Bienvenue Invité dans le Skyline
AFTERLIFE fête ses 1 an !
Venez découvrir les résultats du Gala Award 2012
Inscription pour le topic de groupe ici
Statistique du forum et commentaires des membres après un an d'ouverture ici

Partagez | 
 

 Rien de mieux que la présence d'un ami [William Carter]:

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Rien de mieux que la présence d'un ami [William Carter]:   Sam 15 Oct 2011 - 20:17


Will and Cass



En ce jeudi soir, Cassie avait invité son ami William Carter dans un bar. Ils étaient amis depuis quelques mois. Le brunet était venu au Devil’s Tail. Cass bossait toujours là-bas à l‘époque. Ils avaient tout de suite sympathisé. La jeune femme avait remarqué la grande capacité du brunet à écouter, à comprendre et à conseiller les autres, surtout les femmes ce qui était très rare chez les hommes. Au fur et à mesure, il avait confié son plus grand secret: il était homosexuel. Etait-ce vraiment un secret? Williams l’avait un peu capté. Or, elle ne jugeait pas les gens. Will possédait un look bien à lui. Il était sublime comme garçon. Aussi, il restait très attachant. Steve Johnson, le fiancé de Cass, n’avait pas connaissance du rendez-vous de ce soir. Il était bien trop jaloux pour qu'elle lui dise, à la place elle sortait avec une amie: c'était l'excuse que Cassie avait servi à Steve. Ces temps-ci, il excellait dans le domaine de la violence. Mais ça personne ne le savait, mise à part Haley Keynes, la meilleure amie de Cassie. Cette dernière se prépara pour ses retrouvailles avec Will. Elle se vêtit simplement mais elle prit soin de paraître clean. Elle adorait la compagnie du jeune homme. Il avait un long vécu, même s’il paraissait avoir vingt trois ans. Il avait connu les années 30, c’était presque inimaginable! Il croyait en dieu, cela ne collait pas avec son style de vie hors normes. Mais qui se fichait des normes de notre temps? Personne. Surtout pas Cass qui se shootait à longueur de journée. Elle s’était promis d’arrêter après l’incendie au Devil’s Tail. Mais elle avait trop merdé ces derniers temps. Après l’erreur presque justifiée de Holly: elle avait causé des brûlures au visage du frère de Cass, celle-ci l’avait menacé avec un flingue. Inutile de dire qu’elle risquait gros…. . Elle restait donc assez perdue et perturbée. Caisse arriva au bar en question avec un quart d'heure d'avance. Elle commanda deux bières. Et elle attendit son ami au comptoir.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rien de mieux que la présence d'un ami [William Carter]:   Lun 17 Oct 2011 - 22:09

C’était un jeudi soir et William se préparait pour son rendez-vous avec son amie depuis peu : Cassie Williams. Cette dernière l’avais invité à un bar pour boire un faire un brin de jasette. Carter accepta sans hésiter. Il n’avait rien ne prévu et c’était toujours plaisant d’être en compagnie d’une amie. L’homme avait rencontré Cassie au Devils Tail, là où la demoiselle travaillait. Ils connectèrent sans problème. Ils continuèrent à se voir et parlaient de tout et de rien. Le faucheur trouvait la jeune femme sympathique, de bonne écoute et de bonne confiance. Bien que cela ne soit plus vraiment un secret, le brunet avoua son homosexualité à Cass. Cette dernière n’u aucune réaction négative, ce qui avait soulagé William. Il avait enfin trouvé LA bonne personne pour lui et il ne le cachait aucunement. Frank Harvelle qu’il s’appelait. Carter avait rencontré Frankie lors de la mort de ce dernier. Depuis, leur amour était une bénédiction pour le brun qui n’avait pas vécu d’histoire depuis les années 60. Bah plus sexuel que sérieuse…

William se prépara donc pour son rendez-vous avec Cassie. Il s’habilla d’un jean et d’un t-shirt bleu et enfila un petit manteau de cuire qui le rendait mignon à croquer. Il prit sa voiture et se mit en route pour le bar. Pendant le trajet, l’homme entendit sa chanson préféré et mit le volume de l’automobile dans le tapis. Tout en conduisant, le brunet chantait et faisait de petit mouvement de danse. Il adorait écouter de la musique et de chanter sans se soucier des gens qui le regardait d’un drôle d’aire.

Une fois rendu au bar, il poussa la porte de l’endroit et y vit Cassie. Carter alla la rejoindre et lui dit d’un grand sourire :

Salut ma belle! Comme tu est jolie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rien de mieux que la présence d'un ami [William Carter]:   Mar 18 Oct 2011 - 17:15

Cassie Williams était toujours au bar à attendre son ami William Carter. L’ex-serveuse fixait les gens qui l’entouraient. En ce jeudi soir, tout le monde était de sorti. Les personnes présentes n’étaient pas forcément sur leur trente et un. La musique était plutôt moderne, elle allait assez fort pour que les gens puissent l’entendre et s’entendre entre eux également. Cass jeta un coup d’œil aux employés. La belle avait tentait de poster sa candidature dans le lieu mais au dernier moment elle s’était ravisée en se rappelant que la prison l’attendait sûrement. Elle était légèrement déprimée. Elle savait qu’il fallait profiter de chaque instant à cent pour cent. C’était pour cela qu’elle privilégia une soirée avec William. Le bel homme arriva. On pouvait le remarquer par sa tenue. Or, il restait très classe, clean, magnifique et un petit côté glamour l‘habitait. Son sourire lui donnait un air attendrissant. Williams sourit à son tour pour montrer toute sa joie de retrouver son interlocuteur. Ils se voyaient peu. Or, ils ne perdaient pas le souvenir l’un de l’autre. Cass connaissant de rares potins sur son ami. Il était en couple avec un certain Frank. Will lui avait avoué cela la dernière fois qu’ils s’étaient croisés au supermarché. Ils avaient parlé brièvement entre deux, trois emplettes. Cassie répondit aux compliments du brunet. Il semblait de bonne humeur. C’était une chose agréable à voir surtout quand il s’agissait de percevoir du bonheur dans les yeux de son ami et confident.

- Merci Will, tu es tout en beauté toi aussi. J’adore ta tenue! Tu vas bien? Elle se leva pour le serrer rapidement dans ses bras. Puis, la jeune femme tendit la consommation qu’elle avait acheté pour Will. Je t’ai pris une bière comme tu les aimes. Contes-moi tes histoires Darling. Elle sourit. La jeune femme donnait souvent des petits surnoms à son ami. Elle l’appréciait fortement. Cassie aimait se retrouver à papoter avec lui, c’était des moments agréables à passer en très bonne compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rien de mieux que la présence d'un ami [William Carter]:   Mar 18 Oct 2011 - 22:48

William entra dans le bar et rejoignit son amie Cassie Williams. Les deux âmes se voyaient rarement, mais cela importait peu sur leur relation. Ils s’amusaient à chaque fois, se racontaient des potins et des histoires à en dormir debout. Avec les années, il en avait en réserve des histoires. En plus, il était faucheur. Lorsqu’il allait chercher une âme, il entendait toutes sortes d’histoires et de potins qu’il ramenait dans le monde parallèle. Carter venait à l’instant de complimenter son interlocutrice. Elle était ravissante, tout en étant décontracté. Cette dernière renvoya le compliment au brunet qui rougit instantanément. Il aimait dire et se faire dire de belles choses. Qui n’aimait pas ça!? De plus, la jeune femme avait commandé de la bière, le péché de Will. Il ne pouvait résister à l’envie de boire et bière ou qu’elle que soit l’alcool. Sauf qu’il était capable de se contrôler, contrairement à d’autres qui buvaient comme des trous. Il y avait quelque temps, l’homme avait confié à Williams qu’il était en couple avec Frank Harvelle. Ce dernier avait été distant les premiers temps, créant un petit froid entre eux. Frankie avait mit sa mort sur le dos du faucheur. Mais Willi s’en fichait un peu…Il ne pouvait s’empêcher de penser à joli blondinet. Un jour, il décida de l’inviter à manger un morceau. Depuis ils se fréquentaient. Il avait compté cette histoire quelques fois à Cassie qui ne cessait jamais de l’écouter. Il adorait cette fille!

Mais bien sur que j’vais bien. Et toi? Tu es un ange tu sais ?! Tiens toi biens ma blondinette, j’ai fait quelque chose qui te fera marré. Je travaillait au Dance Floor quand un gars me demanda un Gin Tonic. Je le prépara et lui tendit en disant : << Tien mon chou. Tu veux autre chose ? Un autre verre ou bien mon numéro? Je suis libre ce soir. >> Il est devenu rouge tomate.

William se mit à rire aux éclats. Il se remémora l’instant et il ne pouvait point se retenir. L’homme avait figé sur place comme si le faucheur avait utilisé un pistolet à glace. Il s’était retourné et repartit sur ses pas en laissant William seule avec larme à l’œil. Il avait temps rit ce soir là qu’il en avait eu mal aux joues.

As-tu une histoire à me raconter à ton tour?

Les deux âmes s’échangeaient souvent des histoires autant marrantes que troublantes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rien de mieux que la présence d'un ami [William Carter]:   Jeu 20 Oct 2011 - 14:14

William Carter rougit aux compliments de son amie, c’était adorable à souligner. Malgré son vécu, Will semblait avoir gardé une âme d’enfant. Il aimait profiter de la vie et rigoler était l’une de ses nombreuses priorités. Le brunet avait l’air d’apprécier l’attention de Cass qui lui avait commandé une bière. Elle le connaissait presque parfaitement. La blondinette savait qu’il aurait aimé cela et non une autre boisson. Seule une amie pouvait le savoir. Cassie Williams appréciait réellement son interlocuteur. Rarement, elle était agréable avec les autres. Mais avec Carter le courant était vite bien passé. Willy n’hésitait pas à confier ses petits potins. C’était plaisant.

- … ça peut aller. Mais ta présence me rend joyeuse et ça c’est le plus important. Le jeune homme lui compta une anecdote très drôle. Cassie se mit à rire. Will avait le chic pour plaisanter avec quiconque. Cela pouvait en mettre plus d’un mal à l’aise. Or, il ne cédait pas. Il était intenable! T’en rates pas une! J’aurais voulu voir ça tête. Si ça se trouve, il aurait pas dit non?!! Il y a eu une suite? Elle marqua une légère pause. Au fait, ça va avec Frank?

Devait-elle lui dire pour son avenir incertain? Il voulait profiter de l’instant et s’éclater. Or, elle avait du mal à se fier à sa philosophie: « Carpe Diem », ces temps-ci. Elle lui avoua sur le ton de la plaisanterie sa plus grosse connerie. Alors qu’elle risquait très gros, même la prison.

- J’ai menacé une collègue avec un flingue. Je sais, ce n’est pas hilarant mais ça m’a fait du bien sur le coup. Maintenant je suis dans la merde. A part cela, il s’en est passé des choses… . Elle sourit maladroitement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rien de mieux que la présence d'un ami [William Carter]:   Ven 21 Oct 2011 - 20:08

Cassie Williams ria lorsque son ami lui raconta sa petite histoire. William avait remarqué que la jeune femme aimait rigoler avec l’homme. Ce dernier avait gardé son cœur d’enfant. Quand il le pouvait, il faisait des coups, jusqu’à ne plus tenir et craquer de rire. Même ayant vécu dans les années 30, Carter s’habituais de plus en plus chaque jour au nouveau monde qui l’entourait. Il y avait de moins en moins d’homophobie, ce qu’il appréciait beaucoup. Cass était là pour lui. Quand la vie du faucheur déraillait, elle était là pour lui. Elle lui avait déjà expliqué qu’elle ne faisait pas ça avec tout le monde, mais avait Will c’était différent. Donc, la blondinette lui demanda s’il y avait eu une suite avec l’homme qu’il avait niaisé lors de son boulot. Le faucheur but et gorgé de son péché et d’un sourire dit :

(Petit rire) Nan, il n’est pas revenu me voir. Je crois que j’ai fait une mauvaise impression. Ha! Ha! Ha! Une silence ce fit sentir. La demoiselle le brisa et parla de Frank. Ça va bien. Sa boite avance bien. Je suis si heureux pour lui!

Frank, le copain de William, avait ouvert une boite de disque. Ce dernier était chanteur et le blondinet avait décidé de poursuivre sa carrière dans la mort. Carter prit une autre gorgée de sa bière tout en pensant à son petit ami. Quand les deux âmes s’étaient rencontrées la première fois, Frankie avait sa mort sur le dos du brunet. Cela avait un peu blessé le faucheur. Mais un jour, il avait prit son courage à deux mains et avait invité Harvelle au… Cassie était toujours assise en face de l’enfant prisonnier dans un corps d’adulte. Elle coupa les pensées du bel homme lorsqu’elle lui avoua sa connerie. Will manqua de s’étouffer avec sa boisson. Comment à t-elle pu faire une chose pareil!

QUOI !!!? cria le londonien, plusieurs personnes présente dans le bar regardait Carter et Williams. Y a rien a voir. Je comprends que tu sois dans merde ma vieille. Tu vas pas en prison j’espère.

William avait une de ces peurs en ce moment. Il ne voulait pas perdre son amie. Il ne comprenait pas ce qui lui avait passé par la tête…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rien de mieux que la présence d'un ami [William Carter]:   Dim 23 Oct 2011 - 16:10

- Pourtant tu lui as bien montré que tu étais open. Il a rien compris le mec. Elle rit de plus belle. Puis un numéro en plus: ça ne se refuse pas… surtout le tien!!!! Plaisanta-t-elle.

Elle aimait parler de lui comme une petite star. En tout cas, le brunet était la célébrité de Cassie. La jeune femme l’appelait souvent comme cela à cause des caprices et des conneries qu’il faisait. Il en revinrent au sujet Frank. Leur couple méritait de tenir tant leur union était imprévue au départ et que ça fonctionnait bien pour finir. Chaque personne avait ses soucis. Mais à deux, c’était indéniable qu’on pouvait devenir plus fort: « l’union fait la force ». Will répondit assez rapidement à la demande de son interlocutrice. La belle devait s’assurer que tout allait bien.

- T’es sûr que ça va vous deux? C’est bien pour lui, il doit être fier. Toi aussi: tu es un boss dans tout ce que tu entreprends. Il doit être ravi de t’avoir dans sa vie, comme toi tu peux l’être.

Williams buvait tranquillement quand son ami réagit face aux dires de Cassie. Elle savait qu’elle avait mal agi. D’ailleurs, elle en payait les conséquences chaque jour. Cass ne pouvait plus se regarder en face dans un miroir. Et la drogue devenait une compagnie de destruction, plus de loisirs.

- Sois plus discret Darling, les gens vont nous capter. Elle sourit embêtée, gênée même. T’en fais pas… . J’ai très mal agi, je sais… . Si je désirais te voir ce soir, c’était surtout par peur de… que ce soit le dernier soir. Tu comprends? Je t’adore et je veux nullement te perdre. Mais ce que j’ai fait est mal. Et je vais certainement le payer… . Elle baissa les yeux.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rien de mieux que la présence d'un ami [William Carter]:   Dim 23 Oct 2011 - 22:26

William était en couple avec Frank Harvelle depuis quatre ou cinq ans. Leur relation avait été inattendu, ce qui plaisait à Carter. Son amoureux avait ouvert une boite d'enregistrement et elle fonctionnait à merveille. Le brunet était heureux pour lui. Mais voilà que Cassie s'inquiétait pour son ami. Bien sur que Frankie était heureux des projets personnels entrepris par Willi. Et évidemment, les couples ont toujours de petites chicanes (on passe tous parle là, non?!). Williams n’avait vraiment pas à s’inquiéter pour le brunet.

Bien sur qu’il est ravi !

L’homme venait d’apprendre une terrible nouvelle : Cassie frôlait la prison. Mais qu’elle idiote, se disait-il. Pourquoi avait-elle agi ainsi ? Bien sur, William s’avait pourquoi, mais c’était stupide. Il n’en voulait pas à son amie. Il n’aurait pas pour autant agi de la même manière, mais il lui aurait fait quelque chose (peut-être). Le faucheur avait très peur de perdre sa petite blondinette chéri. La prison n’était pas pour elle. Que ferait-elle dans cet endroit terrible où beaucoup de gens périssent ? Il s’inquiétait beaucoup pour elle. Quand cette dernière lui fit part de leur rendez-vous, l’homme eu une petite larme à l’œil. C’était rare que Carter pleurait, il n’était pas un homme sensible, mais quand cela concernait ses amis, il l’était à fond. Il ouvrit donc ses bras pour accueillir la blondinette.

Viens par là chéri.

Il prit dans ses bras sa petite Cassie pour lui faire un gros calin. Il ne voulait pas la perdre. Si elle se retrouvait dans une cellule, William s'engageait à aller lui rendre visite le plus souvent possible. Que ferait-il sans leurs petites soirées entre amis ?

Si je peux faire quoi que ce soit, dit le moi okay !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rien de mieux que la présence d'un ami [William Carter]:   Ven 28 Oct 2011 - 18:28

- Je parlais de toi Will, pas de Frank. Je vous m’assurez que tu allais bien. Elle sourit. J’apprécie vraiment ta compagnie et je ne veux pas te perdre. Je suis heureuse de te connaître et de t’avoir dans ma vie. Sans toi, mon quotidien serait noir. Tu es un rayon de soleil dans ma vie en tout cas.

Cassie lui fit un sourire, un peu gênée. Se confier, cela ne requérait pas de son domaine, surtout quand il s’agissait de parler « sentiments » ou affections »… elle détestait cela mais avec Carter cela passait comme une lettre à la poste.

A l’annonce par Cass de sa véritable connerie, le brunet eut la larme à l’œil. Williams n’était pas sensible, elle savait que Will non plus, elle fut donc touchée, et une larme perla également la joue de la blondinette. A la demande de Willy, Cassie se blottit directement dans ses bras. Ce geste la rassura quelque peu. « quel bon ami », pensa-t-elle. Il ne la jugea pas pour son action
.

- Je te remercie chéri, ce surnom était juste affectif. Les deux jeunes gens se nommaient ainsi très souvent. Ça va aller. L’ex-serveuse se recula pour le fixer. Je vais voir ce que ça donne. Si ma collègue me dénonce, je suis dans la merde. Si elle le fait pas, ce qui m’étonnerait, je l’aurais sur ma conscience. J’ai juste voulu défendre l’honneur de mon frère qu’elle a accidentellement défiguré lors d’un incendie en lui balançant son plateau en flammes sans le vouloir. Le pire c’est que John, mon frère… il n’en veut pas à Holly d’avoir fait cela, il l’a pardonné. Je ne savais pas… et égoïstement je l’ai défendu. Après sa révélation, elle pleurait plus intensément avant de se reprendre au bout de quelques secondes qui paraissaient interminables.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rien de mieux que la présence d'un ami [William Carter]:   Jeu 3 Nov 2011 - 20:40

William savait très bien que se confier, ce n’était pas la tasse de thé à Cassie. Elle était plutôt du genre à laisser des sentiments de côté et d’être un peu froide quand ces derniers faisaient surface. Mais ce que londonien avait remarqué, c’est qu’à ses côtés, Williams se confiait beaucoup plus, Cette dernière venait de mentionner que Carter était son rayon de soleil, qu’elle ne voulait absolument pas le perdre et qu’elle était heureuse de le connaître. Un sourire quelque peu gêné se dessina sur le visage de la blondinette ce qui fit réchauffer le cœur du faucheur. Ce dernier savait que ces mots étaient sincères. Un sourire fièrement porté s’afficha aussi sur le visage du brunet. Le londonien pensait la même chose. Si Cassie ne serait pas dans sa vie, cette dernière serait noire comme son petit manteau. Il ne pouvait aucunement s’imaginer sans leurs petites rencontres, à leurs fous rires, à leurs soirées à parler de tous et de riens. Parfois, Willy et Cass pouvait niaiser quelques personnes dans le lieu où ils se trouvaient. Pas méchamment, mais seulement pour rire un bon coup.

Je ne saurais pas quoi faire si tu ne serais pas ma ptite chérie.

Ce petit surnom était purement amical, sans plus. William adorait la compagnie des femmes, car celles-ci le comprenait très bien. Bien qu’il soit gai, il n’était pas pour autant efféminer. D’accord, il l’était, ce qui n’était pas le cas de son amoureux Frank, mais là on s’éloigne un peu trop du sujet non ? William avait sa petite blondinette dans les bras. Il venait d’apprendre qu’il allait peut-être perdre son amie ce qui serait épouvantable. La demoiselle se recula et fixa l’homme en le rassurant que tout allait bien. Elle expliqua au faucheur se qui lui avait prit d’agir ainsi…Carter ne savait pas vraiment comment réagie. En quatre-vingt-trois ans d’existence, ce n’était pas le première fois qu’il entendait ce genre d’histoire. Une personne défendant quelqu’un de chère à ses yeux et qui s’en veux par la suite de son acte. Mais cette fois c’était différent, cette situation arrivait à une personne chère aux yeux de Willy. Il vit alors Cassie qui pleura plus intensément avant de se reprendre. Bien que William adorait beaucoup la bière, pourquoi ne pas prendre un shooter ?

Deux shooters par ici beau gosse. Il regarda son amie et dit : Ça va remonter notre moral.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rien de mieux que la présence d'un ami [William Carter]:   Dim 6 Nov 2011 - 11:53

Le sourire qu’arborait William Carter redonna bonne mine à la jeune femme qui fut heureuse de s’exprimer et qui profitait de la présence d’un ami. C’était comme si ses jours étaient comptés. L’ex-serveuse avait besoin de se confier. C’était fait. Elle n’avait jamais dit à personne ce qu’elle avait avoué à Willy. Ce dernier était très important pour elle. La belle avait compris qu’elle ne reverrait certainement plus ses proches comme avant. Déjà si elle allait en prison leur regard changerait sûrement. La plupart de ses proches ne connaissait pas encore les actes de Cassie et leurs conséquences. Elle allait leur dire en temps voulu, mais ce n’était pas facile pour quelqu’un qui se justifiait peu et qui se racontait peu. Allait-elle aller en prison? Qu’allait-il advenir de son avenir? Jayden révélerait-il le fait qu’elle était une droguée aux flics? Devrait-elle aller en cure si c’était le cas? Holly et Jayden dévoileraient-ils les activités illégales du couple? Le destin de Steve serait-il mis en jeu lui aussi? Seraient-ils séparés? Cassie regrettait. Elle ne verrait peut-être plus son fiancé à cause de son égoïsme. Ce dernier qui la battait parfois, mais qu’elle aimait trop. La vie devenait dure à assumer. Or, il ne fallait rien laisser transparaître. La femme sourit à son ami.

- T’as adorable Will. Merci d’être présent. Le fait que tu ne me juges pas… ça m’aide beaucoup. Tu es un ami indispensable à ma vie, tu es vraiment un homme en or mais ça, tout le monde doit te le dire: mister perfection.

Willy décida que boire serait la meilleure solution. Avait-il raison? En général, l’alcool faisait tout oublier et rendait les gens plus libérés. Pourquoi pas?!!! Les deux jeunes gens avaient besoin de profiter de leur soirée un max. Et Cass avait réellement besoin de penser à autre chose. Elle n’allait pas plus ennuyer son interlocuteur avec ses histoire.

- Merci, tu as bien raison. Elle rit. L’alcool est avec nous ce soir! Comment tu parles au serveur, il va croire qu’il a un ticket, plaisanta-t-elle. Sérieusement, il est pas mal en plus. Les deux amis aimaient discuter de tout et de rien. Aussi, ils s’amusaient à critiquer gentiment les gens autour d’eux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rien de mieux que la présence d'un ami [William Carter]:   Sam 12 Nov 2011 - 21:49

William ne connaissait Cassie Williams que depuis peu, mais plusieurs croyaient qu’ils se connaissaient depuis très longtemps, car le brunet et la blondinette se connaissaient très bien. Carter ne jugeait en aucun cas l’acte posé par son amie. Bien que s’il aurait était dans cette situation, il n’aurait pas vraiment agit de la même manière, mais bref, il ne pouvait aucunement juger ce que la femme avait fait. Elle avait voulu défendre son frérot, quoi de plus normal ! Mais ce qui était plus, comment dire…bizarre, c’était qu’elle avait menacé la serveuse avec un pistolet. Un pistolet ! Ça c’était vraiment flippant. Le faucheur n’aurait pas aimé être à la place de la femme qui avait le révolver pointé sur elle et il ne voudrait pas non plus être dans les pantalons de Cass.

Quoi que tu faces, je ne te jugerai jamais ladies. Sois en assurée.

Le brunet avait décidé de boire un coup pour tout oubli pour une petite partit de la soirée. Ça va faire du bien, pensa le faucheur, déterminé à passer une belle nuit en compagnie de son amie. Carter aimait bien rigoler, car il avait toujours gardé son cœur d’enfant. Donc, il venait à l’instant de dire ‘’beau gosse’’ au serveur du bar et ce dernier avait eu une réaction typique : aller servir un autre client, essayent de rester le plus loin possible. Le londonien éclata de rire et entraina du fait même les regards songeurs des clients présents dans la salle.

Ouais ! Quand il va revenir, je vais lui donner mon numéro de téléphone.

Comme prévue, l’homme se repointa près du couple d’ami. William n’était pas du tout gêné de faire cela, car quand il travaillait, c’était fréquent qu’il fasse ce genre de coup au client, bien que plusieurs le prenait mal.

Viens par ici toi.

William Carter dit tout bas son numéro de téléphone à l’homme et rit en se retournant vers Cassie. Que va-t-il faire, pensa le brunet.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rien de mieux que la présence d'un ami [William Carter]:   Dim 13 Nov 2011 - 15:39

Les paroles de William Carter étaient remplies de bienveillance, de gentillesse. Son discours sentait une certaine expérience. L’homme vivait depuis longtemps. Il avait connu tant d’événements, de mauvaises et bonnes surprises. Le brunet s’était sûrement forgé son caractère depuis un baille. Le brunet ne devait rien à personne, il avait déjà fait ses preuves surtout dans le monde des morts. Cassie sourit timidement aux dires de son ami. La blondinette était extrêmement touchée par ce soutien que Willy lui apportait, elle en avait besoin car petit à petit elle sombrait dans la misère. La belle s’était promis de moins se droguer. Or, c’était pire. Cela se voyait même sur ses bras. Maintenant, elle se piquait: Steve et elle prenaient des drogues dures. Leur quotidien s’assombrissait. Le couple tentait de tenir comme il pouvait. Ils ne se complaisaient plus dans leur merde. A présent, ils la subissaient.

Will et Cassie allaient se réfugier gentiment dans l’alcool pour oublier leur quotidien, aussi pour s’éclater un peu. L’alcool ne servait pas à s’amuser mais plutôt à oublier donc cela pouvait représenter une forme d’amusement. Willy s’amusait à draguer le barman. Il avait un côté extravagant parfois bien prononcé. Présentement il se mit à rire quand le serveur l’esquiva. Le malaise du barman était tellement flagrant, c’était hilarant. Cassie sourit quand tout le monde se retourna vers le londonien qui se faisait remarqué. Carter força son action. Il alla trouver l’homme pour lui donner son numéro. Cass regardait la scène. Au final, elle en pleurait de rire. Le brunet était trop amusant dans sa manière de faire: un vrai clown. L’interlocuteur du petit ami de Frank Harvelle lui balança un verre de vodka orange en pleine figure. Un gros blanc eut lieu après. Cassie rejoignit son ami sans rien dire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rien de mieux que la présence d'un ami [William Carter]:   Dim 20 Nov 2011 - 15:30

Rire, s’amuser, draguer, boire… Que de plaisir en cette magnifique soirée. Cassie et William se réfugièrent dans l’alcool pour oublier, un petit moment, leur vie quel qu’elle soit. L’homme était décédé en 1951, il s’était donc forgé une ‘’ carapace ‘’ avec toutes ces années derrière lui. Il savait très bien que l’homophobie n’allait pas disparaître d’un seul coup, car encore aujourd’hui, les gens ne l’appréciaient pas encore à sa juste valeur. Avec ses soixante ans de vécu dans le Skyline, Carter avait rencontré plusieurs hommes. Mais aucun d’eux n’avait conquis son cœur. Ce n’est seulement lors de la mort de Frank Harvelle que la vie du brunet changea du tout au tout. Le londonien avait eu un coup de foudre pour le blondinet. Maintenant, sa vie était totalement différente. Il avait une vie amoureuse épanouie avec Harvelle, un boulot qu’il aimait au Dance Floor, en plus d’être faucheur.

William avait encore son cœur d’enfant, et cela ce voyait en ce moment même. Il draguait, pour le plaisir évidement, le serveur du bar où il était. Mais ce dernier n’appréciait guère les avances faites par l’anglais. Sous les yeux de toutes les personnes présentes en ce lieux, le barman balança un verre de vodka orange au visage de Carter. Sur le coup, il voulu rire de la situation, mais le contact de l’alcool et de ses yeux ne firent point bon ménage. Le pauvre, il ne voulait que s’amuser, et voilà où cela lui menait. Le faucheur se frotta les yeux, mais ce geste ne faisait qu’empirer la douleur. Il chercha à tâtons une serviette en papier qui trainerait sur le comptoir. Sans le vouloir, il renversa le verre d’une femme tout en voulant prendre la serviette.

Rien n’y faisait ; la douleur continuait sans cesse. Willy décida donc d’aller aux toilettes. Il entraîna son amie avec lui dans les toilettes des hommes. Si un seul s’en prenait à sa chérie, il aurait affaire au faucheur. Une fois au petit coin, l’anglais prit un papier brun, le mouilla de l’eau du robinet et passa le papier sur son visage.

Putain! Ça brûle ce truc.

Mais l’homme ne pouvait pas être fâché par le barman. Il avait bien mérité ce petit rafraichissement. Cela ne freinerait pas ses petits jeux, seulement envers le serveur. Le brunet regarda son t-shirt : il était complètement trempé. Frank ce demanderait ce qui s’était passé. À cette seule pensée, Carter ria.

Tu crois que je devrais enlever mon chandail ?

Rigola t-il.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rien de mieux que la présence d'un ami [William Carter]:   Lun 21 Nov 2011 - 16:00

William Carter ne supporta pas le contact de l’alcool avec ses yeux. Le barman y avait été fort sur ce coup là. Son geste était dangereux et déplacé. Il aurait pu se défendre de manière moins… brusque mais non, l’homme avait préféré l’action aux bonnes paroles. Caisse était déconcertée. Son ami cherchait un moyen de calmer la douleur, plutôt le picotement dans ses yeux brulants. Il fit tomber le verre d’une dame au passage. Cette dernière ne dit rien car elle avait tout vu. Elle réclama juste un autre verre gratuit pour la peine à ce barman fou. Et oui les actions de ce dernier avait causé ce léger dégât. L’ambiance dans la salle était moins festive. Les gens discutaient sur ce geste malheureusement contrôlé de l’homme. Aussi, une conversation sur l’homosexualité fit son apparition. Le barman s’était expliqué maladroitement sur son acte en remettant tout sur le dos de Willy. Fort heureusement, ce dernier était parti aux toilettes en emmenant Cassie avec. Il avait eu raison de faire cela. Le brunet n’était pas au courant du débat en cours, ce qui était sûr c’est qu’à son retour il n’échapperait pas à ce mouvement de la foule. Carter souhaitait soignait sa douleur.

- Il ne faut pas frotter, une compresse d’eau serait mieux. Cass prit du sopalin pour l’asperger d’eau chaude. Elle le fixa sur l’œil du brunet en le tenant de la main droite. La douleur va partir. Au bout de quelques secondes, elle enleva le papier. Ça va mieux? T’as l’air shooté avec cet œil rouge, rit-elle. Le jeune homme proposa d’enlever son t-shirt trempé de vodka orange. La blondinette rit: C’est toi qui voit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rien de mieux que la présence d'un ami [William Carter]:   Ven 25 Nov 2011 - 10:52

William avait très bien fait de partir aux toilettes, car un débat sur l'homophobie se déroulait dans le bar. Quand l'homme reviendrait, si les gens continuait de parler de son cas, il s’emporterait facilement. Carter était du genre à dire ce qu'il pensait, sans gueuler ou bien crier des noms, mais quand il était vraiment en colère, ça lui arrivait de s'échapper et de dire des méchanceté. Espérons que ce ne soit pas le cas ce soir, car le faucheur ne voulait pas gâcher la soirée entre lui et son amie Cassie.

Mais voilà que cette fameuse soirée était déjà pas mal à l'eau. Le shooter que le barman avait jeter au visage du brunet avait été beaucoup trop pour les gestes posé par ce dernier. Il avait posé des gestes beaucoup plus pire que celui-ci, mais tout le monde n'avait pas le même degré de compréhension. Alors, une fois dans le petit coin des hommes avec Williams, Carter s’aspergea d,eau chaude au visage, essayant de se délivrer du picotement que faisait l'alcool et son œil. Son amie lui dit qu'il ne fallait aucunement frotter, car sinon, la douleur serait constante et qu'il avait l'aire shooter avec son œil rouge. Cass se mit à rire à cette expression et Willy fit de même. Il se regarda dans le miroir et gloussa encore plus. On aurait vraiment dit qu'il avait prit quelque chose juste avant de venir et que les conséquence se manifestaient dans le moment. Pour rire encore un peu plus, le londonien demanda à la blondinette s'il devait enlever son chandail trempé par le verre de vodka orange. Cette dernière sourit et lui dit que c'était son choix. Carter se résigna, pas de peur, mais seulement qu'il n'était pas du genre à se déshabiller, seulement à faire des blagues, qui conduisait cette fois, à la douleurs.

Il fallait maintenant que les deux amis sortent des toilettes pour continuer leurs petite soirée. Mais une fois dans le bar, l'ambiance n'était plus comme à ses début...Les gens, pour la plupart des hommes, regardait William d'un drôle d'air. L'anglais ne savait pas vraiment ce qui s'était dit pendant son absence, mais il en avait une petite idée.

QUOI? Le problème c'est que j'suis gai c'est ça? Je suis comme je suis et personne ne va m'empêcher de vivre. Et pour votre information, je reste quand même ici. Allez-vous faire foutre.

Quand le sujet des disputes était l'homosexualité, William s'emportait beaucoup. Mais il n'en arrivait jamais aux poings.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rien de mieux que la présence d'un ami [William Carter]:   Ven 25 Nov 2011 - 21:09

William Carter et Cassie Williams se marrer bien à deux. L’ambiance bon enfant et le chaos qui régnait dans la salle d’à côté faisaient contrastes. Les deux jeunes gens ne se préoccupaient pas de ce qui se passait à l’extérieur des toilettes, normal ils vivaient leur réalité à deux: ils n’étaient pas au courant de ce qui se tramait. Soudain, ils durent se confronter aux publics du bar, surtout William. Le climat était hostile. Tout le monde avait regardé Carter d’un air plus septique quand il avait fait son entrée dans la pièce commune. Les gens le jugeaient tous du regard. C’était déplacé et mal poli. Pourquoi le fixer-t-il ainsi? William comprit très vite pourquoi. Son geste précédent avait fait débat. Le brunet se défendit du mieux qu’il pu. Cass fut surprise de la réaction de son ami qui était plus agressif que de coutume. Or, cela se comprenait. Aussi, la jeune femme était triste de voir ce qu’une orientation sexuelle pouvait faire. Les personnes présentes dans la pièce étaient immatures au plus haut point. Aux dires de Will: des gens riaient, des personnes criaient encore plus fort pour répliquer, des gens insultaient les homos en général et il y avait ceux qui se la fermer. Certains n’avaient pas d’avis. D’autres étaient pour, enfin ça ne le dérangeait pas, ou ils l’étaient eux-mêmes. Williams n’était pas choqué par cela sinon elle ne parlerait pas au beau londonien. Autant, l’ex-serveuse se plaisait à critiquer du monde, mais pas les homos. Son ami aimait les hommes et alors? Il était heureux c’était tout ce qui comptait! Sa situation dégénérait. Cass se tourna vers Willy pour lui dire à voix basse:

- Calmes-toi! On pars… .
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rien de mieux que la présence d'un ami [William Carter]:   Jeu 1 Déc 2011 - 21:16

Habituellement, William Carter est facile à vivre. Il est joyeux et toujours près pour une bonne blague, mais cette fois c’était la rage qui l’habitait. Le sujet qui brûlait toutes les lèvres de l’endroit était son geste posé à l’égard du barman, et surtout l’homosexualité apparente du faucheur. On aurait dit que le temps avait reculer de soixante ans. L’anglais se revoyait, se faisant insulter par quiconque le surprenant à regarder un mec avec les yeux remplis d’étoiles et un sourire niaiseux. Jamais, Carter ne s’était emporté par ce manque de respect à son égard, car bien que cela lui faisait mal, il voulait vivre comme il l’entendait. Cette fois-ci, le bar entier lui criait des insultes ou bien riait de sa gueule. Bien évidemment, il y avait quelques exceptions ; ils étaient cachés derrière les braves, buvant leur verre sans vouloir se mêler à la foule. Le brunet aux yeux pairs essayait de se défendre du mieux qu’il le pouvait, mais il ne faisait que se caller encore plus. Willy ne voulait aucunement gâcher sa soirée avec Cassie, mais elle était déjà à l’eau quand l’homme avait adressé la parole au barman de l’endroit. La blondinette prit le bras de son ami et le tira en dehors de cet endroit horrible. Carter ne broncha pas et l’a suivit jusqu’à l’extérieur. Le ciel était magnifique; peuplé d’immense étoiles qui braillaient toutes, ce qui illuminait le visage des passants... Le londonien s’en voulait d’avoir agit comme un pauvre con et ainsi, d’avoir gâcher une soirée avec son amie chère à ses yeux. Rien de toute cette histoire n’était prévue pour cette soirée censeé être rigolote et amusante.

Mais quels cons ceux-là !

Lança l’homme qui en avait jusqu’en haut de la tête des homophobes. William savait très bien qu’il allait toujours en avoir, mais là, autant réuni au même endroit et aucune personne, sauf bien sur Cass, pour la défendre ? Alors, ne voulant pas que cette fin de journée se termine ainsi et toute suite, le faucheur de quatre-vingt-trois-ans demanda à sa copine blondinette si elle avait faim.

-C’est moi qui paie, alors profite s’en !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rien de mieux que la présence d'un ami [William Carter]:   Dim 4 Déc 2011 - 19:56

Cassie Williams emmena son ami dehors. Elle ne désirait pas qu’il se prenne plus la tête avec des gens immatures, ça serait leur donner une raison de se méprendre ainsi. La jeune femme n’acceptait pas les comportements inhumains et très mûres des gens qui n’essayaient pas de fermer les yeux sur un principe qu’ils ne reconnaissaient pas. Au lieu de cela, ils jugeaient très maladroitement, les insultes des personnes présentes dans le bar étaient aberrantes: Cassie aurait pu se mettre en colère pour défendre Willy. Or, elle trouva que cela ne servait à rien. Puis, il n’était pas question de gâcher une soirée très prometteuse au départ. La nuit était noir, les étoiles surplombaient le ciel: c’était très joli à observer, un bon moment! Le calme revint très vite. La blonde espéra que son ami se sente un peu mieux. Ça n’avait pas du être facile d’être confronté à tant de regards accusateurs et mesquins… . L’ex-serveuse désira serrer son interlocuteur dans ses bras. Elle s’arrêta pour le faire:

- Ça ne vaut pas la peine de te mettre en colère. Concentres-toi sur ta vie, ces cons vont payer leurs dires un de ces quatre. Ça va leur retomber dessus. Profites de ton bonheur, et sois libre de tes choix.

Elle stoppa son câlins pour le fixait droit dans les yeux. Elle n’aimait pas le fait que des gens avaient osé s’en prendre à lui. Cass savait que ce qu’elle disait n’était pas forcément utile car Will avait plus de vécu et il savait ces choses-là mais elle désirait lui prouver sa présence, le fait qu’elle serait toujours là pour lui! Le beau brun proposa à Cassie de manger un morceau quelque part. Elle accepta en hochant la tête. la blondinette ajouta:

- Non t’embêtes pas, j’ai prévu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rien de mieux que la présence d'un ami [William Carter]:   Lun 5 Déc 2011 - 20:19

William avait du vécu, oui bien sur, mais à chaque fois que la question de l’homophobie faisait surface, cela lui renait droit au cœur. Il ne pouvait s’empêcher de défendre les siens, et pour cette fois, lui-même. Une fois à l’extérieur du bar, le faucheur lâcha à haute voix le reste de sa colère. Oui, tous, tous ceux qui s’en était pris au londonien étaient des cons de premières. Plusieurs personnes n’aiment pas la différence et pour le montrer, ils insultent des innocents…Bien que cela faisait environ quatre-vingt ans que Carter « vivait », à chaque fois qu’il se faisait niaiser ou insulter, la vrai nature du monde la percutait. À ce moment, il faisait comme s’y de rien n’était et continuait à faire ce qu’il faisait, mais en dedans, la rage s’animait…

Voilà que Cassie prit Willy dans ses bras. Cette marque d’affection et de réconfort toucha l’anglais qui en avait grandement besoin en ce moment. Ce n’était pas facile de vivre de l’homophobie depuis des années. C’était très difficile d’ignorer ces gestes d’impolitesse. La blondinette fit donc un gros câlin que le faucheur excepta sans hésiter. Cette dernière dit à son ami de profiter de son bonheur et que cela n’en valait pas la peine. Carter avait souvent entendu ce genre de discours à propos du bonheur de vivre sans prendre en compte le jugement des autres, mais il aimait bien l’entendre encore et encore. Son amie le fixa et son visage se faisait compatissant. Le londonien se détacha des bras de Williams et lui dit qu’elle devait en profiter, car c’était lui qui payait, mais la jeune femme lui dit de ne pas s’embêter, elle avait prévu…

Je te suis très chère.

Dit le brunet en riant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rien de mieux que la présence d'un ami [William Carter]:   Jeu 8 Déc 2011 - 16:35

William Carter profitait-il assez de la vie? Avec ces jugements, il ne pouvait pas être lui-même. Enfin si, mais il s’en prenait plein à la figure, le pauvre! Pourtant le brunet était un homme avenant, amusant, loyal, et très sympathique. Les gens ne cherchaient pas plus loin que leur bout du nez. Le londonien avait un certain vécu. Mais cela ne se voyait pas aux premiers abords. Il fallait connaître sa vie pour cela. Or, elle n’était pas écrit sur le front du jeune homme… . Cassie ne tolérait pas les avis mal placés et injustifiés des autres. De son côté, elle savait profitait de la vie. La blondinette avait pour devise « Carpe Diem ». Rien ne l’atteignait. Elle faisait ce qu’elle voulait. Tout le monde avait connaissance de cela, surtout ses potes dépravés. L’ex-serveuse se droguait à longueur de journée. Elle traînait avec des gens peu fréquentables, et ils faisaient n’importe quoi, comme ça, gratuitement. Ils se foutaient des conséquences. C’était égoïste, certes… . Mais Williams s’en fichait carrément. Cette insouciance avait causé sa mort: « sa liberté » pour elle. Tout cela pour dire qu’il fallait toujours regarder au-delà des apparences. Les gens pouvaient être surprenant. L’enveloppe corporelle n’était rien, seul l’intérieur comptait réellement. Présentement, les deux amis décidèrent d’aller manger quelque part pour se changer les idées: fini la soirée « on se bourre la gueule ». La rigolade était moins de la partie. Les personnes du bar avaient rendu l’ambiance plus sombre que jamais. Cassie rit à la remarque de son ami. Elle était ravie de passer la soirée en sa douce compagnie de Willy.

- Chacun paie sa part Darling. On va où? Un fast food se présenta à eux. Là? Je ne suis pas difficile. Je te laisse choisir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rien de mieux que la présence d'un ami [William Carter]:   Jeu 8 Déc 2011 - 20:53

William Carter vivait sa vie à fond, profitant de chaque instant qui se montrait à lui. Il ne voulait pas s’arrêter aux paroles des gens qui le jugeait vite, beaucoup trop rapidement. Mais il avait tellement vécu de situations similaires, qu’un moment donné, la frustration s’évaporait en une seconde, laissant place à…Cela dépendait du degré de la nuisance. En cette soirée, les personnes présentes dans le bar avaient été beaucoup trop nombreux et la tension avait été insoutenable. Le londonien avait explosé, ce qui avait gâcher la soirée en compagnie de son amie Cassie Williams. L’homme avait proposer à la blondinette d’aller diner et elle accepta, sauf que chacun payait sa part. Une fast food se présentait devant les deux âmes. William n’était aucunement difficile sur le choix des restaurants. Alors il fit un gros sourire à son amie. Une odeurs de frite lui chatouilla le nez et son ventre se mit aussitôt à gargouiller… Carter s’avança à la vitesse de la lumière dans la petite fil qui s’était formé devant le fast food. Mais quelque chose vint perturber son envi grossissante. Son bipper d’âme se mit à sonner et une adresse s’afficha. Montréal qui était écrit. Le faucheur fit un visage de mou et dit à Cass :

Je dois te quitter, j’ai une âme à aller chercher…

Il embrassa Williams sur les deux joues et, lui fit un câlin.

Fait attention à toi Darling, on reprendra cette soirée, là où on la laissé.

Et William quitté la blondinette sans joie pour aller chercher cette nouvelle personne qui allait tout recommencer à zéro.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Helen Cosovic
† Feelings're intense; Words're rival †
14 janvier 1980 - 20 octobre 2009
JE SUIS : Féminin J'AI : 30
ENTERRÉ LE : 21/07/2011
PROCHES EN DEUILS : 6756
AVATAR : Stana Katic


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: Rien de mieux que la présence d'un ami [William Carter]:   Mer 8 Aoû 2012 - 9:10

Terminé, verrouillé & archivé.

_______________
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Rien de mieux que la présence d'un ami [William Carter]:   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rien de mieux que la présence d'un ami [William Carter]:

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: † CORBEILLE :: † RPG-
TOP PARTENARIAT

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com