Bienvenue Invité dans le Skyline
AFTERLIFE fête ses 1 an !
Venez découvrir les résultats du Gala Award 2012
Inscription pour le topic de groupe ici
Statistique du forum et commentaires des membres après un an d'ouverture ici

Partagez | 
 

 Meeting at the bar, why not ? [Caleb]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
June Donovan
Death kills me
JE SUIS : Féminin J'AI : 26
ENTERRÉ LE : 04/11/2011
PROCHES EN DEUILS : 4896
AVATAR : Maggie Siff


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Meeting at the bar, why not ? [Caleb]   Lun 14 Nov 2011 - 17:10

Caleb & June

Meeting at the bar, why not ?

Il était 22h et June était là chez elle. Liam était avec Thomas chez un ami. La brune ne l’aimait pas trop et elle avait prétextait ne pas être très bien pour ne pas y aller, ce n’était pas totalement faux. La belle déprimait littéralement. Depuis qu’elle était morte, la femme n’était plus la même. Chez elle, elle ressemblait à un zombie parfois. Au travail, elle faisait toujours bonne figure. Son visage était toujours paré d’un beau et factice sourire. On pourrait y lire une certaine forme de bien être, de bonheur mais bon tout ça n’était que des apparences. Toujours participative et assurée, la belle maintenait très bien l’illusion. Il fallait qu’elle assure en permanence même si ça n’était pas facile. Elle était forte à ce jeu là en tout cas. Mais à la maison, June ne faisait rien et elle restait là à se dire que la vie était fortement injuste. Sa vie était tout l’inverse de celle qu’elle menait en dehors. Elle revoyait sans cesse et en boucle l’instant où sa famille et elle avait périt dans un foutu accident. Il était tard au soir, après une fête bien mouvementée avec sa sœur, son beau frère et leur enfant Rachel, June et sa famille était partie dormir tranquillement. Pendant leur sommeil, un incendie avait commençé à faire des ravages. Le feu s’était propagé à une vitesse grand V pendant que les trois dormaient paisiblement. Le couple avait était réveillé par l’odeur qui était insupportable. Liam était directement allé voir le petit pour le sauver et June l’avait suivi mais elle n’avait su supporter cette fumée. Elle avait donc fini par tomber et les flammes l’envahirent très vite… Liam et Thomas avaient eu aussi été piégés par le feu. Ils avaient réagit trop tardivement. C’était ainsi qu’une famille entière avait été décimée dans cet incendie d’origine inconnue. Alors que Liam tentait de tout faire pour ne pas craquer et pour continuer de vivre par delà la vie elle-même, June, elle n’avançait plus. La belle luttait plutôt. Elle supportait chaque journée. C’était devenue un calvaire, une charge. La mort l’avait rendue complètement désorientée …
C’était pour cela qu’elle décida de se bouger pour arrêter de penser. Mais que faire ? Pour une fois qu’elle avait eu cette conscience de se dire « Aller ne reste pas là ». Il ne fallait pas qu’elle frêne cette avancée. C’était un grand pas pour elle car d’ordinaire elle n’aurait pas daigné vouloir s’en sortir. La brunette décida quelques minutes plus tard de se rendre dans un bar en ville. Au moins, elle pourrait boire et oublier. Elle préférait cela car là, ce soir, ça devenait trop dur. Elle se remaquilla quelque peu et se recoiffa. La tenue était déjà ok. June prit la peine d’envoyer un message à son compagnon pour le prévenir de où elle irait pour ne pas qu’il s’inquiète. Elle écrivit un petit texto :


«  Chéri, je vais faire un tour. Je n’vais pas rentrer trop tard. Si tu veux bien coucher le petit ».

Il était déjà tard et elle ne savait absolument pas quand est-ce qu’elle rentrerait mais pour une fois tant pis, elle ne s’en souciait pas trop. La belle se garda de révéler le lieu où elle passerait le reste de sa soirée pour ne pas affoler Liam. Elle savait qu’elle s’en voudrait plus tard mais bon pour l’instant elle ne s’en rendait pas compte. Elle se rendit très rapidement dans un bar qu’elle connaissait un peu. Elle y avait été pour une soirée entre collègue. C’était un endroit bien. Elle commanda juste une bière et elle attendit. Quelques instants plus tard, elle remarqua qu’être ici ou ailleurs ne changeait rien au problème. La brunette eut donc pour envie d’engager la conversation avec un homme qui était assis non loin d’elle et qui lui paraissait digne d’intérêt. Il n’avait pas l’air commun. Elle s’approcha doucement de celui-ci et dit;


- Salut je me permets, elle s’assit à ses côtés. Elle ne savait que dire. La belle ne tenait pas à ce qu’il croit qu’elle le draguait ou autre. Vous venez souvent ici ? Dit-elle maladroitement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Caleb Landsher
Monsieur Parfait
22 janvier 1977 - 14 août 2011
JE SUIS : Masculin J'AI : 29
ENTERRÉ LE : 14/08/2011
PROCHES EN DEUILS : 1478
AVATAR : Henry Cavill


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: Meeting at the bar, why not ? [Caleb]   Mer 14 Déc 2011 - 7:50

    Québec Libre ! était-il écrit sur la vieille affiche jaunie qui trônait derrière le comptoir. Caleb se doutait qu'il ne s'agissait pas d'une vraie, probablement une reproduction faite par un décédé québécois à la fois nostalgique et nationaliste. Il ignorait, en revanche, ce que cette affiche venait faire dans un irish pub en plein milieu d'une Skyline où les nations et les ethnies avaient tendance à devenir très rapidement secondaires. Peut-être le fondateur du pub était-il allé au Québec dans sa vie, peut-être y avait-il vécu ? Ou bien il s'agissait d'une lubie de sa compagne, Québécoise, elle ? Ou bien un pari ? Ou un hommage à un habitué, dont la signification relevait aujourd'hui de la légende urbaine ?
    Beaucoup de questions, aucune réponse. En tout cas, le gars au comptoir était le vingt-huitième repreneur. D'après lui, ce pub avait plusieurs siècles. Il avait été retapé à plusieurs reprises, ce que Cal ne pouvait qu'approuver : après ce qui était arrivé au Devil's Tail, on n'était jamais assez prudent lorsqu'il s'agissait de sécurité domestique.
    Tout ça occupait l'esprit de l’Écossais tandis qu'il descendait son quatrième scotch de la soirée. Le patron actuel était un Irlandais du Nord, et il offrait un verre sur deux à son compatriote des Highlands. C'était profitable. Le policier n'avait rien dit. Il se sentait bien, à présent. Lorsqu'il buvait, il finissait par oublier Len ; un peu. En tout cas, elle s'imposait moins facilement à son esprit. Ainsi, il se serait presque cru revenu dans sa vie, mais il n'y était pas, il le savait bien, et cela finissait de le décider, à chaque fois, à commander un autre verre.

    Un peu d'animation vint s'imposer à lui au cours de cette soirée-là, néanmoins. Ca n'était pas pour lui déplaire, surtout si la compagnie était charmante. Il n'avait pas l'envie de draguer, ce soir. Si on venait le draguer, à la limite, ça aurait été flatteur, mais il s'en fichait pas mal. Il n'était pas dans le meilleur des jours, et il doutait pouvoir tenir la route, de toute façon, lorsqu'il sortirait du bar ; alors à quoi bon brancher ? L'important, pour lui, ce soir, était de se vider la tête, faire n'importe quoi mais ne pas penser à Len. Et cette dernière chose passait par le fait de ne pas coucher avec qui que ce soit ...
    Alors, quand June vint s'installer à côté de lui, il tourna la tête vers elle, distraitement, et, après l'avoir vaguement examiné, plus par curiosité et pour savoir à qui il parlait que par envie de la reluquer, il hocha la tête et lui répondit d'une voix amicale, mais légèrement traînante : fatiguée et vaguement alcoolisée.

      « Vous en prie, faites comme chez vous. »

    Elle s'installa, et puis elle lui demanda s'il venait souvent. Apparemment, elle ne savait pas par quel bout commencer. L’Écossais retourna la tête vers elle, et, cette fois, son regard fiché dans le sien, il l'examina plus longuement. Finalement, il sourit et se retourna vers le comptoir.

      « Hey, patron, une Guinness pour la dame. A mon compte. »

    Il se doutait qu'elle n'était pas sorti depuis un petit moment, et qu'elle ne se sentait pas à l'aise. Problèmes personnels ? Un compagnon ? Les deux ? Elle ne risquait pas trop de se faire aborder, ici. Les gens étaient soit accompagnés, soit entre potes. Ceux qui étaient seuls réclamaient généralement juste un peu de tranquillité à la fin d'une journée de travail qui s'était éternisée.
    La bière arriva assez vite. Caleb fit un signe au patron, puis se tourna un peu plus vers June.

      « Je ne viens pas souvent, en fait. Vous, par contre, j'aurais tendance à dire que ça fait un bout de temps que vous n'êtes pas sortie toute seule. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
June Donovan
Death kills me
JE SUIS : Féminin J'AI : 26
ENTERRÉ LE : 04/11/2011
PROCHES EN DEUILS : 4896
AVATAR : Maggie Siff


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: Meeting at the bar, why not ? [Caleb]   Mer 14 Déc 2011 - 10:41

L’homme à côté de qui la brunette s’assit, semblait assez perturbé. Il avait pas mal bu ça pouvait se voir et s’entendre aussi mais peu importait car ici c’était bien pour boire que les gens venaient la plupart du temps. June en tout cas était là pour ça. Ce soir elle était telle une âme errante qui ne trouvait pas son salut. Ce n’était plus la maman du petit Thomas, médecin et fiancé Ce n’était plus cette femme qui faisait semblant d’être bien dans sa parfaite petite vie. Là elle pouvait être naturelle et exprimer sa peine en l’oubliant. Elle en avait bien trop dans la conscience pour se sentir bien. La femme avait besoin d’évacuer tout cela. Alors tant pis, elle ne se posait aucunes questions quant à son comportement. Tout lui déplaisait dans cette vie enfin si on pouvait appeler ceci une vie … pour June c’était différent c’était un passage transitoire vars la mort car de toute façon elle était morte à l’intérieur. La femme se demandait pourquoi cet homme buvait autant ? Et pourquoi il était là tout simplement ? Il devait bien avoir une raison.

- Merci, dit-elle pour réponse à sa sympathique « tirade ». Je m’appelle June et vous ?

Le bel homme commanda sur son compte un verre pour June. C’était vraiment adorable de sa part. Il ne la connaissait pas. Il n’était pas tenu à faire ce geste là. La brune sourit très reconnaissante. Le brunet semblait sympa et n’était pas contre une bonne petite discussion. Il aurait très bien pu l’envoyer « chier » mais non loin de là. June était ravie d’être sortie.

- Merci, c’est gentil. Elle rit timidement, Oui comment vous avez devinez ? Ce lieu m’a l’air sympa en tout cas. J’aurai cru que vous étiez habitué. Elle se reprit: enfin pas que vous êtes un alcoolo ou autre hein mais juste que vous semblez à l’aise ici.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Caleb Landsher
Monsieur Parfait
22 janvier 1977 - 14 août 2011
JE SUIS : Masculin J'AI : 29
ENTERRÉ LE : 14/08/2011
PROCHES EN DEUILS : 1478
AVATAR : Henry Cavill


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: Meeting at the bar, why not ? [Caleb]   Dim 18 Déc 2011 - 19:05

    Anaconda était un film de série B absolument affreux que Caleb avait vu dans sa jeunesse. Il y pensait parce qu'il avait aperçu un morceau de l'affiche du film dans un patchwork d'un des cendriers, probablement récupéré dans un magazine de seconde zone. Le souvenir de ce navet lui donna des frissons de dégoût.
    Mais là n'était pas la question du jour. L’Écossais laissa de côté les souvenirs du serpent géant en images de synthèse pourries par un fader complètement mortel pour les yeux et le cerveau. La jolie brune à côté de lui avait l'air sympa, en effet. Par contre, il fallait qu'elle pense à relâcher un peu la pression, ce qu'il s'employa à faire dans l'instant. Accompagnant ses paroles de gestes explicites des deux mains, il tenta de la rassurer.

      « Hey, hey, du calme, faut apprendre à oublier le protocole, parfois. »

    Il lui sourit, espérant avoir réussi à la persuader qu'il n'y avait pas besoin de se confondre en excuses au moindre mot avec lui. Il fallait arrêter de vouloir se justifier pour tout et commencer à vivre ; d'autant que la vie était déjà passée, alors autant y travailler tant qu'on est mort.
    Il sourit et tendit sa main pour se présenter à son tour. Il ne donna que son prénom, Caleb, sans en dire davantage.

      « En fait, je suis plutôt à l'aise parce que ça me rappelle un peu mes racines. Même si le pub est irlandais, je m'y sens plus proche de l'ambiance écossaise qu'ailleurs dans Skyline, qui est très ... américanisée. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
June Donovan
Death kills me
JE SUIS : Féminin J'AI : 26
ENTERRÉ LE : 04/11/2011
PROCHES EN DEUILS : 4896
AVATAR : Maggie Siff


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: Meeting at the bar, why not ? [Caleb]   Lun 19 Déc 2011 - 21:54

June observait cet homme qui était sympathique selon elle. Elle se posait de tas de question. Logique, c’était un inconnu pour elle. Il en imposait quand même. Il avait cet air assuré et ce ton de l’homme qui sait où il allait. Mais si il était ici c’était peut être pour le contraire. Il n’avait pas l’air marié. Avait-il des attaches ? Deviner la vie des gens pouvait être un jeu assez sympa dans le fond. Ça occupait la brunette qui avait envie de faire connaissance avec autres gens pour une fois.

- "Élémentaire, mon cher Watson", dit-elle presque instinctivement. La femme , en disant cela, pouvait encore laisser transparaître ce petit stress dû au fait que sortir comme ça n’était pas dans ces habitudes. C’était juste de l’humour mal placé. Pourtant cet homme à ces côtés lui disait d’être cool. Il se voulait rassurant. Il avait raison après tout pourquoi s’embêter avec « le protocole », comme il disait. Elle ne savait pourquoi elle sortit cette expression quasi absurde en tout cas. La brunette n’avait pas encore bu pourtant. Au moins, ça mettait la conversation à un niveau moins « guindée ». T’as .. Vous n’avez pas tord, se rattrapa-t-elle. L’inconnu la mettait à l’aise. June sentait que cette soirée serait cool. Caleb, c’est joli et original. June sourit, ravie de parler avec cet Irlandais. Il s’était présenté tout simplement, sans en dire trop. Quel homme mystérieux ! C’est vrai que c’est différent ici. Comme ça vous êtes Écossais. L’Amérique c’est pas votre truc ? Caleb avait sûrement envie de rester dans son univers et l’américanisation ne devait pas l’aider.

Le serveur apporta la commande. June sourit à cet homme. Elle le remercia. La brune leva son verre en direction de Caleb comme pour dire "Santé!". C'était son premier verre et elle savait qu'elle n'en commanderait pas qu'un ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Caleb Landsher
Monsieur Parfait
22 janvier 1977 - 14 août 2011
JE SUIS : Masculin J'AI : 29
ENTERRÉ LE : 14/08/2011
PROCHES EN DEUILS : 1478
AVATAR : Henry Cavill


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: Meeting at the bar, why not ? [Caleb]   Mar 20 Déc 2011 - 12:56

    Oh ! le malaise. Caleb était quelqu'un de gentil, aussi ne fit-il pas remarquer à quel point cette célèbre expression du héros bien connu de Sir Conan Doyle était mal employée sur le moment. Cela arrivait. June semblait avoir du mal à se détendre. Si elle devait faire honte à la littérature anglaise pour se relaxer, ce n'était pas le policier qui allait trouver à y redire.
    Ce qui le gênait plus, c'est qu'elle ait abandonné son projet, pourtant très ambitieux et bien accueilli, de le tutoyer. Là non plus, il n'allait pas faire de remarque. Si elle ne se sentait pas de le tutoyer, c'était son problème, et Caleb subirait le malaise que ça lui ferait sentir sans un mot. Il avait juste l'impression d'être encore au travail, où on l'appelait officier et où on le vouvoyait sans arrêt pour un oui ou pour un non. La condescendance publique hypocrite l'agaçait, aussi avait-il du mal à supporter qu'on le vouvoie en dehors du travail. Mais, bon, si elle n'y arrivait pas ... Il allait subir et se taire. Au lieu de ça, il choisit de répondre à la question qu'on lui posait. Il ne voulait pas blesser où se montrer trop Européen, mais ...

      « Je n'ai rien en particulier contre l'Amérique. Disons simplement que c'est comme un beau texte dans lequel on aurait abusé d'anacoluthes. Le résultat n'a pas beaucoup de sens et reste inintelligible malgré les efforts faits pour l'interpréter. »

    Il réalisa qu'il était peut-être allé un peu loin ; pour peu qu'elle ait compris ce qu'il voulait dire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
June Donovan
Death kills me
JE SUIS : Féminin J'AI : 26
ENTERRÉ LE : 04/11/2011
PROCHES EN DEUILS : 4896
AVATAR : Maggie Siff


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: Meeting at the bar, why not ? [Caleb]   Jeu 22 Déc 2011 - 21:43

June se sentait un peu idiote sur le moment à dire de telle connerie mais bon elle se relaxa et passa. La soirée allait promettre. La femme espérait que le destin serait moins cruel avec elle car là elle passait pour quelqu’un de pas top … Ce n’était pas habituel pour elle de se comporter ainsi. La brunette était cool maintenant et avait même oublié cette expression mal employée. Elle était concentrée dans cette conversation qui avait pour but de mieux connaître cet homme Irlandais et là il expliquait son point de vue sur l’Amérique. Elle avait compris mais s’amusa d’un mot :

- Anacoluthes ? J’en ai même pas la définition dans mon vocabulaire. Tu m’as sorti ça d’où ? Plus à l’aise avec ce bel inconnu, June recommençait à être elle-même et le tutoyait même sans lui demander une quelconque permission. Le naturel reprenait son dessus. Quelle vision originale. Mais avoues que c’est un beau … June trouvait que son interlocuteur avait de beaux yeux. D’ailleurs elle les regardait assez intensément sur le coup mais avec attention pour ne pas trop que Caleb remarque ce fait. Il se demanderait quoi sinon et bien sur la débilité avait décidé de frapper une fois de plus la brune. Au lieu de dire le mot « pays », ce mot si simple qui suivait avec la conversation et qui coulait de source, la belle dit yeux … « Eh merde », se dit elle. «  Bah comme ça il ne sera pas que je regarde ses yeux », continua-t-elle de penser ironiquement. yeux … pays. Elle espérait que c’était passé comme une lettre à la poste. Elle enchaîna un truc pour ne pas rester sur ce lapsus assez compromettant dans le fond … Tu trouves ce pays vide de sens ? Enfin tu le vois comme une belle image qu’on tenterait d’expliquer mais sur laquelle on aurait rien à dire ? La brune ne savait pas si il la suivait car son interprétation était assez vague.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Caleb Landsher
Monsieur Parfait
22 janvier 1977 - 14 août 2011
JE SUIS : Masculin J'AI : 29
ENTERRÉ LE : 14/08/2011
PROCHES EN DEUILS : 1478
AVATAR : Henry Cavill


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: Meeting at the bar, why not ? [Caleb]   Ven 23 Déc 2011 - 13:39

    Caleb sourit gentiment lorsqu'elle lui fit remarquer qu'effectivement, elle ne connaissait pas le mot qu'il avait utilisé. Du coup, elle n'avait pas vraiment compris ce qu'il voulait dire ; encore qu'elle avait visé plutôt juste avec ses suppositions. Elle ne savait pas ce que ça signifiait, mais elle mentait en disant qu'elle ne connaissait pas du tout. Ça amusait l’Écossais, cette habitude des gens d'affirmer qu'ils ignorent ce dont ils ne sont pas sûrs. Lui aussi avait tendance à le faire, néanmoins. C'était quelque chose qui devait avoir un lien avec la fierté ou la vanité, et il ne manquait pas de la première.

    En tout cas, avant d'aborder la réaction à la suite, rappelons que Caleb avait Len en tête sans arrêt, et qu'il était partagé entre son besoin d'affection et cette volonté de l'avoir à tout prix, elle et rien qu'elle. Il ignorait si elle avait quelqu'un dans sa vie, et ne voulait personne dans la sienne, pour autant qu'il le sache. Il était néanmoins bien déterminé à lui faire comprendre qu'ils s'étaient attendus toutes leurs vies, et que leurs morts étaient leur chance d'exprimer enfin ce qu'ils avaient au fond du cœur.
    Mais avait-elle seulement encore cela au fond d'elle ?

    Il était perturbé, et il avait mal. June avait fait son possible pour se reprendre lorsqu'elle avait plongé dans ses yeux avant de le complimenter sans apparemment le vouloir, mais le mal était fait. Quand il était encore en vie, il n'aurait pas hésité à chercher à la pousser sur le point qu'elle avait laissé sortir. Mariée ou pas, il aurait tenté son coup et aurait peut-être bien réussi à en faire une amie avec suppléments. Pourtant, là, sa seule réaction fut la gêne. Une gêne tellement brutale qu'elle le prit au dépourvu.
    Revoir Len l'avait chamboulé, et il avait ressenti cet amour qu'il avait cherché à oublier à la fin de sa vie. Il sentait le besoin de ressentir de l'amour et, si June était sympathique, il ne l'aimait pas. C'était bête à dire pour un homme, surtout un homme fier de sa virilité, mais, sans sentiments, il était fort possible que, même en se forçant, il n'arrive, au mieux, qu'à passer un mauvais moment, et décevoir sa partenaire. Il pouvait s'attacher facilement, mais avait-il des sentiments de cet ordre ? Non.

    Il pinça les lèvres, se retourna vers le comptoir. Il ne voulait pas qu'elle se sente mal, aussi se sentit-il obligé de lui expliquer en de répondant à sa question.

      « Il y a plein de choses à dire sur le sujet, mais le rendu global est médiocre, un peu comme un tableau qui aurait été très chargé inutilement. Et ... June, c'est ça ? Désolé, je suis flatté, mais ça me gêne. J'espère que tu comprends. »

    Il s'efforça de sourire. Il n'eut pas réellement à se forcer. Son sourire traduisait plus son regret de devoir lui dire non.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
June Donovan
Death kills me
JE SUIS : Féminin J'AI : 26
ENTERRÉ LE : 04/11/2011
PROCHES EN DEUILS : 4896
AVATAR : Maggie Siff


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: Meeting at the bar, why not ? [Caleb]   Jeu 12 Jan 2012 - 17:56

Au début, la belle June ne s’était pas sentie à sa place. Elle n’était pas sorti depuis longtemps et voir tous ses gens si différents, des attitudes nouvelles etc … Il y avait pas mal de gens célibataires en mode recherche d’un compagnon, des gens tristes en mode je noie ma peine, des gens qui s’amusaient tout simplement. Tout cela l’avait un peu perturbé mais elle se sentait maintenant bien à sa place ici. De toute façon elle faisait elle aussi partie d’une catégorie de gens. La brune était de ceux qui venaient pour changer leur quotidien si triste dans le fond. Ça faisait du bien de tout lâcher et de profiter d’une soirée loin de tout. La vie changeait et avançait si vite que on avait souvent pas le temps de se poser et de réaliser. C’était bien vrai car June était devenue vite un médecin, vite maman. Il y a des moments où elle flippait de tout cela et elle voulait s’échapper de cette vie fermée qu’elle avait. Pourtant elle en avait de la chance. Ce soir elle avait enfin l’occasion d’être June, une femme, une personne sans identité. La femme voulait se mêler à ses gens et découvrir de nouvelles personnalités. Là elle découvrait ce Caleb qu'elle ne comprenait pas toujours mais avec qui elle passait un moment agréable. Ce que le beau brunet venait de dire n’était pas du vocabulaire de June. Du moins elle ne comprenait pas d’où ça sortait sur le coup mais bon ça la fit juste rire dans un bon sens c’était tout. Pas grave elle aussi en sortait des belles de toute façon. C’était venue dans la conversation comme ça et franchement June appréciait cet instant qu’elle qualifiait de plutôt cool et différent. C'était bien de pouvoir discuter avec un parfait inconnu.
Juny était moins à l’aise maintenant après ce qu’elle venait de faire sans le vouloir. La belle avait regardé si intensément le yeux de son interlocuteur qu’elle trouvait très jolie et avait fait le lapsus de dire justement « yeux » au lieu de « pays ». Elle était mal et se sentait assez idiote sur le coup. « Pays » était un mot tout simple pourtant. Pourquoi bon sang avait-elle buté ainsi sur ce mot ? Caleb devait la trouvait trop intrusive. Et peut-être un peu dragueuse dans le fond alors que ce n’était pas ce qu’elle voulait faire. Au contraire ! Elle voyait bien qu’elle l’avait mis mal à l’aise …
Il détourna le regard. Celui de June ne traduisait pas le fait qu’elle était embêtée, ils se voulait étrangement rassurant car elle ne voulait pas affoler Caleb ou elle ne voulait pas qu’il la pense comme elle n’était pas. Quand le bel homme en revint à la regarder il était souriant ce qui rassur automatiquement le femme.


- Je vois, dit-elle car elle suivait toujours le sujet lancé au départ. Et soudain il l’interpella pour lui dire qu’il était flatté mais gêné. Ça se comprenait en somme. Oh oui et pardon pour ça … C’est que … enfin passons je veux pas plus te gêner.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jayden M. Wellington
ADMIN ♣ DEVIL'S TAIL OWNER
19 octobre 1974 - 23 avril 2007
JE SUIS : Masculin J'AI : 25
ENTERRÉ LE : 29/04/2011
PROCHES EN DEUILS : 7623
AVATAR : Josh Duhamel


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: Meeting at the bar, why not ? [Caleb]   Lun 30 Avr 2012 - 18:43

Bonjour,
Le sujet suivant n'a pas eu de réponse depuis un moment, nous vous laissons jusqu'au 06 mai 2012 pour y répondre, sinon le sujet sera verrouillé, merci de votre compréhension.

_______________


Revenir en haut Aller en bas
http://perfect.forum-canada.net/
avatar
Caleb Landsher
Monsieur Parfait
22 janvier 1977 - 14 août 2011
JE SUIS : Masculin J'AI : 29
ENTERRÉ LE : 14/08/2011
PROCHES EN DEUILS : 1478
AVATAR : Henry Cavill


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: Meeting at the bar, why not ? [Caleb]   Mar 1 Mai 2012 - 15:00

Post de clôture ...


    Le petit duo qui venait de se former passa outre la gêne et les apparences. La suite de la soirée se passa bien, et Caleb et June se servirent quelques verres tout en discutant un peu plus de leurs vies, de leurs tracas. L’Écossais partagea l'histoire de son amour impossible, cet amour de jeunesse, décédé avant lui et qui n'avait voulu partager sa mort avec lui. Il ne l'avait pas nommé, il y aurait quand même assez d'éléments pour faire, peut-être, un jour, un lien avec Helen si elle devait la rencontrer et se lier avec elle ; pour peu qu'elle s'en souvienne.
    Caleb, lui, garda en fait peu de souvenirs des discussions en elle-même, mais il passa une excellente soirée malgré tout. Il parvint à déstresser, et à se trouver mieux pendant quelques temps. Il ignorait que ça serait sa dernière soirée à Skyline avant un moment. Il ne ressortirait pas avant la fusillade du centre commercial, puis disparaîtrait pendant près de six mois par la suite, passant pour mort auprès de ses rares proches.
    Les deux personnes ne s'échangèrent pas leurs numéros, et s'échangèrent à peine leurs prénoms. En se quittant, ils se firent la bise, se souhaitèrent le meilleur, et rentrèrent chacun de leur côté, avec le cœur et l'âme plus légers.
    Depuis sa mort, cette soirée aura été la plus distrayante et rafraîchissante qu'aura eu le policier.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Helen Cosovic
† Feelings're intense; Words're rival †
14 janvier 1980 - 20 octobre 2009
JE SUIS : Féminin J'AI : 30
ENTERRÉ LE : 21/07/2011
PROCHES EN DEUILS : 6756
AVATAR : Stana Katic


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: Meeting at the bar, why not ? [Caleb]   Mar 1 Mai 2012 - 16:36

VERROUILLE

_______________
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Meeting at the bar, why not ? [Caleb]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Meeting at the bar, why not ? [Caleb]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: † AUTRES LIEUX-
TOP PARTENARIAT

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit