Bienvenue Invité dans le Skyline
AFTERLIFE fête ses 1 an !
Venez découvrir les résultats du Gala Award 2012
Inscription pour le topic de groupe ici
Statistique du forum et commentaires des membres après un an d'ouverture ici

Partagez | 
 

 Un meurtre rempli d'humour - RILEY & JAYDEN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Jayden M. Wellington
ADMIN ♣ DEVIL'S TAIL OWNER
19 octobre 1974 - 23 avril 2007
JE SUIS : Masculin J'AI : 25
ENTERRÉ LE : 29/04/2011
PROCHES EN DEUILS : 7623
AVATAR : Josh Duhamel


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Un meurtre rempli d'humour - RILEY & JAYDEN   Dim 4 Déc 2011 - 16:37

**Jayden M. Wellington venait de terminer sa petite visite au Devil’s Tail, le bar dont il était le propriétaire. Après l’incendie qui avait ravagé les lieux, mais également tués une bonne vingtaine de personnes, Jay avait été au chômage, plus aucune source de revenue. Il avait attendu longuement les dédommagements de l’assurance. L’enquête sur la source de ce délit était longue, mais s’était avéré accidentelle. Un fusible avait brulé dans le plafond, ce qui avait provoqué le feu. Cette soirée où le groupe The Flamme avait joué restera sans aucun doute dans l’esprit de tout le monde. Beaucoup de gens avaient perdus des personnes proches où s’était retrouvé avec divers séquelles. Il fallait seulement repenser à Jonathan Williams qui était complètement brulé d’un coté de son corps. Maintenant que le Devil était reconstruit et qu’il avait reçu l’assurance et s’était procuré le reste de l’argent manquante par l’entremise de sa copine Holly qui faisait maintenant partie des Copropriétaire du resto-bar, tout allait un peu plus mieux pour le jeune Wellington. Il ne semblait plus avoir de grand problème. L’ex drogué n’avait rien touché depuis sa rechute avec Steve Johnson un peu avant l’incendie, lorsqu’il était séparé de la belle Westley. Sa vie était quelque chose de compliqué, c’était le cas, le fait de voir sa femme mourir et débarquer quand sa vie était revenue parfaite... Rien de pire pour détruire une relation amoureuse en tout cas. Maintenant qu’il était revenue avec Holly, ça allait mieux d’un certain coté, mais la rousse avait adopté une enfant durant leur rupture et Jay n’avait aucunement la fibre paternelle. Il se devait de l’accepter et ce long parcours était lourd pour l’homme qui prenait des médicaments à haute dose depuis sa brûlure à la main. Personne n’était au courant de sa nouvelle dépendance et il souhaitait que ça reste ainsi. Donc, le brunet quitta le Skyline vers le monde des vivants. Jay marcha quelques minutes et s’arrêta à la pharmacie où il déroba plusieurs cachets des comprimés qu’il avait tendance à prendre. Personne ne le voyait, pourquoi ne pas en voler après tout. Son médecin ne voulait plus lui prescrite ses antidouleurs depuis quelques mois déjà. Il savait très bien qu’il en avait besoin. C’est donc avec ses fournitures qu’il quitta le secteur. Le barman marcha un peu, profitant d’un moment de répits lorsqu’il entendit un coup de feu provenant d’une petite maison. Jay arqua un sourcil et s’avança vers la résidence. Il regarda par la fenêtre et apperçu un homme, qui venait de tirer sur sa propre femme. Wellington recula d’un pas choqué. Il lança sans s’en rendre compte.**

Quel merde !


**L’homme vit alors le meurtrier quitter la résidence par la porte arrière. Il y avait un mort, c’était sans doute le boulot d’un faucheur. Il regarda autour, attendant la venue de celui-ci. Il avait envie de s’amuser un peu. Il pouvait bien embêter celui-ci et découvrir le processus. Il se souvenait parfaitement de sa mort, lorsqu’on l’avait assassiné dans sa propre maison, comme cette femme, mais lui, il s’agissait d’un règlement de compte qui datait d’une bonne dizaine d’année. Le plus horrible était qu’il avait choisis le jour de leur anniversaire de mariage où Amy, sa femme, l’attendait au restaurant. Pour lui, c’était Zachary O’Brien qui s’était occupé de son cas, mais qui serait le faucheur de cette femme, peut-être le connaissait t-il. Il s’appuya contre la porte de la maison et attendit, en fumant une cigarette qu’il venait de s’allumer.**

_______________


Revenir en haut Aller en bas
http://perfect.forum-canada.net/
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Un meurtre rempli d'humour - RILEY & JAYDEN   Lun 5 Déc 2011 - 13:01

    Ce qui avait été, n'était plus. Bien des années auparavant, Riley avait été ce qu'on pouvait qualifier aujourd'hui d'auteur à succès, sortant best sellers sur best sellers. Il avait connu la gloire, puis l'amour... Mais bien vite la rançon de ce bonheur était tombée, tel un couperet, bien trop affûté. Une erreur judiciaire l'avait emmené bien sagement au fin fond du gouffre. Pour ne pas gâcher son plaisir, lorsque le dossier de l'affaire Sunny Underwood fût rouvert, la bavure monumentale fut mise en lumière et il put être relâché. 14 années, c'était long... 14 années foutues en l'air. Il en voulait plus que tout à la justice Américaine. Un meurtrier était toujours en cavale mine de rien. Cet animal, car il n'y avait pas d'autres mots pour décrire l'acte de barbarie qu'il avait perpétué sur le corps de sa petite amie, pouvait se balader comme bon lui semble, être vivant tout simplement tout en continuant à faire des horreurs. Alors qu'il avait totalement ravagé la vie de deux personnes se trouvant là, au mauvais endroit, au mauvais moment.
    Riley ne savait pas, et ne saurait sans doute jamais ce qui était arrivé ce jour-là à Sunny. Pas moyen non plus de savoir, qui avait fait CA.
    Le Canadien avait malgré tout eut largement le temps de réfléchir à tout ça, depuis sa mort, il y a bien longtemps. 1999... comme le temps passait vite. A présent, il repensait à ces moments avec nostalgie, ne regrettant nullement son geste courageux, ou totalement fou, d'un fameux 21 décembre de cette année là. N'ayant à ce moment là plus de famille, ni d'ami(e)s, pas même d'avenir, il avait vécu ce moment plutôt comme un soulagement. Bien que cela n'eut guère été facile pour lui au départ, il avait su assez rapidement s’accommoder de sa nouvelle condition.
    D'ailleurs, il s'était tellement bien accoutumé au nouveau monde dans lequel il évoluait maintenant, qu'il avait réussi à trouver un job. Probablement le job le plus enrichissant qu'il lui eut été donné d'exercer. Faucheur. Qu'on se le dise ce n'était pas drôle tous les jours. Devoir aiguiller les "nouveaux morts" ici bas n'était pas tous les jours simples, c'était même parfois très pénible, voir douloureux, mais il arrivait relativement bien à prendre sur lui pour trouver cela cool.
    En parlant de cela, il était l'heure pour lui de se mettre en route pour le tunnel, qui le mènerait tout droit chez les vivants.
    Bien qu'habitué depuis quelques années à emprunter ce tunnel, il était toujours nerveux lorsqu'il devait se rendre de l'autre côté.
    Sans doute, avait-il peur inconsciemment de resté bloqué la-bas. Tentant de calmer ses angoisses, il fourra un paquet de biscuit dans la poche de sa veste avant de sortir de son appartement. Gourmand? Non pas du tout...
    C'était un emploi sans horaires, ce qui était plutôt un avantage, sauf quand il faisait moche et froid comme aujourd'hui par exemple. Forcément, il ne pouvait pas y avoir que des avantages.
    Courant à moitié, il arriva devant le tunnel en un temps record. C'est plutôt essoufflé, qu'il se retrouva au beau milieu d'une rue très passante. Un quartier résidentiel tout à fait normal, à première vue. Le brunet avait apprit, à ne pas se fier à cette calme apparence des lieux.
    Ce qui était pénible, c'est qu'aucun guide, ni aucun appareil n'était confié aux faucheurs pour les aider dans leur quête. Pas de "être faucheur pour les nuls" par exemple, il fallait se débrouiller seul. A force d'expérience, il savait que les futures victimes se trouvaient dans un périmètre peu éloigné de l'entrée du tunnel. Ce qui facilitait plus ou moins la tâche en cours.
    Aujourd'hui, il fallait reconnaître que Riley n'était pas vraiment d'humeur à jouer à cache cache avec les "presque" morts. Poussant un soupir d'agacement et de frustration, il se mit à marcher nonchalamment sur le trottoir, le long des bâtisses.
    Ces derniers temps, il lui arrivait souvent de ne pas avoir envie de sortir de chez lui, et de faire la loque, à croire que le soleil commençait à lui manquer.
    Après quelques minutes de marche tête baissée, quelqu'un manqua de le renverser, alors qu'il arrivait à l'angle d'une rue. Le Canadien releva la tête, mais n'eut guère le temps de comprendre quelque chose à la situation. Il eut juste le temps d’apercevoir un homme, d'une corpulence plutôt moyenne, décamper en courant à toute vitesse, comme s'il fuyait quelque chose.
    Cela interpella fortement le brunet, qui inspecta d'un peu plus près les maisons, se trouvant dans la direction d'où venait le fuyard.
    Chercher une aiguille dans une botte de foin était sans doute plus facile...
    Après une durée qui lui sembla horriblement longue, il finit par voir quelque chose qui clochait dans ce tableau parfait. Une maison, toutes lumières allumées, porte béante. Ça n'avait, pour ainsi dire l'air de rien, comme cela, mais pour un faucheur avisé ce n'était pas tout à fait normal.
    Ni une, ni deux, il s'engouffra dans l'allée menant à la maison. Il stoppa net en apercevant un homme, l'air un peu plus jeune que lui, adossé là, fumant, l'air de rien. L'espace d'un instant, il se dit qu'il avait probablement dû faire une erreur.
    Méfiant, il recula de quelques pas, puis s'adressa d'un ton sympathique, à l'homme se tenant toujours là :

    " Bonjour. Est-ce que vous habitez ici? ... Avez-vous remarquez quelque chose d'anormal durant l'heure qui s'est écoulée? "

    Questions sans doute un peu étranges. A vrai dire, Riley était vraiment pris au dépourvu et ne savait pas quel comportement adopter, ni quoi dire... Cet homme tombait plutôt mal en fait. Essayant de cacher son malaise, il sortit son paquet de gâteaux de sa poche, et commença à grignoter.


[Wooo, désolée pour le roman...]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jayden M. Wellington
ADMIN ♣ DEVIL'S TAIL OWNER
19 octobre 1974 - 23 avril 2007
JE SUIS : Masculin J'AI : 25
ENTERRÉ LE : 29/04/2011
PROCHES EN DEUILS : 7623
AVATAR : Josh Duhamel


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: Un meurtre rempli d'humour - RILEY & JAYDEN   Lun 5 Déc 2011 - 19:57

[HJ: Pas grave Wink]

**Jayden Michael Wellington continuait à fumer sa cigarette paisiblement. Il savait très bien qu’un meurtre avait eu lieu derrière la porte de cette résidence, mais que pouvait bien t-il faire ? La femme venait sans doute de se réveiller, observant les dégâts que son corps inerte avait causé dans sa jolie résidence de banlieue. En tout cas, c’était le genre de pensée qui aurait traversé sans doute sa femme Amy si elle aurait été dans sa situation ou encore mieux, Alyson, sa cousine, la riche propriétaire du Vintage Hôtel était la femme la plus perfectionniste qu’il avait la chance de connaître, rien ne pouvait être assez parfait pour la grande blonde qui voyait toujours un petit défaut qu’elle se devait de replacer à quelques part. Il lui souhaitait seulement une mort peu salissante, vu que Walker n’était pas morte encore, elle était une médium, ce qui lui permettait de partager la vie de son défunt mari et fils à l’intérieur du Skyline. Il l’a trouvait chanceuse d’une certaine manière, mais aurait-il aimer être dans sa situation ? Peut-être pas non plus. Le brunet aimait tout de même sa vie présente. Il se dit que si il n’aurait pas été tué ce soir là il y a quatre ans, peut-être bien qu’il n’aurait pas eu la vie qu’il avait. Il était heureux pour une fois. L’homme jeta un bref coup d’oeil vers la fenêtre de la porte d’entrée et se dit que la femme aurait au moins une seconde chance. Elle n’aurait pas à se coltiner un salaud comme son assaillant. Il avait prit fuite, c’était sans aucun doute son mari avait songé le brun. Soudainement, une voix vint sortir le jeune barman de la lune. Jay tourna la tête et afficha un sourire juste après avoir relâché la fumée de sa bouche. Il dit sur un ton moqueur.**

Hey Salut ! Et non, je ne vis pas ici... Et pour répondre à ta question, en effet j’ai vu un truc d’anormal, une femme vient de se faire buter par son putain de mari ! Juste là-bas, le mec est parti par l’arrière, mais la femme, elle prend une petite baignade dans son sang... Je suppose que vous êtes le faucheur ? J’étais certain qu’il y en aurait un, il y en a toujours un.

**Jayden fit un clin d’oeil à l’inconnu et se mit à rire. Il se redressa et lança sa cigarette qu’il venait tout juste de conclure en la lançant d’un geste vif sur le sol. L’homme se retourna et ouvrit la porte d’entrée de la résidence. Wellington tendit le bras vers l’intérieur de la résidence.**

À vous l’honneur Monsieur le faucheur !


**Jayden leva les sourcils au même moment. Il semblait très amusé par la situation, bien que ça n’allait pas être le cas de la femme qui se trouvait à l’intérieur. Il n’avait jamais assisté à la mort de quelqu’un... Bah la mort d’un vivant depuis qu’il était mort... Bref, il ne fallait pas comprendre le sens de cette phrase. Michael serra les dents en souriant et dit finalement.**

Ah, puis, moi c’est Jayden, mais Jay ça fera l’affaire !

_______________


Revenir en haut Aller en bas
http://perfect.forum-canada.net/
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Un meurtre rempli d'humour - RILEY & JAYDEN   Mar 6 Déc 2011 - 19:29

    Toujours hésitant, et se tenant là au beau milieu de l'allée d'une maison ne lui appartenant absolument pas, Riley continuait à grignoter ses gateaux, l'air de rien. Manger était un de ses péchés mignon, il pouvait avaler tout et n'importe quoi, à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit. Ne risquant pour ainsi dire pas de prendre de kilos, ni de mourir de surpoids, pourquoi se priver?
    L'homme brun, fumant était toujours adossé nonchalamment à côté de la porte d'entrée de cette maison.
    C'est avec une angoisse naissante que le faucheur attendait la réponse de ce dernier. Peut-être allait il passer pour le dernier des fous avec ses questions idiotes. Ou alors aurait-il vu juste et cet homme pourrait peut-être lui en apprendre plus sur ce qu'il venait de passer , ou allait se passer ici même. Mais après tout, Riley ne s'était sans doute pas fourvoyé, personne ne l'aurait vu et n'aurait pu lui répondre autrement.
    Etre faucheur ne signifiait pas avoir un don particulier de voyance ou autre sciences surnaturelles du même genre. Non, rien de tout cela, il suffisait juste d'être là au bon endroit, au bon moment, pour récolter "l'âme" du défunt, et ainsi le ramener au skyline et empocher une petite somme d'argent. C'est pour cela qu'il fallait parfois une peu d'aide aux faucheurs, pour comprendre telle ou telle situation, comme ici même.
    Visiblement, la situation amusait beaucoup le jeune homme qui fumait. Riley n'aurait su dire pourquoi. Il lui apprit donc qu'une femme venait de se faire tuer par le fuyard qui avait bousculé quelques instants plus tôt le Canadien. Celui-ci aurait sans doute pu le retenir s'il l'avait su à ce moment donné de la journée. A bien y réfléchir, non il n'aurait rien pu faire, ce n'était pas son job après tout. Il n'était pas censé arrêter les criminels en puissance. Intrigué par la dernière phrase que venait de prononcer l'homme à la cigarette, Riley fronça les sourcils avant de demander sur la défensive :

    " Comment ça tu étais sûr qu'il y aurait un faucheur? Et qui te dis qu'il s'agit de moi et pas de quelqu'un d'autre ? "


    De plus en plus intrigué par le comportement de ce personnage étrange, Riley fourra ce qu'il restait de gateaux dans la poche interne de sa veste, avant de le suivre à l'intérieur de la demeure laissée ouverte par le fuyard lors de sa folle course. L'homme maintenant sans cigarette se présenta sous le nom de Jayden... Jamais entendu parlé... Toujours sur la défensive, Riley lui répondit à mi-voix :

    " Ok... moi c'est Riley... Je ne suis pas sur que ta place soit ici, à l'intérieur de cette maison, avec cette ... femme !"

    En effet, la mort pouvait parfois être sordide, voire souvent à bien y réfléchir. Il n'était pas vraiment sûr que ce soit une bonne idée, pour un non faucheur d'assister à cela. Stoppant net il dit d'un ton un peu bourru, ce qui ne lui ressemblait guère :

    " Pourquoi est-ce que tu étais devant cette maison? Et pourquoi est-ce que tu tiens visiblement tant à assister à la découverte du cadavre d'une pauvre femme, qui n'a rien demandé à personne? C'est uniquement par pur voyeurisme, ou alors pour une toute autre raison qui m'échappe totalement ? "


    Les gens l'étonneraient toujours. Ce qui allait s'afficher sous leurs yeux était loin d'être une partie de plaisir, c'était même quelque chose qu'il détestait et redoutait par dessus tout. En règle générale, la première découverte d'un corps ne vous laissait pas de marbre, elle vous hantait même durant longtemps. Après ce passage initiatique, vous n'étiez plus vraiment la même personne...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jayden M. Wellington
ADMIN ♣ DEVIL'S TAIL OWNER
19 octobre 1974 - 23 avril 2007
JE SUIS : Masculin J'AI : 25
ENTERRÉ LE : 29/04/2011
PROCHES EN DEUILS : 7623
AVATAR : Josh Duhamel


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: Un meurtre rempli d'humour - RILEY & JAYDEN   Mer 7 Déc 2011 - 20:12

**Jayden M. Wellington regardait le jeune faucheur avec un sourire amusé. Il se sentait plutôt à l’aise en compagnie de cet homme, après tout, la gène n’avait jamais fait partie du quotidien de Wellington qui passait toujours l’humour et l’amusement avant le reste. On pourrait le qualifié de jeunot. Il n’avait certainement pas la mentalité qui venait avec son âge, préférant s’éclater et rire que de rester sérieux. Ce n’était pas pour rien qu’il avait quitté la maison familiale à l’âge de douze ans pour vendre de la drogue dans les ruelles froides de Denver. L’homme n’avait pas eu une enfance normale, ce qui ne lui avait sans doute pas permis de vieillir mentalement. Jayden ne possédait aucune gène et dès qu’il pensait un truc, il le lançait sans réfléchir, ce qui l’amenait dans des situations catastrophiques parfois. La question de l’individu créa un sourire sur les lèvres du barman.**

Il y a toujours un faucheur mec, tu devrais être le premier à le savoir ! Et je ne verrais pas pourquoi un mort viendrait directement me voir à l’entrée d’une maison inconnue si tu n’en serais pas un....

**Jay poussa un rire. Il avait bel et bien vu le tueur de la victime, mais après tout, son mari ne pouvait rien faire de plus que de fuir. Même si Jayden & Riley connaissaient son identité, ça ne changeait pas grand chose. Ils ne pouvaient avoir aucun contact avec les vivants et si l’homme périrait dans quelques minutes, le système fédéral du Skyline refusait de condamner les gens pour les crimes commis de leur vivant, ce qui permettait à beaucoup de tueur d’échapper à la justice, quel merde, se disait le brun à chaque coup. Wellington suivit ensuite l’homme toute en souriant. Elle arqua un sourcil lorsque le faucheur lui dit qu’il n’était pas à sa place ici.**

Je suis sur d’avoir vu bien pire que cette petite femme au foyer qui s’est fait tirer une balle en pleine tête... Tu ne peux t’imaginer alors ta petite mise en garde, tu l’as garderas pour un autre.

**L’homme poussa un soupir et ainsi un mouvement de sa main vers l’homme comme si il souhaitait lui dire de laisser tomber.**

Et pour ton info Riley, j’ai entendu le coup de feu, alors je suis venu voir et je viens peut-être fouiner dans tes trucs, mais je m’en fiche pas mal, j’ai simplement envie de découvert votre processus, on sait jamais, si j’ai le goût de me lancer dans le métier un de ses jours et cette femme-là, j’ai envie de rire de sa tronche !

**Évidemment, Wellington n’avait jamais pensé à faire ce métier, il détesterait même, ce n’était tout simplement pas son genre. Le brunet soupira, mais conclut tout de même avec un léger sourire.**

Bon, on arrête les plaisanteries James Bond et allons voir Mademoiselle, j’ai plus de vie, Snif Snif !

_______________


Revenir en haut Aller en bas
http://perfect.forum-canada.net/
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Un meurtre rempli d'humour - RILEY & JAYDEN   Jeu 8 Déc 2011 - 15:19

    En effet, Riley était très bien placé pour savoir qu'il y avait toujours un faucheur pour traîner dans les parages lorsqu'une victime décédait. Il n'avait tout simplement pas voulu donner l'occasion à ce parfait inconnu de s'immiscer dans ce qui constituait son gagne pain. Mais visiblement c'était peine perdue. D'ailleurs, il ne voyait pas d'un très bon oeil cette intrusion, à laquelle il ne s'était pour ainsi dire pas préparé. Jamais il n'aurait pensé que cela puisse lui arriver.
    Ne sachant pas vraiment quoi ajouter d'autre à la réplique de Jayden, il s'était contenté de soupirer et de le suivre à l'intérieur de la maison.
    Dans quel pétrin était-il en train de s'embarquer? Il sentait qu'il allait amèrement le regretter, mais hormis en venir aux mains, il ne voyait pas vraiment comment faire déguerpir le brunet. Il n'était pas encore assez remonté contre Jay' pour en arriver là... Tant pis pour ce dernier s'il venait ensuite pleurer devant l'état du cadavre qu'ils s'apprêtaient à voir.
    Il avait vu bien pire, soit, cela allait se vérifier très vite.
    Pour le moment, Jay' ne semblait pas vraiment comprendre la situation, cela l'amusait même. Soit il était vraiment crétin, soit sans coeur, ou les deux ce qui était aussi probable.
    Lorsque celui-ci avoua sans vergogne à Riley qu'il voulait apprendre "son secret", dans le but de devenir comme lui, le faucheur se colla la main sur la figure, et secoua la tête, dépité. Quel boulet !
    *Un type comme lui faucheur, bah voyons, on aura tout entendu !* pensa-t-il.
    Le cas de ce pauvre Jay était encore plus désespéré que ce qu'il n'avait cru au départ... rire de la tronche d'une pauvre femme s'étant faite tirer dessus à bout portant... drôle en effet, pour un psychopathe en puissance sans doute, mais pas pour quelqu'un de normalement constitué.
    N'y tenant plus, il s'exprima sur un ton sarcastique au possible:

    " Dis moi, tu n'aurai pas été serial killer dans une autre vie? Je ne trouve pas que se faire buter de cette sorte soit vraiment marrant ... Ai un peu de respect pour elle au moins! "

    Jayden trépignait d'impatience de pouvoir rencontrer la défunte, il continuait à blaguer et à sourire bêtement... soit allons y. Rira bien qui rira le dernier.
    Sans attendre, Riley passa devant Jayden, il voulait être le premier à pénétrer dans la pièce, instinctivement il se dirigea dans la maison et finit par tomber sur ce qui l'avait amené jusqu'ici... Finalement, le mari en cavale n'était pas si bon tireur que cela, il lui avait logé une balle non pas dans la tête mais dans le ventre.
    La pauvre femme, gisait inconsciente, au beau milieu de son salon, autrefois maculé de blanc, dans une position tout à fait inhabituelle, elle avait du se cogner en tombant et c'était retrouvée avec l'une de ses jambes repliée sous elle... Un pantin, voilà à quoi elle ressemblait.
    Toujours est il que son crétin de mari n'avait pas réussi à la tuer sur le coup, elle se vidait de son sang, petit à petit. Le faucheur allait donc devoir attendre tranquillement qu'elle meure. C'était la partie un peu affreuse du métier, ne rien pouvoir faire d'autre que regarder... Il savait par expérience que cela pouvait prendre du temps, pas question de rester là les bras croisés à "admirer" le spectacle. Se tournant vers son "ami" de fortune, il lui dit tout en haussant les épaules et en souriant :

    " Bon, on ne va pas rester là à se tourner les pouces et à la regarder partir... Elle n'est pas encore morte, en attendant, on va aller fouiner dans la cuisine histoire de boire tranquillement un café ! "

    Tout compte fait il ne valait pas mieux que Jay'. Son sens de l'humour pouvait parfois se révéler être comment dire.... spécial, voir noir! Sans attendre de réponse, il planta là le brunet et parti chercher la cuisine.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jayden M. Wellington
ADMIN ♣ DEVIL'S TAIL OWNER
19 octobre 1974 - 23 avril 2007
JE SUIS : Masculin J'AI : 25
ENTERRÉ LE : 29/04/2011
PROCHES EN DEUILS : 7623
AVATAR : Josh Duhamel


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: Un meurtre rempli d'humour - RILEY & JAYDEN   Mer 14 Déc 2011 - 19:39

**Jayden Michael Wellington se croisa les bras, s’appuyant contre le cadre de porte accompagné d’un grand sourire au lèvre. L’homme pouvait peut-être paraître stupide et sans pitié, mais après tout, la mort, ça venait un jour ou l’autre et peu importe la situation dans laquelle un être humain périssait, pour Jay, c’était beaucoup mieux tôt que tard. Après tout, dans le Skyline on était immortel. On pouvait bien sur mourir, mais pas vieillir, ce qui était la belle petite vie et les vieillards du coin qui à la base étaient bien heureux d’avoir vécus assez longtemps pour profiter de la vie se voit vivre pour l’éternité avec le physique de vieillard, bien que souvent, l’état de santé n’allait tout bonnement pas avec le reste. Combien de vieux avait-il vu dans le Skyline qui faisait son jogging, soulevait des poids altères ou jouait dans une équipe sportive. À chaque coup, Wellington ne pouvait passer sans lancer un commentaire qui le faisait bien marrer, mais bon, malgré ça, c’était des vieux et Jayden n’avait pas une bonne faculté à entreprendre une relation avec ce genre de personne. Il se trouvait toujours confronter à divers situations avec des gens d’âge mur, mais bon, il trouvait toujours un moyen de s’en débarrasser sans trop de peine et de pitié. Au moins, la femme qui venait d’être tué ne devait pas être trop âgé juste à voir le physique de son mari qui avait quitté son domicile comme un fautif. Lorsque le faucheur s’adressa à lui d’un ton plutôt insulté, un léger sourire vint remonter ses pommettes. Il toussota et dit en riant.**

Non, je n’ai jamais été serial killer, bien que ça aurait été une bonne idée. Sauvez des gens de la vieillesse ! Tu ne trouves pas que les gens qui meurent jeune sont plus heureux par chez nous ? Ils n’ont pas à se traîner des cheveux blancs, la peau et le reste du corps pendant ! Je suis bien heureux de m’avoir fait buter de la sorte à l’âge de cette femme et je suis presque certain que dans quelques années, cette femme va me recroiser et me dire qu’elle remercie énormément son mari pour l’avoir tuer comme une chienne !

**Jay leva les sourcils et se mit à rire. Peut-être que Riley ne possédait pas la même mentalité de Jayden, mais après tout, il s’en fichait. Il ne changerait pas sa façon de penser pour lui. Wellington était conscient que ce n’était pas un comportement respectueux, mais depuis quand Jay était mature. Il avait toujours garder son comportement d’enfant, peut-être cela était expliquer par sa jeunesse. Michael avait quitté la maison à douze ans. Il avait fugué. Ses parents ne s’occupaient pas de lui de toute manière. Il avait été dealer de drogue durant toute sa jeunesse et ça ne lui avait pas permis de se développer vraiment comme un enfant normal. Wellington décroisa les bras et avança pour trouver la femme gisante sur le sol. Riley lui expliqua qu’elle pourrait ne pas mourir toute suite, ce qui poussa le brun à lancer sans scrupule.**

Quel idiot ce type ! Mais bon... Juste à lui voir la tronche, on savait toute suite que ce n’était pas un tireur professionnelle. Peut-être bien qu’elle va souffrir un peu avant de mourir, mais elle va être bien après et d’un certain coté. Je lève mon chapeau à ce mec. Tu as vu la déco merdique de cette maison. Je le félicite pour avoir égailler un peu le décor...

**Jay replaça en même temps la casquette sur sa tête. Il s’avança d’un pas et regarda la femme qui fixait le plafond. Il tourna la tête et dit à l’homme.**

Parfait, je veux bien d’un café !

**L’homme le rejoignit dans la cuisine. Il sauta sur le comptoir et s’assit, attendant que l’homme s’occupe du café.**

J’espère qu’ils ont au moins le cash pour s’acheter un café potable et qu’ils n’achètent pas une merde à deux sous. Sinon, on peut bien aller voir chez le voisin. Avec la baraque qu’ils se traînent, ils peuvent bien avoir un truc potable !

_______________


Revenir en haut Aller en bas
http://perfect.forum-canada.net/
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Un meurtre rempli d'humour - RILEY & JAYDEN   Ven 16 Déc 2011 - 14:02

    Finalement la manière de penser de Jayden, n'était pas autant tiré par les cheveux que l'avait pensé au départ le faucheur. Ce qu'il disait était vrai. C'était plutôt plaisant de pouvoir conserver un physique jeune et avantageux au skyline. Au moins, par son geste il n'avait pas eu à supporter une quelconque maladie, ni la vision de la vieillesse de son propre corps. Il aurait sans doute eu beaucoup de mal à le supporter. Il n'avait jamais vu la chose sous cet angle.

    " T'as plutôt raison dans ce que tu dis. Elle sera sans doute mieux à Skyline, qu'ici avec ce pauvre con. Ce n'était sans doute pas la première fois qu'il était violent avec elle. Ca va être un sacré soulagement pour elle. Et puis, au moins les marques du temps ne s'accrocheront jamais à son visage ni à son corps. Tu n'as pas tords, elle sera sans doute redevable de cela à son crétin de mari. "

    Quel idiot ce type en effet, être bête au point de viser sa femme dans le ventre au lieu de la tête... Il ne devait pas être si sûr que cela de son geste. C'était surement plus par désespoir que par vengeance. Ce couple avait certainement dû avoir de gros problèmes pour en arriver à ce point de non retour. Le mec devait très certainement flipper à fond à l'heure qu'il était, priant pour ne pas se faire choper par les flics. Il aurait alors plaider la folie et aurait été relâché rapidement. La justice était vraiment mal foutue, le faucheur en connaissait un rayon là dessus, malgré lui... Regardant une fois de plus ce qui n'allait pas tarder à être un cadavre, il prit conscience que cela c'était certainement passé comme cela pour son ex petite amie... Rapidement, puis après avoir fait son affaire, le tueur était parti comme si de rien n'était. Et c'est Riley qui avait payé à sa place. Il n'aimait pas vraiment être confronté à des corps de jeune femme, cela lui rappelait vraiment de trop mauvais souvenirs.
    Jay' ne put s'empêcher de sortir une énième vanne, sur le décor de la maison cette fois-ci. A croire qu'il ne pouvait pas se taire plus de 5 minutes, c'était visiblement trop compliqué. Un vrai gosse, voilà ce qu'il était... Un gamin ni plus ni moins, avide de découvrir de nouvelles choses et de s'en amuser autant que possible.

    " On s'en tape que l'intérieur de cette bicoque soit laid, on ne choisit pas le lieu ou vous mourir les gens... c'est pas ça le plus important. Quoi que, ca pourrait être amusant, je m'arrangerais pour traîner dans un quartier de bourgeois la prochaine fois. Avec de préférences des piscines en veux tu en voilà! Ca c'est tout à fait certain qu'elle sera mieux une fois décédée. Elle pourra même se trouver un logement digne de ce nom! Le rêve. "

    Voilà qu'il commençait à sortir des blagues pourries à son tour. Jayden n'était pas si désagréable que cela dans le fond. Soit, Riley s'accoutumerait de sa présence le temps d'une petite pause café. Une fois dans la cuisine, celui ci ne put s'empêcher de faire une fois de plus le zouave, et s'installa sur le comptoir. Le faucheur le regarda d'un air sérieux avant de dire.

    " Règle numéro un, on ne quitte pas les lieux avant d'avoir ramené la personne. C'est un coup à se faire piquer le corps par un autre faucheur ça! Aller chez les voisins, t'en as de ces idées toi quand même... Mais si tu veux aller te promener, libre à toi, je ne te retiens pas ! "

    En prononçant sa dernière phrase il lui adressa son plus beau sourire. Puis il se mit à fouiner dans les placards, il trouva des dosettes toutes prêtes à l'emploi qu'on avait plus qu'à insérer dans ces machines... What Else? Ça ferait l'affaire. Il dénicha même des tasses et... des brownies, parfaits ! Après avoir fait chauffer durant un temps la machine il inséra la première capsule et servit ensuite le café à Jayden, il s'en servit un également, et picora un bout de gâteau... Un régal !
    Un peu plus détendu à présent, il se dit que pour faire passer le temps plus vite, il serait bien d'en apprendre un peu plus sur son "stagiaire".

    " Et à part faire l'école des clowns, qu'est ce que tu fiches d'autre ici? Tu bosses? T'es arrivé à Skyline quand? "
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jayden M. Wellington
ADMIN ♣ DEVIL'S TAIL OWNER
19 octobre 1974 - 23 avril 2007
JE SUIS : Masculin J'AI : 25
ENTERRÉ LE : 29/04/2011
PROCHES EN DEUILS : 7623
AVATAR : Josh Duhamel


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: Un meurtre rempli d'humour - RILEY & JAYDEN   Jeu 22 Déc 2011 - 20:25

**Jayden Michael Wellington regardait le jeune faucheur avec un sourire niais. Il ne savait pas si cette rencontre allait menée à quelques part ou bien il finirait par se faire jeter par ce brunet. De toute manière, il ne faisait cela que pour s’amuser. Bien qu’il avait dit le contraire, Jayden ne s’imaginait pas du tout devenir faucheur, il serait nul dans ce domaine et ne trouvait pas l’intérêt d’en faire son métier. Il avait déjà son bar à faire tournée, c’était bien assez pour lui. Il n’avait pas besoin de plus de tâche encore. Le jeune homme sut au moins que sa manière de réfléchir face à la mort était plutôt intelligente. Ce n’était pas à tous les jours qu’on était d’accord avec lui, ce qui lui plaisait bien. Wellington afficha un sourire moqueur toute en regardant la femme gisant sur le sol. Il souhaitait seulement qu’elle crève une bonne fois pour toute. Il ne savait pas ce qu’allait donner cette histoire, mais dans quelques jours, lorsque le corps de la dame serait retrouvé, il souhaitait repasser dans le coin pour se tenir au courant de l’enquête. Dommage qu’il n’était pas médium, il aurait pu aider la police, mais bon, que pouvait-il faire de plus. À l’intérieur de la cuisine, l’homme lui avoua que en tant que faucheur, il ne fallait pas laisser un cadavre seul une seconde, sinon, un autre faucheur pourrait lui voler son cas, ce qui fit rire le brunet. Il était vrai que lorsqu’il avait rencontré son meilleur ami, Jared Z. Lee, c’était après qu’il se soit fait voler justement son cas lui-aussi.**

Merde... C’est compétitif votre domaine ! Si je serais faucheur, c’est un coup de poing en pleine face qu’il recevrait cet abrutis pour m’avoir voler mon cadavre !


**Dit-il en serrant les dents. Jayden sauta alors sur le sol et se mit à son tour à fouiller dans les tiroirs et les armoires. Il marcha quelques pas vers le couloir où il y avait une vieille armoire antique. Il arqua un sourcil et se pencha pour fouiller dans le tas de cochonnerie qui s’y trouvait. Après quelques minutes de recherches, il poussa un long rire qui résonna tout le long du couloir. Il se rendit jusqu’à la cuisine où il montra sa découverte à Riley. Il s’agissait d’une bible complètement annoté de divers commentaires et tout un arçonnage religieux.**

Regarde la hippie. C’est une accro de Jésus ! Elle va être pas mal déçu lorsqu’elle découvrira que ce n’est que de la foutaise, je vais me tordre de rire. J’ai bien hâte qu’elle lance son dernier soupir moi !

**Il lança par l’arrière ce qu’il avait amené avec lui, l’objet toucha le mur et glissa jusqu’au sol. Après tout, ça changeait quoi, l’homme ne remettrait sans doute jamais les pieds ici, craignant de se faire prendre. Wellington prit ensuite la tasse de café et s’appuya contre le comptoir. Il en but une gorgée et dit.**

Bah, je suis propriétaire d’un bar dans le centre-ville... Et sinon, je suis mort depuis 2007 ! Ouaip, un habitué... Mais bon, sans doute moins que toi, vu que ça prend quelques années de plus pour devenir faucheur ! Toi, tu es crevé comment ?

_______________


Revenir en haut Aller en bas
http://perfect.forum-canada.net/
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Un meurtre rempli d'humour - RILEY & JAYDEN   Lun 2 Jan 2012 - 8:12

En effet le milieu dans lequel évoluait Riley était très compétitif. Les faucheurs ne se font guère de cadeaux entre eux. Le Canadien abhorrait cette ambiance survoltée qui consistait à être le plus fort, le meilleur en toutes circonstances. Ecraser son prochain pour arriver à ses fins n'était absolument pas dans la nature du brunet, il préférait donc resté discret et faire son job dans son coin. Pour le moment il y était plus ou moins arrivé, personne n'était encore venu marcher sur ses plates bandes.
Comme le disait si bien Jayden, il en serait probablement venu aux mains si l'un de ses collègues lui avait ravi le cas sur lequel il travaillait.

" Ouais ca ne rigole pas, la compétition fait rage. J'essaye de bosser dans mon coin, histoire qu'on ne vienne pas m'enquiquiner. Mais t'as raison, un bon coup de poing bien placé, voilà de quoi remettre les idées en place de n'importe qui. "

Jayden se mit à son tour a explorer la maison de la malheureuse. Riley le vit disparaître dans le couloir contigu à la cuisine. Un rire sonore ne tarda pas à se faire entendre. Interloqué Riley posa sa tasse de café encore fumante sur le comptoir de la pièce où il se trouvait et s'avança vers la porte. Avant qu'il ne l'ait atteinte, Jayden apparut tout sourire, brandissant un bouquin. Comme à son habitude il ne put s'empêcher de lancer un commentaire sur sa trouvaille. Bien qu'il est somme toute raison, il n'était pas obligé d'être aussi sarcastique.

" Ca c'est sûr qu'elle risque d'être pas mal déçue et elle risque fortement de nous casser les pieds pour ça. "

Le faucheur espérait fortement que ce ne soit pas une chieuse née. Il n'était pas d'humeur à supporter ce genre de comportement.
Jayden lui confia qu'il était le propriétaire d'un bar en ville, et arriva rapidement à une question fatidique. A savoir de quelle manière était mort Riley ? Pourquoi avait-il engagé la conversation avec ce type qu'il ne connaissait que depuis quelques minutes ? Par politesse sans doute. Voilà à quoi vous menait la politesse, à des emmerdes, rien de plus. Son passé était une chose dont il avait parfaitement honte. Il n'en dirait que le strict minimum.

" Oui je suis là depuis pas mal de temps. 1999, ca fait un bout ! Je me suis suicidé, rien de bien glorieux. "


Au moment où Riley prononçait sa dernière phrase il détourna le regard. Il ne voulait pas que son interlocuteur aperçoive sa gêne, il enchaîna donc presque aussitôt sur une autre question.

" Et toi alors, qu'est ce qui t'es arrivé ? "
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jayden M. Wellington
ADMIN ♣ DEVIL'S TAIL OWNER
19 octobre 1974 - 23 avril 2007
JE SUIS : Masculin J'AI : 25
ENTERRÉ LE : 29/04/2011
PROCHES EN DEUILS : 7623
AVATAR : Josh Duhamel


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: Un meurtre rempli d'humour - RILEY & JAYDEN   Mer 4 Jan 2012 - 20:06

**Jayden Michael Wellington fixait l’homme avec un petit sourire. Bien qu’à la base, sa présence ne semblait pas être très convié par son nouvel ami, le brunet ne prenait pas cette menace pour autant et restait là, à discuter avec lui que pour le plaisir. Il n’avait jamais assisté à une vrai mort, tout le processus où le faucheur devait expliquer la mort, le transfert jusqu’au tunnel blanc et leur vie dans le Skyline l’intriguait beaucoup, bien que ce n’était certainement pas un choix de carrière pour le brun. Il préférait son petit resto-bar du centre-ville, c’était moins loin de chez lui et bien que Wellington adorait se déplacer et errer dans le monde des vivants, pour lui, amener un nouveau-mort jusqu’au tunnel, ce n’était pas un travail pour lequel il perdrait son temps. De toute manière, avec la personnalité du brunet, il se ferait sans aucun doute renvoyé dans pas trop long. C’est avec un profond rire qu’il écouta Riley parler de son métier, ce qui restait quand même quelque chose d’assez intéressant à attendre. Il se rappelait de sa rencontre avec Jared. De se faire voler un cas l’avait rendu furax. Ces gens avaient beaucoup de patience parce que si Jay se ferait voler un cas, il poursuivrait sans doute l’autre faucheur avec une hache ou une machette. La discussion continuait. Après qu’il aille été faire un tour pour fouiller un peu dans la vie privée de cette femme qui gisait dans son salon, Wellington revint avec une bible et sa petite découverte fit tout de même décrocher un rire chez Thompson, ce qui était parfait pour le brunet.**

Si elle nous casse les pieds avec ça, je ne me gênerais pas de l’envoyer promener cette p’tite conne de croyante ! Pas de trouble, la religion, c’était de la foutaise quand j’étais en vie… et maintenant que je suis mort, ça l’ait encore plus ! Priez le seigneur et posez pas de question, quel merdier !

**Dit-il en riant. Il prit ensuite sa tasse de café pour en boire une profonde gorgée. Le faucheur lui avoua quelque chose de sans aucun doute plutôt malsain, il s’était suicidé. Jay leva les sourcils et baissa sa tête sous son menton. Il fit un grand sourire et leva sa main libre dans les airs comme pour recevoir une tape de la part de son interlocuteur.**

Tape moi là-dedans mec ! Tu as bien fait de te tuer… ! Avoir su, j’aurais fait autant. Tu es fort Rocky ! J’t’admire !

**Dit-il en riant. Évidemment, la question tourna dans le sens inverse, mais bon, ce n’était pas quelque chose de bien personnel. Il pouvait en parler sans trop de timidité.**

Bah.. je me suis fait butter par un voleur.. dans ma propre maison, un peu comme cette bonne femme de maison, sauf que moi je l’avais mérité… malgré que c’était le jour de mon anniversaire de mariage et ma femme de l’époque, bah elle a attendu plus d’une heure là-bas… Bref, de la putain de merde ! Mais je suis heureux d’être ici.

**C’est alors qu’un bruit se fit entendre dans l’écho du couloir.**

_______________


Revenir en haut Aller en bas
http://perfect.forum-canada.net/
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Un meurtre rempli d'humour - RILEY & JAYDEN   Sam 7 Jan 2012 - 4:25

Les réflexions de Jayden sur la religion firent bien rire Riley. Quel énergumène ce type tout de même. Un véritable sketch humoristique à lui tout seul. Le jeune homme était tout à fait d'accord avec les propos de son acolyte. Après, chacun était libre de croire en ce qu'il voulait, même si pour le faucheur, pratiquer n'importe quelle religion était en somme une manière de mieux appréhender la mort. Croire en quelque chose, consistait juste à ne pas avoir peur au moment fatidique. Toute chose ayant une fin, celle-ci est pour l'homme la plus terrifiante. Alors, il est plutôt bon de penser qu'un petit bonhomme à la grande barbe pourra vous aider... Thompson n'avait jamais cru en quoi que ce soit, surtout pas après ce qui était arrivé à Sunny. Comment l'aurait-il pu? Si une force "divine" s'était trouvée au dessus de leur tête, elle aurait sans doute empêché le pire de se produire. Bref, tout ça n'était que foutaise, il s'en rendait d'autant plus compte à présent.
Avec un grand sourire et un air faussement sadique il répondit à Jayden.

" Si elle nous enquiquine, un bon coup sec derrière la nuque et ce sera réglé... Je suis bien d'accord avec toi, tout ça c'est vraiment que de la connerie. "

La tasse de Riley était toujours sur le comptoir, là où il l'avait laissée en allant vérifier ce que pouvait bien trafiquer Jay'. Il s'en saisit à nouveau. Le breuvage était à présent presque froid. D'un trait il termina ce qu'il restait de café, avant de lancer cette pauvre tasse sans défense de toute ces forces contre le mur voisin. L'objet éclata en milles morceaux. Que venait-il de faire ? Cela ne lui ressemblait en rien. La présence du brunet le poussait sans doute à se défouler. Après tout, cela ne changerait plus grand chose pour la pauvre femme en train d'agoniser dans son salon. Il se tourna vers Jay' puis ajouta en haussant les épaules,

" Désolé, ça défoule, je ne sais pas ce qui m'a pris ! "

L'air sérieux qui le caractèrisait tant revint soudainement sur son visage. L'heure n'était plus à la plaisanterie, quoique, l'homme qui se tenait en face de lui, eut l'air de trouver la manière dont il s'était tué plutôt cool. Le suicide était loin de l'être, mais bon autant en rire à présent. C'est donc en riant à moitié qu'il tapa dans la main de l'ancien dealer. Ce type était plutôt épatant il fallait le reconnaitre.

" Fort... si on veux. J'étais surtout, vraiment désespéré à l'époque. Y a rien du tout à admirer, crois moi. "

Et c'était peu dire, s'être suicidé après avoir tout perdu, ça n'avait rien de très reluisant. Riley fut impressionné de la facilité déconcertante avec laquelle le brunet lui parla de sa mort. En quelque sorte il était subjugué qu'on puisse parler de son passé comme cela, sans en avoir honte. Comme quoi, cela était tout à fait possible. Alors pourquoi lui n'y arrivait-il pas ? Sans doute parce qu'il n'avait pas encore réussi à faire son deuil de son ancienne vie. Pas réussi, ou plutôt il n'avait pas voulu le faire, préférant vivre dans le passé...

" Et bien... ça n'a pas du être facile à encaisser pour ta femme. Tu l'avais mérité, c'est à dire ? Enfin cela ne me regarde sans doute pas... "

A peine eut-il achevé sa phrase qu'un bruit, comme quelque chose que l'on aurait tiré sur le sol; comme une chaise raclant le parterre par exemple; se fit entendre. Il tourna la tête dans la direction de la porte.

" Ah, je crois que la morte... vient de mourir ! On va pouvoir retourner au salon, si tu as terminé ton café bien entendu. "
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jayden M. Wellington
ADMIN ♣ DEVIL'S TAIL OWNER
19 octobre 1974 - 23 avril 2007
JE SUIS : Masculin J'AI : 25
ENTERRÉ LE : 29/04/2011
PROCHES EN DEUILS : 7623
AVATAR : Josh Duhamel


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: Un meurtre rempli d'humour - RILEY & JAYDEN   Dim 15 Jan 2012 - 18:07

**Jayden M. Wellington se sentait plutôt bien avec le faucheur dans cette maison inconnue d’une valeur sans doute supérieur à tout ce qu’il possédait présentement. Il buvait son café riche avec goût, il savait très bien ce qu’était un bon café et ce couple avait du goût, il ne pouvait pas contredire ce fait. Il profita de se goût exquis lorsqu’une idée lui vint à l’esprit. Il avança dans la pièce, attrapa le bon et le mit directement dans son sac à dos. Il leva les sourcils et sourit à son nouvel ami.**

Bah quoi, qu’est-ce va faire avec son café. Elle va s’en doute s’en acheter un nouveau pot rendu là-bas, elle est pleine aux as cette jument ! J’vais certainement pas la dépouillé avec son café à 30,00$ le pot !

**Dit-il en se penchant pour fermer la fermeture éclair de son sac. Il se releva et conclut son café, c’est à ce moment là qu’un bruit percuta son esprit. Il n’en croyait pas ses yeux. Riley venait de lancer sa tasse sur le mur du fond. Celle-ci s’éclata en milles morceaux sur le sol, laissant même une légère marque dans le mur. Jay détourna le regard vers la faucheur, la bouche grande ouverte.**

La vache, tu m’étonnes mon gars ! Mais j’aime ça… défoule-toi tant que tu voudras, moi, ça me plait !

**C’est alors qu’il lança sa tasse à son tour à la même endroit que Thompson venait de le faire. Il leva les sourcils d’un coup sec dès que le bruit d’éclat se fit entendre pour éclater de rire ensuite. Il s’appuya contre le comptoir et prit un peu plus de sérieux. Pendant que Riley lui expliqua sa mort, il retira sa casquette qu’il déposa sur le comptoir pour s’aérer un peu la tête. Il passa une main dans sa chevelure en bataille toute en parlant.**

Au moins, tu t’es pas retrouvé figé dans ton cercueil pour le reste de l’éternité, ce qui est une bonne chose… mais pour ce que je disais plus tôt, j’ai mérité en quelque sorte ma mort parce que cet homme, je l’avais arnaqué dans le passé. Je lui ai volé un tas de fric, mais bon, j’étais assez mauvais garçon à cet époque. J’ai fugué de chez moi à l’âge de douze ans parce que mes parents étaient des horribles tas de merdes ! J’ai été dealer et j’ai fait un tas de mauvaise chose dans la rue, mais je me suis calmé après avoir été un moment en prison, bref, maintenant je me suis repris et j’avais trouvé une femme sympa ensuite.. Et pour ma femme.. elle est morte depuis quelque mois maintenant mais..

**Il coupa ses paroles dès que le bruit de la dame se fit entendre. Jayden attrapa sa casquette qu’il posa d’un geste rapide sur son crane, observant l’homme une petite seconde avant de reprendre route vers la pièce où elle avait été tirée.**

Ouaip, Capitaine !

**C’est alors qu’ils retrouvèrent la dame sur le sol, qui semblait terrifiée par la vue de son cadavre. Jay se mit à sourire et leva la main comme pour saluer la femme.**

Hey Moma ! T’inquiète pas, les justiciers de la mort sont là pour t’aider ! Par contre, ça va faire cinquante-trois et soixante-douze sous l’heure et évidemment, on ne prend que l’argent comptant, aucun chèque ni carte de crédit ! J’espère que ça vous convient !

_______________


Revenir en haut Aller en bas
http://perfect.forum-canada.net/
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Un meurtre rempli d'humour - RILEY & JAYDEN   Mar 17 Jan 2012 - 13:33

Décidément, Jayden avait plus d'un tour dans son sac. Sans gène, il fourra manu militari le café qui se trouvait sur le comptoir dans son sac. Riley imaginait le calvaire pour les flics qui allaient certainement bientôt rappliquer et devoir faire des investigations sur la scène de crime... Motif du meurtre, un paquet de café, après tout, pourquoi pas ? Les gens pouvaient tuer pour tout et n'importe quoi, alors pourquoi pas du café. Cette histoire ne tenait pas du tout la route, le faucheur savait qu'il n'aurait pas dû empiéter à ce point sur la scène qui avait eu lieu dans la maison de cette pauvre femme. Jamais jusqu'à présent il n'avait enfreint la limite qu'il s'était fixé. Après tout, il fallait bien une première fois à tout.
S'il s'était fixé une limite, c'était justement pour permettre aux quelconques enquêteurs de pouvoir retrouver des indices... Histoire de ne pas laisser filer dans la nature un criminel. Aujourd'hui ce ne serait pas le cas. Le tireur fou pouvait certainement lui dire merci.
Il haussa les épaules et s'adressa au brunet.

" Fais comme bon te semble. Je n'ai rien vu du tout. T'as besoin d'autre chose ? Fais toi plaisir pendant que tu y es ! " Un grand sourire accompagna la fin de sa phrase.

Jayden avoua que la soudaine folie du faucheur lui plaisait plutôt bien. En effet, c'était tout à fait surprenant. Riley ne savait toujours pas ce qui lui avait pris. Sans doute avait il besoin de lâcher un peu la pression. A moitié sérieux il ajouta :

" Ça va, je me suis défoulé je crois... On va éviter de coller un bordel monstre ici, il faut penser aux personnes qui vont venir travailler sur cette scène de meurtre. J'ai pitié d'eux... qu'est ce qu'ils vont bien pouvoir penser avec tout notre fourbi ? Qu'elle a été tué pour un stupide pot de café ? "

A peine avait-il terminé sa phrase, que Jayden lança lui aussi sa tasse contre le mur. Bon en ce qui concernait la pitié c'était plutôt raté pour le coup. Après tout, tant pis, ce n'était pas leurs oignons. Le faucheur se détendit et se mit à rire avec son acolyte. Il devait bien reconnaître que c'était plutôt plaisant de s'amuser un peu.

" Beau tire, mais t'aurais pu faire mieux ! "

Après cette petite taquinerie, le ton redevint sérieux. La vie de Jayden n'avait pas été des plus roses, tout comme son compère il avait connu des heures peu glorieuses. En un sens cela ne l'en rendait que plus attachant. La phrase du brunet resta en suspend car un bruit se fit entendre; la femme venait de décéder et se trouvait à présent certainement confrontée à la vision de son cadavre; une chose plutôt étrange, du moins de ce que s'en rappelait le Canadien.

" Ouais, t'as raison, c'est une bonne chose, on a plutôt eu de la chance au final... Je ne sais pas si on peux dire que ta mort était méritée, mais en tout cas aujourd'hui tu as su repartir sur le bon pied. C'est certainement ça qui est le plus important, le reste on s'en tape un peu... C'est parti mon kiki, allons voir cette pauvre âme esseulée. "

Alors qu'ils pénétraient dans le salon, Jay une fois de plus fit ce qu'il savait le mieux faire au monde, c'est à dire plaisanter. Il expliqua à la femme que le passage vers l'autre monde allait être payant, Riley hésita une demie seconde avant de lui coller un coup de coude dans les côtes, gentiment, histoire de le faire taire. Ce n'était pas ainsi qu'il procédait en temps normal et ne comptait pas commencer ce jour-là. Mais c'était plutôt un bon moyen de devenir rapidement millionnaire. Quel génie ce Jayden.
La femme quant à elle riait plutôt jaune, elle se tenait prostrée, à côté de son corps, visiblement à l'ouest; ne comprenant pas du tout ce qu'il se passait ni ce qui avait bien pu se passer. Riley s'avança vers elle et s'accroupit pour se retrouver à sa hauteur. D'un air désolé il s'excusa pour les paroles peu pieuses de son compagnon.

" Je m'excuse pour les paroles crues que cet idiot vient de prononcer, rassurez-vous, rien n'est payant. On est juste là pour vous aider à vous faire passer de l'autre côté du miroir. Vous êtes bien morte, mais la "vie" ne s'arrête pas pour autant. Plutôt dur à croire, j'en conçois... Vous allez devoir nous suivre, pour rejoindre ce qui s'appelle le Skyline, là ou vous allez pouvoir démarrer une nouvelle vie. Est-ce que ça va aller ? "

Sans attendre la réponse de cette dernière, le faucheur se redressa et aida la dame à se relever. Il n'avait pas envie que cela dur des heures, en la tenant par le bras, il s'assurait ainsi qu'elle ne risquait pas de partir en courant et en hurlant comme une damnée. Pas folle la guêpe. Alors il regarda son nouvel ami puis dit.

" C'est bon, je crois qu'on va pouvoir rentrer tranquillement. "
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jayden M. Wellington
ADMIN ♣ DEVIL'S TAIL OWNER
19 octobre 1974 - 23 avril 2007
JE SUIS : Masculin J'AI : 25
ENTERRÉ LE : 29/04/2011
PROCHES EN DEUILS : 7623
AVATAR : Josh Duhamel


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: Un meurtre rempli d'humour - RILEY & JAYDEN   Sam 28 Jan 2012 - 18:14

**Jayden Michael Wellington regardait la vieille dame avec un sourire idiot sur les lèvres. Tout ce qu’il avait fait durant l’attente de cette mort avait beaucoup plus au brunet. Il avait passé un sacré bon moment en compagnie de Riley, ce faucheur était un homme très sympa, en tout cas, il l’appréciait beaucoup. Wellington ne savait pas si il aurait la chance de le revoir, mais il y comptait tout de même. Il sortit ensuite une carte d’affaire de sa poche qu’il donna amicalement au brunet.**

Tiens mon faucheur, si jamais l’envie te prend de venir boire une bière dans mon bar ! Ça va me faire plaisir de te voir la tronche ; j’ai passé un assez bon moment avec toi ! Et si jamais tu as d’autre victime comme celle-là, appelle moi, je suis certain que je pourrais me libérer pour toi !


**Avoua l’homme sur un ton moqueur. Il alla ainsi voir la dame et lança une habituelle blague à cette femme qui semblait plus perturbée qu’autre chose, ce n’était sans doute pas un comportement à adopter avec les nouveaux morts, mais bon, ça ne le dérangeait pas vraiment. Il s’amusait et c’était le plus important pour lui. Le barman était décédé depuis quatre ans maintenant et il adorait sa nouvelle vie. Il se souvenait encore de sa propre mort, lorsque Zachary O’Brien était venu le chercher dans son domicile. Ils avaient ensuite été boire un verre au Devil’s tail, qui était à vendre à ce moment, proche de la fermeture officielle, mais par chance, il avait décidé de se reprendre en main et d’acheter ce commerce pour réussir un peu dans la vie. Maintenant, il avait tout ce qu’il voulait, peut-être même plus, mais bon, il n’aurait jamais imaginé finir ainsi à son mort. Il laissa donc Riley reprendre un peu le dessus sur la conversation. Il croisa les bras et s’appuya contre le mur du fond. L’homme affichait toujours un sourire Béa sur ses lèvres. Il était assez étonné du fonctionnement, malgré que c’était pas mal comme sa propre mort. C’est alors que Riley avoua qu’il était temps de partir. Jay se redressa et lança.**

Bon, ça, ça veut dire que c’est le temps des adieux Cowboy ! J’espère bien te revoir et ma p’tite dame, pleurez pas trop, c’est top la mort et votre putain de mari, il risque d’aller en prison, les preuves sont assez évidentes ! Ah j’allais oublier...


**Wellington glissa à nouveau sa main dans sa poche et tandis une carte d’affaire à la dame désorientée. Il sourit et dit.**

Si une bonne bière froide vous plairait, passez chez nous, je vous offre la première bouteille, si ce n’est pas moi qui est de service, dites que vous êtes une bonne amie du propriétaire !

**Conclut l’homme en souriant. Jayden laissa ainsi le duo faire ce qu’ils avaient à faire. Il ramassa son sac à dos dans la cuisine qui comprenait ses comprimés et ce qu’il avait dérobé à la dame. Il marcha jusqu’au tunnel seul et rentra chez lui, un peu plus tard que prévu, mais bon, il était un grand garçon maintenant.**

TERMINÉ & VERROUILLÉ

_______________


Revenir en haut Aller en bas
http://perfect.forum-canada.net/

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Un meurtre rempli d'humour - RILEY & JAYDEN   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un meurtre rempli d'humour - RILEY & JAYDEN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: † CENTRE-VILLE :: † SECTEUR RÉSIDENTIEL-
TOP PARTENARIAT

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit