Bienvenue Invité dans le Skyline
AFTERLIFE fête ses 1 an !
Venez découvrir les résultats du Gala Award 2012
Inscription pour le topic de groupe ici
Statistique du forum et commentaires des membres après un an d'ouverture ici

Partagez | 
 

 Le début d'une nouvelle vie, ou d'un enfer... - Rose & William

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Le début d'une nouvelle vie, ou d'un enfer... - Rose & William   Mer 11 Jan 2012 - 11:40

    Légère. Voila comment elle se sentait. Légère, comme si son corps avait disparu... Elle n'osait ouvrir les yeux, elle avait peur. Elle entendait des bruits, des sanglots et des paroles, mais s'était encore flou dans sa tête. Tout ce dont elle se souvenait c'était la voiture qui faisait des tonneaux, et ensuite, le noir total. Plus rien. Pendant un instant elle pensa qu'elle allait se réveiller dans sa voiture, qui devait surement être dans un sale état ! Mais cette idée ne collait pas avec ce qu'elle sentait. Il faisait chaud. En fait elle se sentait plutôt bien ! Si elle était vraiment dans cette voiture, elle aurait du avoir froid... Elle prit son courage à deux mains, et ouvrit les yeux. Au début elle ne compris pas ce qu'elle voyait... Elle se voyait elle ! Dans un lit d'hôpital, avec ses parents et ses amis autour d'elle. Sa mère pleurait et son père essayait de l'emmener hors de la pièce. Karen, sa meilleure amie, restait muette, les larmes coulant sur ses joues et Mike lui tenant la main... Qu'est ce qui se passait au juste ?
    La panique commença à s'emparer d'elle. Elle se mit devant son amie et lui parla :

    Karen ? Karen ! Ca va ! Je vais bien ! Karen !!!

    Mais elle ne la voyait pas. Rose se retourna, et se regarda. C'était étrange cette situation... Se regarder alors qu'elle était hors de son corps... Elle jeta un oeil sur les appareils autour d'elle. Elle se rappela qu'elle regardait souvent cette série qui se passait dans un hôpital ! Les médecins l'avaient intubé. Elle avait un tube dans la gorge qui respirait pour elle. Une infirmière fit sortir ses amis et commença à éteindre les machines. Et la elle se rendit compte du bruit. Le bruit qui donnait son rythme cardiaque. Il était long... Son coeur ne battait plus ! Elle était donc morte ! Mais... Mais pourquoi était-elle encore la ? Elle était vivante ! Du moins elle se sentait vivante !
    Elle voulut sortir de la pièce, prendre l'air, et elle vit cet homme qui la regardait. Il la voyait ! Enfin c'est ce qu'elle pensait... Elle se figea et le regarda à son tour. Il ne détournait pas le regard. Elle s'avança et entreprit de lui parler. Si elle avait faut et qu'il ne la voyait pas, et bien elle parlerait dans le vide, de tout façon personne ne la voyait ! Mais si elle avait raison, il pourrait peut être l'aider !

    Bonjour...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle vie, ou d'un enfer... - Rose & William   Mer 11 Jan 2012 - 22:29

William Carter, faucheur, barman et homosexuel affirmé, était sur son balcon, observant la ville qui grouillait de diversités. Une voiture rouge faisait son arrêt, une femme traversait la rue, une autre parlait au téléphone… Que de diversions dans ce monde parallèle d’où les êtres vivants ne connaissaient pas l’existence. Sur lui, son padget d’âmes lui indiquait qu’une autre personne avait terminé sa vie sur terre pour débuter celle du Skyline. Comme à son habitude, l’anglais allait jusqu’à sa penderie, enfilait un pantalon noir, un t-shirt de couleur gris et un de ses nombreux foulards, de couleurs vives qui crèvent les yeux en un seul coup d’œil. William savait très bien que c’était cliché, un faucheur habillé de noir, mais c’était sa façon de faire. Après avoir terminé de s’habiller, le brunet partit pour le monde des vivants.

Une fois sur terre, son padget lui indiqua l’adresse d’un hôpital du coin. Il s’y rendit, ne sachant pas qu’il devait faucher une jeune femme. Ce n’est que rendu dans la chambre qu’il vit l’âme. Pauvre petite, se disait-il. Elle essayait de parler aux personnes se trouvant près de sa dépouille, mais sans succès. Willy se tenait dans l’encadrement de la porte. Il ne voulait pas s’immiscer tout de suite. Voilà qu’ne infirmière faisait sortir les vivants de la pièce, et entrepris de débrancher toutes les machines qui étaient reliées au cadavre. Le londonien ne pouvait pas quitter la demoiselle, car cela l’attristait de la voir comme cela. Quand, une bonne fois, la blondinette se retourna, quittant du même coup son lit de mort, elle remarqua que Carter était là. Souvent, très souvent, l’homme avait vu ces yeux. Ceux qui ne savent pas trop comment réagir, confus, inquiet même. Cela était très normal, car mourir était une étape lourde à assimiler. Donc, la demoiselle esquiva un petit bonjour subtil. Le faucheur savait très bien que la blonde se demandait s’il la voyait.

Dur de voir son corps…

Tellement de fois il avait dut consoler, réconforter, expliquer, et bien plus encore. C’était la routine de William depuis le temps qu’il exerçait ce métier, il en avait vu de toutes les sortes. L’anglais regardait toujours la jeune femme, comme si c’était une fleur qu’il devait protéger contre tout.

Salut...Alors, simple question, comprends-tu ce qui se passe?

La manière de Carter était simple comme tout : demander si l’âme se sentait bien, expliquer et répondre aux questions du décédé
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle vie, ou d'un enfer... - Rose & William   Ven 13 Jan 2012 - 14:30

    L'homme qu'elle avait en face d'elle semblait la voir. Il lui adressait la parole ! Donc maintenant elle ne comprenait plus rien... Lui pouvait la voir. Cet inconnu qu'elle ne connaissait ni d’Ève ni d'Adam... Et sa famille, les personnes à qui elle tenait le plus, eux, ne la voyait pas. Comme si elle était invisible. Au fond si elle était morte, c'était normal qu'ils ne peuvent pas la remarquer, mais lui alors ? Il est mort aussi ? Sa tête commençait à se remplir de questions sans réponses, si elle n'avait pas un mal de crâne avant la fin de la journée ca serait un miracle !
    Enfin elle était la devant ce gars... Il n'était pas habillé de manière très gaie... Sauf son foulard. Ca lui faisait penser aux enterrements, où tout le monde était habillé en noir... Elle avait toujours dit à Karen de mettre une de ses robes excentriques quand elle viendrait à son enterrements... Seulement c'était pour rire, mais plus maintenant.

    Ce qui est déboussolant, c'est surtout mes proches...

    C'est sur que se voir comme ca, dans un lit d'hôpital c'était bizarre ! Mais le plus étrange c'est que sa propre mère ne pouvait la voir ! Elle voulait crier de toutes ses forces pour lui montrer qu'elle était la ! Qu'elle allait bien ! Son regard se figea sur sa mère, derrière l'homme. Elle avait sécher ses larmes, et elle fixait un point imaginaire devant elle... Rose se détourna de cette vision qui lui serrait le coeur et répondit à l'étrange gars :

    Je crois... Je suis pas sure... Je suis...

    Le mot resta dans sa gorge et ses yeux se remplirent de larmes... C'était tellement bizarre ! Elle l'était ! Elle était morte ! Mais si elle l'était pourquoi pouvait-elle le dire ? Rose avait toujours imaginé qu'après la mort, il n'y avait rien. Que c'était juste la fin quoi... Elle demanda à l'homme :

    Et vous alors ? Vous êtes qui, ou quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle vie, ou d'un enfer... - Rose & William   Lun 16 Jan 2012 - 22:13

Habituellement, William ne portait aucunes émotions pour les gens qu’il allait faucher. Elle était jeune, sa vie ne faisait que commencer. La blondinette qui se trouvait à la fois debout devant lui et coucher dans son lit de mort fut surprise d’entendre le brunet lui parler. Lui aussi, avait réagi de la sorte lorsqu’il était décédé et que son faucheur lui avait adressé la parole. La réaction que la jeune femme eu, était tout à fait normal. Il y avait de cela cinquante ans, Carter avait fuit son faucher. Il ne voulait aucunement croire qu’il était décédé, que c’était la terminé, mais en voyant son propre corps, inerte sur un banc de parc, la vérité lui sauta aux yeux. Il savait donc très bien ce que ressentait la blondinette. L’anglais fit une remarque concernant le corps de la demoiselle. Cette dernière disait que ce qui était le plus déboussolant, c’était ses proches. Pour la plupart des gens sur terre, ils ne prennent pas le temps de dirent « Je t’aime! » À tous ceux qui compte à leurs yeux. Et une fois passer de l’autre côté, ils se reprochent de ne pas avoir dit ou fait tel chose avec l’un deux.

Carter demanda alors si elle comprenait ce qui ce passait en ce moment. La blondinette ne pouvait s’exprimer ; seuls quelques bouts de phrases arrivèrent aux oreilles du faucheur. Mais la jeune femme détourna la question pour demander au londonien ce qu’il était. Il allait s’expliquer, évidement, mais il ne voulait pas qu’elle est peur.

J’suis William, ton faucheur…

L’anglais expliqua qu’il avait été demandé pour emporter la demoiselle dans le Skyline. En plus, il commençait à décrire ce monde, que la vie ici et là-bas se ressemblait sous quelques formes, que bien que nous soyons seul, pour la plupart, nous pouvions nous amuser…Euh non, en fait, ce dernier petit bout, le brunet l‘avait plutôt gardé pour lui ; il ne voulait quand même pas effrayer la jeune femme du fait qu’elle était peut-être seul pour un bon bout… Ce n’était pas vraiment quelque chose à dire à quelqu’un qui venait de mourir il y avait à peine quelques minutes.

Est-ce que tu as des questions? J’suis aussi là pour ça, t’expliquer ce que tu veux savoir… Ça fait cinquante ans que je suis de l’autre côté, alors je suis bien placé.

En disant que cela faisait cinquante ans qu’il était décédé, Carter se trouvait vieux!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle vie, ou d'un enfer... - Rose & William   Jeu 19 Jan 2012 - 14:27

    Les mots de William résonnèrent à ses oreilles... C'était un faucheur ! Mais l'image qui s'afficha dans sa tête n'avait rien à voir avec l'homme qui se tenait devant elle ! Elle pensait à la faucheuse, la grande faucheuse, la Mort avec un grand M. En même temps elle venait chercher les âmes mais bon... Elle imaginait un squelette avec une grande cape noire ! Bon, c'est vrai, le gars était habillé en noir, mais ça lui faisait tout drôle ! Et elle ne put s'empêcher d'en faire la remarque :

    J'imaginais pas un faucheur comme vous ! Enfin, en même temps, je voyais plus une faucheuse...

    Dit-elle avec un sourire. Elle ne disait pas ça pour critiquer l'homme qui venait la chercher ! Elle ne pensait pas à mal, mais c'était quand même bizarre !
    Il lui expliqua que de l'autre coté c'était comme ici. Les mots lui parvenaient aux oreilles, mais elle avait du mal à imaginer ce Skyline... Donc de ce qu'elle avait compris c'était le monde des morts, qui ressemblait au monde des vivants... Elle ne comprenait plus rien !!!

    Donc ça veut dire que je pourrais continuer à vivre comme je le faisais ici ?

    A peine les mots sortirent de sa bouche qu'elle pensa qu'elle n'aurait pas la même vie ! Ce n'était pas possible puisque tout ceux qu'elle aimait, ses parents et ses amis, était ici, et elle, elle allait la bas, de l'autre coté... Elle ne connaissait pas grand monde qui était décédé dans son entourage... Mais bon elle allait bien finir par faire de nouvelles connaissances ! Il ne fallait surtout pas recommencer par le négatif. Bien sur elle était morte, mais elle était encore capable de penser, de ressentir les choses, les sentiments. Si elle commençait à se laisser aller à la tristesse il se pourrait qu'elle n'en ressorte pas !
    Pour continuer sur une note plus joyeuse elle lança à sa première connaissance avec un sourire :

    Cinquante ans ? Ouah ! Vous êtes bien conservés !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle vie, ou d'un enfer... - Rose & William   Sam 21 Jan 2012 - 18:08

Toutes personnes étant toujours vivantes sur terre avaient une image précise d’un faucheur. Premièrement, il se prénommait « la Mort » avec un grand « M ». Deuxièmement, il était parfois un homme en décomposition, ou tout simplement un squelette vêtu d’une longue toge noire en velours. IL ne faut pas oublier la fourche, celle qui, pour certain, tranchait la tête des morts. William n’avait pris qu’un seul élément de cette soit disant « Mort » qui était inventé de toute pièce ; la couleur des vêtements. Il avait toujours trouvé, depuis ses débuts comme faucheur, que le noir était la couleur idéale pour ce genre de chose. La demoiselle qui se tenait au devant de l’homme imaginait plutôt une femme qui serait venu la chercher… Et non un homme comme Carter. Pas parce qu’il était homosexuel… Mais comment pourrait-elle le savoir, le brunet ne lui avait aucunement mentionné qu’il était attiré par les hommes. C’était seulement qu’elle imaginait une femme… Bref, passons à autre chose voulez-vous?

L’anglais avait expliqué à la demoiselle que la vie dans le monde des morts ressemblait sur certains points à la vie sur terre. La blondinette demanda au brunet ci, de ce qu’elle comprenait, qu’elle pouvait vivre comme elle le faisait avant de mourir. Le londonien ne voulait pas décevoir la jeune femme… Oui, elle pouvait, quelque peu, vivre comme avant, mais il y avait certaines différences. Les proches et les ami(e)s ne sont plus avec vous, le corps ne vieilli pas, les biens personnels sont tous à reprendre dans le monde des morts.

Pas tout à fait…

Carter avait vécu dans les années 30, ce qui avait été difficile, et il était décédé dans les années 50, ce que veut dire qu’il est décédé il y a cinquante ans. Depuis, il n’avait pas changé d’un poil. C’était la magie du Skyline. Willy aimait bien ce côté, car il gardait sa jeunesse éternellement. Aucunes rides, aucunes maladies de vieillesses, juste la possibilité de tout faire.

Haha! Ouais, c’est que dans le Skyline, une fois que tu as atteints tes 25 ans, tu ne vieilli plus. Moi je suis décédé à mes 23 ans, j’ai donc l’apparence de mes 25…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle vie, ou d'un enfer... - Rose & William   Dim 22 Jan 2012 - 13:17

    William lui précisa qu'elle ne pourrait pas tout à fait vivre comme elle le faisait avant sa mort. En fait, en y réfléchissant bien, c'était logique ! Quelle gourde elle faisait parfois ! Bien sur elle aurait surement tout le temps de comprendre comment ca marchait, de s'y adapter ! Et d'après ce qu'il lui racontait elle continuerait à vieillir ! Du moins jusqu'à ses vingt-cinq ans ! C'est pas mal en fin de compte ! Une fois ses vingt-cinq années acquises elle resterait une jeune femme, comme William était resté jeune !

    C'est plutôt une bonne nouvelle ça ! Au moins j'ai plus à me préoccuper des rides et des cheveux blancs...

    Mais d'un autre coté, cela avait son charme ! Quand elle voyait sa grand-mère, avec ses beaux cheveux blancs, elle imaginait qu'elle aurait pu avoir les mêmes ! Mais non... Le destin en avait choisi autrement...
    Elle commença à se sentir mal à l'aise dans cet endroit. Son corps refroidissait à quelques mètres d'eux. Ses proches la pleuraient encore. Elle sentit son coeur se serrer, et demanda au faucheur :

    Alors... Comment on y va ? Au... Skyline ?

    En pensant qu'elle allait partir elle se demanda si elle pourrait revenir. Lui il pouvait, mais c'était un faucheur. Peut être qu'il avait une sorte d'autorisation spéciale ou quelque chose dans le genre. Elle décida de lui poser la question. Après tout il était la pour la guider !

    Je pourrais revenir dans ce monde-ci ? Revoir mes parents ?

    Même si ils ne la voyaient pas, elle espérait pouvoir revenir. Juste pour les voir, et prendre de leur nouvelles !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle vie, ou d'un enfer... - Rose & William   Lun 23 Jan 2012 - 19:25

En ce qui concernait la vieillesse, William trouvait adorable les personnes âgées, si douces et attachantes, mais il ne se voyait certainement pas avec des cheveux tout blancs, des rides et une hanche artificielle. Au que non..! Il adorait son apparence de jeune homme dans la vingtaine, il n’aurait pas put rêver de mieux que cette vie. Mais parfois, il se demandait ce que l’on ressentait d’être dans une vielle peau…Désoler, d’être dans un corps qui avait la marcation d’une histoire, qu’elle soit terrible ou pas. Peut-être bien qu’avec les années, Carter aurait apprécié la vie qu’il aurait menée sur la terre des vivants. Qui sais… Mais quand même, il adorait sa vie dans le monde parallèle. Il avait un amoureux avec qui il pouvait se confier, discuter, s’amuser et faire milles et une chose. En plus, il y avait un avantage à ne pas être décédé dans les quatre-vingt ; les rides. Ces poches n’avantageaient pas les visages des gens, mais nous comprenons qu’ils ont une histoire, du vécu. Le faucheur en avait justement, mais rien de tout cela ne reflétait. Enfin de compte, avoir à vit les marques des gens qui ne l’aimait pas à cause de sa différence et surtout le refus d’amour de son père… Le seul homme qui avait compté pour le brunet ne l’avait aucunement apprécié. L’humilier et le réprimander étaient les jeux préférés de son paternel…

«Exactement, imagine-moi si j’aurais mon âge réel!»

Tout en riant de ce dernier commentaire, le londonien s’arrêta, fixant la famille de la défunte. Les pauvres gens, ils étaient tous là, pleurant la mort qui avait frappé leur famille. Ce coup bas, personne, n’y même la nouvelle âme, ne s’y attendait. C’était comme un gros cadeau surprise qui explose dès la minute où nous osons défaire la boucle. William ne savait pas ce qu’était de voir ses proches pleurer sa mort. Il n’avait pas eu le courage, en cinquante ans, d’aller rendre visite à sa famille. Il ne savaint pas si l’un de ses frères ou sœurs avait péri, mais il était sur d’une chose, son père avait payé tout le mal qu’il avait infligé à son fils.

« Tout d’abord, on va passer dans le tunnel blanc, pour ensuite arriver dans le fameux monde des morts. »

Carter aimait bien appeler le Skyline ; le royaume des morts, le monde des morts, le monde parallèle… Tout dépendait de l’imagination du moment. La blondinette demanda la fameuse question que tous les nouveaux décédés posaient ; Pourrais-je revenir pour voir ma famille?

« Oui c’est sur que tu vas pouvoir. Le tunnel blanc qu’on va emprunter va te permettre de passer du Skyline jusqu’ici.»
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle vie, ou d'un enfer... - Rose & William   Mar 24 Jan 2012 - 14:26

    Bien qu'elle n'avait pas envie de partir, Rose avait tout de même hâte de se retrouver au Skyline. Elle serait surement toute seule et perdue, mais ici, elle était plus seule que jamais. Personne ne la voyait, enfin pas les personnes qu'elle voudrait ! Elle n'avait rien contre William, mais si elle avait le choix ce n'est pas lui qu'elle aurait choisi pour qu'il la voit. En même temps, choisir quelqu'un de vivant c'était comme souhaiter sa mort... Alors autant que ce soit William, qui lui était mort depuis longtemps et c'était déjà habituer à vivre chez les morts !
    Ils allaient donc emprunter le tunnel blanc ! Alors ca aussi c'était vrai ? Et ben ! C'était une journée pleine de révélation ! La vie après la mort, le faucheur et maintenant le tunnel !!! Enfin de compte c'était pas si terrible de mourir !

    Quand vous dites le tunnel blanc, vous voulez dire... la lumière ? Comme les personnes qu'on entend à la télé ?

    Y'avait toujours des gens qui voulait se montrer intéressant, aller à la télé et raconter une histoire à dormir debout !!! Comme cette histoire de lumière blanche : "Je suis mort et j'ai vu une lumière". Rose n'avait jamais cru ces gens et pensait surtout qu'ils avaient besoin d'attention pour se sentir exister. Enfin maintenant elle pensa que ce n'était pas le cas de tous. Surement quelques uns disaient la vérité. En tout cas, elle la voyait pas encore cette lumière !!!

    C'est cool ! Je pourrais me balader ici aussi alors ! Je pourrais aller ou je veux ???

    Ce qui la rassurait c'est qu'elle pourrait revenir elle aussi ! Ça, ça lui faisait plaisir ! Bon, peut être qu'elle attendrait avant d'aller rendre visite à ses parents tout de même... Mais ce qui la rendait si enjouée c'est qu'elle puisse aller où elle voulait ! Elle voudrait vraiment ! Elle avait toujours rêver d'aller voir la Tour Eiffel à Paris ! Peut être que la mort lui donnerait cette chance...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle vie, ou d'un enfer... - Rose & William   Ven 27 Jan 2012 - 21:48

Dans sa jeune et lointaine époque où il était qu’un enfant, William avait très souvent entendu parler du fameux tunnel blanc. Ce tunnel menait tous les décédés vers la paix et le repos éternel… Enfin, c’était ce que plusieurs avait pensé avant de le franchir une bonne fois pour toute. Mais lors de sa mort, le faucheur n’avait pas vécu la totalité des expériences à vivre lors de son décès. Hollywood pouvait bien gagner des millions avec ses âneries… Non, Carter n’avait pas vu sa vie défiler devant ses yeux, oh non, il la vit qu’après son arrivé dans le monde des morts. Il comprit qu’il ne pourrait plus jamais communiquer avec les vivants qui composaient sa famille… Et c’était mieux comme cela. Le londonien avait tant souffert des maltraitances de son père, que le brunet était heureux de ne plus faire fasse à cet homme ignoble. Carter avait été humilié par son paternel, car il était différent des autres petits garçons… Ouais et alors ! C’était bien d’être différent, et d’aimer qui nous voulions. Mais dans les années 1930, les jeunes hommes devaient avoir des impulsions uniquement pour les jantes dames.

« Oui, le tunnel blanc avec la lumière au bout ! »

L’anglais ne voulait pas trop dire à la demoiselle que se que racontait les films à grand comme à petit budget ne disaient pas la pure vérité. Elle devait s’être fait une belle image de la lumière et de tout le tralala qui s’en suis habituellement. Alors pourquoi gâcher un tel moment ? Même si le moment était déjà assez lourd, le faucheur ne voulait pas enfoncer encore plus le clou dans la blessure de la jeune femme. Alors cette dernière demanda à l’homme si elle pourrait revenir et aller où elle voulait dans ce monde. Si William était capable, pourquoi pas elle ? D’accord, l’homme était faucheur, mais rien n’empêchait une âme bien normale de faire une petite viré sur terre.

« Bien sur que tu pourras. Pourquoi pas ? »

Cet alors que William décida qu’il était temps de faire découvrir ce fameux Skyline à Rose.

« Si tu veux regarder une dernière fois cet endroit ainsi que tes proches une dernière fois avant que nous y allions, c’est toi. »

Carter n’aimait pas presser les gens, il savait très bien que c’était dur de quitter se monde à la fois merveilleux et épeurant. Mais il avait quelque peu hâte de voir la réaction de la blondinette à la vu du monde parallèle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle vie, ou d'un enfer... - Rose & William   Lun 30 Jan 2012 - 14:24

    Le moment tant redouté par la blonde arriva. Il fallait passer de l'autre coté, et cela lui faisait un peu peur. Elle ne savait pas ce qui l'attendait la bas. Personne de son entourage n'était mort, et était donc passé au Skyline. Donc elle allait surement se retrouver seule... Cette idée ne l'enchantait guère il fallait l'avouer. Pour certains la solitude ne les gênaient pas. Mais Rose avait toujours été entourée par ses parents, ses amis. Rares étaient les fois où elle s'était retrouvé seule... William lui proposa de regarder une dernière fois ses proches, l'endroit, mais au fond, elle voulait s'en aller. Derrière elle se trouvait son corps, et autour d'elle ses proches, tristes d'avoir perdue la blonde. Alors autant en finir de suite. Mais au delà de la peur de se retrouver seule, il y avait aussi une curiosité grandissante. Comme c'était le Skyline ? Est-ce que c'était vraiment comme ici ?

    On peut y aller. Je n'ai plus rien à faire ici.

    De toute façon elle ne pouvait plus rien faire ici ! Personne ne la voyait alors autant aller dans un endroit où les gens ne pouvaient pas vous ignorez ! Ca lui brisait le coeur de partir de cette façon. Elle aurait voulu embrasser ses parents, mais elle ne pourrait plus le faire. Pas avant qu'ils ne la rejoignent...


[HJ : tu le continues dans le tunnel ? Very Happy]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle vie, ou d'un enfer... - Rose & William   Mer 1 Fév 2012 - 14:45

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kaylee C. MacAllister
21 octobre 1975 - Vivante
JE SUIS : Masculin J'AI : 25
ENTERRÉ LE : 14/01/2012
PROCHES EN DEUILS : 210
AVATAR : Julie Benz


MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle vie, ou d'un enfer... - Rose & William   Sam 9 Juin 2012 - 18:32

VERROUILLÉ

_______________


    VOUS AVEZ ENVIE D'ENTRER EN CONTACT AVEC L'UN DE VOS PROCHES
    NE MANQUEZ PAS LE MACALLISTER SHOW
    À TOUS LES MERCREDIS, 22 HEURES SUR FOX TV

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wantmore.forumactif.com

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle vie, ou d'un enfer... - Rose & William   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le début d'une nouvelle vie, ou d'un enfer... - Rose & William

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: † CENTRE-VILLE :: † HÔPITAL-
TOP PARTENARIAT

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Mondes parallèles