Bienvenue Invité dans le Skyline
AFTERLIFE fête ses 1 an !
Venez découvrir les résultats du Gala Award 2012
Inscription pour le topic de groupe ici
Statistique du forum et commentaires des membres après un an d'ouverture ici

Partagez | 
 

 Consultation mensuelle - ALICE & AARON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Aaron T. Webber
13 octobre 1979 - 20 avril 2008
JE SUIS : Masculin J'AI : 25
ENTERRÉ LE : 10/06/2011
PROCHES EN DEUILS : 777
AVATAR : Michael C. Hall


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Consultation mensuelle - ALICE & AARON   Mar 14 Juin 2011 - 15:17

**Aaron T. Webber était infirmier depuis plusieurs années déjà et dans son ancienne vie, cela avait fait le bonheur de sa mère et de ses trois soeurs, sauf de son frère, Jared, qui passait son temps à se moquer de lui. Il était vrai que le rouquin était un homme plutôt timide et peu masculin, mais cela ne changeait rien à sa vie. Il était fier de ce qu’il était ; il était un très bon cuisinier, il avait une maison impeccablement rangé et rien ne pouvait venir gâcher cette ambiance qui régnait dans son domicile. Par contre, le jeune infirmier avait tendance à avoir la difficulté d’aller vers les gens, en particulier lorsqu’il s’agissait d’une femme qui lui plaisait bien. Durant plusieurs années, il avait vécu auprès de Colette, une belle blonde dont il était follement amoureux, mais jamais, il n’avait entretenue une longue conversation avec elle, sauf le jour de sa mort à la pharmacie. La vie était injuste et Aaron le savait très bien. C’était donc avec l’idée de faire plaisir à ses copains infirmiers à l’hôpital qu’il prépara une tournée de muffin au noix et aux fruits des champs. Sa recette venait de sa grand-mère et à chaque fois qu’il l’a réalisait, sa mère disait qu’ils étaient identiques à ceux de sa défunte mère, ce qui faisait le bonheur du jeune homme. Donc, il enveloppa le tout dans un morceau de tissus bleu qu’il posa dans un petit panier. L’homme monta une magnifique boucle qui s’agençait parfaitement au tissus pour ensuite prendre chemin vers l’édifice où il travaillait à mort de sa petite voiture blanche. L’homme gara donc celle-ci dans le stationnement réservé aux employés pour s’engager dans la battisse aux murs blancs. L’homme alla jusqu’à la salle réservée aux infirmiers où il déposa le panier sur une table. Tous ses collègues se régalèrent de ses muffins et le remercia de sa délicatesse, ce qui fit rougir le rouquin qui aimait bien l’ambiance que régnait dans l’hôpital. C’était beaucoup plus sympathique que dans la précédente où il avait travaillé de son vivant. Prêt au travail, avec son uniforme sur le dos, le jeune Webber quitta donc la place pour aller jusqu’à l’accueil où l’attendait Alice Riley, assise à un banc dans la salle. En réalité, elle venait à tous les mois pour une consultation complète et c’était Webber qui devait s’en charger. L’homme aimait bien cette patiente. Il se disait qu’elle avait en quelque sorte chanceuse de mourir, sa maladie n’était pas très facile à vivre et si elle devrait la retrouver morte, elle serait sans doute si chambouler qu’elle ne s’en remettait pas. C’était avec confiance qu’il s’avança vers elle et lui dit avec un court sourire.**

Madame Riley, bonjour ...

_______________
Revenir en haut Aller en bas
http://wantmore.forumactif.com/
avatar
Alice Riley
la vie ne tien qu'à une respiration
13 juin 1986 - 25 novembre 2006
JE SUIS : Féminin J'AI : 21
ENTERRÉ LE : 12/06/2011
PROCHES EN DEUILS : 2373
AVATAR : Lea Michele


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: Consultation mensuelle - ALICE & AARON   Mar 14 Juin 2011 - 16:33

**Pour une autre journée, Alice alla à l'hopital pour sa consultation du mois. Elle partit donc de sa maison située à Cloud Sreet et se rendit à son rendez-vous. Pendant le trajet, dans sa voiture, Riley monta le volume au maximum, car elle aimaiot bien la chanson qui jouait à la radio et aussi pour se changer les idée. Depuis sa mort, Alice avais une crainte qui grandissait petit peu par petit peu. Une fois arriver à l'hopital, elle stationna son automobile à l'endroit réservé aux malades. La demoiselle se dirigea par la suite à la salle d'attente où elle sassit sur un banc à l'attente de son médecin. Pour ne pas s'ennuyer elle prit une des nombreuses revues qui trainaient sur une petite table. Celle que la demoiselle avait pris pour lire datait du 17 novembre 2009. Alice avait entammé la prmière page du magasine quand l'infirmier Webber arriva dans la salle d'attente. Riley se leva et lui dit.**

Bonjour à vous !

**Comme à toute les fois que la jeune femme venait pour son randez-vous habituelle, elle avait toujours la peur que sa maladie soit revenu. Toute sa courte vie, elle avait vécu avec des complications respiratoires et elle avait malheureusement succombé à cela en ayant oublier sa bombone d'oxygène à la maison.**


Dernière édition par Alice Riley le Mar 14 Juin 2011 - 22:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aaron T. Webber
13 octobre 1979 - 20 avril 2008
JE SUIS : Masculin J'AI : 25
ENTERRÉ LE : 10/06/2011
PROCHES EN DEUILS : 777
AVATAR : Michael C. Hall


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: Consultation mensuelle - ALICE & AARON   Mar 14 Juin 2011 - 19:29

**Aaron Thomas Webber se contentait de peu pour recevoir la gentillesse des gens. À chaque fois qu’un inconnu lui lançait un petit sourire, celui-ci lui renvoyait l’appareil. Il n’était pas habitué de recevoir la gentillesse gratuitement des gens qu’avec l’habitude, il s’en était habitué. Il existait tant de personnes cruelles dans ce monde, autant du coté des morts que des vivants. La plus part des gens ont une double face et leur envoie toujours une image différente de celle qu’ils pensent vraiment. Le pauvre rouquin avait beaucoup reçu de cette humiliation le temps qu’il était à l’école primaire et au Lycée, mais aujourd’hui qu’il était un infirmier de talent, il avait toujours la peur de se faire juger pour un geste ou une manière d’agir idiote qu’il ferait. Le pauvre homme avait besoin de beaucoup pour se faire valoir. Il était timide et la plus part du temps, très maladroit. La gente féminine ne l’aimait pas pour ce qui était de la question coeur, mais plutôt pour son amitié. Il était l’ami de beaucoup de femmes, c’était les seules qui le respectaient et Aaron aimait bien leur compagnie, mais parfois, il aimerait plus, une vrai relation avec une femme où il pourrait se faire valoir sous sa vrai forme et pouvoir aller plus loin d’une relation fraternelle. En regardant dans la salle d’attente, il reconnut quelques visages qu’il connaissait. Pour tout dire, lorsqu’il était à l’hôpital de Las Vegas, le jeune homme se rappelait bien d’avoir sauver la vie à un homme qu’il détestait depuis qu’il était gamin. Ce jeune tourment passait tout son temps à rire de lui, mais cela ne l’avait pas empêcher de tout faire pour qu’il vivre. Suite à cela, il s’était comporté beaucoup mieux avec lui et lui avait donné une grande dose de respect, mais aujourd’hui, au Skyline, il n’avait pas beaucoup de connaissance de ce genre. Son frère était sans doute la personne la plus proche qu’il avait et encore là, il ne le voyait pas souvent et lorsque c’était le cas, il lui balançait des insultes à bout de bras. Thomas était plutôt triste, mais il essayait de ne pas le faire paraître et montrer qu’il était heureux. Il affichait donc un grand sourire lorsqu’il alla intercepter la jeune brunette au loin. Celle-ci lui fit un bonjour plutôt polie, ce qui lui plus beaucoup. C’est alors que l’infirmier lui dit.**

Vous allez bien ? Vous êtes prête pour une nouvelle consultation, le mois c’est bien passé ? Pas de malaise ou de problème ?

**Dit l’homme avec un léger sourire. Il avait le carnet d’information sur sa patiente en main et son stéthoscope au cou. Il fit donc signe de la main à la jeune patiente pour lui faire comprendre qu’elle devait le suivre. L’homme marchait donc avec un peu plus d’assurance qu’il en avait à l’habitude pour finalement être distrait par un de ses collègues qui s’amusaient à lancer un des muffins qu’il avait préparé avec un autre idiot d’infirmier dans le couloir au fond. Aaron avala de travers et serra les dents de déception. Il avait mit beaucoup d’amour dans la préparation de ceux-ci et tout cela pour qu’on lui remette les remerciements en jouant à la balle avec l’un deux. C’est par distraction qu’il entra directement dans un titulaire en chirurgie qu’il ne connaissait pas beaucoup. Celui-ci avait un café et il lui renversa complètement dessus. Aaron se recula d’un coup pour afficher un regard très rond. Sa respiration coupa et il dit alors.**

Oh.. Dr.Travers ... Je suis ... Vraiment... Vraiment.. Désolé.. Pardonnez-moi, désolé... Je suis... Pardonnez-moi

**Le docteur ne semblait pas du tout combler de cette scène. Il fixa l’homme avec colère et essaya d’essuyer le dégât qu’il avait fait sur sa veste blanche de médecin. Le docteur Travers sentait la température de son café lui brûler le torse. Il dit alors.**

DR.TRAVERS: Regardez où vous allez Webber... Sale incompétent !

**Dit l’homme en continuant à marcher pour aller directement jusqu’à la salle de bain des employés. Aaron tourna la tête vers sa patiente avec l’esprit complètement déboussolé. Il ne savait pas ce qu’elle pensait de lui et sentait même ses mains tremblés. Il arrêta sa respiration d’un coup et dit alors.**

Je suis désolé... Vraiment, je ... Je...

**Il reprit un peu de sérieux et dit alors sur un air plutôt sur de lui.**

C'était un accident.. suivez-moi, on peut aller vous examiner !

_______________
Revenir en haut Aller en bas
http://wantmore.forumactif.com/
avatar
Alice Riley
la vie ne tien qu'à une respiration
13 juin 1986 - 25 novembre 2006
JE SUIS : Féminin J'AI : 21
ENTERRÉ LE : 12/06/2011
PROCHES EN DEUILS : 2373
AVATAR : Lea Michele


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: Consultation mensuelle - ALICE & AARON   Mer 15 Juin 2011 - 23:10

**Alice Riley était, comme dans son vivant, un peu rétisante à dialoguer avec les hommes. Dans son adolescence, aucuns garçons ne s'approchaient d'elle, car il voyaient tous en elle un fardeau sur leurs épaules, plus qu'une petite amie. à cause de cela, la jeune dame commencait à se refermer sur elle-même. Mais une jour, un graçon s'approcha de Riley et lui parla comme s'ils se connaissaient depuis leurs tendres enfances. C'est avec lui qu'elle vécu sa première hisroire d'amour qui dura deux ans. Tout changea quand Alice traversa de l'autre côté du monde. Elle comprit que si elle n'était pas asser bien pour une personne, cette-dernière ne la méritait aucunement. L'infirmier qui s'occupait d'elle lui demanda si elle allait bien. Souriante, elle le regarda dans les yeux et dit.**

Je vais bien malgré mon stress..! Aucun malaise n'y problème pour l'instant.

**Ses dernières paroles firent référence à sa peur. Mais elle changea tout de suite de pensés, car l'homme lui indiqua, par un geste de la main, de le suivre pour se rendre à la salle d'examen. Ils passèrent devant une porte où se tenait deux infirmiers. L'un deux s'amusait avec un muffin et l'autre homme les attrapaient. Tout deux riaient comme des fous. Alice remarqua qu'Aaron n'avait pas l'aire dans son assiette. Il affichait un visage triste et décu par le comportement disgracieu de ses collègues. L'infirmier et Alice continuèrent d'avancer, mais a demoiselle trouva cela étrange que l'homme ne regarde pas où il se dirigeait, quand soudain, il renversit son verre de café sur un des ses collègues. Ce dernier commenca à engueuler Webber en le traitant de sale incompétant. Riley fut offusqué de l'attitude du docteur. Aaron se fondait en excuse presque qu'à chaque deux secondes. La jeune femme se retenu de demander si elle pouvait faire quelque chose pour aider à ce que tout ce règle sans fracas. Par la suite, l'infirmier se retourna vers Alice et lui dit d'un aire confiant de le suivre.**

Oui c'est ce que je fais, mais j'ai une question. Pourquoi aviez0vous une mine si offusqué quand vos deux collègues se lancait un muffin ? Les aviez-vous acheté ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aaron T. Webber
13 octobre 1979 - 20 avril 2008
JE SUIS : Masculin J'AI : 25
ENTERRÉ LE : 10/06/2011
PROCHES EN DEUILS : 777
AVATAR : Michael C. Hall


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: Consultation mensuelle - ALICE & AARON   Jeu 16 Juin 2011 - 14:14

**Aaron Thomas Webber était un brillant infirmier. Il était comblé dans le métier qu’il faisait et savait où il en était. L’homme avait de bonnes compétentes pour percer dans ce métier et cela faisait en sorte qu’il était fier de se réveiller le matin venu. C’était sans doute, une des seules choses qui le permettait de survive à cette enfer qu’était la mort, autant que la vie, après tout. Le jeune homme avait eu tant de déception dans sa vie qu’il ne pouvait plus les accumuler. Il vivait sa vie sans jamais s’arrêter de penser qu’il pourrait être quelqu‘un de meilleur. Sa famille lui manquait beaucoup, c’était les seules qui avaient confiance en lui, Jared était le seul mort et contrairement aux autres, lui, il passait son temps à l’abaisser sur n’importe quel point ce qui rendait la vie de l’infirmier encore plus amère. Alice lui dit alors qu’elle allait bien, qu’elle n’avait pas eu de malaise ou quoi que ce soit qui devait les faire inquiéter ce qui fit sourire l’homme légèrement.**

C’est déjà une bonne nouvelle, je ne crois pas que les tests que nous allons passé aujourd’hui donneront de mauvais résultats ..

**L’homme était plutôt sur de lui et c’était rare que ce genre de cas se produisait. L’homme timide continua son chemin après avoir aperçu ses collègues s’amuser avec la nourriture qu’il avait préparé le matin avec beaucoup d’amour et avoir provoquer un accident avec l’un des plus grands médecins chirurgiens de cet hôpital. Aaron avait beaucoup de respect pour lui, il l’assistait parfois lors de ses opérations au bloc opératoire. En tant d’infirmier, il ne faisait jamais de chirurgie, mais il était toujours là pour assister les gens. Le rouquin continua donc à marcher pour arriver jusqu’à la chambre où il allait placer un moment Alice Riley avant de lui faire passer ses premiers tests. L’homme aimait bien cette patiente et il savait qu’elle était gentille, c’est pourquoi il prenait toujours une joie à s’occuper d’elle. L’homme écouta donc la femme lui poser une question plutôt délicate. Il serra les dents pour dire sous un ton très bas.**

Bah... Je les ai fait moi-même ce matin.. À chaque fois que je veux faire plaisir à mes collègues, je me retrouve toujours à jouer le parfait cinglé. Oui, certains sont très sympas, mais ça ne fait jamais l’unanimité.. Mais bon, je ne devrais pas vous parler de mes soucis de boulot. Vous êtes ma patiente..

**Dit l’homme en raclant ensuite sa gorge. Il ouvrit donc le dossier de Alice pour ensuite y feuilleter les derniers testes qu’elle avait subit. Même si il était l’infirmier qui s’occupait d’elle à chaque coup, Aaron se devait d’être minutieux et connaître parfaitement le cas de la jeune brunette. Il prit alors son stéthoscope pour le mettre à ses oreilles.**

Je vais commencer par regarder les battements de votre coeur.

_______________
Revenir en haut Aller en bas
http://wantmore.forumactif.com/
avatar
Alice Riley
la vie ne tien qu'à une respiration
13 juin 1986 - 25 novembre 2006
JE SUIS : Féminin J'AI : 21
ENTERRÉ LE : 12/06/2011
PROCHES EN DEUILS : 2373
AVATAR : Lea Michele


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: Consultation mensuelle - ALICE & AARON   Dim 19 Juin 2011 - 22:40

**Alice Riley était une femme très timide. Depuis toujours, elle agissait de cette manière, car elle était rejeté par les gens à cause de sa maladie. Très jeune, à l'école primaire, elle était choisi en dernier parce qu'elle devait trainer sa meilleure amie près d'elle. Quand elle eu traversée le mur qui sépare le monde des vivants du celui des morts, plusieurs l'acceptait comme elle était. Sa famille lui manquait terriblement, car seul eux pouvait la comprendre. L'infirmier dit à Alice que les tests qu'il allait lui faire passer n'allait pas révéler quelque chose de négatif. Une boule qui était emprisonée dans la gorge de la brunette s'échappa quand elle entendit cette phrase. Par la suite, l'homme lui avoua qu'il avait lui même fait les muffins et que cela le blaissait que ses collègues jouent avec. Il s'arrêta, car il ne voulais pas dire ses soucis du bureau parce qu'Alice était sa patiente. Avec un léger sourire, la demoiselle rétorqua.**

Ne vous gêné surtout pas. Je crois que vous en avez besoin mon cher. Je suis de bonne écoute, et ce qui doit rester secret le reste avec moi.

**La jeune femme adorait aider les gens quand ceux-ci avait besoin de se confier. Tellement de gens l'ont aider pendant sa courte vie et malhereusement, Alice n'eut pas le temps de rendre ce qu'elle recu pendant toutes ces années. La moindre des choses était de se racheter dans ce monde. Elle aimait la présence chaleureuse qu'avait l'infirmier Webber avec elle. Personne, surtout un homme, n'avait eu cette façon d'aagir avec elle. Bien sur, Riley savait que c'était son travail de s'occuper ainsi des patients, mais elle adorait la présence de cet homme gentil et généreux de son temps. Aaron ondiqua à Alice qu'il allait regarder les battements de son coeur.La jeune femme s'assit sur le semblant de lit et elle laissa donc le soin à l'infirmier d'effectuer son petit manège de routine. Elle sentit la froideure du stéthoscope sur sa peau et cela la fit frissonner. La demoiselle inspira et expira autant de fois que ce serait nécéssaire.**
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aaron T. Webber
13 octobre 1979 - 20 avril 2008
JE SUIS : Masculin J'AI : 25
ENTERRÉ LE : 10/06/2011
PROCHES EN DEUILS : 777
AVATAR : Michael C. Hall


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: Consultation mensuelle - ALICE & AARON   Lun 20 Juin 2011 - 21:47

**Aaron T. Webber recevait à chaque année les félicitations de ses supérieurs pour le bon travail qu’il faisait au sein de l’hôpital. Aaron était toujours à son affaire et impliquait les techniques apprises d’une manière très satisfaisante, ce qui plaisait beaucoup à Webber. L’homme n’avait pas souvent été féliciter pour les efforts et les bonnes actions qu’il faisait, donc lorsque le temps était venu pour lui d’être sous les projecteurs, cela le comblait de joie, bien qu’il se sentait intimidé par le regard malsain de certains de ces collègues infirmiers. Aaron n’était pas le genre d’homme distrait par la gente féminine, lorsqu’il était au boulot, il faisait ce qu’il devait et pensait au reste le moment venu. C’est donc avec le sourire qu’il accueillait ses patients et la plus part du temps, ceux-ci se sentait à l’aise auprès de lui. Alice Riley était une de ses patientes et à chaque fois qu’elle franchissait la limite de l’hôpital, Aaron savait qu’il passerait un bon moment. Cette femme était douce et sympathique, un peu trop jeune pour lui, mais sans doute quelqu’un d’amical. Si il l’a côtoierait en dehors du travail, il pourrait bien la compter parmi ses amis. Webber n’en avait pas beaucoup. Il était plutôt timide et allait rarement vers les autres au premier abord. Le rouquin fit donc ce qu’il devait en testant les battements du cœur de la brunette, tout sembla régulier. Il nota donc le tout dans son dossier pour continuer à faire sa consultation. Aaron opina seulement pour montrer à la jeune Riley que tout allait bien de ce coté. Il allait devoir prendre des prises de sang, c‘était sans doute ce que Aaron détestait le plus, mais il était capable de faire le travail proprement sans chialer. Il tourna donc le dos pour aller chercher une petite étui qui contenait tout ce qu‘ils auraient besoin. La jeune femme lui dit alors qu‘il pouvait se confier si il en avait l‘envie, ce qui décrocha un sourire sur le visage semi-rasé de l‘homme.**

D’accord.. Mais ce n’est pas grand chose, j’ai juste fait cela avec beaucoup de joie et il y a toujours un stupide ou deux pour venir gâcher tout.


**Aaron soupira. Il n’aimait pas la compagnie de certains de ses collègues de travail, mais il était obligé de faire avec. Il n’y avait qu’une hôpital dans le coin où il vivait, donc il se devait de ne pas être renvoyer ou démissionner inutilement. Il aimait le quartier ou il avait choisi de vivre. Aaron avait même fait la rencontre de sa voiture Linda, une femme très gentille. L’homme afficha un court sourire à sa patiente pour continuer à parler.**

Peu importe ce que je fais, ils trouvent toujours le moyen pour me blesser, mais bon, ça doit être moi qui est trop sensible...


**Dit l’homme en penchant la tête. Il regarda alors Alice avec un sourire un peu plus joyeux pour ouvrir l’étui et dire.**

On va maintenant faire une prise de sang.. Je vais te demander de dégarnir ton bras de ton chandail.


**Aaron utilisa alors un produit pour nettoyer le bras de la femme, il prit du même coup son pouls avant de sortir l’aiguille et lui enfoncer directement dans le bras. Il afficha un sourire réconfortant lorsqu’il prit la dose de sang qu’il avait besoin. Webber déposa donc l’échantillon dans une boîte et nettoya la plaie pour ensuite y déposer un petit pansement.**

_______________
Revenir en haut Aller en bas
http://wantmore.forumactif.com/
avatar
Alice Riley
la vie ne tien qu'à une respiration
13 juin 1986 - 25 novembre 2006
JE SUIS : Féminin J'AI : 21
ENTERRÉ LE : 12/06/2011
PROCHES EN DEUILS : 2373
AVATAR : Lea Michele


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: Consultation mensuelle - ALICE & AARON   Sam 25 Juin 2011 - 15:08

**Alice Riley était une jeune femme qui avait du vécu. Ayant souffert d'une maladie que peu de gens connaissent l'existance, la brunette appris à écouter au lieu de se plaindre. Avouons qu'étant une jeune enfant, Alice vivait sa vie de jeunesse sans se douter que ses pleures agacait royalement son entourages. Avec le temps, Riley comprit que pleurnicher ne servait à rien. Mieu était d'aider les gens à passer leur peine, elle disait qu'elle servait maintenant à quelque chose dans cette vie pénible pour elle. Maintenant passer du coter des anges et des démons, Alice ne '' vivait '' que pour aider les gens dans leurs peines. Elle savait qu'elle ne pouvait changer la vie des personnes en les écoutant, mais une chose était sur pour la demoiselle, après l'écoute, les gens avait un sourire aux lèvres. Quand Alice allait travailler au cinéma, chaque personne qu'elle connaissait et qui avait le sourire près du sol allais écouter son film avec plus d'entrain. Aaron T. Webber la regarda et un léger sourire apparut sur son jolie visage. L'homme lui avoua qu'il avait fait les muffin avec beaucoup de joie. C'était rare qu'un humain de sexe mâle se confiait à Riley. Cette dernière resta silencieuse, permettant à Webber de terminer de parler. La brunette rétorqua sur le coup.**

Il y aura toujours des stupides sur terre. Ils ne cesseront jamais de se multiplier.

**Alice ria un petit coup à ce qu'elle venait de dire. Ce n'était que la pure vérité ! Toute personne qui faisait quelque chose pour les autres, un stupide viendra foutre le bordel dans sa vie. Le cycle de la vie était comme cela et on ne peut rien y changé. Après le petit mot placer par le jeune femme, le rouquin lui dit qu’il était trop sensible. Riley ne croyait aucunement ce que l’homme venait de dire. Chaque personne est différente et chacun a une sensibilité propre à lui-même. Le rouquin n’était pas trop sensible, il n’aimait simplement pas que ses efforts soient anéantit. Alice lui dit d’un ton qui se voulait rassurant et amical.**

Mais non tu n’est pas trop sensible. Tu a le droit d’être attristé par leurs gestes de ces incompétents et c’est tout à fait normal. Il ne faut pas être gêné par cela.

**La brunette dit cela pour rassurer l’homme. Elle espérait que cela avait un tantinet fonctionné. Aaron alla chercher quelque chose et revenu avec un étui pour les prises de sang. Alice ne raffolait pas de cet examen, car tout ce qui était aiguille était pour elle douleur et souffrance. Mais elle fit ce que l’infirmier lui demanda et elle remonta son chandail pour laisser son bras dégarnit pour la prise de sang. L’opération de prit que quelques minutes et la jeune demoiselle put se détendre.**
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aaron T. Webber
13 octobre 1979 - 20 avril 2008
JE SUIS : Masculin J'AI : 25
ENTERRÉ LE : 10/06/2011
PROCHES EN DEUILS : 777
AVATAR : Michael C. Hall


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: Consultation mensuelle - ALICE & AARON   Mer 29 Juin 2011 - 15:28

**Aaron Thomas Webber plissa les yeux dès qu’il expliqua à la jeune femme ce qu’il ressentait vraiment en rapport avec ses collègues qui s’amusaient avec les muffins qu’il avait préparé avec bonheur. La jeune brunette était une femme de bon coeur. Elle lui expliquait certaines choses avec une douceur qui fit sourire le brunet. La plus part du temps, les gens se moquaient de lui par son agissement légèrement différent de la plus part des gens. Aaron se qualifiait comme un homme généreux, amical et doux, mais la population qui le côtoyait le voyait plutôt comme un peureux, maladroit et étrange. Ce n’était pas de sa faute si il n’était pas intéressé par les activités dont les mecs raffolaient comme le sport, les voitures et les fêtes. Aaron adorait faire la cuisine, c’était l’une de ses activités préférés et il avait beaucoup de talents. Il avait souvent été le seul de sa famille à pouvoir réaliser de grandes recettes d’un niveau plus compliqué qu’on pouvait l’imaginer et à chaque coup, il réussissait à faire un chef d’oeuvre avec ces deux mains. Ce que Alice Riley lui dit ensuite fit hocher de la tête l’homme qui ne semblait pas vouloir rajouter quoi que ce soit. Il sentait son coeur se serrer et il n’avait pas envie de trop faire ressortir ses sentiments. Webber était un homme émotif et il savait bien que de montrer ses sentiments au grand jour n’arrangeait jamais les choses. Il vivait sa vie plutôt en solitaire et malgré cela, il l’aimait. Il était heureux d’une manière et ça lui convenait. Même de faire un métier comme le sien ne plaisait pas à son frère qui passait son temps à le rabaisser. Aaron baissa la tête et dit alors.**

Je sais bien, mais bon, je dois vivre avec eux à tous les jours et c’est ce qui est plus triste, parce que j’adore mon travail, je suis plutôt bon et je n’ai pas envie de laisser tomber pour vivre mieux. De toute manière, comme tu l’as dit, peu importe où j’irais, il y aurait des gens comme ça ! C’est la vie... Je n’y peux rien ! C’est tout

**Aaron lança un long soupir de tristesse. Il serra les dents un moment pour contenir ses émotions et prit finalement une grande respiration. L’homme ne voulait vraiment pas paraître faible aux yeux de sa patiente. Il reprit donc le dessus et dit.**

Bon, ça va piquer un petit peu, mais c’est très rapide ! ... Même si vous devez le savoir depuis le temps que vous passez ses testes... Désolé...


**Dit l’homme avec un sourire dégradant. Il prit donc le seringue en main pour faire la prise de sang à la jeune femme. Cela ne prit qu’une petite seconde. Il déposa l’échantillon dans un sac et se leva pour ensuite la porter à la réception où un membre du personnel fut charger d’aller le porter au laboratoire pour que le teste soit fait. Il revient quelques minutes après avec le sourire.**

Ça ne sera pas bien loin pour le résultat. Sinon, vous faites quoi dans la vie déjà Alice ?

_______________
Revenir en haut Aller en bas
http://wantmore.forumactif.com/
avatar
Alice Riley
la vie ne tien qu'à une respiration
13 juin 1986 - 25 novembre 2006
JE SUIS : Féminin J'AI : 21
ENTERRÉ LE : 12/06/2011
PROCHES EN DEUILS : 2373
AVATAR : Lea Michele


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: Consultation mensuelle - ALICE & AARON   Ven 1 Juil 2011 - 19:59

**Alice Riley, de nature douce, se sentait interperlé par ce que l'homme ressentait. Avant d'avoir emprunté le chemin qui mène à la lumière, la brunette n'était pas apprécier de tous. Aimant apprendre, surtout en matière de cucine, la demoiselle du abbandonner l'école, car la pression des autres était trop forte. Plusieurs, autant des adultes que des adolescents, traitaient la jeune femme comme une moins que rien. Les gens ne voulait pas d'elle, car tous pensaient que sa bombone d'oxygène devait être collé à elle, ce qui était faux. D'accord, elle en avait besoin à tous les jours, mais sa meilleure amie pouvait se trouver << pas trop >> loin d'elle. Ce trouvé un travaille avait été un vrai supplice pour la brunette. Chaques employeurs qui voyait Alice en entrevues la trouvait parfaite ne se doutant pas de sa maladie. Malheureusement pour Riley, tout était perdu. Personne ne savait ce qu'Ali vivait parce que tout le monde était << normal>>. Quand, en cette journée ensolleilé, Riley appris qu'Aaron vivait presque la même chose qu'elle, ne voulant pas qu'il arrête les activités qu'il aimait.**

Je n'ai qu'un seul conseil pour toi. Ne fais pas comme moi et continu à faire ce que tu aimes sans te soucier des autres.

**Alice dit cette phrase en retenant à son tour ses émotions. Quand elle repensait à ce qu'elle avait vécu, ses yeux se remplissaient de larmes retenues depuis très longtemps. L'infirmier demanda à Riley ce qu'elle faisait dans la vie. Souriant à pleine dent, Ali lui dit;**

Je travaille au cinéma et sa me plaît. Je rencontre des gens et je parle avec eux avant que leur film commence. Je me fais de nouveaux ami(e)s et c'est génial.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aaron T. Webber
13 octobre 1979 - 20 avril 2008
JE SUIS : Masculin J'AI : 25
ENTERRÉ LE : 10/06/2011
PROCHES EN DEUILS : 777
AVATAR : Michael C. Hall


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: Consultation mensuelle - ALICE & AARON   Sam 9 Juil 2011 - 21:58

**L’infirmier Aaron Webber s’occupait de sa patiente Alice Riley depuis déjà un petit moment. La pauvre brunette avait vécu un enfer lorsqu’elle était sur terre, vivant avec une maladie terrible qui avait fini par la tuer. Le rouquin avait toujours été très réceptif et empathique. Il comprenait parfaitement que Alice n’avait pas eu la vie facile et il espérait ne jamais devoir lui annoncer que la maladie qu’elle a trainé toute sa vie l’avait rejointe maintenant qu’elle était morte. La vie dans le Skyline était éternelle, on ne pouvait pas mourir de vieillesse pour la simple raison qu’on ne vieillissait pas. Riley avait tant souffert et aujourd’hui, elle méritait de vivre une vie en santé et longue. Le jeune homme afficha un doux sourire à sa patiente toute en déposant ses mains sur celle-ci. La jeune femme trouva les mots justes pour conseiller Aaron dans sa situation, ce qui créa un court sourire sur son visage. L’homme avait beau croire qu’il ne pourrait jamais vivre normalement, sans recevoir les propos des gens, mais de vivre sa vie sans penser à ce que les autres pensaient était sans doute le remède le plus simple qu’il existait. L’homme dit donc du voix plutôt basse.**

Merci Alice, c’est très gentil de ta part, mais toi, tu ne sembles pas être timide et étrange, tu as vécu une situation dans le même genre que moi pourquoi ? Causé par ta maladie et tout ce qui y était lié ?

**Demanda l’homme très sérieusement. Il voulait savoir ce qu’elle avait vécu et malgré sa timidité habituelle, il se sentait à l’aise de parler et se confier à cette jeune femme. Le rouquin aimait beaucoup sa patiente et rare étaient les personnes qui le comprenaient vraiment. Idée de faire passer le temps, Webber continua la conversation et Alice lui avoua travailler au cinéma. Le brunet leva les sourcils avec un semi-sourire.**

C’est un job très sympathique, travailler avec le publique est vraiment amusant, sauf quand tu tombes sur des épais ... C’est pas la joie dans ce temps-là et je sais de quoi je parle !


**Aaron baissa la tête. Soudainement, son bipper se mit à sonner. Aaron pencha la tête pour voir ce qui y était inscrit. L’homme se leva alors avec le sourire.**

Vos résultats sont prêts ! Je vais aller chercher ça, je vais faire le plus vite que je peux !

**L’infirmier souriait à Alice. Il quitta alors la pièce pour aller directement à la salle d’examen pour prendre les résultats qu’on lui avait préparé. L’homme les prit en main et retourna donc voir Alice.**

Je suis de retour !

_______________
Revenir en haut Aller en bas
http://wantmore.forumactif.com/
avatar
Alice Riley
la vie ne tien qu'à une respiration
13 juin 1986 - 25 novembre 2006
JE SUIS : Féminin J'AI : 21
ENTERRÉ LE : 12/06/2011
PROCHES EN DEUILS : 2373
AVATAR : Lea Michele


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: Consultation mensuelle - ALICE & AARON   Lun 11 Juil 2011 - 0:39

**Cela peut sembler ridicule pour certaine personne, mais pour Alice Riley, un hopital et ses murs de couleurs blancs font remonter des souvenirs. Ces derniers ne sont pas joyeux, mais plutôt triste. Quand la jeune femme se trouvait dans un édifice hospitalié, tous ces instants de peur et de torture remontaient à la surface. La brunette détestait tout ce qui était relié à sa maladie. Malheureusement, une partie de celle-ci l'avait suivi dans sa nouvelle vie. Bien sur, ce n'était pas aussi difficile que sa vie précédente, mais c'était tout comme. À chaque consultation, Ali retenait son souffle quand l'infirmier lui annoncait les résultats. Vivant dans la peur et l'angoisse, la demoiselle dissimulait très bien ses états d'âmes. Elle affichait toujours un sourire et les gens lui donnait le leur en retour. De cette façon, une petite partie de ses souffrances s'envolaient.

Depuis un petit moment, Aaron Webber s'occupait d'Alice. Tout deux avaient des points communs concernant leur histoire. L'infirmier voulu en s'avoir un peu plus sur la jeune brunette. C'est avec une boule d'émotions dans la gorge qu'Ali lui répondit;**

Ma maladie me faisait passé pour une incompétante. Pour les gens, j'étais comme une handicapé. Je ne pouvais rien faire à leur yeux et... Un jour, un homme me donna un job dans sa bibliothèque. Il avait vu ce que personne n'avait encore jamais vu en moi...

**Alice ne pouvait plus retenir ses émotions. Elle eu de la difficulté à dire sa dernière phrase, car la demoiselle se mit à pleuré. Jamais elle ne s'était confié à quelqu'un à propos de sa maladie. Auparavant, le jeune femme aurait évité la question, mais cette fois c'était différent. Elle sentait qu'elle pouvait se confier à l'homme sans que ce dernier ne le crit sur tous les toit. Pour changer de sujet, Aaron parla du métier d'Ali.**

Oui j'avoues que parfois, ma joie de vivre s'éteint quand un con se présente à moi. Mais je dois rester courtoise tout comme tu fais.

**Un son se fit entendre à la fin de la phrase de la brunette. C'était le bipper de l'infirmier qui lui indiquait que les résultats étaient enfin prêt. Riley le sut immédiatement, en plus d'avoir l'avertissement d'Aaron. Ce dernier alla les cherchers, excusant la demoiselle de son départ. Pendant que l'homme n'était pas avec Alice, la tention de la pièce était insoutenable. Elle détestait ces moments d'attentes, car tout pouvait arriver. Le rouquin revien immédiatement, annoncant son retour. Ne pouvant pas se retenir, Ali lâcha;**

Et puis ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aaron T. Webber
13 octobre 1979 - 20 avril 2008
JE SUIS : Masculin J'AI : 25
ENTERRÉ LE : 10/06/2011
PROCHES EN DEUILS : 777
AVATAR : Michael C. Hall


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: Consultation mensuelle - ALICE & AARON   Mar 12 Juil 2011 - 13:14

**Aaron Thomas Webber regardait la jeune femme avec un sourire plutôt réconfortent. Il n’avait aucunement envie de blesser la jeune brunette, déjà qu’elle l’avait été tout le long de sa vie, causé par cette stupide maladie. Elle ne méritait pas ce genre de problème, Alice Riley semblait être une bonne femme. Elle était souriante, gentille et elle semblait croquer dans la vie, ou plutôt la mort maintenant. Aaron comprenait toute à fait l’angoisse qu’Alice devait avoir, si elle retrouverait sa maladie, elle serait sans doute complètement effondrée. Webber aimait bien discuter avec elle, la conversation passait bien et contrairement avec les autres, il réussissait à entretenir une bonne discussion et même à se confier. Le rouquin souriait à la femme en signe de respect, mais lorsque la conversation continua, tout devenue si triste. Aaron avala de travers tellement l’angoisse avait prit le dessus sur ses sentiments. Le jeune homme était pourtant habitué à ce genre d’histoire, il était infirmier et il voyait souvent des gens malades, mais Alice était une femme qui comptait beaucoup pour le rouquin. Il se demandait si il pourrait la voir hors de l’hôpital. Ils pourraient aller boire un café un jour, mais ce n’était pas le meilleur moment pour parler de cela. Le rouquin vit alors Alice se mettre à pleurer, ce qui fendit le coeur du jeune sentimental. Il n’avait jamais aimé voir les gens dans cette état et cela le remuait à chaque coup. L’homme déposa sa main délicate sur celle de la jeune femme devant lui. Il pencha la tête en l’observant essayant d’être le plus possible réconfortent pour elle. Il prit ensuite la parole lorsque le silence prit le dessus dans la pièce, laissant que les larmes de la brune couler.**

Ça n’a pas dût être facile, je comprends, je n’ai peut-être pas subit une maladie qui m’empêchait de vivre aisément, mais j’ai toujours été maladroit et timide, on m’a toujours trouvé étrange, même certains ont pensés que j’étais...

**Aaron Webber baissa automatiquement les yeux. Il n’aimait pas parler de ce sujet. On lui avait souvent demandé si il était homosexuel, ce qui le blessait à chaque coup, surtout lorsqu’il s’agissait d’une jeune femme et encore plus lorsqu’elle lui plaisait bien. En réalité, Aaron n’avait jamais eu de petites amies, il était toujours puceau malgré son âge avancé et cela le rendait nerveux. Il aimait les femmes, c’était un fait, mais personne ne semblait vouloir le croire. Webber réagissait toujours très mal à ces propos. Ils étaient souvent formulés par des gens qui désiraient tout simplement rire de lui. Un soupir sortit ensuite de la bouche du jeune infirmier. Il n’avait pas envie de continuer la conversation sur ce sujet. C’est là que le bipper sonna. L’homme afficha un sourire, au moins il n’avait pas à continuer sur ce sujet, mais Alice venait de pleurer et cela lui fendait la coeur. Le rouquin baissa la tête avant de partir. Il revient quelques minutes plus tard, prit place sur son tabouret près de la jeune Riley. Il ouvrit donc le dossier et regardait quelques feuilles. Il hocha ensuite de la tête avec un sourire.**

Bon, ces résultats sont nickels, tout est parfait de ce coté, il va falloir faire le scanner maintenant ! Idée de voir à l’intérieur de vos poumons pour être sur qu’il n’y a rien d’anormal qui se développe. Vous êtes apte à me suivre ou vous voulez rester encore un peu ici ?


**Aaron Webber afficha un petit sourire à la brunette. Il se sentait plutôt dans l’embarras, Alice avait émis qu’elle avait souffert dans sa vie, tout comme lui d’une certaine manière et elle avait même pleurer, peut-être avait-elle encore envie de discuter un peu ou au moins se remettre de ses émotions avant de quitter la salle d’examen vers le scanner où elle allait devoir rester trente-minute dans cette grosse machine.**

_______________
Revenir en haut Aller en bas
http://wantmore.forumactif.com/
avatar
Alice Riley
la vie ne tien qu'à une respiration
13 juin 1986 - 25 novembre 2006
JE SUIS : Féminin J'AI : 21
ENTERRÉ LE : 12/06/2011
PROCHES EN DEUILS : 2373
AVATAR : Lea Michele


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: Consultation mensuelle - ALICE & AARON   Mar 12 Juil 2011 - 20:46

**Introvertie n’est pas vraiment le bon qualificatif à donner à Alice Riley. Extravertie ne l’était pas plus. La jeune femme se situait entre les deux. En matière de vie amoureuse, autrefois, elle gardait tout pour son journal. Maintenant qu’elle vivait à fond sa << vie >>, se faire rejeté n’apparaissait pas dans ses priorité. Bien sur, une partie d’elle était démolie, mais l’autre avait déjà tourné la page. Quand il était question de ce qu’elle pensait, Ali était extravertie, mais pas à en être chiante. La brune avait une tête et savait ce qui pouvait ce dire ou pas.

La jeune femme venait de raconter, entre deux pleurs, ce qu’elle avait vécu. Elle n’avait jamais partagé cela avec personne. Aaron était un homme digne de confiance et qui contait pour la demoiselle. Ils étaient sur la même longueur d’ondes et Ali aimait se sentiment d’être enfin comprise. Le rouquin posa sa main d’un geste délicat sur celle de la jeune femme. Sur le moment, Ali voulu s’enlever, mais renonça, car ça l’apaisait. L’homme lui raconta une anecdote sur sa vie. La demoiselle comprit, par le baissement des yeux, que le sujet était difficile pour lui. Cela devait être un supplice pour lui d’aimer une fille qui vous considérais comme un homosexuel. Pour Ali, c’était sa maladie qui la mettait << out >>. Plusieurs pensait qu’elle était handicapé et avoir une petite amie handicapé te faisait passer pour un loser.**

(soupir) Quel merde de vie j’ai put avoir !

**L’infirmier ne put entendre la phrase qu’Alice venait de dire et se fut bien ainsi. Elle devait mettre fon une fois pour toute à son ancienne vie. Aaron revient et annonça à la brunette que tout était nickel. Riley sauta de joie. Une immense bouffée de chaleur s’installa dans son ventre. (Une chose de réglé) pensa t-elle. Ces émotions prenait encore le dessus, mais ce n’était pas joyeux. Elle pensait toujours à avant. L’homme lui proposa de rester un moment dans la salle avait de faire le test du scanner.**

Ce ne serais pas de refus. Je veux bien me reprendre avant de poursuivre. Et je suis désoler d’avoir pleuré tantôt, mais ça devait sortir…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aaron T. Webber
13 octobre 1979 - 20 avril 2008
JE SUIS : Masculin J'AI : 25
ENTERRÉ LE : 10/06/2011
PROCHES EN DEUILS : 777
AVATAR : Michael C. Hall


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: Consultation mensuelle - ALICE & AARON   Ven 15 Juil 2011 - 22:12

**Aaron Thomas Webber se contenta de sourire un moment. Il regardait la jeune brunette avec un sourire serin. Cette femme avait sans aucun doute un grand coeur et elle le comprenait malgré la différente situation qu’ils avaient vécus. Le rouquin savait bien que Alice n’avait pas eu la vie facile et la chose la plus difficile qu’il devrait avoir à faire serait sans doute de lui annoncer qu’elle devrait replonger dans cette maladie horrible, mais au moins, pour le moment ce n’était pas le cas. Alice faisait toujours sourire l’homme et Webber était comblé à chaque fois que la fin du mois approchait. Il aimait beaucoup cette patiente et cela semblait être réciproque. C’était une relation purement amicale et Aaron en était comblé. L’infirmier regardait donc la femme à nouveau. Elle avait besoin d’un peu de repos avant d’être enfermé une demi-heure dans le scanner, ce qui était toujours assez lourd pour les patients, surtout ceux, comme Alice Riley, qui devaient y passer un long moment à chaque fin de mois. L’hôpital était surement un lieu plutôt familier pour la brunette. Elle devait y passer de nombreux testes et encore plus lorsqu’elle était vivante et malade. Elle avait surement été là-bas autant de fois qu’à l’école durant sa courte vie. Le rouquin hocha donc de la tête lorsqu’elle accepta son idée. Aaron afficha un grand sourire, plutôt réconfortant.**

C’est parfait, je comprends tout à fait et vous n’avez certainement pas à vous excuser pour avoir pleurer, c’est tout à fait normal et votre vie n’a surement pas été facile.

**Aaron s’imaginait à la place de sa patiente. Ses souffrances étaient constantes et elle devait essayer d’avoir une vie presque normale avec ça. Elle devait aller à l’école, travailler, aller faire son épicerie et même aller voir des amis et tout cela dans sa situation, ce dût être éprouvant et Aaron se sentait terriblement mal à l’aise de devoir faire passer tous ses testes à Alice en espérant seulement que le résultat de ceux-ci serait négatif, autant pour cette fois que pour les prochaines. La vie était parsemée de problèmes divers et certains en avaient plus que d’autres, mise à part les commentaires des gens à son égard, Aaron avait tout de même eut une belle vie, un peu courte, mais il ne pouvait pas s’en plaindre. Il avait eu une bonne éducation, sa mère et ses trois soeurs étaient toujours très gentilles et bonnes avec lui, il avait beaucoup d’argent, une belle maison, un travail qui lui plaisait et il n’était pas malade, ce qui était déjà un plus. Vivre avec une maladie n’était pas toujours facile et en tant qu’infirmier, Webber le savait. Il voyait tant de personnes passer avec ce genre de problème, que ce soit un cancer, une maladie qui touchait la respiration, l’ouïe ou le cœur, c’était du pareil au même. L’homme était toujours assis sur son banc, il regardait la femme avec beaucoup de compassion. Le rouquin glissa ses deux mains directement le long de ses cuisses et inclina le dos vers l’avant pour discuter encore un peu avec la jeune femme.**

Vous êtes très sympathique Mademoiselle Riley, vous savez ! La plus part des mes patients ne m’adressent à peine la parole, ils font ce qu’ils doivent et sans plus...


**Confia l’homme avec un sourire ravie sur les lèvres. Il avait toujours aimé parler et entreprendre une conversation, surtout avec des gens qu’il ne connaissait pas beaucoup. Il était vrai que Alice était sa patiente depuis un certain temps et qu’elle était plus proche de lui que certaines personnes, mais il ne pouvait pas encore dire qu’elle était une amie proche, peut-être si ils se veraient hors de l’hôpital qui sait ? **

_______________
Revenir en haut Aller en bas
http://wantmore.forumactif.com/
avatar
Alice Riley
la vie ne tien qu'à une respiration
13 juin 1986 - 25 novembre 2006
JE SUIS : Féminin J'AI : 21
ENTERRÉ LE : 12/06/2011
PROCHES EN DEUILS : 2373
AVATAR : Lea Michele


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: Consultation mensuelle - ALICE & AARON   Jeu 21 Juil 2011 - 15:24

**Alice Riley en avait vécu des vertes et des pas mûrs dans sa vie. Plusieurs personnes avaient aidé la demoiselle dans sa maladie. Nathaly James restera pour toujours dans la mémoire de la brune. Cette dame d'âge mûr avait été si gentille avec Ali malgré toutes les heures de fatigues accumulés. Nathaly, comme la plupart des infirmiers et infirmières, prenait le temps de prendre des nouvelles de Riley. Aaron T. Webber, tout comme Nathaly, était gentil avec Alice. Compréhensif, doux, aimable, sensible et bien d'autres sont se qui qualifiaitt l'homme au yeux de la demoiselle. L'infirmier comptait pour la brunette, même s'il ne se connaissaient pas beaucoup. Ils pourrons toujours apprendre à se connaître autour d'un café !? Pourquoi pas ? Ali aimait apprendre à mieux connaître les gens qui l'entourait; elle était un peu curieuse.

Aaron dit à la jeune femme qu'elle ne devait pas s'excuser, que c'était tout à fait normal de pleurer. La demoiselle fut réconforté par ce qu'il venait de dire. Un jour, quelqu'un lui dit de se la fermer avec sa vie. Que tout le monde avait ses petits bobs. Alice comprenait cela, mais ce qu'elle avait n'était pas minuscule. L'infirmier expliqua à Riley qu'elle était une femme sympathique et que la plupart des ses patients ne faisaient que leur tests de routine et repartaient. Le jeune femme se sentit mal pour l'homme. Qu'ont-ils tous à éviter un si gentil homme ? Est-ce parce qu'il est différent des autres ? **

Vous l'êtes tout autant Monsieur Webber !

**Alice avait pris le chois de rester dans la salle d'examen un petit moment pour reprendre ses esprit, mais pour aussi parler. Elle voulait en s'avoir plus sur cet être doux au coeur d'or qui la suivait à chaque fin de mois. Sans réfléchir à ce qu'elle voulais savoir de l'homme, elle lui dit; **

Qu'est-ce qui vous a pousser à poussé à devenir infirmier ?

**Demanda Ali avec un sourire sincère. **
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aaron T. Webber
13 octobre 1979 - 20 avril 2008
JE SUIS : Masculin J'AI : 25
ENTERRÉ LE : 10/06/2011
PROCHES EN DEUILS : 777
AVATAR : Michael C. Hall


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: Consultation mensuelle - ALICE & AARON   Dim 31 Juil 2011 - 13:04

**Aaron T. Webber regardait la jeune patiente avec un sourire compatissant. Il était plutôt heureux qu’elle se soit enfin sortie de cette maladie qui l’a tenait depuis si longtemps lorsqu’elle était en vie. La pauvre demoiselle avait souffert des propos et commentaires d’autrui et cela l’avait beaucoup affecté, ce que Aaron pouvait parfaitement voir maintenant qu’il était plus intime avec elle. La mort n’était peut-être pas toujours la bonne solution, mais dans ce cas, ce l’était. Elle avait réussis à s’échapper de tous ses grands problèmes qui la tenait depuis tant d’année. Mourir était sans doute une profonde libération pour Alice et il espérait de tout son coeur que cette maladie ne regagne jamais le paysage. Il afficha un grand sourire lorsqu’elle lui avoua qu’il était sympathique. Webber n’était pas habitué aux compliments, habituellement, c’était surtout le contraire qui se passait avec lui. L’infirmier était heureux de voir qu’elle s’intéressait à lui et surtout qu’elle ne le prenait pas pour un idiot ou un homme peu masculin et étrange comme le pensait toujours les gens qui le côtoyait. C’est alors que Alice Riley lui demanda ce qui l’avait poussé à devenir infirmier, ce qui fit rappeler de bons et de mauvais souvenirs au rouquin.**

Bien, j’ai toujours voulu aider les autres, c’est sans doute ma principale cause ; de plus, lorsque j’étais à l’école, j’ai vraiment adoré les cours de biologie. Le corps humain me fascine et je n’aurais pas été capable de faire chirurgien, donc j’ai été dans la branche de l’infirmerie qui est sans doute beaucoup mieux pour moi !

**Dit l’homme en souriant. Il jeta un coup d’oeil à l’horloge au fond de la pièce. Il était temps d’aller faire le scanner parce que sinon, ils ne pourront pas le passer avant plusieurs jours. Il existait des horaires et des réservations pour ce genre de truc et la discussion avait été possible vu qu’ils étaient déjà en avance sur l’horaire. Le rouquin aborda un sourire et se leva.**

Maintenant, il va falloir aller faire le scanner, si on ne veut pas perdre notre rendez-vous !

**Dit Aaron en agrippant le dossier de sa patiente. Il sortit alors avec le sourire et discuta un peu jusqu’au scanner qui durant une bonne heure. Les résultats de la jeune Riley fut comme depuis sa mort négatif, ce qui soulagea la brunette ainsi que l’infirmier qui tenait beaucoup à celle-ci.**

TERMINÉ & VERROUILLÉ

_______________
Revenir en haut Aller en bas
http://wantmore.forumactif.com/

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Consultation mensuelle - ALICE & AARON   

Revenir en haut Aller en bas
 

Consultation mensuelle - ALICE & AARON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: † THE BIG BANG BOULV. :: † HÔPITAL-
TOP PARTENARIAT

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit