Bienvenue Invité dans le Skyline
AFTERLIFE fête ses 1 an !
Venez découvrir les résultats du Gala Award 2012
Inscription pour le topic de groupe ici
Statistique du forum et commentaires des membres après un an d'ouverture ici

Partagez | 
 

 An Unusual Fate ‒ Londres ‒ Shane & Zach'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Raylan Shane Ryan
JE SUIS : Masculin J'AI : 29
ENTERRÉ LE : 09/08/2012
PROCHES EN DEUILS : 27
AVATAR : Scott Adkins


MessageSujet: An Unusual Fate ‒ Londres ‒ Shane & Zach'   Sam 18 Aoû 2012 - 19:23


An Unusual Fate ‒ London
London by The Crystal Method on Grooveshark

Shane Ryan ‒ Zach O'Brien


Quelque part à Londres ‒ 09 août 2012 ‒ 04:25am

AgentIl est bon de savoir que le pays peut compter sur des gens aussi loyaux que vous, agent Ryan. Croyez-moi, la nation reconnaissante ne vous oubliera jamais ; jamais.

Il aurait dû se sentir rassuré, pourtant Shane savait pertinemment ce que ce genre de discours signifiait avant une mission extrêmement difficile : nous vous envoyons au casse-pipes et nous ne nous attendons pas à une franche réussite ; ce sera même un miracle si vous survivez. En l'occurrence, Shane n'allait même pas survivre ; en tout cas, pas vraiment. Il allait devoir mourir avant même de commencer sa mission. Mais c'était pour le bien des Etats-Unis. Il y avait, dans l'Au-delà, une foule d'ennemis de la nation prêts à cracher tout ce qu'ils savaient. Pour la plupart, ils s'abandonnaient à leurs petits plaisirs en essayant souvent d'oublier ceux qu'ils étaient avant. La Mort leur donnait une seconde chance, et ils se croyaient à l'abri. A l'abri, ils n'y étaient plus nulle part à présent. Après les satellites à balayages multiples, dites bonjour à la section paranormale de la CIA. Shane avait entendu parler d'une telle section dans des films aux relents humoristiques ou complotistes. Il n'aurait jamais cru en faire partie un jour ...
Il avait échoué à sa mission, celle qui consistait à détruire les ennemis de la liberté dans le monde, et dans le cas présent au Royaume-Uni. On lui confiait néanmoins une mission autrement plus importante et délicate. Son action apporterait à son camp un avantage certain. Il partait à l'aveugle, sans aucun soutien. Ça lui fit penser avec humour à ce sous-marin diesel ultra-discret que le destroyer sur lequel il servait avait tenté de suivre un jour. Ses instruments avaient été incapables de suivre l'engin, mais lui, avec ses oreilles et son flair, l'avait suivi à la trace sur des dizaines de milles. Il ne dut abandonner que quand le submersible, trop rapide, avait finalement semé son poursuivant. Il aurait été prêt à parier que c'étaient les Chinois déjà à l'époque, mais il ne le saurait jamais. Ce coup-ci, il apprendrait tout et n'arrêterait que quand il aurait tout recueilli. Il servirait pour l'éternité.

Il n'avait même pas senti le coup partir. Il avait cligné des yeux, et, d'un coup, il était au sol. Il s'était levé et avait été stupéfait de se voir, lui-même, attaché à la chaise sur laquelle il était assis à l'instant, l'arrière du crâne éclaté. Des morceaux d'os et de cervelle baignaient dans la plaie gorgée de sang et de matière grise. Il n'y avait plus personne. Sans avoir à regarder l'heure, Shane savait qu'il était tôt le matin. Les gars avaient dû partir chercher de quoi transporter le corps sans soucis et nettoyer les lieux. Il devait falloir un petit moment avant de quitter son corps.
Quand monterait-il à Skyline ? Il n'aimait pas vraiment cet endroit. Le fait de savoir qu'il venait d'être tué ici ne le rassurait guère. Il était autant un héros et un pionnier que Neil Armstrong, et il était dans ce ... Où était-ce d'ailleurs ? On aurait dit un gros local de stockage industriel, ou un local à louer, mais un qui n'avait pas connu de rénovations depuis des décennies. Il devait être plus vieux que la ville d'après-guerre. La seule lumière venait maintenant d'un petit carreau brisé à vitrage simple, comme au milieu du vingtième siècle. Tout était gris sale ou noir, là où le revêtement au plomb n'avait pas cassé pour dévoiler de vieilles briques humides et craquelées, qui menaçaient de s'effriter et de s'écrouler en emportant tout un pan de mur au moindre instant. A part le sang, ces murs, cette chaise et lui, il y avait une autre chaise, beaucoup plus récente ‒ celle de l'inconnu ‒ et une table en acier, sans doute un ancien atelier, sur lequel étaient encore rangées des sacoches et des dossiers secrets frappés du sigle de l'Agence. La présence de ces derniers éléments ici faisait vraiment plus que tâche. Tout aurait laissé penser à un simple règlement de comptes, ou à un assassinat crapuleux, ou encore à un enlèvement qui aurait mal tourné. Shane croyait qu'il devait sortir d'ici. On ne lui avait pas dit comment il entrerait à Skyline. L'observait-on ? Y avait-il un test, des questions ? Était-ce un paradis qui pouvait très bien se fermer à ceux qui voulaient mêler les vivants aux affaires des morts ‒ en tout cas ceux qui n'avaient pas le don d'y aller et venir de leur vivant ?

Saisi par ce flot de questions, Shane se préparait à chercher une issue. Pouvait-il traverser les murs et les objets, ou devait-il les toucher comme de son vivant ? Il finit par voir une porte. Il verrait bien. Il se dirigea vers ce coin de pénombre où il ne voyait rien sinon un rai de lumière venant de l'extérieur.
Il réalisa que quelque chose clochait lorsqu'il vit une ombre masquer un instant ce rai. Il pensait à ses collègues qui revenaient, mais non. Il y avait quelqu'un ici, à l'intérieur de ce local, et il ne savait pas depuis quand. En le réalisant, il se figea, poussa un cri de stupéfaction mêlé d'un juron, et enchaîna par un bond en arrière et une retraite jusque derrière sa dépouille pathétique. Il venait sans doute d'avoir la peur de sa vie. A vrai dire, maintenant qu'il était mort, il se sentait complètement perdu, ignorant et terrifié. C'est avec une voix un peu trop chevrotante qu'il s'exprima.


ShaneQui êtes-vous ? Répondez-moi ! Je ne veux de mal à personne mais si vous êtes une genre de racketteur des Enfers, dites-vous bien que je sais me défendre !

Remarque pitoyable d'un homme aux abois, mais un faucheur devait avoir vu pire. Zachary O'Brien, cependant, ne devait pas assister tous les jours à une scène aussi inhabituelle que celle qu'il avait sous les yeux. Comme tout le monde, il savait que la CIA tuait des gens, comme toutes les agences du genre ; mais l'endroit ressemblait plus à une salle de briefing, avec tous ses dossiers, qu'à une scène d'exécution. Le vétéran risquait de se poser beaucoup de questions.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zachary O'Brien
I Think Everybody's NUTS
18 Mars 1973 - 01 Janvier 2000
JE SUIS : Féminin J'AI : 28
ENTERRÉ LE : 16/09/2011
PROCHES EN DEUILS : 5392
AVATAR : Johnny Depp


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: An Unusual Fate ‒ Londres ‒ Shane & Zach'   Lun 20 Aoû 2012 - 18:06

An Unusual Fate
Shane & Zachary

It's time to die



*Brrr brrr* La poche de Zachary vibra. Il sursauta, ne s'attendant pas à ce que l'appareil se mette en marche. Il était assis dans son salon, sur le canapé, en compagnie de sa petite-amie. Il somnolait quelque peu après une dure journée de travail. Lui qui pensait qu'il allait être tranquille, et profiter de sa soirée avec Déborah... Mais la journée n'était donc pas encore fini, le devoir l'attendait. Il prit l'engin, y jeta un œil et lança un regard désolé à sa compagne. Sans dire un mot, il se leva pour enfiler une veste. Il avait rendez-vous à Londres ! Avant de quitter la demeure, il embrassa sa belle, et « s'envola » vers la capitale anglaise.
Quand il arriva la-bas, il faisait encore nuit, et malgré le mois d'août, il faisait tout de même frisquet. L'adresse indiquée par son vibreur était celle d'un entrepôt. L'irlandais vérifia tout de même ne pas s'être trompé... Ce genre d'endroit était très peu fréquenté, surtout à cette heure-ci. A moins qu'il est à faire avec un clochard venu se réfugier dans le coin pour un peu de tranquillité. Mais c'était bien là, aucun doute. Il fit le tour du bâtiment avant de trouver l'entrée. A l'intérieur, on n'y voyait pas grand chose... Il distinguait tout de même une lumière dans le fond, mais l'entrée était plongée dans le noir. A peine eut-il fait quelques pas qu'il vit quelqu'un devant lui. Il ne discernait pas les traits de son visage, ne voyait que sa silhouette. Il compris que c'était un homme quand celui-ci ouvrit la bouche pour demander qui était la.

« Eh ! Doucement ! Je ne vous veux aucun mal ! »

L'homme était sur la défensive, se demandant sûrement ce qui lui arrivait. Il était du devoir du faucheur de rassurer l'individu, de lui expliquer la situation et de l'emmener au Skyline. Lentement il se rapprocha, les mains au dessus de sa tête, dans une attitude non-hostile.

« Tout va bien. Je m'appelle Zach. »

Se présenter allait lui permettre d'établir le contact avec l'inconnu. Voyant que l'homme ne l'attaquait pas, il baissa les bras et continua à s'approcher. Ses yeux s'habituait maintenant au peu de lumière. Cet endroit semblait vraiment bizarre, surtout que l'homme n'avait pas l'air d'un SDF. Que faisait-il donc la ?
Code by Anarchy
Revenir en haut Aller en bas
http://popcorn.nouslesfans.com/
 

An Unusual Fate ‒ Londres ‒ Shane & Zach'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: † AUTRES LIEUX-
TOP PARTENARIAT

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Mondes parallèles