Bienvenue Invité dans le Skyline
AFTERLIFE fête ses 1 an !
Venez découvrir les résultats du Gala Award 2012
Inscription pour le topic de groupe ici
Statistique du forum et commentaires des membres après un an d'ouverture ici

Partagez | 
 

 There for You [Cassie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: There for You [Cassie]   Mer 30 Nov 2011 - 16:43


→ Cassie & Riley« I wanna be there for you, someone you can come to runs deeper than my bones »


    Journée ordinaire qui venait de démarrer, pour une vie pas tout à fait ordinaire. Il était très tôt ce matin-là, lorsque Riley émergea d'un profond sommeil. S'étirant autant qu'il pouvait, il soupira d'aise. Jetant un oeil encore tout ensommeillé à son radio réveil, il réalisa qu'il était bien trop tôt pour se lever, d'autant plus pour un jour sans obligation salariale. C'est sur cette plaisante idée qu'il s'assoupit à nouveau. Mauvaise idée, son sommeil fut très agité, des images du passé lui apparaissant tour à tour, à tel point qu'il eut vraiment l'impression de revivre certains moments. Moments dont il ne voulait surtout pas se rappeler. Bien des années plus tard, c'était encore douloureux, ça faisait même un sacré mal de chien, comme si une blessure béante lui barrait le torse, ne voulant pas cicatriser. Un nom résonnait sans cesse dans sa tête, comme une hélice ne s'arrêtant jamais... Sunny, Sunny, Sunny, Sun... Cela n'avait jamais de cesse.
    Sil n'était pas déjà mort, il se serait probablement tiré une balle en pleine tête pour faire taire cette voix bien trop présente. Avec un peu de chance, on aurait sans doute pu le diagnostiquer comme étant schizophrène, mais ce n'était pas le cas. Loin de là.
    Le Canadien, était tout simplement une pauvre âme meurtrie par la vie, la mort lui avait plutôt réussi cela dit. Une sorte de soulagement c'était emparé de lui alors qu'il accomplissait la tâche qui allait le délivrer à jamais. C'est avec cette image et ce sentiment de délivrance qu'il refit surface, en sueur, à 9h43 très exactement.
    Bien qu'encore un peu dans le brouillard, Riley trouva le courage et la motivation de se lever. Un grognement sourd et un café plus tard, le voilà prêt à affronter cette nouvelle journée.
    Choisissant par la suite ses habits avec soin, il opta pour une tenue assez décontractée. Du moins selon lui. Il enfila une chemise blanche et un pantalon noir, agrémentant le tout d'une veste noire, cintrée. Il jeta un regard au miroir situé non loin de lui, content il se dirigea vers la porte d'entrée du logement.
    Il saisit une autre veste plus chaude pour le coup, et sortit dehors. La température extérieure n'était pas très élevée, Riley remonta son col et fourra ses mains dans ses poches.
    N'ayant rien de spécial à faire, mais ne voulant pas s’encroûter chez lui, il se dirigea vers le centre commercial. L'endroit ne devrait pas être bondé à cette heure-ci, ce qui arrangeait parfaitement le brun ténébreux. Non pas qu'il détesta la foule, mais il appréciait tout de même de passer des moments tranquilles, sans être déranger par le bruit environnant des conversations totalement superflues. Le brouhaha avait tendance à le mettre en rogne.
    Une fois arrivé dans le centre commercial, il prit instinctivement la direction du supermarché. La consommation excessive de tout et n'importe quoi n'était pas une habitude qu'il avait perdue même en étant mort. La société l'avait sans doute un peu trop lobotomisé.
    Errant, sans vrai but dans les rayons, il se mit en quête d'un achat compulsif totalement inutile.
    °Pourquoi pas un paquet de gâteau ? Ou mieux une télécommande universelle... Non vraiment trop inutile. Va pour la paquet de gâteau alors.° pensa-t-il.
    Ni une ni deux, Riley déboula dans le rayon des biscuits. Il parcourut le rayon de long en large, avec la mine réjouie d'un gosse de 4 ans, cherchant son fameux trésor...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: There for You [Cassie]   Mer 30 Nov 2011 - 17:48


"La tristesse : Appétit qu'aucun malheur ne rassasie."


_____________________________________________________________________
THERE FOR YOU





Les journées de Cassie Williams sonnaient très déprimantes et très lassantes. La belle attendait un verdict. Chaque jour, elle se voyait en prison. Serait-elle condamnée pour l’agression qu’elle avait porté sur la personne de Holly Westley? Elle l’avait menacé avec un flingue. Lors d’un incendie au Devil’s Tail, la rouquine a, par accident, brisé la vie de Jonathan: le frère de Cassie. Par mégarde Holly avait balancé son plateau en flammes sur la table occupée par le fermier, le pauvre fut brûlé sur toute la moitié du corps. Rancunière et égoïste comme elle pouvait l’être, Cass avait vengé son frangin de façon arbitraire. Elle le paierait elle le savait, d’où les nombreuses insomnies qui la guettaient. Steve Johnson, son copain « plus irresponsable tu meurs » ne comprenait pas cette dimension, il n’avait plus le pouvoir de juger les actes de sa fiancée. Il n’en faisait pas l’effort, et sa drogue comptait plus que sa chérie. Parfois, il la frappait quand les stocks nourrissant son addiction baissés. Personne n’avait conscience de la miséreuse vie que menait Cassie. Seule Haley savait pour Johnson… . Linda et Jonathan, les frangins de Cass, savaient qu’elle se shootait mais ça n’allait pas plus loin, la belle savait cacher ses méfaits et les détails peu flatteurs de son noir quotidien.
Aussi, Cassie savait s’entourer, elle avait beaucoup d’amis mais des vrais elle en avait trois: Haley Keynes, William Carter et Riley Thompson. Ce dernier était le faucheur de la jeune femme. Quand elle avait quitté le monde des vivants presque volontairement en laissant son petit-ami conduire le matin du 25 décembre alors qu’il était complètement défoncé. Le brunet les avait accompagné. L’ex-serveuse se souviendrait de cet instant pas facile il fallait le dire… . Riley et Cass avaient crée un lien très fort. L’homme avait été présent! Ils gardaient contact dans le skyline.

Ce matin, Williams s’était levée avec bien du mal. Elle fuma une clope comme à son habitude avant de se préparer pour sortir. La belle devait faire les courses. Elle le savait. Le couple ne mangeait pas beaucoup, pratiquement pas… . Le passage aux drogues dures les avaient rendu de pire en pire…. . Cela faisait un moment que le frigo était vide et que Cass avait promis à Steve de le remplir un peu. Elle n’aimait plus cette activité, avant elle passait des heures entières à faire les magasins, maintenant elle passait comme une flèche à chaque rayon, encore plus au supermarché. Comme il faisait froid, elle enfila une veste plus chaude et ce fut sans entrain que la jeune femme se dirigea au lieu dit. La dernière fois, Linda, sa sœur, et d’autres gens avaient été pris en otage par un tueur fou. La vie au skyline n’était pas de tout repos. Williams s’empara d’un cadi qu’elle reposa cent mètres plus loin… . Pourquoi? Elle ne savait pas faire semblant d’être normale. Elle passa dans les rayons à toute vitesse sans savoir quoi prendre, sans chercher à regarder ce que les étalages contenaient. Elle croisa un bel homme classe: son ami Riley. Il semblait absorber dans ses courses. Elle sourit avant de placer ses mains devant les yeux de Thompson comme pour dire: « devines qui est-ce? ».

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: There for You [Cassie]   Jeu 1 Déc 2011 - 14:31


→ Cassie & Riley« I wanna be there for you, someone you can come to runs deeper than my bones »




    Les biscuits... probablement la plus belle invention que l'Homme ait pu faire. Riley était plutôt du genre gourmand. En réalité et pour être exact, il avait été très gourmand, se bourrant de sucreries et autre cochonneries à longueur de temps, chose qui avait toujours eu pour effet de faire hurler d'effroi sa petite amie. Elle criait à l'injustice, elle hurlait au scandale, ne mangeant même pas le tiers de ce qu'il avait pu avaler, et pourtant si elle ne faisait pas attention elle grossissait à vue d'oeil. Il n'y a pas de justice répétait-elle sans cesse pour le taquiner, lui qui ne prenait pas un gramme avec son régime digne d'un sumotori. Il est vrai que son métabolisme était vraiment extraordinaire, encore plus maintenant.
    Il n'y a pas de justice, en effet... Si elle avait su, elle se serait sans doute abstenue de prononcer à tout bout de champ cette phrase. Riley fit en sorte de stopper très vite la montée de souvenirs inopinés. Ce n'était ni le moment, ni le lieu pour repenser à ce genre de choses.
    Après plusieurs minutes de marche intensive, au beau milieu du rayon rempli à craquer de paquets de gâteaux tous plus colorés les uns que les autres, le Canadien s'arrêta. Il avisa, tour à tour, un paquet de cookies à la nougatine puis, un paquet de fingers. Un dilemme s'empara de lui. Cookies, fingers... Fingers, cookies. Tel était la question.
    Se grattant le menton, ce qui lui conférait un air passablement idiot au passage, il se dit qu'après tout il ne risquait pas de mourir car son taux de cholestérol serait trop élevé. Ne dit-on pas que le meilleur moyen de résister à la tentation, c'est d'y céder? Parfait, adage mis à exécution immédiatement. Souriant pour lui même, il se saisit des deux paquets de biscuits, au diable l'avarice. Parfois, voir souvent il retombait en enfance. Douce période que l'enfance, qu'est ce qu'il ne donnerait pas pour retrouver ne serait-ce que l’innocence des jours passés.
    Se poser des questions existentielles à propos de paquets de gâteaux à son âge, c'était presque pathétique, ou comique il ne savait plus vraiment. Autant s'occuper à quelque chose, après tout du temps il en avait à revendre à présent. Bref, alors qu'il allait déposer ses précieux gâteaux dans le panier qu'il portait à bout de bras, quelqu'un, ou quelque chose vint le déranger dans sa tâche au combien importante.
    Il sentit quelque chose de froid se poser sur ses yeux, un peu flipette sur les bords, il eut une réaction totalement démesurée, et envoya valsé droit devant lui son cabas, les paquets de gâteaux sautèrent quand à eux joyeusement en l'air. Un son digne d'une fillette de 5 ans, sortit de sa bouche, alors qu'il perdait le contrôle de ses bras,

    "GaAAAaahhh !"

    Faisant ensuite volte face à toute vitesse, pour voir ce qui avait motivé cette débile de réaction, il s'aperçut qu'il ne s'agissait que de son amie Cassie. Il poussa un soupir de soulagement, confus, il baissa le regard et traça une ligne imaginaire par terre, avec son pied. Grand moment de solitude pour lui. Qu'est ce qu'il pouvait être bête parfois, malgré son assurance naturelle, il lui arrivait assez souvent de faire des gaffes plus grosses que lui. Tout en se raclant la gorge, il releva la tête, plantant son regard azur dans celui de la jeune femme.
    Éhonté au possible, il ne trouva rien de me dire à dire que :

    " Tient, qu'est ce que tu fais dans les parages? "

    Question tout à fait absurde à bien y réfléchir ...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: There for You [Cassie]   Dim 4 Déc 2011 - 19:14

Cassie Williams avait tout bêtement fait une blague à un ami en posant ses mains gelées par le froid devant les yeux de ce dernier pour les cacher, afin qu’il devine sans le son de sa voix qui cela pouvait être: un jeu débile avons-le! Riley eut tellement peur qu’il envoya son panier voler au loin dans le rayon. Cassie eut le réflexe d’enlever ses mains. Sur le coup, elle rit de bon cœur. La réaction de Thompson était assez démesurée, surtout son petit cri qui suivit au moment où ses courses quittèrent le panier pour se loger dans un grand fracas sur le sol du supermarché. Elle observa le fait que ses emplettes se résumaient à des paquets de gâteaux: « Très nourrissant…! », pensa-t-elle. La jeune femme avait trouvé son pêché mignon. Après un instant de pur silence, la belle ramassa les courses de son faucheur d’antan. Cela faisait presque un an qu’elle avait quitté le monde des vivants, donc, qu’elle avait fait la connaissance du bel homme. Ce dernier venait de la capter. Il semblait embêté, c’était chou. Cassie sourit. Elle se dépêcha d’échanger les paquets de gâteaux avec le mêmes mais pas casser. Cette méthode n’était pas très fairplay. Or, le brunet n’avait pas encore réglé ses achats.

- Ni vu, ni connu, plaisanta-t-elle.

Cass fixa Riley qui lui posa une simple question. Les yeux de l’homme était si… passionnant! Drôle de terme pour désigner une partie du corps d’une personne, enfin… pas n’importe laquelle, or ses yeux étaient si parfaits: l’innocence d’un homme aux allures enfantines sur le coup s’y reflétait.

- Je fais mes courses. Toi aussi je suppose. Elle sourit ironiquement. Tu achètes que des cochonneries?!!! C'est ça un repas pour toi?!!! Ton panier n’était pas rempli de choses très... équilibrées disons..., rit-elle. J'ai trouvé ton passe-temps: grignoter. Elle ne désirait pas être méchante, ni s'acharner. Elle adorait ennuyer gentiment ses amis, surtout Riley. C'était sa nature. Sinon, elle appréciait grandement le faucheur qui était d'une sympathie incommensurable.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: There for You [Cassie]   Lun 5 Déc 2011 - 14:00

    Thompson tenta tant bien que mal de cacher la gène qui le gagnait de plus en plus. Peine perdue, rougissant légèrement, il détourna bien vite le regard de son amie. Il devait vraiment ressembler à un adolescent à ce moment même. Totalement absurde. Le jour, où il arrêterait de faire des gaffes n'était pas encore arrivé. Cela pourrait même être une future idée de roman, tellement il y avait à raconter sur ses nombreuses boulettes.
    Cassie vint à sa rescousse, sans même qu'il ait eu à lui demander quoi que ce soit. En un temps record, elle avait rassemblé les deux paquets tombés au sol, les avaient remis en rayon en les échangeant contre d'autres, ayant subit un meilleur sort. Les malheureux acheteurs, qui tomberaient sur ces paquets là, se retrouveraient non pas avec des gâteaux, mais avec des semblants de miettes à manger. Cassie était cruelle, mais il fallait bien reconnaître qu'elle était géniale.
    Riley ne put s'empêcher de sourire, lorsque son amie dit tout en replaçant les paquets sur les étagères, "Ni vu, ni connu".
    Il ajouta alors sur le ton de la plaisanterie :

    " Imagine un peu la tête que vont faire les gens en découvrant l'état des gâteaux à l'intérieur du paquet. Tu penses qu'ils vont porter plainte contre le supermarché ? "

    L'humour était quelque chose de très fréquent chez le brunet, cela l'avait d'ailleurs sauvé de bien des situations lorsqu'il était en prison. Il se rappelait alors ce que lui disait toujours son père lorsqu'il était petit, L'humour te sauvera mon fils, il avait pu vérifier la véracité de ces paroles à maintes reprises.
    Revenant à lui, alors que son amie répondait à sa question, il la regarda encore une fois gêné. Décidément, elle avait le don de le mettre mal à l'aise, ce qui pourtant était plutôt difficile et rare. Se passant la main dans les cheveux, il sourit avant de hausser les épaules.

    " Tu supposes bien... Que veux-tu, c'est un repas digne d'un vieux garçon comme moi. Je dois avouer que tu viens de découvrir mon occupation fétiche : acheter des cochonneries, et ensuite me les enfiler devant un bon navet ! "

    Après la perte de sa défunte Sunny, Riley n'avait jamais eu l'envie, ou peut-être même le courage de se remettre en couple. Sans doute par peur, de perdre à nouveau la personne qu'il aurait aimé. Considérant aussi le fait de se remettre en couple comme une trahison envers sa belle. Après tout, il était très bien tout seul...
    Une fois les "courses" de Riley mises en sécurité dans le panier, il s'adressa à Cassie sur un ton de gentleman et avec un sourire jusqu'aux oreilles :

    " Accepterais-tu la compagnie d'un homme aigri pour terminer tes achats? "
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: There for You [Cassie]   Jeu 8 Déc 2011 - 17:23

L’allure enfantine de Riley Thompson fit penser à Cassie qu’elle avait un autre ami qui se comportait un peu près pareil: il s’agissait de William Carter. Elle sourit à ce constat. Riley était si chou, Williams ne l’avait jamais vu ainsi: il réagissait comme un gamin. C’était adorable plus qu’autre chose! Le brunet n’avait pas à être gênée, son amie apprenait à connaître ses manies: c’était un très bon début. En remettant les gâteaux que le faucheur avait malencontreusement balancé sur l’étagère, la jeune femme n’avait pas pensé aux prochains acheteurs. A vrai dire, elle n’en avait que faire. Tout ce qui comptait c’est que Riley ait ce qu’il désire dans un bon état. Le bel homme en rajouta par une petite vanne. Cassie répliqua:

- On s’en fiche, elle rit en imaginant la scène, ils auront choisi: donc c’est de leur faute… . Je plaisante! Elle fixa sérieusement son interlocuteur pour dire ironiquement: les caméras de surveillance prouveront que c’est toi, ils vont t’arrêter!!!!!!!

L’ex-serveuse ne savait pas que son ami avait fait de la prison de son vivant. Il ne lui avait pas parlé de cela. Il aurait certainement des conseils pour Cass. Cette dernière avait fait des conneries qui la mèneraient sûrement dans cet endroit peu chaleureux. Autrement, Riley semblait gêné par la présence de la jeune femme: pas de manière péjorative mais autre… . La belle avait le don de mettre les gens dans des situations pas possibles. Ses dires n’avaient pas aider l’homme à être à l’aise. Ce phénomène était juste amusant à observer. Dans le cas contraire, Cassie ne rigolait pas.

- Vraiment?!!! Elle sourit. C’est pas sain comme repas, t’as rien d’autre? Williams fixa le panier de son ami, il n’était pas difficile: c’était les seules achats qui ornaient son panier de courses. C’est mimi! C’est un passe-temps tout à fait honorable, plaisanta-t-elle. Elle ne désirait pas le juger. Elle voulait juste ne rire gentiment. Maintenant c’était au tour de Cassie d’être gênée. Riley prit un ton classieux, son sourire était très avenant. Elle répondit à la proposition de Riley. Cass sourit en regardant Thompson: je veux bien mais je t’avouerais que je n’ai aucune idée de la composition de mes achats.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: There for You [Cassie]   Ven 9 Déc 2011 - 12:37

    Le faucheur ne put s'empêcher de pouffer de rire, lorsque Cassie lui avoua qu'elle se fichait pas mal de ce que pourrait trouver, dans le paquet de gâteaux, les futurs acheteurs de ceux-ci. A vrai dire, elle avait tout à fait raison, qu'est ce que cela pouvait bien faire? Rien. Mais c'était plus fort que lui, il analysait toujours tout, se posant toujours des questions, trop de questions... à savoir s'il agissait ainsi quelles en seraient les conséquences ... Il n'avait pas pour habitude de laisser place au hasard. Alors qu'elle annonça innocemment qu'il allait se faire arrêter, pour son acte de barbarie perpétré envers les pauvres biscuits sans défense, le visage du brunet s'assombrit, durant un très court instant.
    Elle n'était absolument pas au courant pour la prison, elle ne connaissait d'ailleurs rien de sa vie passée. Pourtant, cela faisait presque un an jour pour jour, qu'ils se connaissaient. Riley n'était pas du genre extraverti, il gardait tout pour lui, et ne se confiait que très rarement. Tout à fait conscient que ce n'était pas bon du tout, il avait pourtant du mal à parler de lui. Chassez le naturel et il revient au galop dit-on ...
    Il tenta de reprendre contenance devant son amie, ne voulant pas se laisser aller à ses démons du passé. Il plaqua donc sa main devant sa bouche, l'air faussement choqué.

    " Quoi... On va m'arrêter pour ça? C'est trop horrible ! Autant me dénoncer tout de suite."

    Il tourna alors sur lui-même, posa son cabas par terre, et leva les mains en l'air comme pour se rendre devant un officier de police. Il hurla ensuite à la cantonade.

    " J'avoue, c'est moiiii ! J'ai tout cassé les cookies et les fingers !! "

    Les quelques clients qui passèrent devant lui, à ce moment là, durent le prendre pour un fou. Tous eurent à peu près la même réaction, ils levèrent les yeux au ciel avant de changer de direction. La plaisanterie avait assez durée, il se tourna à nouveau vers son amie qui n'en menait pas large, puis se saisit de son panier de "courses". Il fit une moue bizarre avant d'éclater de rire,

    " Désolé, c'était plus fort que moi ! "


    Redevenant presque sérieux, il ne put tout de même s'empêcher de blaguer à propos de ses repas. La jeune femme avait l'air de s'inquiéter pour lui, alors qu'il n'y avait absolument aucune raison.

    " Mais si, c'est un super repas! Très équilibré, il y a tout ce dont j'ai besoin dedans ! Oh... je dois bien avoir une ou deux vieilles boîtes de conserves qui traînent chez moi. Ne t'en fais pas, je suis un grand garçon. "


    Il ponctua la fin de sa phrase par un petit clin d'oeil. Taquiner les gens était quelque chose qu'il aimait tout particulièrement lui aussi, tout comme Cassie d'ailleurs. Voilà probablement pourquoi ils s'entendaient si bien.

    " Je ne sais pas si on peux considérer le fait de regarder des films pourris comme mignon, mais en tout cas ça à le mérite de me détendre ! "

    Tout comme lui, elle était venue faire des courses, mais au final ne savait pas vraiment quoi acheter. Consommation, encore et toujours. Ils se retrouvaient donc là plus par envie que par nécessité.
    Au moins, cette petite sortie presque inutile au supermarché, leur permettait de pouvoir papoter. Il changea son cabas de bras, et prit par l'épaule son amie, l’entraînant par la même occasion dans une autre allée du magasin.

    " Je vais t'aider à choisir, ça c'est pas un problème ! Tu vas voir tes courses vont être terminées en deux temps trois mouvements. Est-ce que tu as besoin de quelque chose en particulier? "

    Quand on connaissait les habitudes alimentaires de Riley, sa proposition d'aider à faire les courses avait quelque chose de plutôt inquiétant. La pauvre Cass', allait se retrouver avec un panier rempli à craquer de trucs plus sucrés et indigestes les uns que les autres, sans même avoir eu le temps de dire OUF !


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: There for You [Cassie]   Dim 11 Déc 2011 - 13:58

Cassie Williams rit en même temps que Riley Thompson quand le bel homme ne put s’empêcher de pouffer de rire. La jeune femme ne jugea pas son attitude incorrecte, au contraire, puis cela provoqua l’amusement de son ami donc t’en mieux! Le brunet semblait réfléchir beaucoup plus que son interlocutrice. Cass l’observa donc. Le visage de Riley s’assombrit, la plaisanterie bien poussée semblait lui correspondre. L’ex-serveuse du Devil’s Tail rit de plus belle avant même que le faucheur entame sa blague. Il poussa le tout jusqu’au bout, jusqu’aux mimiques bien forcées. Cass était explosée de rire. Des gens commentèrent négativement l’attitude du brunet alors qu’il ne faisait rien de mal. Il n’était pas fou. Il s’amusait rien de plus normal. Des larmes de joie envahirent le visage de Williams, qui n’avait pas ri ainsi depuis bien longtemps. Son quotidien était trop noir pour oser penser le rire. Puis, l’homme redevint sérieux. Son interlocutrice tenta également de reprendre son calme.

- J’ai bien ri, merci. Elle marqua une légère pause. La blonde sourit légèrement, peu rassurée par les dires de son ami. Tu me fais peur tu sais, continues comme cela et bientôt tu n’auras plus assez de force pour rire comme tu l’as fait. La belle ne s’amusa pas du constat du faucheur. Tu devrais faire attention et privilégier des aliments plus sains monsieur le grand garçon comme la viande qui donne des protéines, tu sais c’est un élément important dont ton organisme a besoin?!!!! Tu peux faire tous les clins d’œil qui tu veux, ça ne marche pas. Tu dois faire attention.

Elle sourit à la remarque suivante de Riley, elle espérait ne pas l’avoir blessé, ou heurter en jouant à la fille trop… abusive sur les bords. Cassie n’était pas mieux que lui, elle le savait. Elle ne mangeait pas vraiment, elle restait trop occupée à se shooter. L’homme ne le savait pas. Aujourd’hui, elle tentait de faire bonne figure même cela était très difficile de paraître normale en quelque sorte. La jeune femme se laissa faire quand le bel homme la prit par l’épaule. Elle rit à ses paroles suivantes.

- C’est gentil… j’ai peur c’est normal?!!! Est-ce que je peux te faire confiance, mister gâteau?!!!! J’ai besoin de rien de spécial, juste de quoi dîner ce soir ça ira.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: There for You [Cassie]   Dim 11 Déc 2011 - 14:49

    Qu'il était bon de rire à gorge déployée, et de ne surtout pas se prendre au sérieux. Ne pas se prendre au sérieux, quoi qu'il arrive, voilà ce qui dictait la conduite de Riley, dans n'importe quelle situation. Que cela puisse déranger ou même gêner certaines personnes, il n'en avait que faire. S'il avait été dans un un de ces mauvais jours, il ne serait probablement pas retenu d'insulter d’aigris et de rabats joie, les personnes qui faisaient des commentaires sur sa petite blague au milieu du supermarché.
    Après tout, libre à eux de penser ce qu'ils voulaient.
    Finalement son amie n'avait aucunement honte de son comportement, et s'amusait d'ailleurs comme une petite folle. C'était vraiment plaisant de la voir rire de la sorte. Cela ne lui empêcha tout de même pas, d'avouer au brunet qu'elle avait peur pour lui. En effet, sa manière de s'alimenter était juste horrible, s'il avait été encore vivant, il serait probablement mort de malbouffe. Elle n'avait pas tord, mais se faire à manger correctement était une habitude qu'il avait perdue, petit à petit. Il se contenta juste de hausser les épaules, et fit une moue attristée, digne d'un chiot pris en flagrant délit de bêtise.

    " Je sais que je ne m'alimente pas de la meilleure manière qu'il soit, mais j'y peux rien, j'aime trop les saletés sucrées. Je ferai attention, peut-être, le jour où je trouverai quelqu'un à qui faire à manger. "

    Un voile de tristesse passa dans le regard du bel homme. Faire à manger pour lui seul, était quelque chose qu'il détestait tout particulièrement, voilà pourquoi il se contentait de choses rapides à cuisiner, puis à manger. Ce n'était pas tant son célibat forcé qui l'attristait, mais plutôt le fait de ne pas se remettre complètement de la mort de Sunny. Il aurait sans doute eu bien besoin de se faire suivre, mais il était probablement trop tard pour cela. Bien que Sunny soit elle aussi morte, il ne l'avait jamais croisée au Skyline, à vrai dire il n'y tenait pas particulièrement, ne voulant pas sombrer dans la démence. Celle-ci, vu la violence de sa mort, ne se rappellerait probablement de rien, ce qui en soit aurait été bien pire que la situation qu'il connaissait actuellement. A nouveau, il tenta tant bien que mal de chasser les pensées qui l'assaillait. C'était parfois dur de ne pas se mettre à hurler, pleurer en public. Il aurait tant aimé parler à Cassie de la prison... mais il avait trop peur qu'elle le voit différemment ensuite, bien que son innocence ait été prouvée à 100% dans l'affaire Sunny, il y avait toujours un risque pour qu'il soit perçu comme un criminel en cavale voire pire.
    Comme à son habitude, il préféra rire de la situation. Il regarda alors son amie, d'un air faussement interrogatif.

    " C'est grave Docteur?... Bon promis, j'arrête de plaisanter avec ce sujet. Je vais te soutenir dans ta quête. Je vais moi aussi faire des courses décentes. "

    Riley se mit à rire lorsqu'elle lui avoua à nouveau avoir peur, mais en rigolant cette fois-ci. La pauvre n'était pas au bout de ces surprises. Le surnom de Mister Gâteau finit de l'achever.

    " Je te jure qu'on ne mettra aucune chose trop sucrée, calorique ou même grasse dans nos deux paniers. "

    Tout en continuant à marcher et en tenant en même temps Cassie par l'épaule, il lui demanda, d'un ton sérieux cette fois-ci.

    " Est ce que tu as envie de manger quelque chose en particulier? On risque de passer des heures à tourner en rond dans ce maudit magasin sinon. "
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: There for You [Cassie]   Dim 11 Déc 2011 - 15:33

Cassie Williams observa Riley Thompson. Elle ne comprenait la raison de son célibat: il était si attachant. Le brunet avait des airs enfantins qui le rendaient charmant comme tout. Il était très beau, il avait de quoi faire tomber toutes les femmes. Il était propre sur lui et très avenant, sympathique, amusant et intelligent… . Beaucoup de qualités en somme! Les gâteaux semblaient définir son seul pêché mignon, une bêtise en somme car il nourrissait pas le corps de la bonne manière, mais ce petit « hic » sonnait comme un défaut des plus adorables. Enfaite, il semblait parfait. Cassie ne connaissait pas tellement son passé car ils évitaient tout le temps ce sujet, autant l’un que l’autre. Mais elle désirait savoir, pas pour se convaincre qu’il aurait pu être imparfait à un moment donné de sa vie, juste pour mieux le connaître. La belle ne pouvait pas dire le sien car il rimait avec néant, malheureusement ce n’était pas très avantageux comme argument… . La blondinette sourit. Elle était légèrement gênée d’avoir mis Riley mal à l’aise.

- Désolé je ne voulais pas être insistante sur ce point. Tu me pardonnes?!!! Rit-elle. Sérieusement, je ne comprends pas ta solitude… . Elle détourna les yeux. Tu trouveras cette personne pour qui faire à manger.

Cassie se reconcentra sur son interlocuteur pour observer une étrange lueur de tristesse dans les yeux de ce dernier. Elle n’aimait pas ce constat. L’ex-serveuse aurait tant aimé lui trouver une personne digne de ce nom pour le sortir de sa solitude. Il méritait le bonheur! C’était un homme bon comme il était rare d’en trouver. Le bel homme reprit la parole toujours de manière amusante. Williams rit de nouveau.

- Oui mon grand, c’est très grave, souligna-t-elle de manière ironique. Okay, on a du boulot alors… elle sourit. Cass fixa Riley qui rigolait de bon cœur quant aux dires de la jeune femme. C’était drôle et plaisant de le voir rire ainsi. Un plat à réchauffer? Ça va plus vite. Elle rit. Je ne suis pas un modèle non plus, j’avoue mais c’est déjà mieux que des gâteaux, non? Elle savait qu’elle ne mangerait pas le plat… il servirait à décorer le réfrigérateur. Je vais aussi en prendre un pour Steve, ahlala… .
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: There for You [Cassie]   Lun 12 Déc 2011 - 16:21

    Bien sûr, qu'il pardonnait à son amie, son insistance, si vraiment on pouvait qualifier cela d'insistance. Elle s’inquiétait pour lui, rien de plus. Ce qui, en somme était plus ou moins, voire tout à fait normal pour des amis. C'est le contraire qui aurait pu passer pour inquiétant.
    Mimant un agacement soudain, il stoppa bien vite son jeu puis ébouriffa les cheveux de la blondinette.

    "Mais oui, je te pardonnes ! A condition que tu promettes de ne plus m'appeler Mister Gateau. Je trouve ça dégradant. "

    Il partit à rire... De la pitié, pure et dure, voilà ce qu'il avait pu lire dans le regard de Cassie au moment même où elle exprimait son incompréhension face à son célibat. Certes, cela pouvait sembler bizarre, loufoque voire irréel à son entourage, mais Riley avait ses raisons. Le coeur à ses raisons, que la raison ignore, voilà ce qu'il aurait pu répondre à la jeune femme. Mais il garda cette réflexion, un peu trop philosophique à son goût, pour lui-même. C'est vrai, comment pouvaient ils comprendre? Une réponse lui vint à l'esprit. Cette réponse pouvait se résumer à, comment veux-tu que quelqu'un comprenne quoi que ce soit, si tu ne révèle rien sur ton passé?
    Un jour, peut-être, un jour ... il révélerait tout ce qui c'était passé ces dernières années. Oui bien, il écrirait son autobiographie. Ecrire, ça il savait faire.
    Il se contenta pourtant d'un :

    " Je ne suis pas sûr de vouloir trouver cette personne à vrai dire. J'ai bien trop souffert, pour me risquer à nouveau dans une quelconque relation. "

    Voilà, c'était dit, c'était la minute pleurnicherie By Riley Thompson. De quoi passer pour un parfait crétin. Adieu image du parfait gentleman, bonjour étiquette du raté de service. Cassie vola à son secours en répondant à l'un de ses innombrables bêtises. Ouf !
    Bon d'accord, il reconnaissait que mal s'alimenter et bien c'était ... mal ! Il allait faire des efforts, pour faire plaisir à son amie. Celle-ci lui révéla qu'elle se contenterait de plats préparés car elle était loin d'être un cordon bleu. Le faucheur agita un doigt en l'air, en signe de négation,

    " Non, non ma belle ! On a dit qu'on ne mettait pas de choses grasses ni caloriques dans nos paniers... Les plats préparés sont peut-être aussi dangereux que les gâteaux. Ces cochonneries là sont bourrées de sel, de graisse et de tout ce que tu veux ! "

    Lorsqu'elle prononça le nom de Steve, un frisson de dégoût parcourut l'échine de Riley, mais il n'en laissa rien paraître, il n'avait pas le droit de juger la relation des deux "tourtereaux". Après tout, leurs histoires ne le regardait absolument pas.

    " Bon alors, on va tenter de trouver un plat pour deux, qui ne risque pas de vous faire pisser vert ou orange ... "

    En parlant de vert, il eut une subite envie d'épinards. Il regarda son amie avec un petit sourire en coin avant de le lui avouer.

    " Tu sais quoi, j'ai envie d'épinards ! Oui, oui ca nous arrive aussi à nous d'avoir des envies de femme enceinte ! "

    Avec toutes ces plaisanteries, il ne s'était même pas rendu compte qu'il était resté agrippé à l'épaule de Cass', tel un naufragé au beau milieu de l'Atlantique. Un peu gêné, il retira son bras, doucement, avant de prononcer un léger,

    " Désolé ! "


[Et moi je suis désolée pour cette réponse pourrie ! ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: There for You [Cassie]   Mar 13 Déc 2011 - 16:30

Riley Thompson et Cassie Williams se cherchaient beaucoup, ils s’amusaient et se taquinaient sans hésiter, chacun à tour de rôle. Ils n’étaient pas fous, juste deux amis qui rigolaient d’un rien et qui savaient profiter et apprécier l’instant présent. Quand le brunet toucha aux cheveux de Cass, cette dernière eut le réflexe de baisser la tête. Elle sourit grandement aux dires du bel homme:

- C’est bien mister gâteau, non? T’es pas marrant. Moi j’aime bien ce surnom. Elle fit semblant d’être gravement déçue. Je vais t’appeler comment moi maintenant…?!

Tout était tourné à la rigolade. Leurs discours ne tenaient pas du sérieux. Les sujets assez généraux, et un peu plus authentiques firent leur apparition. Les vrais visages étaient révélés, mais pas les véritables pièces constituants le quotidien de chacun qui restait un mystère. L’ex-serveuse désirait en connaître plus sur son ami. Cela faisait quand-même un an qu’ils se parlaient. L’homme avait-il du mal à se remettre d’une relation passée? Apparemment oui. Le pauvre semblait affaibli par cette dernière. Il montrait des difficultés à vouloir passer à autre chose, évoluer.

- Je me disais bien que tu avais vécu une histoire de couple. Ton éternel célibat commençait à devenir presque irréaliste.

Riley donna une image plus meurtri de lui. Ce détail changeait légèrement le point de vue de Cass sur la personne de Thompson. Jamais elle ne jugerait un ami. L’homme possédait une profondeur, un esprit ouvert et un grand cœur. Le découvrir au fur et à mesure rendait la chose plus aisée, le suspens était à son comble: mais l’envie de savoir primait sur tout et cela donnait de l’importance à leurs liens.

- Je te suis chef! Elle rit de la plaisanterie de son interlocuteur. Merci… j’avoue que ça me tente pas.

Williams ne savait dire quel plat lui plairait, à ce niveau là elle n’avait plus d’envies. Dans le temps où elle était vivante, sa mère lui préparait des bon repas. Elle se rappelait des moments où la famille était réunie devant les festins de Rebecca: tout le monde se réjouissait à cette pensée, la famille félicitait toujours la femme pour ses talents culinaires. Ce temps là était fini. Depuis la rencontre de Cassie avec le monde pur et dur de la délinquance et tout le reste, tout avait changé… .

- Ça fait combien de mois? Ça ne se voit pas en tout cas. Des épinards?!!! Pourquoi pas… . Cassie sentit que Riley retirait progressivement son bras, elle avait oublié la manière dont il la tenait, ça gênait personne après tout, puis elle était absorbée par la conversation. T’en fais pas je vais juste devoir le couper maintenant. Elle sourit avec un air sadique. Elle n’aimait pas les films d’horreurs et jamais elle ne s’amuserait à tester cette méthode pour se venger, quoique… .
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: There for You [Cassie]   Mer 14 Déc 2011 - 12:38

    Cassie était vraiment adorable, même avec une mine faussement boudeuse ou déçue. Elle était sa protégée, s'il n'avait pas été son faucheur, il aurait tout de même eu envie de la défendre en cas de problème. Bien qu'elle n'ait pas l'air fragile, il y avait un petit quelque chose, qui vous donnait immédiatement envie de voler à son secours. Les taquineries fusaient bon train depuis quelques minutes, ce qui ne gênait en rien le Canadien, le fait qu'elle l'est surnommé Mister Gateau n'était pas plus dégradant que cela... Mais en rajouter avait été trop tentant, c'était d'ailleurs une chose qu'il adorait faire. Pour montrer son "dégoût" face à ce surnom, il fronça le nez et continua sur sa lancée.

    " Mouais pas terrible je trouve... Je ne suis pas drôle, je sais, va pourtant falloir t'y faire ! "

    Il fit semblant de réfléchir quelques instants avant de répondre :

    " Et bien tu pourrais m'appeler Riley tout simplement ! C'est mieux que Mister Gateau non? Bon, puisque tu insistes je te laisse le choix, mais c'est bien parce que c'est toi. "

    Quand les masques tombent, l'envie de rigoler de tout et de rien s'envole. Il se prit ses vieux démons en pleine figure, ce qui était loin d'être agréable. Il sentait tout de même qu'il devait confier au moins un bout de ce qu'il c'était passé à son amie. Il tairait juste la fin sordide. Cela lui coûta énormément mais il se jeta à l'eau, sans bouée de sauvetage.

    " Irréaliste, sans aucun doute ! Ce que je vis depuis cette année là l'est complètement... Ma dernière relation remonte à ... "
    il dû marquer un temps d'arrêt, non pas pour compter ni quoi que ce soit, c'était une date qu'il n'était pas prêt d'oublier, mais plutôt pour reprendre son souffle. " 1985... Je rentrais du Texas, où j'avais passé la semaine à régler de la paperasse concernant l'un de mes romans, lorsque je suis arrivé devant l'immeuble, j'ai tout de suite compris qu'il y avait un truc qui clochait. Il y avait des flics partout, un périmètre de sécurité avait été dressé. Et là on m'a appris que ma petite amie avait été assassinée quelques heures plus t... "

    S'en fut trop, il ne trouva pas le courage de continuer plus que cela son récit. Une nausée soudaine le prit, il dû s'arrêter et se cramponna à l'un des rayons tout en continuant à s'agripper à la blondinette. Tout remontait en même temps à la surface, il en eu presque le tournis. Ça faisait mal, très mal. Aucune larme ne fut pourtant versée, car il avait déjà bien trop pleuré au sujet de Sunny.
    Pourquoi avait-il commencé à raconter ce genre de choses ici même? Ce n'était pas du tout le lieu approprié. Après quelques secondes qui lui parurent de longues heures, la nausée partie aussi vite qu'elle était apparue. Il s'excusa du regard auprès de son amie, il n'avait pas voulu lui infliger cela. Qu'est ce qu'il pouvait être bête parfois. Maintenant, c'était sûr, elle allait le prendre en pitié et ne le verrait plus du tout du même oeil. Grâce à ce qui ressemblait à un miracle, ou à la présence de Cassie, il n'aurait su le dire à cet instant, il réussit à refaire surface. Vite, il fallait qu'il raconte une ânerie pour évacuer cette tension qui l'avait gagné. Cela ne tarda pas à arriver, en effet sa soudaine envie d'épinards fut un salut parfait.
    Gonflant le ventre exagérément, il répondit à la question de Cassie :

    " Et bien ca doit faire 3 ou 4 mois ! "

    Ils avaient repris leur lente marche dans les rayonnages du magasin, toujours à la recherche de quoi manger le soir même. Alors qu'il avait retiré son bras des épaules de Cassie, cette dernière lui intima qu'elle allait malheureusement devoir le couper. Quelle sadique !

    " Tu oserai faire une telle chose? Toi, la douce et gentille Cassie. A croire que je me suis bien fourvoyé sur ton compte ! "

    Il avait retrouvé le sourire, même si une part de lui-même n'était pas du tout à la fête.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: There for You [Cassie]   Mer 14 Déc 2011 - 19:47

Cassie Williams fixait discrètement Riley pour observer toutes ses réactions: il était si expressif. La jeune femme aimait cela chez lui: « un vrai spectacle à lui tout seul »! De plus, il possédait le visage d’un ange, ces airs enfantins accentués le tout. Le brunet avait un humour semblable à celui de Cass: pousser la blague jusqu’au bout. Aussi, la jeune femme se surprenait à plaisanter ainsi. Cela faisait très longtemps qu’elle ne riait plus. La colère la rongeait de l’intérieur. Mais en présence de Thompson, le monde cessait de tourner: c’était comme une parenthèse dans un univers trop sombre et dépravé… . Cassie était entière. Elle aimait aider les autres, même si son comportement, ou plutôt ses actes, montraient souvent l’inverse. Elle savait être polie, tenir une conversation, conseiller les autres, etc. Or, son quotidien la poussait à s’enfermer, à s’isoler des autres car la morale qu’elle possédait ne devenait plus celle de la société. Elle avait tant fait de conneries, agresser Holly Westley avec un flingue était la pire…. . Elle ne prenait plus le temps de se poser cinq minutes sans penser à cela. Elle agissait comme une future prisonnière qui comptait les jours et qui réfléchissait à ses erreurs. Même si elle continuait à se droguer, sa lucidité n’était pas altérait jusqu’au bout. Elle avait encore quelques paroles sensées en rayon. La conversation avec Riley tenait du miracle. Williams était ravie de sortir de son quotidien qui devenait lourd, pesant. Le jeune homme était un vrai rayon de soleil: cette lumière qui n’éclairait plus chacun de ses pas. Avec lui, elle prenait la bonne direction. Elle avait confiance en lui. Avec lui, elle se sentait bien: elle se sentait elle.

- Fais pas cette tête, tu sembles sérieux: ce n’est pas ton genre! Elle sourit. Et je ne veux pas te croire: tu restes un marrant quand-même Riley… . Elle fit une grimace pour montrer qu’elle désirait réellement lui trouver un nouveau surnom. Elle aimait bien le prénom du faucheur, mais sur ce coup elle fit passer une autre intention. Je trouverais… . Enfin, Riley ça me va aussi, capitula-t-elle.

Cassie regretta ses questions trop intrusives. C’était la première fois qu’ils glissèrent vers un terrain des plus personnels: la vie passée. Jamais il n’abordait ce thème. La jeune femme avait dérogé à la règle. Elle culpabilisait. Avait-elle bien fait? Une regard inquiet se lisait sur son visage. Elle espérait que le bel homme ne le prenne pas mal. Elle avait peur qu’il lui en veuille. Elle n’aurait jamais du… . Le pauvre devait se sentir mal mais il commença à conter le mythe de sa dernière relation amoureuse. Cass l’écouta attentivement. Elle n’allait pas le juger pour une fois qu’ils parlaient sérieusement. Elle se devait d’être là pour lui, de le réconforter en tant qu’amie. Le récit de Riley sonnait tristement. Williams n’avait pas pensé une seule seconde que le malheur avait osé un jour frapper son interlocuteur. Elle ne comprenait pas cela. Mais ne parlait-on pas de destin? Cassie comprit qu’elle en savait très peu sur la vie passée, même présente de son ami. Elle connaissait juste sa date de mort: le 21 décembre 1 999, sa profession, et son pêché mignon… . Le temps d’arrêt de Riley, le fait qu’il ne finisse pas son discours marquaient la dureté du passé du brunet. Sa posture soulignait le tout. C’était comme s’il tentait de s’accrocher difficilement à la vie de manière métaphorique. Il n’était pas passé à autre chose c’était certain. Avait-il fait son deuil?

- Désolé… elle le dit doucement. Cette épreuve n’a pas du être facile… avais-tu quelqu’un sur qui compter? C’est important le soutien. Elle marqua une légère pause pour enchaîner: je serais toujours là pour toi si tu as besoin de moi. Après un long moment où l’esprit de Cass s’embrouilla par la tristesse. Riley ressurgit avec une blague à la clé. J’aurais dit plus, plaisanta-t-elle. Elle regarda son ventre gonflé avec un air amusé. Ils continuèrent leurs hostilités de blagues. Elles concernèrent le geste de Riley, il avait pris Cass par l’épaule sans se rendre compte que son bras ne bougeait pas… . Oui oui, j’oserais. Ça se voit pas? Elle sourit, l’air angélique.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: There for You [Cassie]   Jeu 15 Déc 2011 - 12:21

    Faire son deuil... une chose presque impossible au vue des circonstances de ce fameux jour de janvier 1985. Cela avait été si brutal, Riley n'arrivait toujours pas à réaliser. Comme souvent, il s'était rendu sur les lieux de la maison d'édition, il avait dit au revoir à Sunny, ne se doutant pas que ce serait la dernière fois qu'il la voyait. En rentrant à Manhattan, il fut prit dans une sorte de brouillard alors qu'on lui annonçait l'évènement tragique. Riley n'avait pas compris et ne comprenais toujours pas ce qui avait bien pu se passer. Toujours est-il qu'il était attendu de pied ferme ce jour-là. Les flics le cueillirent alors qu'il tentait de rentrer dans l'immeuble ou Sunny et lui vivaient à l'époque. Etant le conjoint c'était lui qui était en ligne de mire, forcément... Un tel crime n'aurait pu être commis par quelqu'un d'autre. Logique, bien entendu...
    Il fut interrogé sur place sans vergogne, mal mené et fut arrêté sans plus attendre. L'avocat qu'on lui colla d'office était un nul invétéré, ses droits lui furent dictés alors qu'il était à demi évanoui... un bordel monstre !
    C'est à cela que pensa Riley lorsque Cassie lui demanda si quelqu'un avait pu le soutenir à l'époque. Et bien non, c'était encore un gamin, il n'avait que 25 ans, il se retrouva livré à lui-même, sans les bonnes armes pour se défendre. Aucune preuves formelles ne furent avancées mais pourtant ... le verdict tomba, il avait pris perpét', tout ça à cause d'incompétents ! Il se souvenait encore du sentiment de haine qui l'avait habité durant de longs moments en ces tristes temps.
    Le visage de Cassie le ramena à la réalité, il aurait eu bien besoin de son soutien au moment des faits. Une moue triste se forma sur la visage du brunet. Mais il réussit à enchaîner sans trop de difficultés.

    " Et bien, non, je n'avais pour ainsi dire personne. Ma famille était loin... " Il ne voulait pas avouer qu'il avait été jeté au trou... Ses parents ne venaient que rarement de Vancouver pour le voir au parloir. Lors de sa sortie ils n'étaient plus de ce monde. " ... et je bossais beaucoup à l'époque, je ne sortais pas beaucoup, j'avais peu de connaissances. Sunny était tout ce que j'avais. J'ai tout perdu en une seule journée. Oui, ça a été très dur, voire même pire. "

    Attendri par ce que lui disait son amie, il retrouva petit à petit le sourire. A ce moment là, il se sentait bien, presque comme libéré. Il avait enfin pu parler d'au moins une petite partie de son passé, c'était un grand pas pour lui. Il espérait de tout coeur que la blondinette soit toujours là... pourquoi, il ne savait pas très bien. Tout comme il ne savait pas vraiment pourquoi il venait de lui faire de telles confidences. C'était une amie très chère certes, mais peut-être qu'il y avait plus dans le fond. Pour rien au monde il n'aurait voulu la perdre.

    " Ah parce qu'en plus tu insinues que je suis gros? " dit-il d'un air outré. Il croisa les bras en ponctuant le tout d'une mimique boudeuse. " Bon et bien puisque je suis gros, je ne vais plus m'alimenter... Régime sec à partir de maintenant ! "

    Redevenant sérieux, il consulta sa montre, non pas qu'il trouvait le temps long, au contraire. Cela faisait maintenant plus d'une heure qu'ils marchaient dans les rayons sans avoir rien trouvé à se mettre sous la dent.

    " Il faudrait peut-être qu'on accélére le mouvement si on ne veux pas se retrouver à la porte et ce sans avoir acheté quoi que ce soit ! "

    Cela ne dérangeait aucunement Riley, au contraire, il voulait traîner encore un peu ici avec Cassie. Il avait lancé cela comme ça, elle avait peut-être mieux à faire que de se balader sans but dans un magasin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: There for You [Cassie]   Ven 16 Déc 2011 - 20:26

Cassie Williams culpabilisait d’avoir presque obligé le brunet à se livrer. Le bel homme semblait vraiment perturbé par son passé. Il possédait un air triste qui toucha Cass. Cette dernière ne l’avait pour ainsi dire jamais vu dans cet état. Or, le faucheur avait un passé comme tout le monde, chacun avait ses propres cadavres dans son placard. Riley n’échappait pas à la règle. Williams ne connaissait pas son passé d’où sa surprise à chaque parole de l’homme. La jeune femme se demanda comment son interlocuteur était-il mort? Comment était-il devenu faucheur? Comment ça marchait? Thompson avait vu Cassie lors de son décès, il l’avait accompagné dans l’au-delà. Il l’avait aidé à accepter et comprendre sa situation. L’ex-serveuse avait quitté le monde des vivants par un tragique accident le jour de Noël, cela faisait presque un an qu’elle était partie. Steve et elle avaient pris la route à contresens avant d’être percuté par un camion. Cassie avait laissé Johnson conduire en sachant l’issue de ce geste. Elle avait déjà compris que sa fin était proche. Elle s’en fichait elle recherchait juste une liberté qu’elle n’avait pas chez vivants. Laisser son fiancé complètement défoncé et saoule prendre le volant était une mission suicide qu’elle avait bien entrevu. Personne le savait… . Elle passerait pour une folle. Mais maintenant c’était trop tard! La prison allait l’accueillir. Fini la liberté qu’elle pensait retrouver! Ses conneries l’avaient rattrapé. Était-ce un signe? Elle devait changer de tactique. Or, elle était trop butée pour l’admettre. Présentement, Cassie était peinée pour son ami. Il avait eu de la difficulté à vivre après cet incident. Comme il le disait, il avait tout perdu en une journée. L’homme n’avait obtenu aucun soutien. Était-ce la raison de sa mort? S’était-il donnait la mort après le décès tragique de Sunny? Williams désirait savoir. Elle se décida à oser poser ses questions… .

- Est-ce pour cela que tu es mort? Tu n’as pas aidé… . Tu sembles fort maintenant… enfin tout est relatif: on ne sait pas ce que ça cache. Les apparences étaient parfois trompeuse, personne ne pouvait le nier. Elle le fixait tristement. Euh… je me demandais: comment devient-on faucheur?

Cassie ne déblatéra pas plus sur le sujet. Elle ne voulait pas rendre son ami plus triste qu’il ne paraissait l’être. Elle s’en voulait encore plus… . Elle se sentait stupide. Le sourire que Riley arbora juste après la rassura quelque peu. Le brunet enchaîna les plaisanteries. Était-ce pour cacher son mal-être? La jeune femme rit quand même car le bel homme avait un sens de l’humour à part.

- Arrêtes de râler et de tout prendre aux mots! Oublis le régime sinon tu vas finir en tas d’os, juste bon à être mordu par le chien de ton voisin. Elle sourit. Sa blague resta très… noire. Elle ne voulait pas qu’il le prenne mal. Or, c’était sorti tout seul. Donc, elle rit: c’était pour s’amuser. Williams soupira. Son interlocuteur s’empressa de regarder l’heure. Pourquoi le temps existe-t-il? L’interrogea-t-elle. Personnellement je m’en fous, je suis bien avec toi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: There for You [Cassie]   Sam 17 Déc 2011 - 12:31

    La jeune femme avait vu juste. La raison de son décès était bel et bien cette solitude qu'il avait dû supporter durant 14 longues années. A sa sortie de prison il s'était retrouvé livré à lui-même. Une fois de plus. L'état Américain ne lui vint pas en aide, et n'essaya pas de réparer ne serait-ce qu'un peu l'erreur, qui avait été commise. Sa vie était détruite, il n'avait plus rien... Juste ses yeux pour pleurer, son imagination et sa créativité s'étaient fait la malle... Il était seul, sans famille, sans ami(e)s, sans emploi. Son avenir n'avait aucun sens. Ce futur lui paraissait bien trop sombre.
    Oh, il avait bien tenté de survivre malgré tout. Il avait voulu remonter la pente, mais n'y était pas parvenu. Son geste n'était pas si désespéré que cela. Il y avait réfléchi, longuement, et avait fait beaucoup de recherches à l'époque... sur la manière la plus "simple" et la moins douloureuse de se suicider. Chose complètement folle pour certains, mais par pour lui. Il était vraiment déterminé à en finir, mais ne voulait pas non plus souffrir le martyr. La morphine, voilà comment il avait terminé sa vie... en faisant une overdose de morphine.... complètement groggy, il était parti doucement, mais surement, vers un monde meilleur.

    " Oui, c'est pour cela que je suis ici maintenant. Je me suis suicidé. C'est stupide comme raison, je sais ! J'essaye d'être fort en tout cas... Même si je dois avouer que ce n'est pas toujours facile. " Un sourire se forma sur son visage, voilà une question à laquelle il ne s'était pas attendu. " Pour devenir faucheur et bien ... il faut être ici depuis un petit moment déjà, et connaitre la vie à Skyline, pour pouvoir ensuite l'expliquer tout ça aux personnes que tu "ramasses"; être motivé; avoir un bon sens du relationnel... C'est à peu près tout ce qu'il faut en fait. Ah, j'oubliais il faut bien entendu passer un entretien d'embauche et être sélectionné ! "

    Riley se rappelait de cet entretien comme si c'était hier. Il pensait avoir complètement foiré cette audition, et puis finalement non. Comme quoi, tout était possible ici.

    Tout prendre au mot, voilà qui plaisait particulièrement au Canadien, il rebondissait sur tout ce que pouvait lui son amie, feintant d'être tantôt vexé, tantôt choqué. Son côté taquin s'exprimait pleinement à ce moment là.

    " Remarque un tas d'os ça peut-être utile, voire mignon ! " Il rit de bon coeur avec Cassie, son humour noir lui plaisait beaucoup. Au moins avec elle, il n'avait pas peur de sortir des énormités, il savait pertinemment qu'elle prendrait ça à la rigolade et non pas pour argent comptant.

    " Pourquoi le temps existe ... très bonne question. Pour nous faire suer sans doute ! Oui pour qu'on évite de marcher sans but dans un stupide magasin " Il lui adressa un nouveau clin d'oeil. La réponse de Cassie lui fit bien plus plaisir qu'il n'aurait osé l'admettre. Lui aussi était bien avec elle. Mais il ne voulait pas la retenir, il choisit donc des légumes à la va vite, de la viande et fourra le tout dans son panier. Il mit les mêmes ingrédients dans le panier de la blondinette, car elle n'avait pas l'air plus décidée que lui.

    " Voilà qui devrait faire l'affaire. "

    Une voix résonna dans le haut parleur, annonçant que le magasin allait bientôt fermer ses portes. Juste à temps... au moins ils ne mourraient pas de faim ce soir.

[Je te laisse faire une petite conclusion vite fait à tout ça. Et puis on pourra clôturer pour passer à autre chose.]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: There for You [Cassie]   Dim 18 Déc 2011 - 19:26

Cassie Williams avait vu juste son ami s’était suicidé. Cette solution pouvait être considérée comme facile par ceux qui avaient décidé de se battre jusqu’au bout. Elle pouvait être inadmissible pour les religieux comme les catholiques. Enfin, elle pouvait être prise comme un soulagement et un geste courageux par ceux qui l’avaient déjà entrevu ou par ceux qui n’avaient pas pris la peine de penser à tout ce que cela représentait. Linda, la grande sœur de Cassie, avait également mis fin à ses jours de manière brutale: en sautant du haut d’un pont. La jeune femme baissa la tête quand elle comprit le dilemme que son interlocuteur avait pu traverser.

- C’est pas stupide… enfin: je ne sais pas quoi dire! Williams avait presque choisi sa mort. Je pense sincèrement que si ça t’as libéré ou aidé… c’est faisable. Ma sœur s’est tuée elle aussi, mais elle n’avait aucune raison de le faire car dans le skyline, elle se fait toujours du mal et elle n’accepte pas sa condition. Toi, bien au contraire, tu survis de manière exemplaire. Tu es faucheur, donc tu aides les gens. Tu te trouves des raisons de vivre, tu ne lâches pas… je t’admire sérieusement. Elle s’embrouilla légèrement, le sujet n’était pas simple à aborder. Je comprends que ça ne doit pas être facile tous les jours… mais je suis là maintenant, enfin… tu peux en m’en parler. Le beau Riley sourit soudainement à l’interrogation de son amie. Elle avait le don de poser des questions pièges. Waouh, rien que ça?!!!! Tu as géré alors, car ça n’a pas l’air simple.

Thompson avait réellement un sens du relationnel. Il savait y faire. Il était un bon faucheur, Cassie pouvait l’attester. Il répondait à toutes les exigences. Le brunet était un être admirable dans le sens où il avait réussi à entrer dans ce cercle où les places sont moindres, et pendant la sélection les personnes restent triées sur le volet. Riley avait répondu gentiment à l’interrogation de Cass. Il était très attentif. Le canadien se remit à plaisanter. Son amie lui fit des gros yeux.

- Bon, tu arrêtes! Elle rit. On en fera pas deux comme toi… . Elle marqua une légère pause avant de répliquer pour le thème suivant: le temps n’est pas fait pour nous… . Thomspon remplit les paniers à la va-vite car le magasin était prêt à fermer ses portes. Merci, ils eurent le temps de payer leurs achats à la caisse et de rentrer chacun chez soi… .
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Helen Cosovic
† Feelings're intense; Words're rival †
14 janvier 1980 - 20 octobre 2009
JE SUIS : Féminin J'AI : 30
ENTERRÉ LE : 21/07/2011
PROCHES EN DEUILS : 6756
AVATAR : Stana Katic


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: There for You [Cassie]   Mer 8 Aoû 2012 - 9:13

Terminé, verrouillé & archivé.

_______________
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: There for You [Cassie]   

Revenir en haut Aller en bas
 

There for You [Cassie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: † CORBEILLE :: † RPG-
TOP PARTENARIAT

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit