Bienvenue Invité dans le Skyline
AFTERLIFE fête ses 1 an !
Venez découvrir les résultats du Gala Award 2012
Inscription pour le topic de groupe ici
Statistique du forum et commentaires des membres après un an d'ouverture ici

Partagez | 
 

 Écrivain et libraire, belle complicité - RILEY & ALICE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Alice Riley
la vie ne tien qu'à une respiration
13 juin 1986 - 25 novembre 2006
JE SUIS : Féminin J'AI : 22
ENTERRÉ LE : 12/06/2011
PROCHES EN DEUILS : 2373
AVATAR : Lea Michele


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Écrivain et libraire, belle complicité - RILEY & ALICE   Jeu 5 Jan 2012 - 18:37

La veille avait été dur pour Alice Riley. Elle et son petit ami, Jared Zachary Lee, s’occupait d’Aaron Thomas Webber. Ce dernier avait souffert d’un coma profond pendant deux mois, ce qui avait eu pour effet que l’homme ne se souvient de rien. De ce fait, le couple fessait son possible pour aider le rouquin. Mais parfois, comme avait été la veille, la tâche avait été ardue. Alors donc, comme à son habitude, Lice prit sa douche, se sécha et alla s’habiller, pour rejoindre ensuite son copain et le frangin de ce dernier à la table pour prendre son dîner. La new-yorkaise ne mangea pas beaucoup, car elle était déjà en retard pour ouvrir la librairie, ce qui, pour elle, était une faute grave. Elle prit trois bouchés de son plats, embrassa tendrement Red, ébouriffa les cheveux de l’infirmier et partit à son commerce.

Dans sa voiture, Alice chantait à tut tête la chanson du moment. Elle adorait déconné ainsi, ça mettait la jeune femme de bonne humeur. Une fois arrivé à Books Paradise, la brunette gara sa voiture au devant et déverrouilla la porte de l’endroit. La librairie n’était pas immense, n’y minuscule, elle était convenable. Peinte d’un joli beige aux moulures brunes foncées, la pièce était chaleureuse. Riley rangea ses affaires et commença à replacer les livres qui n’étaient pas à leurs places, épousseta la caisse enregistreuse et mit en évidence les nouveautés.

Voilà déjà une bonne heure que la jeune propriétaire était sur place. Ce n’était pas qu’elle s’ennuyait, mais quelque fois, le temps passait lentement. Bien entendu, ce n’était pas tout le monde qui lisait le journal, car la brunette avait passé une annonce, alors plusieurs n’avaient pas vu la publicité. Perdue dans ses pensés, Alice fut surprise de voir quelqu’un entrer au Book. Un homme aux cheveux bruns franchissait la porte. La belle demoiselle s’avança vers se bel inconnu.

Bien le bonjour.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Écrivain et libraire, belle complicité - RILEY & ALICE   Ven 6 Jan 2012 - 11:58

Maintenant que son amie Cassie était enfin sortie de prison, Riley Thompson s'était soudainement remis à vivre. Cela n'était pas vraiment dû au hasard. S'en voulant énormément de ne pas avoir sur remarquer l'addiction qui rongeait la jeune fille, il s'était senti presque obligé de rester enfermer chez lui. Comme pour la soutenir dans son épreuve. En fait, il n'avait eu du tout à se forcer pour cela, il s'était vite rendu compte qu'il n'avait plus envie de rien. Alors il s'était remis à l'écriture, travaillant jour et nuit d'arrache pied, tout ça dans le but de penser à autre chose. L'inspiration était enfin revenue, et son blocage s'était envolé. Aujourd'hui il continuait sur sa lancée et son nouveau roman avait bien avancé. Se posait du coup la question de la relecture, de l'édition... Ici il ne connaissait personne dans le milieu. Autrefois, alors qu'il était encore vivant il avait eu pas mal de contacts, mais maintenant ce n'était plus le cas.
Le jeune homme s'était soudainement rappelé qu'il devait passer une annonce, pour trouver un éditeur et/ou quelqu'un qui soit capable de relire son roman et le cas échéant d'y apporter les corrections nécessaires. Sans cela, c'était le carton assuré, se ruant droit dans le mur. Une nouvelle librairies s'était ouverte il y a peu au centre ville. C'était l'occasion de faire une pierre deux coups, flâner au milieu des livres et pourquoi pas, déposer sa petite annonce, si le ou la propriétaire acceptait.
C'est donc le coeur léger qu'il se rendit à Books Paradise, nom qui lui semblait être de bonne augure. Il poussa la porte de la boutique et pénétra à l'intérieur. A peine eut-il franchit la porte d'entrée que la vendeuse ou bien la propriétaire, il ne sut trop dire, l'accueillit d'un chaleureux bonjour.

" Bonjour ! "

Avant de demander quoi que ce soit, il fit un rapide tour de la librairie puis se dirigea vers le rayon qui l'intéressait le plus, celui des polars, thrillers et autres romans noirs. Ici, il se sentait comme un poisson dans l'eau. Après avoir consulté les dernières nouveautés il revint vers la brunette. Poliment et tout sourire il dit.

" Je m'excuse de vous déranger... Je suis écrivain et je suis actuellement à la recherche d'un éditeur. Connaitriez vous quelqu'un dans le milieu ? "

Ne voulant pas demander de but en blanc s'il pouvait poser une petite annonce il attendit la réponse de la jeune femme.


Dernière édition par Riley Thompson le Jeu 12 Jan 2012 - 1:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alice Riley
la vie ne tien qu'à une respiration
13 juin 1986 - 25 novembre 2006
JE SUIS : Féminin J'AI : 22
ENTERRÉ LE : 12/06/2011
PROCHES EN DEUILS : 2373
AVATAR : Lea Michele


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: Écrivain et libraire, belle complicité - RILEY & ALICE   Mer 11 Jan 2012 - 18:56

Quand elle vit l’homme entrer dans sa boutique, Alice ne put s’empêcher de lui souhaiter la bienvenue avec un bonjour qui se faisait chaleureux. L’âme la salua à son tour et partit visiter les rayons de la librairie. La jeune propriétaire n’eu pas le temps de faire un seul pas qu’elle se fit aussitôt arrêter par une vielle dame. Cette dernière cherchait un roman d’amour pour offrir à sa tendre amie de toujours. C’est sans hésiter que la brunette se dirigea dans le rayon approprié, pris trois livres différents et les montra à la veille âme. La dame hésitait sur son choix, ne sachant pas si son amie allait adorer ou détester le roman. C’est donc avec enthousiasme que Lice donna les résumés pour que le choix ne soit plus si difficile. Depuis que Books Paradise existait, la jeune femme était épanouie côté carrière. À chaque jour, une nouvelle péripétie faisait son apparition, comme dans un des nombreux bouquins que contenait la librairie.
Enfin la vieille femme se décida. Alice conduisit cette dernière à la caisse où elle la fit payer. La dame sourit à la new-yorkaise et partit vers la sortit, le cœur léger. L’homme aux cheveux bruns qui avait fait son entré quelque temps plus tôt vint vers la demoiselle, le sourire aux lèvres. Riley adorait servir les gens, étant une personne social et sympathique, c’était facile pour elle de dialoguer avec les inconnus. Alors donc, l’âme s’excusa du dérangeant, ce qui fit rire la demoiselle, et avoua être écrivain et qu’il était à la recherche d’un éditeur. Wouaaah, pensa Lice, c’est la première fois que je reçois un écrivain ici.

Ne vous excusez pas voyons, je suis là pour ça. Malheureusement, je ne connais pas d’éditeur dans le coin.

La demoiselle était désoler pour le brunet, mais cela lui donna une idée. Il faudrait qu’elle fasse une recherche des éditeurs du coin pendant ses temps libres. Comme ça, si la situation se présentait encore une fois, elle aurait quelque chose pour l’âme.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Écrivain et libraire, belle complicité - RILEY & ALICE   Jeu 12 Jan 2012 - 12:21

C'est avec beaucoup d'espoir que Riley avait posé sa question. Malheureusement il s'était attendu à ce genre de réponse. N'y avait-il donc personne, qui s'intéressa un tant soit peu à l'écriture et à tout ce que cela pouvait comporter, dans ce bas monde ? A croire que non, bref il ne s'avouait pas vaincu. Il n'était pas venu jusqu'ici pour rien, alors autant ne pas baisser les bras de suite, pas une seconde fois du moins. Et puis, si jamais son roman venait à ne jamais être édité, ce n'était pas bien grave, au moins cela avait été salvateur pour lui. L'écriture lui avait permis de ne pas sombrer à nouveau, bien qu'il ait passé le plus clair de son temps à travailler ces derniers temps, en oubliant de manger par la même occasion, ne sortant presque plus. Cela avait été comme une sorte de thérapie pour lui... Ou pas, à bien y réfléchir, peu importe au final.
La jeune femme lui ayant répondu avec beaucoup de gentillesse, il se risqua donc à poser la seconde question, qui lui brûlait les lèvres.

" Ah mince... Alors, est ce que je peux déposer une petite annonce ? Si cela ne vous dérange pas bien entendu. J'aurai peut-être ainsi une chance de trouver quelqu'un dans le milieu de l'édition, ou quelqu'un qui connait quelqu'un... "

Cette remarque le fit sourire, il regarda une nouvelle fois autour de lui avant de demander tout naturellement.

" Je ne sais pas si vous êtes la propriétaire des lieux... Mais si oui, qu'est ce qui vous a poussé à vous installer ici ? ... Désolé pour cette question peut-être un peu étrange. Cela ne me regarde pas. "

Riley avait souvent le don de poser les questions qu'il ne fallait pas, se mêlant parfois de choses qui ne le concernait pas vraiment au final. Mais cela était partie intégrante de sa nature, il aimait satisfaire sa curiosité. Il regrettait souvent d'avoir posé telle ou telle question. Peut-être devrait il apprendre à tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de parler à partir de maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alice Riley
la vie ne tien qu'à une respiration
13 juin 1986 - 25 novembre 2006
JE SUIS : Féminin J'AI : 22
ENTERRÉ LE : 12/06/2011
PROCHES EN DEUILS : 2373
AVATAR : Lea Michele


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: Écrivain et libraire, belle complicité - RILEY & ALICE   Ven 13 Jan 2012 - 23:12

Malheureusement, Alice n’avait pas de réponse pour l’homme, car elle ne connaissait aucune âme qui travaillait dans le domaine de l’édition. Il faudrait peut-être bien que, pendant ses temps libres, la brunette fasse des recherches et des coups de téléphones. Comme ça, elle aurait des contacts et cela ferait peut-être augmenter sa clientèle. Bonne idée, oui ou non? Le brunet demanda alors s’il pouvait poser une annonce dans le commerce pour avoir une chance de faire éditer son livre. Lice n’aurait même pas pensé à cette option, car comme elle le disait à son copain, il y a peu de choses dans son crâne! Elle riait toujours quand elle lançait cette réplique.

Évidemment que vous pouvez, ça me fait plaisir.

Tout en disant sa remarque, la demoiselle eu un rire léger à « …quelqu’un qui connaît quelqu’un… » Dit pas l’homme. Alice aimait ce genre d’humour, quand la phrase s’échappait de la bouche sans vraiment penser à dire ça comme de cette manière… Vous comprenez ou pas? En tout cas, l’humour non planifié était le préféré de la demoiselle. Et dieu sais que la new-yorkaise était gaffeuse, alors ce n’était pas rare de voir la jeune femme rire aux éclats à cause d’une petite gaffe. Souvent, Riley repensait à sa première rencontre avec Red. Elle avait échappé son verre d’alcool sur son t-shirt…La honte totale quoi! La new-yorkaise fut coupé de ses pensés lorsque l’âme qui se tenait lui posa cette question. Jamais quelqu’un, depuis qu’elle était ouverte, n’avait posé cette question. Cette avec grand plaisir que Lice répondit.

Aucun souci, jamais quelqu’un ne m’avait posé la question. Alors oui je suis la propriétaire. Premièrement, c’était un de mes grands rêves de posséder une librairie…

Riley expliqua à son client qu’elle avait décidé d’ouvrir Books, car depuis que son beau frère avait été entre la vie et la mort, qu’il fallait mieux profiter de la deuxième chance que nous avions après de mourir du monde des vivants.

Et je suis tombé amoureuse de l’endroit. Ici, plusieurs petits commerces ci trouve, les propriétaire sont sympathiques
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Écrivain et libraire, belle complicité - RILEY & ALICE   Sam 14 Jan 2012 - 7:15

La jeune libraire acceptait que Riley déposa son annonce. Ce fut un grand soulagement pour celui-ci, peut-être aurait-il ainsi une chance, même si elle était minime, de trouver ce qu'il recherchait. Malgré tout, il ne fallait pas placer trop d'espoirs en cette annonce, et ne surtout pas s'imaginer que c'était gagné d'avance. Il pouvait très bien se passer de long; très longs moments, avant que quelqu'un ne remarque même le petit bout de papier, qu'il avait apporté précieusement avec lui. De plus, la probabilité pour qu'une personne travaillant dans le milieu, franchisse le seuil de l'établissement était elle aussi minime. Ce qui ne laissait au final guère de chance au faucheur de dégoter la "perle rare".
Ce n'était pas le moment de penser à tout cela, mieux valait se concentrer sur la conversation en cours.

" Merci beaucoup, c'est vraiment gentil de votre part que d'accepter mon dépôt d'annonce. " Il fouilla dans la poche interne de sa veste, et réussit sans trop de mal, à en extirper la fameuse annonce, qu'il tendit ensuite à la brunette. " Tenez ! "

A son grand étonnement, la jeune femme ne rechigna pas devant la question que le faucheur avait posé quelques instants plus tôt. Un grand sourire apparut sur son visage, lorsque cette dernière avoua que, c'était bien la première fois qu'on lui demandait ce genre de chose. Bien évidemment, il n'y avait que quelqu'un de fondamentalement tordu pour poser une telle question. Et cette personne tordue, c'était lui. C'est avec une attention toute particulière qu'il écouta la réponse de la libraire. Il trouvait cela très intéressant d'écouter les véritables passionnés parler. A son sens, sans passion, il n'y avait pas de vie, pas d'espoir.

" Je suis heureux d'être le premier à demander alors. Il est vrai que l'endroit est super. En tout cas c'est plutôt courageux de votre part d'avoir tenté l'aventure, j'espère vraiment pour vous que cela fonctionnera. Aller jusqu'au bout de ses rêves, voilà une très bonne chose, je crois que je devrais en prendre un peu de la graine. Je pense que vous pouvez être fière de vous. "
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alice Riley
la vie ne tien qu'à une respiration
13 juin 1986 - 25 novembre 2006
JE SUIS : Féminin J'AI : 22
ENTERRÉ LE : 12/06/2011
PROCHES EN DEUILS : 2373
AVATAR : Lea Michele


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: Écrivain et libraire, belle complicité - RILEY & ALICE   Ven 20 Jan 2012 - 19:25

Cela faisait près de deux mois que Books Paradise avait ouvert ses portes. La propriétaire âgée que de vingt-cinq ans avait réalisé son rêve le plus cher : posséder sa librairie. Depuis qu’elle avait son petit commerce, Alice avait régulièrement des clients, ce qui faisait son bonheur. Plusieurs ne savaient pas ce qu’ils cherchaient en entrant dans les lieux, mais une fois passer par la propriétaire, les clients repartaient tous, ou presque, avec un petit quelque chose qui ferait leur bonheur. Socialiser, c’était ce qu’elle aimait le plus dans son travail. La new-yorkaise était facile d’approche et elle adorait se mêler aux autres. Quand elle rencontrait une personne, elle se laissait souvent aller. En ce moment même, Lice était en compagnie de très bel homme, aux cheveux bruns et qui se disait écrivain. Wouaaah écrivain… Fut la première pensé qu’elle avait eu quand l’âme avait demandé si elle connaissait un éditeur. En parlant d’édition, la jeune femme prit volontiers l’affiche du brunet. Elle l’a déposa sur le comptoir caisse, comme ça elle l’a mettra en place un peu plus tard.

La jeune femme ne fit pas de plat avec la question qui venait de lui être posé. Ce n’était aucunement indiscret, c’était simplement par curiosité que l’homme avait osé parler. Ce dernier trouvait Alice courageuse d’avoir entreprit une telle aventure. En plus, il trouvait l’endroit super. Venant d’une personne aussi passionné qu’elle pour les bouquins, c’était bien à entendre. Et il disait qu’elle pouvait être fière d’elle. Elle était ! Bien que l’ouverture de Books lui est grugé beaucoup d’énergie, Riley était très fière d’avoir mit en place son projet. Mais elle avait été beaucoup aidée par son petit ami Jared. Malgré la mauvaise passe que le couple avait avec la perte de mémoire d’Aaron, ils avaient réussi à terminé la librairie.

Merci beaucoup !... Au fait, je suis Alice.

La jeune femme donna la main au brunet avec un sourire qui restait suspendu à son visage. Une question brulait les lèvres de Lice, mais elle attendait que l’homme se présente…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Écrivain et libraire, belle complicité - RILEY & ALICE   Sam 21 Jan 2012 - 12:40

Après avoir saisit l'annonce du faucheur, la jeune libraire la déposa sur le comptoir se trouvant devant elle. Riley espérait qu'elle ne passerait pas aux oubliettes et que la brunette l'afficherait bien. Autrement cette visite aurait été veine. Enfin veine, non pas tout à fait. Cela lui aurait au moins permis de découvrir cette nouvelle boutique, le Books Paradise. Découverte qui était loin d'être désagréable, l'endroit était vraiment plaisant. Par la même occasion, le Canadien avait pu jeter un oeil aux récentes sorties de livre. Peut-être referait-il un tour après cette conversation, il n'avait plus rien à se mettre sous la dent et devait lire et relire toujours la même chose; ce qui finissait par le lasser quelque peu.
Une fois de plus, il était parti assez loin dans ses pensées, il devait reconnaître que cela lui arrivait de plus en plus en ce moment. Qu'elle était la cause de ces soudaines déconnexions ? Il n'aurait su le dire. Cela devait sans doute faire partie de sa nature. C'est vrai, il était d'un naturel plutôt rêveur. Mais ces derniers temps, cela avait empiré. Il dû faire un certain effort pour se concentrer à nouveau sur la conversation en cours.
Il n'avait pas bien saisi le début de sa phrase, il espérait que cela n'était pas très important, ou que cela n'était pas une question, il risquait soit de passer pour un idiot, soit de paraître totalement impoli. Il avait tout de même entendu l'essentiel de la phrase. La jeune femme se nommait Alice. Elle lui tendit la main. Riley répondit à sa poignée de main en évitant de broyer les doigts de son interlocutrice.

" Enchanté Alice. Moi c'est Riley... Riley Thompson. "

Au cas où l'un de ses bouquins traîne ici même dans cette boutique, il avait donné son nom. Sait-on jamais après tout, ses livres s'étaient vendus comme des petits pains chez les vivants, il n'était donc pas improbable que l'un d'eux se retrouve ici même, à Skyline. Il stoppa là, attendant que la jeune femme reprenne la parole, ou non d'ailleurs. Peut-être ne dirait-elle plus rien après cela.


Dernière édition par Riley Thompson le Ven 27 Jan 2012 - 16:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alice Riley
la vie ne tien qu'à une respiration
13 juin 1986 - 25 novembre 2006
JE SUIS : Féminin J'AI : 22
ENTERRÉ LE : 12/06/2011
PROCHES EN DEUILS : 2373
AVATAR : Lea Michele


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: Écrivain et libraire, belle complicité - RILEY & ALICE   Sam 21 Jan 2012 - 19:02

Être social, quelle belle qualité à avoir pour travailler dans le public. Alice avait ce petit côté jasette, ce qui faisait d'elle une personne facile d'approche. Elle adorait ce mêler aux autres, parler de tout et de rien, faire de nouvel rencontre et de créer des liens. Se faire de nouveaux amis, avoir de la visite chez elle, c'était ce qu'elle avait voulu dans son adolescente. Quand elle était vivante, la demoiselle avait besoin d'une bouteille d'oxygène pour rester en vie. Les autres enfants, tout comme leurs parents, n'appréciaient guère la compagnie de la brunette. Elle était sympathique, enthousiasme, enjouée, tout comme un enfant normal serait, mais personne ne percevait la petite comme un être humain normal. Ils ne voulaient pas être responsables de sa mort s'ils l'avaient en leurs possessions. Maintenant que Lice n'avait plus ses complications respiratoires, elle pouvait profiter de sa deuxième chance au maximum. Elle avait fait la rencontre de son infirmier Aaron Thomas Webber, qui était le frère de son copain, Jared Zachary Lee, rencontré lors d'une soirée au Devil's Tail, Lindsay Livingston, sa coiffeuse et maintenant amie, ainsi que Caleb Landsher, un policier rencontré lors d'une stupidité faite par un gamin, l'homme et la demoiselle avait développé une amitié. Voilà, Riley respirait maintenant le bonheur, c’était magnifique.

Alice venait de se présenter, laissant de côté son nom de famille. L’homme se prénommait Riley, Riley Thompson. Une rire envahi la pièce quelque peu silencieuse malgré les quelques personnes qui s’y trouvait. Le nom de famille de la brunette était Riley, et le nom de l’homme était le même. C’était une petite coïncidence non? Les deux âmes avaient quelque chose en commun. Outre le fait qu’ils avaient la passion des bouquins, ils avaient Riley en commun.

Haha! C’est drôle ça. Mon nom de famille est Riley.

Alice étant curieuse de nature, elle ne pouvait s’empêcher de poser des questions l’unes par-dessus l’autre.

Vous êtes nait à quel endroit?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Écrivain et libraire, belle complicité - RILEY & ALICE   Sam 28 Jan 2012 - 5:16

Le dialogue était instauré et la conversation semblait filer bon train. Chose plutôt plaisante. Riley ne regrettait pas d'avoir fait le déplacement jusqu'à la librairie. Chacun des deux interlocuteurs y allait de ses petites questions. Malgrè tout, le faucheur espérait que des questions un peu trop personnelles n'arrivent pas sur le tapis. Il aurait alors certainement du mal à y répondre, serait peut-être - voire sans aucun doute - obligé de mentir ou de laisser des zones d'ombres. En effet, son passé étant peu reluisant, il était souvent amené à esquiver les questions le concernant. Il était passé maitre en la matière. C'était presque préfèrable à un mensonge - De toute façon il ne savait pas mentir, cela se remarquait tout de suite, alors autant rester évasif. Il souhaitait rester le plus mystérieux possible sur ce qu'il avait vécu. Cela dit, plus d'une personne devait être intriguée et se poser tout un tas de questions. Peut-être même étaient-ils amené à formuler des hypothèses abracadabrantes... Il n'en avait que faire. Libre à eux de penser tout et n'importe quoi.
La jeune femme lui indiqua ensuite son nom de famille, ce qui arracha un immense sourire au brunet. Drôle de coincidence. C'était plutôt amusant. Etait-ce là l'oeuvre du pur hasard ou pas du tout ?

" C'est drôle en effet. Quelle coincidence ... Vous ne dites pas cela pour plaisanter au moins ? "

Cette question n'avait pas vraiment d'intérêt propre. Il s'agissait là uniquement de souligner un peu plus, le caractère étonnant de cette révélation.
La jeune femme semblait être assez curieuse, aussi la question qu'elle lui posa le surpris quelque peu. Le moment qu'il redoutait tant dans une conversation allait arriver... La cascade de questions trop personnelles... Comme à son habitude il se contenta de répondre le strict minimum, histoire de ne pas passer pour un impoli en évitant la question.

" Je suis né à Vancouver. "

Les souvenirs de la période de son enfance lui revinrent en mémoire. Il eut un léger pincement au coeur. Cette période douce et faite d'innocence était révolue depuis longtemps... Depuis bien trop longtemps sans doute.

" Et vous ? D'ailleurs, depuis combien de temps êtes vous ici ? "

Peut-être aurait-il dû s'abstenir de poser cette question, incontestablement elle allait lui être retournée, à la manière du boomerang revenant de là où il était parti. Quel crétin. parfois il ferait mieux de se taire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alice Riley
la vie ne tien qu'à une respiration
13 juin 1986 - 25 novembre 2006
JE SUIS : Féminin J'AI : 22
ENTERRÉ LE : 12/06/2011
PROCHES EN DEUILS : 2373
AVATAR : Lea Michele


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: Écrivain et libraire, belle complicité - RILEY & ALICE   Mer 1 Fév 2012 - 13:33

Oui, Alice Riley était une jeune femme curieuse, mais ce n’était aucunement intense. Elle n’aimait pas demander dès questions trop personnelle, mais sur l’enfance et la vie maintenant, c’était celles que la propriétaire posait le plus souvent. Riley Thompson était donc né à Vancouver, au Canada. Alice avait toujours rêvé de visiter ce pays, car son père venait du Québec… Mais avec la maladie qui l’habitait à l’époque, ce n’était pas la meilleure des solutions, car l’argent avait manqué aussi. Maintenant six pieds sous terre, la new-yorkaise avait visité plusieurs fois ce coin du monde, et c’était magnifique. Comme l’Italie, pays qu’elle avait aussi visité, pour voir ses racines maternelles. L’homme retourna la question, se demandant où était née la charmante brunette.

« Je suis née dans la ville de New-York, mais mon père est d’origine québécoise et ma mère d’italienne. »

(J’en n’aurais pas dit trop ?!) Se mit aussitôt à penser Lice. Il y avait un autre côté d’Alice. Quelque fois, pas toujours, la propriétaire parlait un peu pour rien dire. Mais ce n’était en aucun cas comparable au rouquin de frère de son copain Jared. Lui, il parlait qu’il en était étourdissant. C’était impossible de l’arrêter. Surtout depuis l’accident. Ayant perdu la mémoire, Aaron posait constamment des questions, avec des « si » et « mais »… Une autre question fut posée à Riley.

« Ça fait cinq ans que je refais, petit à petit, ma vie dans ce monde. Et vous? »

Le côté curieux de la brune repris-le dessus, elle qui voulait se montrer courtoise, et ne pas faire remonter à la surface des souvenirs qui pouvait être horrible pour certain. Oui parfois, en disant cette question, Lice avait fait monter, chez quelques âmes, des souvenirs qu’ils voulaient oublier à tout pris. Espérons que ce ne soit pas le cas de Riley.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Écrivain et libraire, belle complicité - RILEY & ALICE   Sam 4 Fév 2012 - 17:05

La jeune femme était originaire de New York. Riley eut un léger pincement au coeur en repensant à la ville qui ne dort jamais. Il y avait vécu ses plus grandes joies, ses plus beaux succès, mais aussi ses heures les plus sombres. Il était nostalgique de l'époque où il avait débarqué à Manhattan, jeune, insouciant encore inconscient de ce qui allait lui arriver. Il aurait donné beaucoup pour retrouver l'innocence des jours passés... Cette ville lui manquait, ses rues bondées aussi et tout ce que cela pouvait comporter... Ce n'était pas le moment et encore moins le lieu pour repenser à tout cela.
Il espérait que la libraire ne remarqua pas son malaise. Il tenta de répondre d'une voix qui se voulait la plus normale du monde.

" Encore une coïncidence, j'ai passé la majeure partie de ma vie à New York, plus précisément, Manhattan. Que le "monde" est petit." ne put-il s'empêcher d'ajouter.

Cinq ans, c'était à la fois peu et beaucoup au Skyline. En effet, le temps semblait passer à une vitesse affolante ici bas. Mais au moins ici, le temps n'était pas votre pire ennemi, bien au contraire. Ne plus vieillir avait du bon à bien y penser. Et puis vous aviez grandement le temps de voir les choses arriver, quoique parfois non... ce n'est pas le faucheur qui démentirait cette affirmation. En effet, depuis quelque temps, il avait pris conscience de ce qu'il ressentait à l'égard de l'une de ses amies. Bien sûr elle était un peu plus qu'une simple amie pour lui. Jamais au grand jamais, il ne se serait cru capable d'aimer à nouveau un jour. La preuve irréfutable que tout était réellement possible ici même.

" Cela fait douze ans que je suis ici... Je fais presque parti des meubles." Histoire de noyer le poisson et d'éviter une autre question qui pourrait l’embarrasser, il enchaîna rapidement. " ... Refaire sa vie n'est pas toujours simple ni aisé, mais vous semblez vous être constitué une belle... mort, si je puis me permettre. J'espère sincèrement que vous continuerez sur votre lancée. "

Il évita soigneusement de demander de quelle manière était arrivée son interlocutrice au skyline, il n'avait pas franchement envie de devoir se justifier sur la raison de sa mort...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alice Riley
la vie ne tien qu'à une respiration
13 juin 1986 - 25 novembre 2006
JE SUIS : Féminin J'AI : 22
ENTERRÉ LE : 12/06/2011
PROCHES EN DEUILS : 2373
AVATAR : Lea Michele


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: Écrivain et libraire, belle complicité - RILEY & ALICE   Dim 5 Fév 2012 - 12:23

Oui, que le monde était petit…dans le monde des vivants bien sur. Dans le royaume des morts, cette phrase n’avait pas vraiment de sens. Nous pouvions avoir un proche qui se promène dans le Skyline sans que nous soyons au courant et ce ne serais que dix ans plus tard que nous le rencontrons enfin. Oui, ce monde parallèle était vaste, et les chances de croiser quelqu’un venant du même endroit étaient minimes. Mais voilà que le hasard fit qu’Alice Riley rencontre Riley Thompson. Les deux âmes avaient plusieurs choses en commun, comme l’amour de la lecture et des bouquins en général, leur nom respectif et leur dernier endroit de vie. La propriétaire du Books Paradise venait tout juste d’apprendre que l’auteur de romans avait lui aussi habité la grande ville qui ne dort jamais; New-York.

« Wouah! Alors là, je n’aurais jamais pensé rencontrer une autre personne venant de New-York. C’est tellement grand ici! »

En cinq ans de vie dans ce monde, la brunette n’avait pas encore rencontré de personne qui venait du même endroit qu’elle…jusqu’à présent. Voilà que l’homme qui se tenait devant la jeune femme lui avoua qu’il était ici depuis douze ans. Sur terre, douze années consécutives paraissaient si courte et dans le Skyline, cela pouvait doubler. Ne vieillissant plus, le temps ne faisait plus d’empreintes sur les corps, au contraire, il les laissait libre. Cela avait sa partie de plaisir. Ne pouvant plus avoir de ride ou de poches sous les yeux, les femmes comme les pouvaient draguer et faire la fête. Mais leur histoire restait méconnue des autres âmes…

« J’approuve! Ce n’est pas évident de tout laisser tomber pour recommencer. Riley compliment Alice, lui disant qu’elle avait, à première vue, une belle mort. Merci, vous devez en avoir une belle vous aussi. »

Lice pensa immédiatement qu’un homme de ce gabari ne pouvait être seul. Il devait être avec quelqu’un, ou était-il sur le point de vivre une histoire, comme celle qu’Alice vivait avec son merveilleux faucheur. Bien malgré leur différence, Jared et la jeune demoiselle s’aimaient comme des fous.

« Sans être indiscrète, avez-vous quelqu’un dans votre vie? »

La brunette espérait ne pas avoir offusqué Thompson en lui ayant demandé cela… Et aussi, elle ne voulait pas qu’il pense qu’elle était intéressé. Oui, il était séduisant…

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Écrivain et libraire, belle complicité - RILEY & ALICE   Dim 5 Fév 2012 - 15:27

Tellement grand, phrase tout à fait juste. Le Skyline, en effet, était aussi vague que... le néant sans doute. Il n'était pas inhabituel de tomber, par le plus grand des hasard, sur des personnes mortes depuis de très nombreuses années, sans que vous ne les ayez pour autant croiser auparavant. C'était le cas de Sunny, son ex fiancée, il ne l'avait pas encore croisée et espérait bien que ce moment n'arriverait jamais. Il n'osait même pas imaginer ce que cela pourrait lui faire, de la revoir, après toutes ces années. Sans doute tomberait-il dans une profonde dépression, ou alors cela ne lui ferait ni chaud froid... Non, la première solution était plus plausible. Mieux valait ne pas penser à cela, ce n'était en aucun cas constructif et encore moins utile. Ces derniers temps, il avait le don de se miner le moral tout seul. A croire qu'il devenait complètement fou.
Le faucheur remarqua que cela faisait beaucoup de coïncidences et beaucoup de points communs. C'était un peu étrange à bien y penser. La probabilité de tomber sur quelqu'un ayant la même passion, ayant résidé dans la même ville et portant le même nom que vous, était plutôt faible.

« J'avoue que jamais je n'aurais pensé tomber sur quelqu'un ayant autant de points communs avec moi... Il est vrai que l'endroit est carrément gigantesque. Mais je dois avouer que cela a plutôt de bons côtés, au moins cela nous évite de croiser des personnes que l'on a pas forcément envie de voir, ou revoir plutôt. »

Pas évident, ce mot sonnait là comme un doux euphémisme. C'était le moins que l'on puisse dire. Malgré le fait que l'on puisse devenir absolument ce que l'on veux dans le Skyline, trouver sa voie était quelque chose d'un peu plus compliqué. Il lui avait fallu un certain temps d'adaptation avant de vraiment prendre ses marques et décider de ce qu'il allait bien pouvoir faire de cette seconde chance. Le chemin qu'il avait emprunté était tout simplement dans la continuité de sa vie d'antan. Il n'avait pas eu à chercher bien loin. Ce qui lui plaisait par dessus tout c'était l'écriture, c'est donc tout naturellement, qu'il c'était lancé dans une nouvelle carrière d'écrivain. Cela n'était pas chose aisée que de reprendre l'écriture, en effet, l'inspiration lui avait cruellement manqué durant ces dernières années. A présent, elle semblait être revenue, grâce à une personne très chère à ses yeux.

« Je tente de faire au mieux pour y parvenir, même si le résultat n'est pas toujours à la hauteur de mes attentes... » Il n'en dit pas plus, ne voulant pas trop se dévoiler.

Assurément, la jeune femme était bien curieuse. La question qu'elle lui posa par la suite, lui arracha un sourire. Pourquoi lui demandait-elle ça ? Qui plus est de but en blanc, sans que cela est un réel rapport avec la conversation en cours. C'était plus qu'étonnant. Était-ce par simple curiosité ou par intérêt propre ? Malgré tout et sans savoir vraiment pourquoi, il lui répondit le plus simplement du monde.

« Non, je n'ai personne dans ma vie. » Il se retint tout juste d'ajouter, mais je suis fou amoureux d'une personne qui ne m'aime pas. Cela sonnait d'une manière plutôt triste, je n'ai personne... Phrase horrible à prononcer. Cela ne se faisait pas de retourner ce genre de question, elle aurait alors pu penser qu'il était intéressé, alors il enchaîna sur un sujet des plus anodins. Sans doute devait-il paraître quelque peu étrange.

« Est-ce que vous travaillez seule ici ou bien vous avez des employés ? » Il avait demandé la première chose qui lui passait par la tête. A savoir, quelque chose de peu intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alice Riley
la vie ne tien qu'à une respiration
13 juin 1986 - 25 novembre 2006
JE SUIS : Féminin J'AI : 22
ENTERRÉ LE : 12/06/2011
PROCHES EN DEUILS : 2373
AVATAR : Lea Michele


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: Écrivain et libraire, belle complicité - RILEY & ALICE   Mar 7 Fév 2012 - 14:57

Alice Riley adorait sa nouvelle vie. Plus de complications respiratoires, plus de problèmes d'argent et plus d'appartement piteux. Non maintenant, elle avait une superbe belle vie. Elle avait une belle maison, un travail qu'elle ne regrettait aucunement et un amoureux qu'elle adorait à mourir. Si ce n'était pas une belle mort, elle se demandait ce que c'était. Riley Thompson disait qu'il faisait de son mieux pour arrivé à la hauteur de ses attentes. Cela était toujours difficiles de se fixé des objectifs de vie et de ne pas les atteindres, Lice le savait très bien.

"J'vous comprends tout à fait."

La brunette avait demander si l'homme avait une petite amie. Comme cette question pouvait donner l'impression que la propriétaire de la librairie était intéresser par le Thompson. Oui, Alice pouvait avoué qu'il avait un certain charme, qu'il était séduisant. Mais sa question était simplement par curiosité, car son coeur était prit par un faucheur borné, mais si attachant. Elle ne s'attendait pas à ce que la question lui soit retourné. Si tel aurait été le cas, elle aurait premièrement: penser qu'il serait intéresser, et deuxièmement: peut-être qu'il serait curieux lui aussi.

"J'ai passé un annonce dans le journal, et j'ai reçu une réponse. C'est une femme... Elle se nomme... Attendez que je me souvienne... Cassie Williams!"

Alice avait accumulé beaucoup d'heures avec l'ouverture du Books, la paprasse qui avait avec cela et le rétablissement d'Aaron. Certe, sur ce point, elle avait son cher amoureux Jared, pour qui s'occuper de son frère était quelque chose d'important. Mais pour la libraire, Lice était seule. D'accord elle avait le soutien de Lee, mais c'était à elle de gérer le temps qu'elle y passait, comment elle voulait gérer son commerce, et tout le tralala qui s'en suis. Alors, la new-yorkaise avait décider de proposer un poste comme vendeuse chez Paradise. C'était locasion pour elle de premièrement: donner un empli à quelqu'un qui n'en n'avait pas et deuxièment: c'était le temps pour elle de reprendre des forces. Tout ce qu'elle faisait c'était de stressé pour ci, et de stressé pour ça... Elle n'avait plus de temps pour elle. C'est pour ça qu'elle avait aussi hâte d'aller à cette soirée de la Saint-Valentin organisé par les propriétaire du Vintage Hôtel. C'était locasion pour Riley et Lee de se retrouvé en amoureux pour la première fois.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Écrivain et libraire, belle complicité - RILEY & ALICE   Sam 11 Fév 2012 - 11:21

La jeune femme avouait le comprendre parfaitement. Mais est-il réellement possible de comprendre autrui ? Le brunet n'en était pas certain. En effet, pour comprendre autrui, nous devons lui offrir notre totale disponibilité dans le présent. Nous ne devrons introduire ni condamnation, ni identification. Comprendre n’est pas juger, or il est si facile de préjuger d’autrui, plus facile que de chercher à comprendre ! C'est sur des pensées bien philosophiques que le jeune faucheur revint à lui. Décidément, il n'arrêtait pas de perdre le fil de la conversation, puis de le retrouver. Il était un peu ailleurs, il devait le reconnaître. Les choses ne s'arrangèrent pas lorsque la jeune libraire lui indiqua qu'elle avait bel et bien une employée, du nom de Cassie Williams. Le faucheur cru défaillir sur place et se demanda s'il avait bien entendu, ou si son cerveau lui jouait tout simplement un tour. Il était tellement obsédé par la jeune femme, que cela ne l'étonnerait même pas que son subconscient ait remplacé le nom de l'employée de Books Paradise, par celui de celle vers qui toutes ses pensées étaient tournées.
Pour ne pas paraître une fois de plus dans la lune, le faucheur se dit que tant pis il fallait répondre quelque chose, au pire s'il n'avait pas bien entendu, il passerait pour un idiot. Un sourire béhat se grava sur le visage de Riley, ce qui devait lui conférer l'air passablement crétin au passage.

« Cassie Williams dites vous ? Quelle coïncidence, c'est une amie... une très bonne amie même. »

Il réalisa soudainement, qu'il avait une cruelle envie de voir sa protégée... Maintenant qu'il avait déposé son annonce, il se dit qu'il serait sans doute temps de rentrer, pour se remettre à l'écriture de son roman. Il n'avait rien écrit de la journée, il devait remédier immédiatement à cela. Il dit alors.

« Je ne vais pas abuser plus longtemps de votre gentillesse. Je vais m'en retourner, mais avant toute chose, je vais refaire un peu le plein de lecture. Je n'ai plus rien à me mettre sous la dent. »

Il passa une seconde fois dans le rayon qui l'intéressait le plus et s'empara de toutes les nouveautés du moment. Autant dire qu'il venait de dévaliser le rayon polar. Une fois de retour en caisse, il déposes tous ses articles sur le comptoir, puis attendit patiemment que la brunette lui fasse payer le tout. Avant de partir, il lui serra la main, lui offrit un sourire chaleureux, la remercia une énième fois pour son annonce et lui qu'il avait été ravi de faire sa connaissance. Il sorti de la boutique et pris la direction de son logement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alice Riley
la vie ne tien qu'à une respiration
13 juin 1986 - 25 novembre 2006
JE SUIS : Féminin J'AI : 22
ENTERRÉ LE : 12/06/2011
PROCHES EN DEUILS : 2373
AVATAR : Lea Michele


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: Écrivain et libraire, belle complicité - RILEY & ALICE   Mar 14 Fév 2012 - 21:49

Alice Riley vit le visage de l’homme quelque peu changé lorsqu’elle annonça que c’était une certaine Cassie Williams qui travaillait avec elle. Riley avoua connaître la demoiselle mentionné par la propriétaire des lieux. Cela était bien de savoir que quelqu’un connaissait cette jeune femme, car Lice ne savait pas vraiment qui elle était. Enfin, l’homme dit ne pas vouloir abuser plus longtemps de la gentillesse de la demoiselle. L’homme se dirigea vers l’un des rayons du Books Paradise, prit plusieurs bouquins et alla rejoindre la brunette qui l’attendait à la caisse. Cette dernière eu un sourire à voir tout ce que le brunet prenait. Elle aimait voir les gens acheter des exemplaires, car elle était sur que ça petite affaire marchait. Une fois que Riley (homme) paya ses achats, il donna la main pour remercier la new-yorkaise d’afficher son affiche. Alice répondit d’un petit de rien. Cela lui faisait amplement plaisir de lui rendre service. Quand l’écrivain partit, un sac plein de livre, la propriétaire prit l’affiche, et alla l’afficher dans la vitrine qui donnait au trottoir. Une fois le papier affiché, une femme demanda conseil sur un livre qu’elle aimait beaucoup. C’est en affichant un sourire qu’Ali alla donner conseil à la charmante dame.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Holly M. Westley
ADMIN † QU'ON LUI TRANCHE LA TÊTE
04 mars 1984 - 19 juin 2010
JE SUIS : Féminin J'AI : 27
ENTERRÉ LE : 29/04/2011
PROCHES EN DEUILS : 6238
AVATAR : Alyson Hannigan


† AVIS DE DÉCÈS †
RAISON DU DÉCÈS:
AVANT LA MORT:
APRÈS LA MORT:

MessageSujet: Re: Écrivain et libraire, belle complicité - RILEY & ALICE   Mer 15 Fév 2012 - 18:59

TOPIC VERROUILLE

_______________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wantmore.forumactif.com

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Écrivain et libraire, belle complicité - RILEY & ALICE   

Revenir en haut Aller en bas
 

Écrivain et libraire, belle complicité - RILEY & ALICE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: † CLOUD STREET :: † BOOKS PARADISE-
TOP PARTENARIAT

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit