le moment, il avait besoin de ses infos, aussi sujettes à caution fussent-elles. C'était sans doute pour ça qu'au moment de mourir, une voix lui avait dit que, s'il avait été du côté du Bien, il n'avait jamais réussi à devenir véritablement quelqu'un de bon. Ce genre de geste s'était répété tout au long de sa vie. Laisser la sécurité des autres passer après ses intérêts était une marque de conscience professionnelle, ou une question de survie, selon où on se plaçait. Dans le cas présent, cependant, rien n'indiquait que Ledger changerait quoi que ce soit avec ses paroles. C'est alors qu'il y pensait qu'elle commença à lui parler de quelque chose de déjà plus intéressant. Il s'était mis à la suivre, un peu de côté, ni trop près ni trop loin. Il ne souhaitait pas avoir l'air de la harceler, il se contentait plus de rester à portée de voix et d'indiquer qu'il n'en avait pas encore terminé.

    « Elle t'a agressée ... Je veux bien voir, ouais. »


Caleb avait froncé les sourcils. Il était un poil suspicieux, certes, mais on devinait très clairement qu'il était plus inquiet. Même si Jayden avait avoué avoir lancé les hostilités verbalement, il n'en avait pas moins été agressé, précipité dans une vraie spirale de violence qui s'était terminée avec une vitrine cassée. Même en admettant que Victoria l'aurait croisée et aurait voulu lui signifier avec fermeté qu'elle ne l'aimait pas, les coups et blessures étaient punis par la Loi. Rien, sinon en état de légitime défense, n'autorisant quelqu'un à battre un citoyen.
L’Écossais avait un instant songé à demandé à Vic jusqu'où elle comptait monter son débardeur, mais ça aurait fait grand timide. Il ne craignait pas ce qu'il allait voir et ne se sentait pas attiré, il n'avait donc pas à demander. Lorsqu'il vit la blessure, il se pencha pour examiner quelques secondes, pendant qu'elle expliquait combien elle se sentait vulnérable avec Williams en liberté. Caleb sentit néanmoins que tout cela n'était pas franchement sincère. En prison, on apprenait à se montrer fort quelque soit ce qui se passait. Un tel accès de fragilité était au moins exagéré. Avec deux doigts, il appuya légèrement sur la trace qui jaunissait sur les cotes de la jeune femme, provoquant une légère réaction de retrait chez elle. Bon, ça n'avait pas l'air grave, c'était juste un bleu assez moche. Rassuré, il se redressa et la laissa rebaisser son haut. Il recommença à tirer sur la cigarette à moitié finie, comme s'il avait toujours été fumeur. Les vieux réflexes avaient la peau dure ...

    « C'est pas joli, mais heureusement pas trop grave. Mais dis, pourquoi t'es pas plutôt allée montrer ça aux flics ? J'en connais, ils ne rigolent pas avec les règlements de comptes entre détenus, surtout pas hors de taule. A moins que tu aies frappé la première ou que tu ne me dises pas toute la vérité ? »

Caleb ne pouvait pas lui dire qu'il était flic. Il ne pouvait pas non plus lui dire qu'il ne la croyait pas. Il n'avait que sa parole, et il émettait un doute raisonnable, pour voir si elle allait tenir sur sa position. Qu'elle mente ou pas, il aurait au moins de quoi s'aiguiller pour vérifier si Cassie était bien coupable ou non. Il cilla légèrement en voyant que les dents de l'interlocutrice s'étaient mises à grincer entretemps. Putain d'ecsta ! Néanmoins, il ne dit rien ; pas encore. Encore quelques secondes, et il en aurait fini avec ça, et pourrait voir si elle souhaitait écouter parler de sevrage ou non. Il en doutait, mais il ne lui coûterait rien d'essayer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Victoria Ledger
18 Octobre 1985 - 3 Juillet 2011
JE SUIS : Féminin J'AI : 23
ENTERRÉ LE : 17/07/2012
PROCHES EN DEUILS : 652
AVATAR : Sophia Bush


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: Regarding Cassie. ~ Victoria & Caleb   Mer 15 Aoû 2012 - 14:05



« Regarding Cassie » you and me • Pour mieux l'envoyer en enfer

......

Rester zen et calme, le seul moyen de se débarrasser le plus vite possible de Landsher. Si elle s'énervait, il poserait sûrement encore plus de questions – surtout qu'il en posait déjà pas mal. Ce mec était tout simplement … fatiguant, énervant. Était-ce lui qui venait de donner la migraine à la jeune femme ? Et cette nausée montante, était-ce lui aussi ? La susceptibilité et l'irascibilité de Victoria Ledger était maintenant à son maximum. Elle scrutait le ciel noir sans étoile lorsque Caleb osa remettre en doute les paroles de la jeune femme. Ce n'était rien en soi, mais allez dire ça à un drogué qui tuerait pour avoir sa poudre ! Elle redescendit les yeux brusquement, adressant un regard noir à son interlocuteur.

CALEB - … Ou que tu ne me dises pas toute la vérité ?

Elle sentit son ventre se contracter. Elle ne le supporterait pas une seconde de plus. Il était agaçant et jouait avec les nerfs de la serveuse. En moins d'une demie-seconde, Victoria s'était redressé et avait quitté le capot de sa voiture pour se retrouver face à l'homme.


VICTORIA - Excuse-moi, mais t'es qui pour remettre en cause mes paroles, t'es flic ou bien ?

Elle n'imaginait pas une seule seconde que cet homme soit en effet flic, mais c'était toujours cette phrase là qu'elle sortait lorsqu'un individu se montrait trop intrusif ou même trop curieux. La colère montait. Et le besoin aussi … D'abord, pourquoi est-ce qu'il venait chercher des infos sur cette saloperie de Cassie Williams ? Cette fille n'était rien du tout, qu'un petit insecte que Vicky aurait pu écraser en moins de deux secondes, top chrono.
Victoria toisait encore du regard le jeune Caleb. Sa présence lui donnait des tremblements dans les jambes. Tout ce qu'elle désirait, c'était se débarrasser de lui, rentrer chez elle, gober sa « friandise », et sortir en boite de nuit ou alors se rendre saoule dans un bar. Sans prévenir, et sur un coup de folie impossible à contrôler pour une droguée en manque de sa précieuse substance, Victoria laissa partir un premier coup, puis un deuxième. Voilà qu'elle se mettait à frapper un homme bien plus imposant qu'elle. Cependant, elle ne s'en rendait pas compte. Elle ne voyait pas qu'elle n'avait aucune chance. Elle ressemblait à une fourmi frappant au hasard, tout en criant :


VICTORIA - Dégage, laisse moi tranquille, dégage, casse toi, j'en ai marre de tes questions à la con, barre-toi !

Il allait être difficile maintenant d'obtenir des informations. S'il voulait la vérité, il n'avait qu'à chercher ailleurs. Mais Vic savait que Cassie ne pouvait parler d'elle à personne. Elle avait trop peur des représailles, très certainement. Mais jamais Victoria n'avouerait que le monstre, dans l'histoire, c'est elle, elle et uniquement elle. Il n'y a personne d'autre que Ledger. Ce qu'elle pensait vraiment de Cassie ? Elle était probablement comme les autres de la prison, mais Dylan avait conseillé à sa sœur de choisir un seul souffre douleur. Et c'était tombé sur Cassie. Pas parce qu'elle était plus faible que les autres aux yeux de Vic, non … C'était simplement qu'elle n'aimait pas sa tête.
C'était au feeling. Elle lui avait rendu la vie dure, l'avait faite pleurer presque chaque soir, avait fait de sa vie en prison un véritable enfer. Mais avouer tout ça était bien trop dur pour Vicky. Parce qu'elle se rendait compte qu'elle agissait en véritable monstre. Et comble de l'horreur, elle se rendait compte qu'elle aimait ça.
Elle continuait de frapper le policier, se défoulant une bonne fois pour toute.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Caleb Landsher
Monsieur Parfait
22 janvier 1977 - 14 août 2011
JE SUIS : Masculin J'AI : 29
ENTERRÉ LE : 14/08/2011
PROCHES EN DEUILS : 1478
AVATAR : Henry Cavill


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: Regarding Cassie. ~ Victoria & Caleb   Mer 15 Aoû 2012 - 14:19

Et voilà ce que donnait la drogue une fois qu'on n'en avait plus sur soi, pour une raison ou une autre. En ce moment, si Cal avait eu quoi que ce soit pour la camer sous la main, elle l'aurait pris dans la paume de sa main et ne l'aurait plus lâché. Mais là, il était juste le type devant elle pendant qu'elle s'énervait toute seule avec son manque. C'était allé très vite ; elle était encore plus dingue qu'il le pensait, et, alors qu'elle commençait à s'acharner sur lui en criant, il remarqua que ce n'était pas là la réaction d'une ancienne persécutée, dont les souvenirs douloureux remontaient. C'était juste l'énervement d'une personne complètement soumise à ses bas instincts dès lors que l'effet de la drogue passait. Elle tapait, tapait, et si les premiers coups n'avaient pas fait mal, elle commençait quand même à lui faire un peu mal. Cal ne voulait pas de bleus ou de contusions ; déjà parce que Len lui demanderait où il les aurait eu, et deuxièmement parce qu'il ne comptait pas en avoir en arrivant ici. Dans un éclair, il attrapa un des poignets de la jeune femme lorsque la main descendit encore une fois pour frapper, et elle finit sans trop de ménagement pliée en deux, la tête plaquée contre le capot dont elle venait de descendre ; et les jambes coincées par celles de Cal.

    « Si j'étais un connard, tu serais vraiment dans la merde, là, maintenant, tu ne crois pas ? »

L'Ecossais ne laissa pas le temps à la jeune femme de se calmer ou d'y réfléchir. Il se contenta de parfaire l'immobilisation pour lui glisser, avec un ton sans agressivité mais empreint d'autorité :

    « Maintenant, je ne te crois plus. Tu ferais mieux de te faire aider et d'arrêter cette merde, parce que si tu te fais choper, maintenant, t'es foutue. Camée, tu tombes sur un con, t'es morte. En descente, tu tombes sur un flic, t'es morte. Réfléchis un peu si t'en es encore capable. »

Sans demander une autorisation quelconque, il fouilla dans les poches de la jeune femme, trouva les clés de sa voiture, et les balança à une bonne distance de là sous ses yeux, dans des fourrés au bord de la route. Juste de quoi bien l'emmerder, mais surtout de quoi éviter qu'elle prenne le volant et vienne l'étaler le temps qu'il file.
Sans un mot, il la lâcha, et la laissa en lui tournant le dos et en marchant vers son véhicule. Il n'avait plus rien à faire d'elle, et, si elle devait revenir vers lui faire des histoires, il sentait qu'il allait devoir faire de cette folle une affaire personnelle avant qu'elle tue quelqu'un, ou se fasse tuer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Victoria Ledger
18 Octobre 1985 - 3 Juillet 2011
JE SUIS : Féminin J'AI : 23
ENTERRÉ LE : 17/07/2012
PROCHES EN DEUILS : 652
AVATAR : Sophia Bush


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: Regarding Cassie. ~ Victoria & Caleb   Mer 15 Aoû 2012 - 15:44



« Regarding Cassie » you and me • Pour mieux l'envoyer en enfer

......

Evidemment, elle ne remporta pas la combat. Toute façon, il n'y avait ni trophée, ni médailles à la fin. Vicky rencontra juste brusquement la surface dure et froide du capot de la voiture. Peut-être aurait-elle été un peu plus combattante si elle avait eu sa drogue, mais de là à gagner le combat … Non, non sûrement. Elle n'avait juste pas eu toute sa tête lorsqu'elle avait commencé à frapper.
Elle fut vite maîtrisée. Elle en avait presque perdu sa hargne, le choc d'être calmée par un autre étant un étrange ressentiment chez Vic.
Elle écouta sans broncher les paroles autoritaires de Caleb. Elle ne savait même plus si elle devait le détester ou bien le remercier de la laisser en vie. Elle le détestait car il se mêlait de ses affaires personnelles – à savoir ses problèmes avec la drogue. Bien d'autres avaient essayer de lui faire arrêter et ces personnes avaient eu droit à la colère noire de la jeune Ledger.
Elle sentit qu'il fouillait dans ses poches. Elle ne répliqua pas un mot, encore trop interloquée par les paroles de cet inconnu – car après tout, elle ne le connaissait pas. Elle le vit balancer ses clés quelque part dans le fossé. Elle manquerait très certainement de lucidité pour les retrouver rapidement et facilement. Enfin, il la lacha.

Victoria ne bougea pas, se contentant juste de se relever difficilement. Ses dents grinçaient, encore et toujours. Doux et agréable son à ses oreilles de parfaite camée. Elle se laissa tomber devant sa voiture, fixant le ciel, l'air songeur. Comment allait-elle faire pour se venger ? Comment ? C'était son instinct de mauvaise fille qui parlait. Elle se sentait humiliée et blessée. Personne ne devait lui donner de conseil. C'était comme si ce mec l'avait bousculée pour la faire descendre de son piédestal. Il l'avait vu dans un état déplorable, un état rare où Vicky était vulnérable.
Il n'y avait pas trente-six mille solutions. Elle allait devoir en apprendre un peu plus sur lui. Comment a-t'il dit qu'il s'appelait ? Caleb Landsher ? Bien. Sa mémoire était encore en activité. C'était pas plus mal. Elle laissa couler quelques larmes, des larmes de colère. Elle allait tout raconter à Dylan, une fois qu'elle lui aurait rendu sa voiture. Il n'allait pas être content. Du moins c'est ce qu'elle s'imaginait. Mais à coups surs, il aiderait sa petite sœur à peaufiner sa vengeance. Et la vengeance, chez les Ledger, c'était pas n'importe quoi. Ils s'y connaissaient, à force.

Victoria resta un certain temps assise devant la voiture appartenant à son frère. Elle contemplait la nuit noire. Et si tout avait été différent ? Si Dylan avait été un petit intello ? Serait-elle devenue comme lui ? Si elle n'était pas passée devant son appartement, ce fameux jour de juillet 2011 ? Serait-elle encore vivante, serait-elle une âme repentie … ? Qui serait alors Victoria Ledger ?
Elle prit son courage à deux mains, se releva et quitta le parking à pied. Elle marchait encore droit, elle pourrait bien parcourir quelques kilomètres pour rendre visite à son frère. Il était la seule personne qui la comprenait entièrement. Il était d'ailleurs l'unique personne a avoir vu la jeune femme pleurer.
Vicky trainait des pieds. Elle chantonnait. C'était une chanson à l'air enfantin. En fait, c'était exactement la même chansonnette qu'elle avait entamé quelques minutes plus tôt, en tournant autour du réverbère. Les uniques paroles étaient alors un nom, celui de Cassie. Cette fois-ci, elle avait entamé la chanson avec le nom de Caleb Landsher.
C'était plutôt mauvais signe.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jared Z. Lee
JE SUIS : Féminin J'AI : 27
ENTERRÉ LE : 10/06/2011
PROCHES EN DEUILS : 1648
AVATAR : Jeffrey Dean Morgan


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: Regarding Cassie. ~ Victoria & Caleb   Ven 17 Aoû 2012 - 12:14

TOPIC TERMINÉ & VERROUILLÉ

_______________

❝Just promise me you will stay❞
will you stay Even if it hurts Even if I try to push you out Will you return? And remind me who I really am Please remind me who I really am Everybody's got a dark side Do you love me? Can you love mine? Nobody's a picture perfect But we're worth it You know that we're worth it Will you love me? Even with my dark side?
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Regarding Cassie. ~ Victoria & Caleb   

Revenir en haut Aller en bas
 

Regarding Cassie. ~ Victoria & Caleb

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: † SHOOTING STAR STREET :: † EATS AND DEMON-
TOP PARTENARIAT

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit